Passerelle Eiffel


Passerelle Eiffel
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Eiffel.
Passerelle Eiffel
Passerelle Eiffel en 2009
Pays Drapeau de France France
Région Aquitaine
Département Gironde
Localité Bordeaux
Latitude
Longitude
44° 49′ 55″ Nord
       0° 33′ 07″ Ouest
/ 44.831944, -0.551944
44° 49′ 55″ N 0° 33′ 07″ W / 44.831944, -0.551944
Franchit Garonne
Type Ancien pont métallique ferroviaire
Longueur 509,69 m
Construction 25 août 1858
Ingénieur(s) Paul Régnauld (ingénieur en chef)
Gustave Eiffel (jeune collaborateur)

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Passerelle Eiffel

Géolocalisation sur la carte : Bordeaux

(Voir situation sur carte : Bordeaux)
Passerelle Eiffel
Listes

Ponts remarquables les plus longssuspendusà haubansen arcromainscantilever

La passerelle Eiffel ou passerelle Saint-Jean est un ancien pont métallique ferroviaire situé sur la Garonne à Bordeaux.

Elle est construite de 1858 à 1860. Conçue par Stanislas de la Laroche-Tolay avec Paul Régnauld comme ingénieur en chef et son jeune collaborateur Gustave Eiffel qui assure la conduite des travaux[1].

Sommaire

Histoire

La passerelle a permis de relier les réseaux de deux compagnies ferroviaires : la Compagnie des Chemins de fer du Midi et la Compagnie du Chemin de fer de Paris à Orléans. Initialement les voyageurs devaient descendre à la gare d'Orléans située sur la rive droite de la Garonne et devaient rejoindre la gare Saint-Jean, située sur la rive gauche, par le pont de pierre ou en bateau.

La passerelle a été conçue en 1858 par Stanislas de la Laroche-Tolay ingénieur des Ponts et Chaussées[2] avec Paul Régnauld comme ingénieur en chef de la Compagnie des Chemins de fer du Midi et Gustave Eiffel, alors jeune ingénieur âgé de 26 ans, qui assura la direction du chantier[3]. Gustave va s'occuper en particulier des fondations de l'ouvrage en proposant son idée avec la technique de fondation à l'air comprimé lors de l'exécution des piles tubulaires (Procédé Triger). Or Gustave Eiffel est l'auteur d'une étude : Le fonçage par pression hydraulique des piles concernant cette nouvelle technique[4]. Cette réussite vaudra à Eiffel une première reconnaissance dans le milieu de la construction métallique. Gustave Eiffel réutilisera cette technique en particulier en 1887 pour la construction de la Tour Eiffel. En effet côté Seine, les fondations de celle-ci étaient situées dans un ancien bras de la Seine comblé. Afin que les ouvriers puissent travailler dans de bonnes conditions, quatre caissons métalliques étanches à l'air comprimé furent utilisés.

La passerelle en 1900

La passerelle métallique est de type pont droit en tôle assemblées et rivetées avec de longues poutres horizontales raidies par des croix de Saint-André. La passerelle présente une longueur de 509,69 mètres avec un tablier de 8,60 mètres de large. Elle repose sur 6 piles en maçonnerie et 2 culées pour l'accès de l'ouvrage.

La passerelle a été inaugurée le 25 août 1860. Le Monde Illustré du 25 août 1860 reconnait l'esthétique de la passerelle Saint-Jean, remercie M. Stanislas de la Laroche-Tolay et M. Régnault et cite : « Monsieur Gustave Eiffel, chef de service de l'entreprise, dont le talent précoce laisse concevoir de brillantes espérances ».

En 1862 une passerelle piétonne est ajoutée du côté aval de l'ouvrage. Celle-ci, devenue dangereuse, a été démontée en 1981.

La passerelle Eiffel, comportait seulement deux voies avec une vitesse limitée à 30 km/h pendant les deux dernières années, ce qui créait un goulet d'étranglement responsable de la saturation du trafic à destination ou en provenance du Nord de la France. Dans le cadre de la suppression du bouchon ferroviaire de Bordeaux, un deuxième pont à 4 voies a été réalisé par Réseau ferré de France. Il a été ouvert à la circulation ferroviaire le 11 mai 2008[5]. La mise en service complète des 4 voies a été réalisée en 2010.

Incident

Gustave Eiffel, qui travaillait sur la passerelle, sauva la vie d'un ouvrier tombé dans la Garonne en plongeant dans le fleuve pour le sortir de l'eau avant qu'il se noie.

Devenir de la passerelle

Après la réalisation de ce nouveau pont mieux adapté au passage des TGV, il a été envisagé de détruire la passerelle Eiffel devenue obsolète[6]. Toutefois l'intervention du directeur du Centre du Patrimoine Mondial de l'UNESCO, Francesco Bandarin, a permis d'interrompre le projet de démolition prévu pendant l'été 2008 et d'engager une réflexion quant aux solutions permettant de conserver l'ouvrage[7]. Ainsi la ministre de la Culture et de la Communication Christine Albanel en liaison avec le maire de Bordeaux Alain Juppé a décidé de placer la passerelle sous le régime de l’instance de classement au titre des monuments historiques[8].

Au printemps 2009, le préfet Francis Idrac a présidé la commission régionale du patrimoine et des sites. Cette commission s'est prononcée pour une inscription de la passerelle Eiffel au titre des Monuments historiques. Ainsi la passerelle devrait être conservée et transformée en espace ludique[9].

La passerelle a finalement été classée au titre des monuments historiques par arrêté du 22 février 2010[10].

Notes et références

Bibliographie

  • Bordeaux : un tour de ville en 101 monuments Édition Le Festin Juillet 2008.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Passerelle Eiffel de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Passerelle Eiffel — Die Brücke 2009 Die Brücke um 190 …   Deutsch Wikipedia

  • Passerelle Saint-Jean — Passerelle Eiffel 44°49′55,05″N 0°33′07,29″O / <span class= geo dec geo title= Cartes, vues aériennes et autres données pour Erreur d’expression : caractère de ponctuation « , » non reconnu Erreur d’expression : caractère… …   Wikipédia en Français

  • Eiffel — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Patronyme 2 Musique 3 Autres …   Wikipédia en Français

  • Eiffel (entreprise) — Création 1866 Disparition 2011 (devient Eiffage Construction Métallique) Fondateurs Gustave Eiffel Personnages clés Jean Roret, Maurice Koechlin …   Wikipédia en Français

  • Eiffel (Entreprise) — Pour les articles homonymes, voir Eiffel. Logo de Eiffel Siège social …   Wikipédia en Français

  • Eiffel Construction Métallique — Eiffel (entreprise) Pour les articles homonymes, voir Eiffel. Logo de Eiffel Siège social …   Wikipédia en Français

  • Passerelle Debilly — Pays France Localité Paris Latitude Longitude …   Wikipédia en Français

  • Passerelle de Magdebourg — Passerelle Debilly Passerelle Debilly Pays France Ville Paris Coordonnées …   Wikipédia en Français

  • Passerelle Léopold-Sédar-Senghor — Pays France Localité Paris …   Wikipédia en Français

  • Passerelle Simone-de-Beauvoir — Pays France Région Île de France Localité …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.