Paris-Dakar


Paris-Dakar

Rallye Dakar

Rallye Dakar
Logo rallye Dakar.svg
Le logo du rallye représente un touareg.
Création 1978
Ancien(s) nom(s) Rallye Paris-Dakar
Organisateur(s) Amaury Sport Organisation
Catégorie Rallye-raid
Périodicité Annuelle (janvier)
Participants 482
Tenant du titre Drapeau de l'Espagne Marc Coma (moto)
Drapeau de l'Afrique du Sud Giniel de Villiers (voiture)
République tchèque Josef Macháček (quad)
Russie Firdaus Kabirov (camion)
Plus titré(s) Finlande Ari Vatanen (voiture)
Drapeau de la France Stéphane Peterhansel (moto)
Lieux de la compétition Europe et Afrique (de 1979 à 2008)
Argentine et Chili (depuis 2009)
Créateur Thierry Sabine
Site Web officiel http://www.dakar.com/
Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la compétition à venir, voir :
Rallye Dakar 2010
Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la dernière compétition, voir :
Rallye Dakar 2009
8ème Paris-Dakar, Thierry Sabine au port d'Alger le 4 janvier 1986, 10 jours avant son accident.

Le rallye Dakar (ou « Le Dakar », anciennement rallye Paris-Dakar) est un rallye-raid professionnel, qui se dispute chaque année au mois de janvier, en Afrique ou en Amérique du Sud. Ce rallye est actuellement aidé financièrement par Total et organisé par Amaury Sport Organisation.

Sommaire

Histoire et route

La course eut d'abord lieu en 1978, un an après que Thierry Sabine s'était perdu dans le désert (lors de la course Abidjan-Nice, où il courait en moto) et décida que c'était un bon endroit pour organiser un rallye. « Et pourquoi pas à Dakar ? » dit le président. Il partit de Paris pour se terminer à Dakar avec un transfert par la Méditerranée.

L'itinéraire varie d'une année à l'autre, et certaines années même l'arrivée n'a pas lieu à Dakar, comme lors de l'édition 1992 qui relia Paris au Cap, celle de 2000 démarra de Dakar pour aller au Caire alors que celle de 2002 qui prit le départ à Arras et passa par Madrid.

Traces laissées par le rallye dans le Sahara Mauritanien (2005)

Les conditions de navigation dans le désert sont parfois difficiles; lorsque l'harmattan, vent d'est du Sahara se lève, les traces sont effacées sur la piste et les repères disparaissent.

Plusieurs éditions du Dakar furent perturbées par des menaces terroristes, et certaines étapes ont dû être annulées, avec un changement d'itinéraire. Ce fut le cas en 2000, lorsqu'un pont aérien formé de trois avions Antonov 124 fut mis en place entre Niamey et Sebha, en Libye, pour éviter la traversée du Niger, interrompant ainsi l'épreuve pendant quatre jours. L'opération aurait coûté quelque 30 millions de FF.[1]

Pour des raisons de sécurité en Mauritanie qui devait accueillir 8 étapes, l'édition 2008 du Dakar a été annulée[2]. Suite à l'assassinat de 4 français en Mauritanie le 24 décembre 2007, Laurent Wauquiez, porte-parole du gouvernement français, avait fortement déconseillé aux ressortissants français de se rendre dans ce pays. La veille du départ de Lisbonne, le 4 janvier 2008, l'organisation annonce l'annulation du Dakar malgré les 2500 personnes déjà présentes au Portugal pour participer au rallye. La Mauritanie prévoyait pourtant de mobiliser 4000 policiers pour assurer la sécurité mais les risques liés à la branche d’Al-Qaïda au Maghreb islamique ont conduit les organisateurs à suivre les recommandations du gouvernement français.

Amaury Sport Organisation annonce le 11 février 2008 que le Rallye Dakar 2009 se déroulera du 3 au 18 janvier, au Chili et en Argentine avec un départ et une arrivée à Buenos Aires[3].

Véhicules et catégories

La Mitsubishi Pajero Montero de Stéphane Peterhansel à Dakar le 20 janvier 2007

Les trois catégories principales sont les motos, les autos et les camions.

La catégorie moto comporte diverses sous-catégories, comme les moins de 450 cm³, la catégorie marathon (motos de série), ou encore la catégorie quad. La catégorie auto comportait à ses débuts 3 sous-catégories : les T1 (véhicules de série), T2 (véhicules de série modifiés), et T3 (véhicules prototypes). Les camions étaient au début incorporés dans la catégorie auto, mais ils disposent désormais depuis 2000 de leur propre catégorie. Les camions prototypes ont été interdits dans la fin des années 1980, suite à leurs grandes vitesses atteintes, qui ont engendré plusieurs accidents graves.

Plusieurs constructeurs utilisent le Dakar à la fois comme laboratoire et comme vitrine pour démontrer la robustesse de leurs véhicules, bien que ceux engagés soient profondément modifiés par rapport à ceux de série.

À l'origine, quelques constructeurs automobiles s'engagèrent avec des moyens limités (le plus souvent via des pilotes privés) comme Land Rover, Renault, Volkswagen, Mercedes, Lada... Puis vint l'arrivée de constructeurs via des équipes usines avec de gros moyens, tels que Porsche, Mitsubishi, Peugeot puis Citroën. Ce qui engendra une hausse des coûts et des performances, et conduira à l'interdiction des prototypes T3 pour les équipes usines en 1997; les T3 pouvant cependant toujours être alignés par les équipes privées. La fusion des catégories T2 et T3 en 2002, marquera le retour des prototypes usines. Enfin, en 2006, il y a eu une inversion entre les catégories T1 (désormais prototypes) et T2 (désormais véhicules de série).

Dans les années 1980, devant la débauche de moyens mis en œuvre par les équipes officielles et les risques que cela faisait courir aux amateurs qui ne pouvaient plus suivre le rythme, les organisateurs ont décidé d'interdire l'assistance aérienne (Porsche avait à sa disposition une importante flotte d'hélicoptères...), le routage radio et de limiter le recours au GPS.

Les équipes privées, plus ou moins fortunées, peuvent également disputer les premières places. Jean-Louis Schlesser, depuis la fin de sa carrière en championnat du monde des voitures de sport, construit ses propres buggys avec le soutien de constructeurs comme Seat, ensuite Renault, et actuellement Ford. Il a remporté les Dakar 1999 et 2000 en catégorie auto.

En 2007 une Citroën 2CV saharienne (bi-bip 2) est engagée, pilote Georges Marques.

En moto actuellement, seuls KTM, et dans une moindre mesure Yamaha sont engagés officiellement. Ces deux constructeurs font d'ailleurs partie des plus titrés, au même titre qu'Honda, ou encore BMW. En auto, Mitsubishi (qui détient le record de 12 victoires) est présent officiellement depuis 1983. Il doit faire face à Volkswagen, revenu officiellement au Dakar en 2003. Ce seront les deux seuls constructeurs officiellement engagés au Dakar 2006, vu le retrait de Nissan en 2005. Citons aussi la présence de Toyota en catégorie véhicules de série, ainsi que du team Nissan France Dessoude, présent aussi bien en T1, qu'en T2. Parmi les camions, on note la présence de constructeurs comme Tatra, KAMAZ et Daf, qui rassemblent à eux trois l'essentiel des victoires de la catégorie camions depuis 1979.

Palmarès

Année Voitures Motos Parcours
Pilote Co-Pilote Pays Constructeur Pilote Pays Constructeur
1979 Genestier Terbiaut France France Range Rover Neveu France France Yamaha Paris - Dakar
1980 Kottulinsky Löffelmann Suède Suède
Allemagne Allemagne
Volkswagen Neveu France France Yamaha Paris - Dakar
1981 Metge Giroux France France Range Rover Auriol France France BMW Paris - Dakar
1982 Marreau Marreau France France Renault Neveu France France Honda Paris - Alger - Dakar
1983 Ickx Brasseur Belgique Belgique
France France
Mercedes Auriol France France BMW Paris - Alger - Dakar
1984 Metge Lemoyne France France Porsche Rahier Belgique Belgique BMW Paris - Alger - Dakar
1985 Zaniroli Da Silva France France Mitsubishi Rahier Belgique Belgique BMW Paris - Alger - Dakar
1986 Metge Lemoyne France France Porsche Neveu France France Honda Paris - Alger - Dakar
1987 Vatanen Giroux Finlande Finlande
France France
Peugeot Neveu France France Honda Paris - Alger - Dakar
1988 Kankkunen Pironen Finlande Finlande Peugeot Orioli Italie Italie Honda Paris - Alger - Dakar
1989 Vatanen Berglund Finlande Finlande
Suède Suède
Peugeot Lalay France France Honda Paris - Tunis - Dakar
1990 Vatanen Berglund Finlande Finlande
Suède Suède
Peugeot Orioli Italie Italie Cagiva Paris - Tripoli - Dakar
1991 Vatanen Berglund Finlande Finlande
Suède Suède
Citroën Peterhansel France France Yamaha Paris - Tripoli - Dakar
1992 Auriol Monnet France France Mitsubishi Peterhansel France France Yamaha Paris - Syrte - Le Cap
1993 Saby Seriyes France France Mitsubishi Peterhansel France France Yamaha Paris - Dakar
1994 Lartigue Périn France France Citroën Orioli Italie Italie Cagiva Paris - Dakar - Paris
1995 Lartigue Périn France France Citroën Peterhansel France France Yamaha Grenade - Dakar
1996 Lartigue Périn France France Citroën Orioli Italie Italie Yamaha Grenade - Dakar
1997 Shinozuka Magne Japon Japon
France France
Mitsubishi Peterhansel France France Yamaha Dakar - Agades - Dakar
1998 Fontenay Picard France France Mitsubishi Peterhansel France France Yamaha Paris - Grenade - Dakar
1999 Schlesser Monnet France France Schlesser-Renault Sainct France France BMW Grenade - Dakar
2000 Schlesser Magne France France Schlesser-Renault Sainct France France BMW Paris - Dakar - Le Caire
2001 Kleinschmidt Schulz Allemagne Allemagne Mitsubishi Meoni Italie Italie KTM Paris - Dakar
2002 Masuoka Maimon Japon Japon
France France
Mitsubishi Meoni Italie Italie KTM Arras - Madrid - Dakar
2003 Masuoka Schulz Japon Japon
Allemagne Allemagne
Mitsubishi Sainct France France KTM Marseille - Charm el-Cheikh
2004 Peterhansel Cottret France France Mitsubishi Roma Espagne Espagne KTM Clermont-Ferrand - Dakar
2005 Peterhansel Cottret France France Mitsubishi Despres France France KTM Barcelone - Dakar
2006 Alphand Picard France France Mitsubishi Coma Espagne Espagne KTM Lisbonne - Dakar
2007 Peterhansel Cottret France France Mitsubishi Despres France France KTM Lisbonne - Dakar
2008 Epreuve annulée Lisbonne - Dakar
2009 De Villiers Von Zitzewitz Afrique du Sud Afrique du Sud
Allemagne Allemagne
Volkswagen Coma Espagne Espagne KTM Buenos Aires - Buenos Aires


Année Camions Parcours
Équipe Pays Constructeur
1980 Ataquat / Bourkrif / Kaoula France France Sonacome Paris - Dakar
1981 Vilette / Gabrele / Vollereau France France ALM/ACMAT Paris - Dakar
1982 Groine / De Saulieu / Malfériol France France Mercedes Paris - Alger - Dakar
1983 Groine / De Saulieu / Malfériol France France Mercedes Paris - Alger - Dakar
1984 Laleu / Durce France France Mercedes Paris - Alger - Dakar
1985 Capito / Capito France France Mercedes Paris - Alger - Dakar
1986 Vismara - Minelli France France Mercedes Paris - Alger - Dakar
1987 De Rooy / Guesens Pays-Bas Pays-Bas DAF Paris - Alger - Dakar
1988 Loprais / Statchura / Muck République tchèque République tchèque Tatra Paris - Alger - Dakar
1989
1990 Villa / Delfino / Vinante Italie Italie Perlini Paris - Tripoli - Dakar
1991 Houssat / De Saulieu / Bottaro France France Perlini Paris - Tripoli - Dakar
1992 Perlini / Albiero / Vinente Italie Italie Perlini Paris - Syrte - Le Cap
1993 Perlini / Albiero / Vinente Italie Italie Perlini Paris - Dakar
1994 Loprais / Stachura / Kalina République tchèque République tchèque Tatra Paris - Dakar - Paris
1995 Loprais / Stachura / Tomecek République tchèque République tchèque Tatra Grenade - Dakar
1996 Moskovskish / Kouzmine / Bagaveldinov Russie Russie KAMAZ Grenade - Dakar
1997 Reif / Deinhofer Autriche Autriche Hino Dakar - Agades - Dakar
1998 Loprais / Stachura / Cermak République tchèque République tchèque Tatra Paris - Grenade - Dakar
1999 Loprais / Stachura / Kalina République tchèque République tchèque Tatra Grenade - Dakar
2000 Chaguin / Yakoubov / Savostine Russie Russie KAMAZ Paris - Dakar - Le Caire
2001 Loprais / Kalina / Hamerla République tchèque République tchèque Tatra Paris - Dakar
2002 Chaguin / Yakoubov / Savostine Russie Russie KAMAZ Arras - Madrid - Dakar
2003 Chaguin / Yakoubov / Savostine Russie Russie KAMAZ Marseille - Charm el-Cheikh
2004 Chaguin / Yakoubov / Savostine Russie Russie KAMAZ Clermont-Ferrand - Dakar
2005 Kabirov / Belyaev / Mokeev Russie Russie KAMAZ Barcelone - Dakar
2006 Chaguin / Yakoubov / Savostine Russie Russie KAMAZ Lisbonne - Dakar
2007 Stacey / Gotlib / Der Kinderen Pays-Bas Pays-Bas Man Lisbonne - Dakar
2008 Épreuve annulée Lisbonne - Dakar
2009 Kabirov / Belyaev / Mokeev Russie Russie KAMAZ Buenos Aires - Buenos Aires
  • Les plus titrés :
Voitures Motos Camions
Pilote Nb de victoire Pilote Nb de victoire Pilote Nb de victoire
Vatanen 4 Finlande Peterhansel 6 France Loprais 5 Tchécoslovaquie
Metge 3 France Neveu 5 France Chaguin 5 Russie
Peterhansel 3 France Orioli 4 Italie
Lartigue 3 France Sainct 3 France
Constructeur Nb de victoire Constructeur Nb de victoire Constructeur Nb de victoire
Mitsubishi 12 Japon Yamaha 9 Japon KAMAZ 8 Russie
Citroën 4 France KTM 7 Autriche Mercedes 5 Allemagne
Peugeot 4 France BMW 6 Allemagne Tatra 5 Inde
Honda 5 Japon Perlini 4 Italie

Controverses

Ce rallye est très contesté, tout d'abord en raison des cinquante deux décès qui ont eu lieu pendant son déroulement depuis 1979 :

  • Neuf enfants ont été heurtés par des concurrents, malgré les diverses mesures de sécurité prises par les organisateurs depuis quelques années (limitation de la vitesse pour les concurrents dans les villages avec sanction en cas de non-respect, prévention contre les dangers pour les habitants avec affiches en langue locale).
  • Trente trois concurrents (toutes catégories) et sept journalistes y sont également morts. En 2006, le motard australien Andy Caldecott y a trouvé la mort, un an après les décès de Fabrizio Meoni et Juan-Manuel Perez, et ce malgré la décision prise en 2006 de limiter la vitesse des motos à 160 km/h.

La contestation est devenue internationale sous l'action du CAVAD, Collectif pour les Victimes Anonymes du Dakar qui réunit des associations françaises, africaines, portugaises, espagnoles, marocaines, maliennes, guinéennes et sénégalaises. Ce collectif a été créé après la mort de deux enfants en 2006. Il demande la suppression pure et simple de ce rallye. Une chanson Stoppez le Dakar leur a été dédié par des petits Marseillais.

Ses détracteurs estiment également qu'il représente une agression écologique et un mépris humanitaire envers les pays africains ; cette contestation est notamment manifestée par la chanson « 500 connards sur la ligne de départ »[4] de Renaud. De même, Pierre Bergounioux écrit dans son Carnet de notes : «C'est à la sortie de Vierzon que nous croisons le Paris-Dakar. Tout ce que l'éducation nationale a laissé d'idiots dans ces campagnes est massé de part et d'autres du chemin, pour voir défiler des quatre-quatre, des Porsche et autres camions tout-terrain sponsorisés qui défilent dans un vrombissement agressif.»[5]

Les organisateurs répondent que les pays d'Afrique sont toujours enthousiastes d'accueillir le rallye, et même très déçus quand les organisateurs les excluent du tracé. Ils soulignent également le fait qu'ils sont soumis au respect de la propreté des territoires visités. Ils déplorent les divers accidents survenus, tout en rappelant la dangerosité des routes africaines (la plupart des accidents impliquant des locaux ayant eu lieu lors des liaisons routières), et les efforts considérables faits par l'organisateur pour empêcher ces accidents (limitations et contrôles stricts de la vitesse dans les villages)[6]

Michel Vaillant

  • Paris-Dakar est aussi le titre de l'album n°41 de la série de bande dessinée Michel Vaillant, dont l'intrigue à pour cadre le rallye-raid cité dans le titre. [7]

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Bibliographie

  • Martine de Cortanze, Une fille dans le désert : le rallye Paris-Dakar, Paris, Solar, 1979, 214 p. (ISBN 2-263-00378-9)
  • Michel Delannoy, Le Premier rallye Paris-Dakar. Les portes du rêve, Éditions du palmier, 2005, 124 p. (ISBN 2914920431)
  • Jean-Paul Renvoizé, Eric Vargiolu et Marc Tournaire, Dakar, 25 ans d'émotions, Calmann-Lévy, 2003 (ISBN 2702134106)
  • Éric Vargiolu, Dakar 2006. Le livre officiel, Photos DPPI, Éditions Silver, 2006.
  • Jacques Potherat, "Paris-Dakar, les "durs" de la course", préface de Claude Brasseur. Editions France-Empire, 1982 (ISBN 2-7242-1806-X)

Liens externes

Wikinews-logo.svg

Wikinews propose des actualités concernant « le rallye Dakar ».

Commons-logo.svg

  • Portail du sport automobile Portail du sport automobile
  • Portail du Sénégal Portail du Sénégal
Ce document provient de « Rallye Dakar ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Paris-Dakar de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Paris-dakar — Rallye Dakar Rallye Dakar Le logo du rallye représente un touareg. Création 1978 …   Wikipédia en Français

  • Paris Dakar — Rallye Dakar Rallye Dakar Le logo du rallye représente un touareg. Création 1978 …   Wikipédia en Français

  • Paris-Dakar — Ein Mitsubishi Pajero während der Rallye Dakar 2007 Die Rallye Dakar (früher Rallye Paris Dakar) ist ein seit 1978 einmal jährlich hauptsächlich auf dem afrikanischen Kontinent ausgetragenes Offroad Motorsportrennen und gilt als die berühmteste… …   Deutsch Wikipedia

  • París-Dakar — El Paris Dakar es el rally considerado como más duro del mundo. A lo largo de 2 semanas, lleva a los corredores desde alguna ciudad europea, hasta la ciudad de Dakar, Senegal. Durante muchos años siempre partió de París, pero en los últimos años… …   Enciclopedia Universal

  • Paris-Dakar (Michel Vaillant) — Paris Dakar 41e épisode de la série Michel Vaillant Auteur Jean Graton Genre(s) Aventure Pays …   Wikipédia en Français

  • Paris-Dakar Rally — Paris Dak|ar Ral|ly, the a race over public roads from Paris, France to Dakar, Senegal, including the crossing of the Sahara Desert. All kinds of motor vehicles can take part in the Paris Dakar Rally …   Dictionary of contemporary English

  • Paris-Dakar Rally (video game) — Infobox VG title = Paris Dakar Rally developer = Acclaim Studios Cheltenham publisher = Acclaim designer = engine = released = flagicon|USA October 9, 2001 genre = Racing/Rallying modes = Single player, multiplayer ratings = ESRB: E (Everyone)… …   Wikipedia

  • Paris Dakar Bike Race — The Paris Dakar Bike Race is a cycle race of 7,000 kilometers through France, Andorra, Spain, Morocco, Mauritania and Senegal organized by Bike Dreams, a Netherlands based company. The race lasts 10 weeks and is divided in 59 stages and 11 rest… …   Wikipedia

  • Rallye Paris-Dakar — Rallye Dakar Rallye Dakar Le logo du rallye représente un touareg. Création 1978 …   Wikipédia en Français

  • Rally Paris-Dakar — Ein Mitsubishi Pajero während der Rallye Dakar 2007 Die Rallye Dakar (früher Rallye Paris Dakar) ist ein seit 1978 einmal jährlich hauptsächlich auf dem afrikanischen Kontinent ausgetragenes Offroad Motorsportrennen und gilt als die berühmteste… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.