Pat Burns


Pat Burns
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Burns.

Patrice Burns

Surnom Pat
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Né le 4 avril 1952,
Montréal (Canada)
Mort le 19 novembre 2010,
Sherbrooke (Canada)
Entraîneur décédé
A entraîné Canadien de Montréal
Maple Leafs de Toronto
Bruins de Boston
Devils du New Jersey
Activité 19882005

Patrice (Pat) Burns (né le 4 avril 1952 dans le quartier Saint-Henri de Montréal, Québec et mort le 19 novembre 2010 à Sherbrooke, Québec[1]) est un entraîneur de hockey sur glace de la ligue nationale de hockey (LNH), réputé pour favoriser un jeu défensif[réf. nécessaire].

Sommaire

Biographie

Pendant son adolescence, il joue dans la ligue de hockey de l'Ontario au sein des Knights de London. Il étudie également pour devenir agent de police, poste qu'il occupe à Gatineau, Québec pendant plusieurs années[2].

Carrière d’entraîneur

Il devient entraîneur d'équipes de ligues mineures pour les franchises suivantes : les Olympiques de Hull de la ligue de hockey junior majeur du Québec et les Canadiens de Sherbrooke de la ligue américaine de hockey. Il y fait sa marque et les Canadiens de Montréal de la ligue nationale de hockey l'embauchent comme entraîneur en 1988.

En 1990, il est entraîneur de la sélection des Étoiles de la Conférence Prince-de-Galles au 41e match des Étoiles de la ligue.

Pendant quatorze ans, il entraîne tour à tour quatre équipes de la LNH :

Burns prend sa retraite en 2005, après avoir obtenu un second diagnostic de cancer ; il est remplacé derrière le banc des Devils par Larry Robinson[3].

Certains[Qui ?] ont parlé d'un retour dans la ligue nationale (LNH), à l'été 2008, avec les Sénateurs d'Ottawa, le Lightning de Tampa Bay ou les Devils du New Jersey. Pat Burns était à ce moment assistant-entraîneur pour l'équipe Canada, au mondial, ainsi que consultant pour les Devils du New Jersey.

Carrière dans les médias

Depuis le printemps 2007, et ce jusqu'à ce que son état de santé l'oblige à abandonner ses chroniques quotidiennes, pendant l'hiver 2010, il participe par téléphone, vers 7h30, à l'émission «Sports du Lit», avec Michel Langevin, Gabriel Grégoire et Jérémie Rainville, sur les ondes de Corus Sports CKAC 730-AM.

Trophées et récompenses

  • Il remporte à trois reprises le Trophée Jack Adams remis au meilleur entraîneur de la saison, et ce, avec trois équipes différentes : 1989 avec Montréal, 1993 avec Toronto, 1998 avec Boston. Il est l'unique entraîneur de l'histoire de la LNH à avoir réalisé un tel exploit[4].
  • Avec les Devils du New Jersey, il remporte la Coupe Stanley au cours de la saison 2002-03.
  • Le 4 avril 2007, il est intronisé au Temple de la Renommée de la LHJMQ, notamment aux côtés de Luc Robitaille.

Vie privée

En 2004, Pat Burns reçoit un diagnostic de cancer du côlon et en 2005, d'un second cancer, celui du foie. Ce second diagnostic mettra fin à sa carrière d’entraîneur dans la Ligue nationale. En 2009, il annonce qu'il est atteint d'un cancer des poumons incurable. Il choisit de ne pas subir de traitements.

Le 26 mars 2010, à Stanstead, le premier ministre du Canada Stephen Harper a annoncé la construction d'un aréna en hommage à l'ex-entraîneur. Le projet, évalué à 8 millions de dollars, prévoit l'aménagement d'un aréna de 350 places près du Collège Stanstead. Le bâtiment desservira autant la ville de Stanstead, les municipalités voisines que les étudiants du collège, qui sont inscrits au programme hockey-études[5].

Le 17 septembre 2010, plusieurs journaux réputés et groupes sociaux annoncent sa mort. Toutefois, Burns dément personnellement la nouvelle en communiquant directement avec certains médias[6].

Pat Burns meurt le 19 novembre 2010, à 58 ans, en soins palliatifs, des suites de son cancer, à la maison Aube-Lumière, à Sherbrooke[7].

Statistiques d'entraîneur

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par année
Saison Équipe Ligue PJ V D N Pts Séries
1988-89 Canadiens de Montréal LNH 80 53 18 9 115 Défaite en finale de la Coupe Stanley
1989-90 Canadiens de Montréal LNH 80 41 28 11 93 Défaite en deuxième ronde
1990-91 Canadiens de Montréal LNH 80 39 30 11 89 Défaite en deuxième ronde
1991-92 Canadiens de Montréal LNH 80 41 28 11 93 Défaite en deuxième ronde
1992-93 Maple Leafs de Toronto LNH 84 44 29 11 99 Défaite en troisième ronde
1993-94 Maple Leafs de Toronto LNH 84 43 29 12 98 Défaite en troisième ronde
1994-95 Maple Leafs de Toronto LNH 48 21 19 8 50 Défaite en première ronde
1995-96 Maple Leafs de Toronto LNH 65 25 30 10 (60) (Congédié)
1997-98 Bruins de Boston LNH 82 39 30 13 91 Défaite en première ronde
1998-99 Bruins de Boston LNH 82 39 30 13 91 Défaite en deuxième ronde
1999-00 Bruins de Boston LNH 82 24 33 19 73 Écarté des séries
2000-01 Bruins de Boston LNH 8 3 4 1 (7) (Congédié)
2002-03 Devils du New Jersey LNH 82 46 20 10 108 Champions de la Coupe Stanley
2003-04 Devils du New Jersey LNH 82 43 25 12 100 Défaite en première ronde
Totaux dans la LNH 1 019 501 353 151 - Coupe Stanley en 2003

Notes et références

  1. (fr) Gaétan Lauzon, « Pat Burns est décédé », Cyberpresse, 19 novembre 2010. Consulté le 19 novembre 2010.
  2. (en) Pat Burns, Stanley Cup winner, dies at 58 sur www.nhl.com. Consulté le 21 novembre 2010.
  3. (en) Jason Diamos, « Robinson's Heart (and Soul) Belong to the Devils », dans The New York Times, 15 septembre 2005 [texte intégral (page consultée le 26 septembre 2011)] 
  4. Dans « Official Guide & Record Book / 2010 », pages 217.
  5. (fr) L'aréna Pat-Burns voit le jour, Radio-Canada, 26 mars 2010. Consulté le 18 septembre 2010.
  6. (fr) Presse canadienne, « Pat Burns : « Ils tentent de m'achever avant mon décès » », Cyberpresse, 17 septembre 2010. Consulté le 17 septembre 2010.
  7. (fr) Un grand coach s'éteint sur www.rds.ca. Consulté le 20 novembre 2010.

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pat Burns de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Pat Burns — (* 4. April 1952 in Montreal; † 19. November 2010 in Sherbrooke, Québec[1]) war ein kanadischer Eishockeyspieler und trainer. Er war unter anderem Chefcoach der NHL Mannschaften Montreal Canadiens (1988–1992), Toronto Maple Leafs (1992–1996),… …   Deutsch Wikipedia

  • Pat Burns — For other individuals with a similar name, please see Patrick Burns .Patrick Burns (April 4, 1952 in Montreal, Quebec, Canada) is the former head coach of the National Hockey League s New Jersey Devils, Montreal Canadiens, Toronto Maple Leafs and …   Wikipedia

  • Pat Burns (broadcaster) — Patrick Pat Burns (1921 June 8, 1996) was a radio talk show host and newspaper reporter. He was born in Montreal, Quebec, but began his radio career in England with the BBC as a sports reporter covering the world hockey championships in London in …   Wikipedia

  • Burns (surname) — Burns is a surname of several different origins: English, Scottish and Irish. The name can also be an Americanization of a Jewish surname.Origin of the name#Scottish and northern English origin. The name is a topographical name for someone who… …   Wikipedia

  • Burns (Familienname) — Burns ist ein Familienname. Bekannte Namensträger Inhaltsverzeichnis A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z …   Deutsch Wikipedia

  • Burns (Homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Burns, fabricant de guitare. Burns, ville des États Unis. Sommaire 1 Patronyme …   Wikipédia en Français

  • Burns (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Burns, fabricant de guitare. Burns, ville des États Unis. Sommaire 1 Patronyme …   Wikipédia en Français

  • Burns Building — Infobox Skyscraper building name = Burns Building caption = Burns Building (1930s) location =flag|Calgary CAN coordinates = status = Complete year highest = year end = groundbreaking = constructed = 1911 1912 opening = demolished = destroyed =… …   Wikipedia

  • Burns Manor — Infobox Skyscraper building name = Burns Manor caption = Burns Manor circa 1903 location = flag|Calgary CAN coordinates = status = Demolished year highest = year end = groundbreaking = constructed = 1900 1903 opening = demolished = 1956 destroyed …   Wikipedia

  • Burns — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Le mot anglo saxon Burns peut désigner : Burns, fabricant de guitare ; Burns, ville des États Unis ; Sommaire 1 Patronyme …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.