Pastor Bonus


Pastor Bonus

Pastor Bonus est la constitution apostolique promulguée par Jean-Paul II le 28 juin 1988 dans le but de réaménager le fonctionnement de la curie romaine.

La curie romaine est définie comme un ensemble de dicastères et d'instituts qui aident le souverain pontife dans l'exercice de son office pastoral suprême pour le bien de l'Église universelle et de celui des Églises particulières. Elle a pour mission de fortifier l'unité de la foi du peuple chrétien et de promouvoir l'action de l'Église dans le monde.

Parmi les changements formulés dans la constitution, le conseil des affaires publiques de l'Église est réintégré au sein du secrétairerie d'État du Saint-Siège avec le secrétariat pour les relations avec les États. Le conseil des affaires publiques avait été transformé en dicastère par Paul VI en 1967.

La constitution ouvrit aussi la place au presbytérat, au diaconat, aux religieux et au laïcat dans les dicastères. Autrefois, seuls les cardinaux y étaient admis, mais le pape Paul VI avait permis aux évêques d'y participer à la suite du concile Vatican II. Pastor Bonus s'inscrit dans cette ligne d'ouverture.

Pastor Bonus légifère sur le rôle de divers secrétariats, congrégations, conseils pontificaux, commissions pontificales, tribunaux et autres offices du Saint-Siège. Elle établit aussi les normes pour les visites ad limina à Rome et pour les relations entre le Saint-Siège, les Églises particulières et les conférences épiscopales.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pastor Bonus de Wikipédia en français (auteurs)