Patti Smith


Patti Smith
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Patti (homonymie) et Smith.
Patti Smith
Patti Smith performing in Finland, 2007.jpg
Patti Smith au Provinssirock festival, Seinäjoki, Finlande 16 juin 2007

Nom Patricia Lee Smith
Naissance 30 décembre 1946 (1946-12-30) (64 ans)
Chicago, Illinois
États-Unis
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Chanteuse
Guitariste
Clarinettiste
Genre musical Rock
Punk rock
Années d'activité 1974 - présent
Labels Arista (1975-2002)
Columbia (depuis 2002)
Site officiel pattismith.net

Patti Smith, née Patricia Lee Smith le 30 décembre 1946 à Chicago, dans l'Illinois, aux États-Unis, est une musicienne et chanteuse de rock, poète, peintre et photographe américaine. Mariant la poésie Beat avec le garage rock des années 1960 et 1970, elle a été considérée comme la « marraine » du mouvement punk de la fin des années 1970.

Sommaire

Biographie

Premières années

Patricia nait à Chicago, et grandit à Pitman, petite ville située dans le sud du New Jersey. Son père, ancien danseur de claquettes, est employé de bureau dans une usine. Sa mère, qui a abandonné une carrière de chanteuse de jazz pour élever ses quatre enfants, est serveuse dans un restaurant. À l'adolescence, elle se détache de son éducation très religieuse que sa mère, une Témoin de Jéhovah, lui a donnée. Elle est diplômée de la Deptford Township High School (équivalent du lycée) en 1964 mais, les finances modestes de sa famille ne lui permettant pas de fréquenter l'Université, elle doit travailler à l'usine pour payer ses études. Elle s’intéresse très tôt à la musique, écoutant notamment les Rolling Stones, The Velvet Underground, Jimi Hendrix ou James Brown.

1967–1973 : New York

En 1967, Patti Smith quitte le Glassboro State Teachers College pour vivre à New York. Gagnant sa vie comme employée dans une librairie, elle y croise le photographe Robert Mapplethorpe, dont elle sera l'amie jusqu'à sa mort en 1989. Les photographies de Mapplethorpe figurent sur les pochettes de plusieurs de ses albums.

En 1969, elle se rend à Paris avec sa sœur, où elles jouent dans la rue pour subvenir à leurs ressources. De retour à New York, elle emménage avec Mapplethorpe au Chelsea Hotel, fréquentant notamment les célèbres clubs Max's Kansas City et le CBGB, qui seront plus tard parmi les hauts lieux de la naissance de la musique Punk.

Pendant la première partie des années 1970, Patti Smith pratique intensément la peinture, l'écriture, et se produit en tant qu'actrice, au sein du groupe de poètes St Mark's Poetry Project. Elle travaille également avec Albert Bouchard, batteur du groupe Blue Öyster Cult, avec lequel elle co-écrit plusieurs chansons, dont Baby Ice Dog, Debbie Denise (adaptée de son poème In Remembrance of Debbie Denise), Career of Evil (single), Fire of Unknown Origin, The Revenge of Vera Gemini (titre sur lequel elle chante en duo avec Albert), et vit une passion amoureuse avec Allen Lanier, pianiste et guitariste rythmique du groupe. Plus tard, Buck Dharma, guitariste solo du Blue Öyster Cult, mettra en musique son poème Shooting Shark (single). Patti Smith écrit aussi de la critique rock, notamment pour le célèbre Creem Magazine.

1974–1979 : le Patti Smith Group

À Copenhague en 1976

Dès le début des années 1970, Patti Smith se lance elle-même dans la musique rock, d'abord aux côtés du guitariste et journaliste Lenny Kaye, qui l'accompagne à la guitare lors d'un lecture à l’église St Mark de New York et avec qui elle forme un couple. Ils sont rejoints en 1974 par Ivan Kral (réfugié tchécoslovaque après le Printemps de Prague), à la basse, Jay Dee Daugherty à la batterie et Richard Sohl au piano, créant le Patti Smith Group. Avec l'aide financière de Robert Mapplethorpe, le groupe enregistre son premier single, Hey Joe / Piss Factory, en 1974. Sur la première face, le célèbre standard est complété par une partie parlée écrite par Patti Smith.

Engagé sur le label Arista Records, le Patti Smith Group sort en 1975 son premier album, Horses, avec lequel elle obtiendra le Prix Charles Cros. Produit par John Cale, le violoniste du Velvet Underground, l'album commence par une reprise du Gloria des Them, accompagné d'une partie parlée qui clame que « Jésus est mort pour les péchés de quelqu'un... mais pas les miens » ("Jesus died for somebody's sins but not mine.").

Influencé par le son du punk, qui a commencé à émerger en Angleterre et aux États-Unis, le second album du groupe, Radio Ethiopia, se révèle moins accessible que le premier et ne remporte guère de succès, tant auprès du public que des critiques. Ce qui n'empêche pas Patti Smith de reprendre encore, aujourd'hui, certains de ses titres en concert.

Mais le 23 janvier 1977, l'artiste tombe accidentellement de scène durant un concert à Tampa, en Floride, se brisant plusieurs vertèbres sur le sol en béton de la fosse d'orchestre. Elle doit alors prendre une longue période de convalescence, qu'elle met à profit pour réorganiser son existence, produisant une musique que certains jugent assagie. Ce qui ne l'empêche pas de sortir deux albums supplémentaires avant la fin des années 1970, dont le premier, Easter (1978), contenant notamment le tube Because The Night, coécrit avec Bruce Springsteen, remportera le plus grand succès commercial de sa carrière (13ème place au Billboard). Wave, sorti en 1979, obtiendra moins de succès, bien que plusieurs morceaux aient été largement joués en radio.

1980–1994 : retraite anticipée

À la fin des années 1970, Patti Smith rencontre Fred "Sonic" Smith, guitariste du défunt groupe américain MC5, qui tourne à présent avec son Sonic's Rendezvous Band et partage notamment son amour de la poésie. Ils deviennent un couple et se marient. Mère d'un fils, Jackson, et plus tard d'une fille, Jesse, Smith se retire presque entièrement du monde de la musique pour élever ses enfants, n'enregistrant en près de quinze ans qu'un seul album, Dream of Life, sorti en 1988.

1994-2003 : le retour

En 1994, la vie paisible de Patti Smith est brutalement interrompue par la mort de son époux Fred "Sonic" Smith, puis de son frère Todd et de son pianiste Richard Sohl. Elle tente de se remettre de ces événements en retournant vivre à New York, puis, sur les conseils de ses amis Michael Stipe (du groupe R.E.M.) et Allen Ginsberg (elle avait rencontré le célèbre poète beat à la fin des années 1960), en remontant sur scène. Elle tourne ainsi brièvement aux côtés de Bob Dylan en décembre 1995.

Smith redémarre ensuite pleinement sa carrière de musicienne, sortant en 1996 l'album Gone Again, qui contient notamment About a Boy, un hommage au chanteur Kurt Cobain, dont le suicide moins de deux ans plus tôt l'avait beaucoup atteinte. Elle collabore la même année à l'album New Adventures in Hi-Fi de R.E.M., avant d'enregistrer les albums Peace And Noise (1997), dont est extrait le single 1959 sur l'invasion du Tibet par la Chine, et Gung Ho (2000). Sortent également un coffret d'inédits (The Patti Smith Masters, 1996) et une compilation, Land (1975-2000). Ne se limitant pas à la musique, elle réalise en 2002 une exposition d'art, Strange Messanger, accueillie par le musée Andy Warhol de Pittsburg.

Depuis 2004

Patti Smith et Bono au Madison Square Garden

Patti Smith reste ensuite très active, sortant les albums Trampin' (2004) et Twelve (2007), et se produisant régulièrement sur scène, chantant ses propres chansons ou donnant des lectures de poèmes d'Arthur Rimbaud et William Blake, comme ce fut le cas en 2005.

La même année, Patti Smith reçoit des mains du ministre français de la Culture la médaille de commandeur de l'Ordre des Arts et des Lettres. Elle entre en 2007 au Rock and Roll Hall of Fame, jouant pour l'occasion la chanson Gimme Shelter des Rolling Stones, et reçoit en 2008 un doctorat honoraire de l'université de Rowan, aux États-Unis, pour sa contribution à la culture populaire.

En ce qui concerne les arts visuels, la Fondation Cartier pour l'art contemporain accueille, en 2008 à Paris, une vaste exposition de ses œuvres, intitulée "Land 250", présentant des pièces réalisées entre 1967 et 2007.

En mai 2010, Patti Smith et Lenny Kaye figurent dans le film de Jean-Luc Godard, Film Socialisme.

Fin 2010, elle publie Just Kids, récit de son amitié avec Robert Mapplethorpe, couronné par le National Book Award le 17 novembre 2010.

Activisme

À de nombreuses reprises, Patti Smith a utilisé son art et sa célébrité pour soutenir des causes politiques. Elle soutient notamment le Green Party américain et son candidat aux élections présidentielles Ralph Nader, participant à plusieurs événements organisés par le parti, en chantant son morceau People have the Power. En 2004, Smith a également soutenu le candidat démocrate John Kerry.

Ces dernières années, la musicienne s'est inscrite contre la politique du gouvernement du président américain George W. Bush, tournant avec et participant à des manifestations réclamant la fin de la guerre en Irak et la destitution du président des États-Unis.

En décembre 2006, Patti Smith présente au public londonien deux nouvelles chansons, Qana, du nom d'un village libanais détruit par des frappes aériennes israéliennes, et Without Chains, à propos de Murat Kurnaz, un citoyen turc vivant en Allemagne depuis son enfance, enlevé et détenu entre 2001 et 2006 dans le camp de prisonniers américain de Guantanamo Bay.

Le 17 septembre 2010, au Zénith de Paris, elle participe au concert Peace One Day, pour la paix dans le monde[1], interprétant, entre autres Because the Night

Discographie

Publications de Patti Smith

Ne sont cités que ses ouvrages traduits en français. Pour la liste complète, vous pouvez consulter celle de l'article en anglais en:Patti Smith.

Bibliographie

En français

En anglais

  • (en) Unknown/Collectif, Patti Smith: High on Rebellion, Babylon, 1980 
  • (en) Victor Bockris et Roberta Bayley, Patti Smith: An Unauthorized Biography, Simon & Schuster, 1999 (ISBN 9780684823638) 
  • (en) Nick Johnstone, Patti Smith: A Biography. Illustrated by Nick Johnstone, Omnibus Press, 1997 
  • (en) Judy Linn, Patti Smith, 1969-1976, Abrams Image, 2011, 144 p. (ISBN 978-0810998322) 
  • (en) Patricia Morrisroe, Mapplethorpe: A Biography, Da Capo, 1997, 480 p. (ISBN 978-0306807664) 
  • (en) Mark Paytress, Patti Smith's Horses and the Remaking of Rock'n'Roll, Piatkus, 2011, 272 p. (ISBN 978-0749940263) 
  • (en) Dusty Roach, Patti Smith: Rock & Roll Madonna, And Books, 1979 (ISBN 9780711961937) 
  • (en) Philip Shaw, Horses, Continuum (33 1/3 series), 2008, 151 p. (ISBN 978-0-8264-2792-2) 
  • (en) Frank Stefanko, Patti Smith: American Artist, Insight, 2006, 136 p. (ISBN 9781933784069) 
  • (en) Joe Tarr, The Words and Music of Patti Smith, Praeger, 2008, 168 p. (ISBN 978-0275994112) 
  • (en) Fabio Torre (préf. Fernanda Pivano), Patti Smith : Simply a Concert, Damiani, 2009, 60 p. (ISBN 978-88-620-8099-6) 

Références

Martin C. Strong, The Great Rock Discography, Édimbourg (Canongate Books Ltd.), 6e éd. 2002

  1. [1] Consulté le 12 novembre 2011
  2. David Caviglioli, « Patti Smith, prix du livre rock » sur http://bibliobs.nouvelobs.com, 28/06/2011. Consulté le 28/06/2011

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Patti Smith de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Patti Smith — Saltar a navegación, búsqueda Patti Smith …   Wikipedia Español

  • Patti Smith — Patti Smith, 2007 Patti Lee Smith (* 30. Dezember 1946 in Chicago, Illinois, USA) ist eine amerikanische Punk und Rockmusikerin, Fotografin, Malerin und Lyrikerin. Sie gilt als Godmother of Punk …   Deutsch Wikipedia

  • Patti Smith — Patti Smith, rå og intellektuel rocksangerinde der slog igennem i 1975 med albummet Horses …   Danske encyklopædi

  • Patti Smith — For the lead singer of the band Scandal, see Patty Smyth. For other persons of the same name, see Patricia Smith (disambiguation). Patti Smith Smith performing in Copenhagen in 1976 Background inf …   Wikipedia

  • Patti Smith — …   Википедия

  • Patti Smith — (born 1946) American rock singer and poet …   English contemporary dictionary

  • Patti Smith Group —   Patti Smith, 2007 Patti Lee Smith (* 30. Dezember 1946 in Chicago, Illinois, USA) ist eine US amerikanische Punk und Rockmusikerin und Rockpoetin. Inhaltsverzeichnis …   Deutsch Wikipedia

  • Patti Smith Group — Patti Smith Pour les articles homonymes, voir Patti (homonymie) et Smith. Patti Smith …   Wikipédia en Français

  • Patti Smith Complete — Infobox Book name = Patti Smith Complete author = Patti Smith country = United States language = English genre = Song book publisher = Doubleday pub date = 1998 media type = Hardcover, Paperback pages = 272 isbn = ISBN 9780385490795 Patti Smith… …   Wikipedia

  • Patti Smith discography — Infobox Artist Discography Artist = Patti Smith Caption = Lollapalooza, Grant Park (Chicago), August 4, 2007 Studio = 10 Live = 2 Compilation = 3 EP = 2 Singles = 19 Music videos = 7 B sides = 9 Soundtrack = 3 References = YesThis is a… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.