Parc national de la Terre de Feu


Parc national de la Terre de Feu

Parc national Tierra del Fuego

54°40′0″S 68°30′0″O / -54.66667, -68.5

Parc national Tierra del Fuego
Catégorie II de la CMAP (Parc national)
Partie côtière du parc national
Partie côtière du parc national
Pays Argentine Argentine
Région Patagonie
Province Terre de Feu
Ville proche Ushuaia
Coordonnées 54° 40′ 00″ Sud
       68° 30′ 00″ Ouest
/ -54.666667, -68.500000
Superficie 63,000 hectares
Création 1er janvier 1960
Administration APN (Administracion de Parques Nacionales)
Site web APN
  Géolocalisation sur la carte : Argentine
Argentina location map.svg
Parc national Tierra del Fuego

Le parc national Tierra del Fuego (en espagnol : Parque Nacional Tierra del Fuego) est un parc national d'Argentine. Il a été créé en 1960 par le décret n° 15.554, dans le but de sauvegarder et de préserver une nature, sa faune et sa flore d'un territoire de type sub-antarctique.

Il est situé au sud-ouest de la province de la Terre de Feu argentine, en Patagonie, à 10 km environ à l'ouest du centre-ville d'Ushuaïa. C'est le parc national le plus austral d'Argentine.

Sommaire

Géographie

Vue des Montes Sampaio, île Hoste (Chili)

C'est une large bande de nature originelle et sauvage enclavée au nord du lac Fagnano, de la Sierra de Inju Gooyin et de Beauvoir ; au sud, du canal Beagle ; à l'ouest, de la frontière chilienne ; et à l'est, des glaciers Martial et Vinciguerra.

Il possède une superficie totale de 63 000 hectares dont seulement 2 000 accessibles au public (entrée payante). C'est le premier parc national du littoral argentin. En effet il a la particularité d'avoir six kilomètres de côtes le long du canal Beagle, ce qu'il lui permet de préserver un écosystème de type maritime. Son point culminant est le Monte Vinciguerra (1 476 m).

Le Río Pipo est une des principales rivières. Le parc possède de nombreux lacs dont le lac Alto et le lac Negra mais il inclut seulement partiellement le lac Roca (environ 10 km de rives) et le lac Fagnano (environ 35 km de rives).

Flore

Le parc possède de denses forêts fuégiennes composées de Coihue (Nothofagus dombeyi), de Lenga Beech (Nothofagus pumilio), de Canelo (Drimys winterii), de Ñire ou Antartic Beech (Nothofagus antarctica). Sous les arbres, un dense sous-bois prospère, fait de calafates (Berberis buxifolia), de michay (Berberis darwinii), de notro (Embothrium coccineum), de chaura, de bruyère arborescente (Erica arborea ou localement "brezo"), de mousses etc. On observe des setas ou des champignons comme le comestible pan de indio (Cyttaria), des lichens comme le barba de viejo (Usnea barbata).

Galerie de la nature et de la flore

Ambox notice.png Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Faune

Dans la famille des oiseaux, on peut observer des cóndors des Andes, albatros, cormorans, goélands, sternes, grèbes, oies sauvages, canards dont le brassemer cendré (Tachyeres pteneres) nommé également canard "vapeur", car comme il ne peut décoller, il brasse alors l'eau de ses deux ailes pour se propulser, rappelant le mouvement des roues à aubes des navires vapeurs, d'où son nom ; ou le spectaculaire pic de Magellan de la famille des Picidae, le carpintera gigante (Campephilus magellanicus) ou tout aussi spectaculaire le Carancho (Polyborus plancus) avec sa couleur orangée de la peau du bec et son fameux et fort cri "Kra Kra Kra"; le très reconnaissable par son très long bec fin et pointu et par son cri stident, l'ibis de la famille des Threskiornithidés, le Theristicus melanopis. Chez les mammifères, on observe la loutre (Lutra provocax et Lutra felina), le renard de Magellan (Pseudalopex culpaeus), le vison (Mustelidae), et également des espèces introduites comme le castor canadien, le lapin.

Galerie de la faune

Ambox notice.png Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Castor et controverse

Article principal : Castor canadien.
Barrage de castors dans le parc national

Les castors présents dans le parc proviennent du Canada et ont été introduits en Terre de Feu par l'Armada argentine en 1946. Il s'agissait de développer l'industrie de la fourrure. Ce fut un échec. Le climat en Terre de Feu est beaucoup moins froid qu'au Canada. Ces castors ont développé des fourrures de faibles épaisseurs par rapport à ceux du Canada sans valeur marchande possible. De plus, les prédateurs naturels des castors comme l'ours, le loup, le lynx sont inexistants en Terre de Feu. Les castors de Terre de Feu se sont alors développés rapidement et sans limite écologique avec pour conséquence une incidence importante sur tout un écosystème devenu déséquilibré. D'un côté, une loi locale autorise la chasse « ouverte » à l'année de ces rongeurs considérés comme un fléau par les autorités argentines et chiliennes, et d'un autre côté, l'industrie du tourisme développe et favorise l'image d'un animal local (originel), amical et inoffensif pour l'environnement. C'est dans le monde touristique que l'on retrouve sa valeur marchande en peluches, gadgets, excursions, exploitations diverses de son image. Il faut noter que c'est un animal assez difficile à observer, ce qui nous semble étrange lorsque l'on constate l'activité active et quasi ininterrompue de ce véritable « bucheron » sur son aire de vie (barrage).

Climat

Action du vent sur un Nothofagus

Le climat de la région est froid et humide sans période sèche. Les précipitations moyennes sont de 700 mm. Les périodes automnales et hivernales (de mars à août) sont les plus pluvieuses. Le vent dominant Sud-Ouest souffle régulièrement et violemment (souvent à plus de 100 km/heure). On note dans cette région l'action du williwaw. Toutefois il y existe une forte influence océanique qui détermine un climat uniforme : les températures ne sont ni très hautes ni très basses. La température moyenne en hiver est comprise entre -2°C et de 4°C. Entre 6°C et 14°C en été. La neige dans les fonds de vallées y est abondante et persistante durant une grande période de l'année. Des névés sont présents toute l'année mais il n'y a pas de neige "éternelle" qui formerait des glaciers. À défaut de statistiques météorologiques au cœur du parc national, le tableau climatique de Ushuaïa située à environ 10 kilomètres, nous indique néanmoins une tendance du climat annuel.

À partir des statistiques climatiques comprises entre 1981 et 1990

Tourisme

Entrée du parc national Tierra del Fuego
Le train du bout du monde en 2006

Seulement 2 000 hectares (au sud) sont autorisés au public. L'entrée est payante pour les étrangers comme pour les résidents. Le parc est ouvert toute l'année. Les animaux domestiques y sont interdits. Le permis de pêche est obligatoire pendant la saison de novembre à mi-avril.

Les nombreux touristes y accèdent par l'unique route, la Ruta 3, la fameuse Transamericaine, qui se termine à l'intérieur du parc au fond de la baie Lapataia. Pour la plupart en bus et mini-bus privés ou collectifs, mais également en train touristique, El Tren del Fin de Mundo, que l'on prend à 6 km à l'ouest du centre-ville, en bateau du port d'Ushuaïa, via l'Île Redonda. Rarement en taxi ou à pied.

Ils y empruntent des sentiers aménagés et balisés. Il est donc possible d'observer des lacs (Lago Roca, Lago Negra), la côte du canal Beagle (baie Lapataia), des îles (Isla Redonda, Isla Estorbo), des rivières et étangs, des forêts et tourbières. Ainsi que la faune et la flore de chaque environnement.

Comme le camping « sauvage » est interdit, les randonneurs doivent bivouaquer dans les quelques emplacements de campings gratuits et rudimentaires. Les feux y sont possibles. Il existe également, au Lago Roca, un refuge (payant) de 14 places avec des sanitaires et des douches chaudes ainsi qu'une petite épicerie/brasserie.

Sentiers

Sentier du Mirador
Lac Negra
Forêt de Lenga (Nothofagus pumilio)

Il existe une dizaine de sentiers balisés et aménagés. Ils ne présentent aucune difficulté technique et sont plutôt de type familial que de type sportif. Le règlement du Parc conseille vivement de les emprunter afin de préserver la nature et son environnement.

  • Pampa Alta

Effort moyen. Longueur : 4,9 km (aller). Temps : 2,5 heures (1 heure jusqu'au panorama). Départ : ensenada Zaratiegi. Arrivée : rio Pipo. Curiosités : panorama sur le canal Beagle et la vallée du Rio Pipo, forêts, rivières.

  • Costera

Effort moyen. Longueur : 8 km (aller) Temps. 4 heures. Départ : ensenada Zaratiegi. Arrivée : lago Roca. Curiosités : découverte côtière de la baie Lapataia, canal Beagle, vue sur les montagnes de l'île Hoste (Chili), forêts de guindo et de canelo, vestiges, plages, faune marine.

  • Hito XXIV

Effort moyen. Longueur : 3,5 km (aller). Temps : 1,5 heure. Départ : lago Roca. Arrivée : frontière chilienne. Curiosités : rive nord/ouest du lac, frontière chilienne, forêt de lenga.

  • Cerro Guanaco

Effort difficile. Longueur : 4 km (aller). Temps : 4 heures. Départ : lago Roca. Arrivée : cerro Guanaco. Curiosités : sommet (970 m), panorama sur la cordillère Darwin, le canal beagle, le Parc.

  • Passeo de la Isla

Effort facile. Longueur : 600 m (aller). Départ : ruta 3 - secteur de Lapataia. Arrivée : lago Verde. Curiosités : lagune, riviére, oiseaux aquatiques.

  • Laguna Negra

Effort facile. Longueur : 950 m (aller). Départ : ruta 3 - secteur de Lapataia. Arrivée : laguna Negra. Curiosités : lagune, tourbière.

  • Mirador Lapataia

Effort facile. Longueur : 1 km (aller). Départ : bahia Lapataia. Arrivée : mirador Lapataia. Curiosités : panorama sur la baie Lapataia et ses îles.

  • Del Turbal

Effort facile. Longueur 2 km (aller). Départ : ruta 3 -secteur de Lapataia. Arrivée : bahia Lapataia. Curiosités : ancien barrage de castors, tourbière.

  • Castorera

Effort facile. Longueur : 200 m (aller). Départ : ruta 3 - secteur de Lapataia. Arrivée : ruta 3 - secteur de Lapataia. Curiosités : barrage de castors et son impact.

  • Senda de la Baliza

Effort facile. Longueur : 1 240 m (aller). Départ : bahia Lapataia. Arrivée : baliza Lapataia (limite du parc). Curiosités : découverte côtière de la baie Lapataia, barrage de castors, oiseaux, balise maritime.

Bibliographie

  • Carte : Ushuaia, Trekking Map, Zagier & Urruty Publications, 2004, ISBN 1-879568-97-7
  • Guia de Sendas & Escaladas de Tierra del Fuego, Luis Turi, 2002, ISBN 987-43-5430-5
  • Flora del Archipiélago Fueguino y Patagonia, 2ème édition, Buenos Aires, 2006, ISBN 987-05-1435-9
  • Maria luisa Petraglia de Bozón y Norberto Domingo de Bolzón,Patagonia y Antártida, Vida y Color, Patagonia and Antarctica, Life and Color, Buenos Aires, 2005, ISBN 987-43-9902-3
  • Massoia, E. y Chebez, J. 1993. Mamiferos Silvestres del Archipiélago Fueguino, L.O.L.A.. Buenos Aires
  • Parera, A. 2002. Los Mamiferos de la Argentina y la Region Austral de Subamérica. Editorial El Ateneo. Buenos Aires
  • Silvia Bouteiller M. et Pedro Vairo C., Parque Nacional Tierra del Fuego, Zaguier & Urruty Publications, 2008, ISBN 978-987-1468-00-3

Voir aussi

Commons-logo.svg

Liens externes

  • Portail de l’Argentine Portail de l’Argentine
  • Portail de la conservation de la nature Portail de la conservation de la nature

Ce document provient de « Parc national Tierra del Fuego ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Parc national de la Terre de Feu de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Parc national des Everglades — Catégorie UICN II (parc national) Identifiant …   Wikipédia en Français

  • Parc national des everglades — Catégorie II de la CMAP (Parc national) …   Wikipédia en Français

  • Parc national de yosemite — Catégorie Ib de la CMAP (Zone de nature sauvage) …   Wikipédia en Français

  • Parc national de Yosemite — Catégorie UICN II (parc national) Identifiant 975 Pays …   Wikipédia en Français

  • Parc national de yellowstone — « Yellowstone » redirige ici. Pour les autres significations, voir Yellowstone (homonymie). Yellowstone Catégorie II de la CMAP (Parc national) …   Wikipédia en Français

  • Parc national de Phong Nha-Ke Bang — Parc national de Phong Nha Kẻ Bàng Parc national du Phong Nha Kẻ Bàng Catégorie II de la CMAP (Parc national) …   Wikipédia en Français

  • Parc national de Phong Nha - Ke Bang — Parc national de Phong Nha Kẻ Bàng Parc national du Phong Nha Kẻ Bàng Catégorie II de la CMAP (Parc national) …   Wikipédia en Français

  • Parc national de phong nha - ke bang — Parc national de Phong Nha Kẻ Bàng Parc national du Phong Nha Kẻ Bàng Catégorie II de la CMAP (Parc national) …   Wikipédia en Français

  • Parc national de Grand Teton — Grand Teton National Park Vue sur le parc près du Jackson Lake Lodge. Catégorie UICN II (parc national) Identifiant …   Wikipédia en Français

  • Parc national de grand teton — Grand Teton National Park Catégorie II de la CMAP (Parc national) [1] Vue sur le parc près du Jackson Lake Lodg …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.