Parvis des droits de l'homme


Parvis des droits de l'homme
Manifestation sur le parvis, le 26 avril 2010, avec des portraits de liquidateurs de la catastrophe de Tchernobyl

Situé à Paris, place du Trocadéro, le Parvis des droits de l’homme a reçu son nom en 1985, à l’initiative de François Mitterrand, Président de la République française.

Histoire

Adolf Hitler sur l’esplanade du Trocadéro, le 23 juin 1940.

Il entendait rappeler ainsi que c'est au Palais de Chaillot, sous le parvis du Trocadéro, que fut adoptée, le 10 décembre 1948, la Déclaration universelle des droits de l'homme, dont un des rédacteurs principaux était M. René Cassin. À l'entrée du parvis, une dalle scellée en 1985 (lorsque le parvis fut renommé parvis des Droits de l'homme) proclame que « les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits » (article 1 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789).

Le 17 octobre 1987, à l’initiative du père Joseph Wresinski, une seconde dalle a été scellée à l'autre extrémité du parvis. Elle est ainsi rédigée : « Le 17 octobre 1987, des défenseurs des droits de l’homme et du citoyen de tous pays se sont rassemblés sur ce parvis. Ils ont rendu hommage aux victimes de la faim, de l’ignorance et de la violence. Ils ont affirmé leur conviction que la misère n’est pas fatale. Ils ont proclamé leur solidarité avec ceux qui luttent à travers le monde pour la détruire. Là où des hommes sont condamnés à vivre dans la misère, les droits de l’homme sont violés. S'unir pour les faire respecter est un devoir sacré. Père Joseph Wresinski. »

L’inauguration de cette dalle est à l’origine de la création de la Journée mondiale du refus de la misère, célébrée chaque année le 17 octobre, et reconnue officiellement par l'Assemblée générale des Nations unies sous l'appellation de Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté.

(M) Ce site est desservi par la station de métro Trocadéro.

Ce parvis séparant les deux ailes du palais de Chaillot donne sur la place du Trocadéro (devenue officiellement la place du Trocadéro-et-du-11-Novembre en 1978) et domine les jardins du Trocadéro. Il existe des locaux sous ce parvis qui a parfois été utilisé par des rollers alors que cette dalle n’a pas été conçue pour cet usage. On bénéficie d’une belle vue sur la tour Eiffel côté jardin.

Le dimanche 23 juin 1940, lors de sa visite de la capitale d’une France alors vaincue, Hitler se fit photographier sur cette esplanade du Trocadéro, sur fond de tour Eiffel.

Dans le film Les Chinois à Paris (sorti en 1974) de Jean Yanne, c’est sur ce parvis que se déroule une lugubre fête qui ne parvient nullement à « libérer les forces de la joie » dans une France occupée par l’Armée populaire de libération (APL) chinoise.



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Parvis des droits de l'homme de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Esplanade des droits de l'homme — Vue de l esplanade Pays …   Wikipédia en Français

  • Parvis de Saint-Gilles (prémétro de Bruxelles) — 50°49′50″N 4°20′43″E / 50.83056, 4.34528 …   Wikipédia en Français

  • Assassinat des moines de Tibhirine — Portraits des sept moines assassinés, Notre Dame de l Atlas, Midelt, Maroc. Dans la nuit du 26 au 27 mars 1996, sept moines trappistes du Monastère de Tibhirine, en Algérie, sont enlevés lors de la guerre ci …   Wikipédia en Français

  • Guerre des deux France — Laïcité en France  Cet article concerne les applications contemporaines de la laïcité en France. Pour ses prémisses, voir Histoire de la laïcité en France …   Wikipédia en Français

  • Convention des Nations-Unis — Organisation des Nations unies Pour les articles homonymes, voir ONU (homonymie). Organisation des Nations unies …   Wikipédia en Français

  • Convention des Nations Unies — Organisation des Nations unies Pour les articles homonymes, voir ONU (homonymie). Organisation des Nations unies …   Wikipédia en Français

  • Convention des Nations unies — Organisation des Nations unies Pour les articles homonymes, voir ONU (homonymie). Organisation des Nations unies …   Wikipédia en Français

  • Organisation des Nations-Unies — Pour les articles homonymes, voir ONU (homonymie). Organisation des Nations unies …   Wikipédia en Français

  • Organisation des Nations Unies — Pour les articles homonymes, voir ONU (homonymie). Organisation des Nations unies …   Wikipédia en Français

  • Organisation des nations unies — Pour les articles homonymes, voir ONU (homonymie). Organisation des Nations unies …   Wikipédia en Français