Parc national de Congaree


Parc national de Congaree
Congaree
Image illustrative de l'article Parc national de Congaree
Catégorie UICN Ib (zone de nature sauvage)
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Caroline du Sud Caroline du Sud
Ville proche Columbia
Coordonnées 33° 47′ 00″ N 80° 47′ 00″ W / 33.783333, -80.78333333° 47′ 00″ N 80° 47′ 00″ W / 33.783333, -80.783333
Superficie 88,49 km2
Création 10 novembre 2003
Visiteurs/an 121 208 en 2010
Administration National Park Service
Site web Site officiel
Remarque déclaré Monument national le 18 octobre 1976

Le parc national de Congaree (Congaree National Park) est un parc national américain situé en Caroline du Sud, dans l'est des États-Unis. 98 % de la superficie du parc est inaccessible par voiture et constitue un sanctuaire naturel protégé. Il est possible de se promener sur une rampe en bois, de faire le tour du parc en canoë et d'observer les oiseaux de la région.

Sommaire

Histoire

Les Indiens Congaree chassaient et pêchaient dans la plaine inondable avant l'arrivée des Européens. L'explorateur espagnol Hernando de Soto décrivit la région dans son journal de bord. Vers 1700, les Congarees furent décimés par la variole introduite par les colons. Après l'indépendance, les paysans tentèrent de drainer la plaine pour la rendre cultivable. Au XIXe siècle, la forêt fut exploitée pour son bois. En 1905 la Santee River Cypress Lumber Company, appartenant à Francis Beidler, acquit la plus grande partie du parc actuel. Puis l'exploitation du bois fut abandonnée. En 2003, il devint le 57e parc national des États-Unis.

Faune

La faune du parc inclut de serpents, des araignées, des chauve-souris, et beaucoup d'espèces d'oiseaux.

Lieux

  • Weston Lake

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Parc national de Congaree de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.