Parlement de Dijon


Parlement de Dijon
Parlement de Dijon
Façade Parlement.jpg
Présentation
Période ou style Renaissance
Type Palais
Architecte Hugues Sambin
Date de construction XVIe-XIXe siècles
Protection  Classé MH (1926)
Géographie
Pays Drapeau de France France
Coordonnées 47° 19′ 13″ N 5° 02′ 30″ E / 47.320316, 5.04175347° 19′ 13″ Nord
       5° 02′ 30″ Est
/ 47.320316, 5.041753
  

Comme les autres parlements français d'ancien régime, le Parlement de Dijon est une Cour souveraine de justice rendant principalement des arrêts sur appel des sentences de juridictions inférieures.

Il possédait aussi, comme tous les parlements, des prérogatives législatives l'autorisant à affirmer une certaine autonomie à l'égard du pouvoir royal.

Il compte notamment comme Premier président Charles de Brosses (de 1775 à 1777).

L'ancien Parlement est à ce jour le siège de la Cour d'appel de Dijon.

Sommaire

Histoire

Le Parlement de Bourgogne est issu de l'ancienne Curia Ducis, conseil des ducs de Bourgogne, qui était installée à Beaune. Après le rattachement du duché de Bourgogne à la couronne de France en 1477, Louis XI décide son transfert à Dijon, en réaction contre la ville de Beaune qui avait pris parti contre lui. En novembre 1480 Louis d'Amboise procède à l'installation du nouveau Parlement dans des locaux faisant partie de la Chambre des Comptes. Lors de l'épidémie de peste de 1499, les parlementaires se retirent à Beaune et ne consentent à se réinstaller à Dijon en 1507 que contre la promesse de la construction d'un nouvel édifice. Il est adjoint en 1524 à la Grand'Chambre, une chambre spécialisée dans les affaires criminelles la Tournelle. En 1575 apparaît la Chambre des Requêtes, suivie en 1589 de la création de la Chambre des Enquêtes, chargée d'instruire les instances en examinant les preuves recueillies. Durant cette période du XVIe siècle, le Parlement refuse d'enregistrer l'édit de janvier 1562 accordant aux calvinistes la liberté de culte. Cette décision entraine une scission avec la création d'un Parlement dissident à Flavigny-sur-Ozerain puis à Semur-en-Auxois. La conversion du roi Henri IV et sa victoire à Fontaine-Française contre la Ligue favorise le retour à l'unité. Au cours de la Fronde, le Parlement se divise à nouveau en deux camps, obligeant Louis XIV à intervenir en tenant à Dijon le 15 novembre 1658 un lit de justice. Au XVIIIe siècle, la réforme Maupeou entraine un renouvellement des membres du Parlement, qui surent néanmoins défendre les privilèges de la Province et se rendirent populaires par des mesures en faveur des débiteurs. En 1755, le rétablissement des anciens privilèges parlementaires après l'avènement de Louis XVI donne lieu à de grandes manifestations publiques. Le Parlement est mis en congé à la suite de la Révolution le 3 novembre 1789.

Plafond de l'ancienne Chambre des Enquêtes

Architecture

La construction débute au XVIe siècle en 1518 avec la Chambre Dorée, achevée en 1522. L'édification de la Tournelle est entreprise en 1549. La Salle Saint Louis et la façade renaissance sont terminées en 1580. Cette dernière comporte une porte sculptée par Hugues Sambin. La Chambre des Enquêtes date du XVIIe siècle. Les travaux se poursuivent au XVIIIe siècle en façade sur la place du Palais. Durant le XIXe siècle, des restaurations interviennent avec notamment le déplacement de la Chapelle du Saint-Esprit dans le prolongement de la salle Saint Louis.

De nombreux éléments de l’édifice[1] font l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis le 15 février 1926[1].

Entrée du Parlement
Porte Hugues Sambin

Notes et références

Annexes

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

  • Albert Colombet, Le Palais de Justice de Dijon, Ed. L'Arche d'Or, Dijon.



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Parlement de Dijon de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Parlement de Bourgogne — Parlement de Dijon Parlement de Dijon Vue générale de l édifice Présentation Période ou style Renaissance Type Palais …   Wikipédia en Français

  • Parlement (Ancien Regime) — Parlement (Ancien Régime) Lit de justice du roi Charles VII au parlement de Paris, en 1450 ; enluminure de Jean Fouquet pour Boccace, Des cas des nobles hommes et femmes Un parlement était une Cour souveraine – cour supérieure à partir de… …   Wikipédia en Français

  • Parlement d'Ancien Régime — Parlement (Ancien Régime) Lit de justice du roi Charles VII au parlement de Paris, en 1450 ; enluminure de Jean Fouquet pour Boccace, Des cas des nobles hommes et femmes Un parlement était une Cour souveraine – cour supérieure à partir de… …   Wikipédia en Français

  • Parlement de Dombes — Présentation Date de construction 1523 Destination initiale parlement de l Ancien Régime Destination actuelle palais de justice Protection …   Wikipédia en Français

  • Parlement des Dombes — Parlement de Dombes Le parlement de Dombes est un parlement de l Ancien régime fondé par François Ier en 1523. Le bâtiment abrite aujourd hui un palais de justice. L ancien parlement fait l objet d une inscription au titre des monuments… …   Wikipédia en Français

  • Parlement (Ancien Régime) — Lit de justice du roi Charles VII au parlement de Paris, en 1450 ; enluminure de Jean Fouquet pour Boccace, Des cas des nobles hommes et femmes Un parlement était une Cour souveraine du Royaume de France – cour supérieure à partir de 1661 –… …   Wikipédia en Français

  • Parlement de Tours — On appelle Parlement de Tours la fraction des parlementaires du parlement de Paris restés fidèles au roi et qui siégèrent à Tours de juin 1589 à avril 1594. En effet, en 1589, Paris était aux mains de la Ligue. Pour y échapper, Henri III convoqua …   Wikipédia en Français

  • Parlement de Grenoble — Parlement du Dauphiné Blason du Dauphiné à partir de 1349 Le Parlement du Dauphiné ou Parlement de Grenoble, est une cour souveraine de justice sous l ancien régime français. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Parlement du dauphiné — Blason du Dauphiné à partir de 1349 Le Parlement du Dauphiné ou Parlement de Grenoble, est une cour souveraine de justice sous l ancien régime français. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Parlement de bretagne — Pour les articles homonymes, voir Palais du parlement de Bretagne et Place du parlement de Bretagne. En tête d un arrêt …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.