Parrhasius


Parrhasius

Parrhasios

Parrhasios (en grec ancien Παρράσιος) est l'un des peintres les plus célèbres de la Grèce antique.

Sommaire

Biographie

Parrhasios se présente lui-même dans une épigramme : fils d'Événor — lui-même peintre, comme le précise Pline l'Ancien[1] —, il est natif d'Éphèse, en Ionie ; il mène une vie molle (ἀϐροδίαιτος) et a atteint les limites de son art[2]. Ses mœurs excentriques et son goût du luxe sont bien connus dans l'Antiquité : il porte, dit-on, un habit teint à la pourpre, une couronne d'or, un bâton cerclé d'or et des bandes d'or à ses sandales[3].

Xénophon met en scène Socrate visitant Parrhasios dans ses Mémorables[4], ce qui pousse Quintilien à placer le peintre à l'époque de la guerre du Péloponnèse[5]. Pline fixe son apogée à la 85e olympiade[6] (400-396 av. J.-C.) et le présente comme le contemporain et le rival de Zeuxis. Tous deux s'affrontent ainsi dans un concours ; Zeuxis peint des grappes de raisin avec tant de réalisme que des oiseaux essaient de les picorer. Triomphant, il invite Parrhasios à dévoiler son propre tableau, pour découvrir que son rival a en fait peint le rideau lui-même. Zeuxis reconnaît alors sa défaite : son œuvre a trompé des oiseaux, alors que celle de Parrhasios a trompé Zeuxis lui-même[7].

Une autre anecdote veut que Parrhasios ait acheté à Philippe II de Macédoine l'un des prisonniers faits à Olynthe et qu'il l'ait torturé pour s'en servir comme modèle d'un tableau de Prométhée. Rapportée par Sénèque le Rhéteur dans ses Controverses[8], un recueil de problèmes juridiques intéressants, l'histoire ne tient pas : Olynthe n'est prise qu'en 348 av. J.-C.[9]

Œuvre

Selon Pline qui s'appuie sur le témoignage des peintres Xénocrate et Antigone, Parrhasios « a le premier observé la proportion, mis de la finesse dans les airs de tête, de l'élégance dans les cheveux, de la grâce dans la bouche, et, de l'aveu des artistes, il a remporté la palme pour les contours[10]. »

Notes

  1. Pline l'Ancien, Histoire naturelle [détail des éditions] [lire en ligne] (XXXV, 36).
  2. Épigramme citée par Cléarque de Soles, préservé dans Athénée, Deipnosophistes [détail des éditions] [lire en ligne] (XV, 687b).
  3. Athénée (XIII, 543c-f) ; Élien, Histoires variées [lire en ligne] (IX, 11).
  4. Xénophon, Mémorables (I, 10, 1).
  5. Quintilien (XII, 10, 4).
  6. Pline (XXXV, 36, 2 et 5).
  7. Pline (XXXV, 36, 5).
  8. Sénèque le Rhéteur, Controverses (X, 5).
  9. Rumpf, p. 2. Une anecdote similaire circule sur Michel-Ange et Rubens.
  10. Pline (XXXV, 36, 7) ; voir aussi Quintilien (XII, 10, 4).

Bibliographie

  • Andreas Rumpf, « Parrhasios », American Journal of Archaeology, vol. 55, no1 (janvier 1951), p. 1-12.
  • Portail de la Grèce antique Portail de la Grèce antique
  • Portail de l’histoire de l’art Portail de l’histoire de l’art
Ce document provient de « Parrhasios ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Parrhasius de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • PARRHASIUS — Ephesius, an Atheniensis? tempore Socratis, pictor insignis, sed quô nemo insolentius et arrogantius sit usus gloriâ artis, Plin. Hîc primus symmetriam picturae dedit, primus argutias vultus, elegantiam capilli, venustatem oris expressit, et… …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Parrhasius — Parrhasĭus, griech. Maler, aus Ephesus, um 400 380 v. Chr., neben Zeuxis Vertreter der ionischen Schule …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Parrhasius — Parrhasius, griech. Maler aus Ephesus, um 400 v. Chr., Nebenbuhler des Zeuxis; das Alterthum lobte seine Grazie und Leichtigkeit der Zeichnung …   Herders Conversations-Lexikon

  • Parrhasius — m al …   Wikipédia en Français

  • Parrhasius — For other uses see Parrhasius (mythology) .Parrhasius of Ephesus was the son of Evenor and one of the greatest painters of Ancient Greece. He settled in Athens, and may be ranked among the Attic artists. The period of his activity is fixed by the …   Wikipedia

  • Parrhasius — or Parrhasios flourished 5th century BC, Athens, Greece Greek painter. He was praised by ancient critics as a master of outline drawing. He apparently succeeded in portraying various psychological states in his depictions of the face. Many of his …   Universalium

  • PARRHASIUS —    a gifted painter of ancient Greece, born at Ephesus; came to Athens and became the rival of Zeuxis; he was the contemporary of Socrates and a man of an arrogant temper; his works were characterised by the pains bestowed on them …   The Nuttall Encyclopaedia

  • Parrhasius (mythology) — Parrhasius (Greek: Παρράσιος) may refer to: *Son of Lycaon, from whom Parrhasia (Arcadia) was believed to have derived its name.*Surname of Apollo, who had a sanctuary on the Arcadian Mount Lycaeus, where an annual festival was held in his honor …   Wikipedia

  • PARRHASIUS Janus — vide Ianus …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Parrhasius m-album — Parrhasius m album …   Wikipédia en Français