Parc du Mont-Royal


Parc du Mont-Royal
Parc du Mont-Royal
Image illustrative de l'article Parc du Mont-Royal
Le lac aux Castors, dans le parc du Mont-Royal
Catégorie UICN III (monument naturel)
Emplacement Montréal (Québec), Canada
Coordonnées 45°30′00″N 73°36′00″O / 45.5, -73.645°30′00″N 73°36′00″O / 45.5, -73.6
Superficie 2,14 km2[1]
Création 1876
Administration Ville de Montréal

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Parc du Mont-Royal
Habitat floristique du Parc-du-Mont-Royal
Catégorie UICN Ia (réserve naturelle intégrale)
Emplacement Montréal (Québec), Canada
Coordonnées 45°30′45″N 73°35′20″O / 45.5125, -73.5888945°30′45″N 73°35′20″O / 45.5125, -73.58889
Superficie 29 800 m2
Création 31 août 2005

Le parc du Mont-Royal est l'un des espaces verts les plus importants de Montréal. Par conséquent, il protège le mont Royal de développements urbains plus étendus. Le parc, créé en 1876, est considéré comme étant la plus ancienne aire protégée du Québec[2].

Sommaire

Histoire

C'est en 1853 que le conseiller A.A. Stevenson a proposé de préserver la montagne. Afin d'appuyer sa démarche, le colonel Stevenson fait tirer plusieurs salves d'un canon qu'il fait transporter sur le Mont-Royal afin de contredire ceux qui le prétendent inaccessible[3]. Le parc majoritairement boisé fut aménagé par Frederick Law Olmsted, paysagiste du Central Park à New York. Le parc fut finalement inauguré le 24 mai 1876[4] après que la ville eut investi un million de dollars pour l'acquisition des terrains et leur aménagement[3].

Le parc fut gravement touché par la tempête de verglas de 1998, mais a par la suite regagné son ancienne gloire. En 2005, une section de 29 800 m2 du parc fut reconnu comme l'habitat floristique du Parc-du-Mont-Royal[5]. Cette petite aire a pour mission de protéger la podophylle pelté, plante menacée au Québec[6].

Aménagement

Vue du centre-ville de Montréal à partir du belvédère du chalet

Le parc contient deux belvédères, dont le plus important est le belvédère Kondiaronk (celui du Chalet du Mont-Royal) surplombant le centre-ville.

Parmi les autres attraits, on compte notamment le lac aux Castors, une butte de glissade, une glyptothèque extérieure, le centre d'interprétation Maison Smith, un petit monument à Simon McTavish (le long du mur d'enceinte de l'Hôpital Royal Victoria) et un monument très connu à Sir George-Étienne Cartier.

Des sentiers relient ces lieux à différents points d'entrée dans le parc. Certains points d'accès sont pavés, comme celui à partir de la rue Duluth. D'autres sont à même la terre, comme le chemin de l'Escarpement, sur le versant est de la montagne. Un assez long escalier (250 marches) donne aussi accès au parc à partir de la rue Peel et mène au belvédère Kondiaronk.

Événements et activités

Saison estivale

Les tam-tams des dimanches d'été

C'est au pied du monument à Sir George-Étienne Cartier qu'ont lieu diverses manifestations culturelles dont les Tam-Tams, une réunion informelle toutes les fins de semaine d'été où l'on joue aux tambours. Les gens s'y rassemblent pour danser au rythme des djembé tam-tams. Un peu plus haut, on peut y voir les Guerriers de la montagne qui, après 10 ans de simulation de combat, sont devenus la référence pour le sport extrême de combat en tout genre à Montréal[7].

On y trouve également un mini marché d'objet artisanaux.

Vue d'hiver vers le centre-ville

Saison hivernale

De nombreux Montréalais pratiquent des sports d'hiver dans le parc. La traine sauvage est populaire parmi les plus jeunes. Les plus âgés préfèrent le ski de fond, la raquette ou tout simplement le jogging d'hiver.

Notes et références de l'article

  1. Répertoire des aires protégées et des aires de conservation gérées au Québec, 1999, Ministère de l’Environnement, 1999. Consulté le 6 mars 2008
  2. Registre des aires protégées, ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs, consulté le 28 janvier 2008
  3. a et b http://www.lemontroyal.qc.ca/fr/connaitre-le-mont-royal/la-petite-histoire-du-mont-royal.sn
  4. Parc du Mont-Royal Topos sur le web, commission de toponymie, consulté le 28 janvier 2008
  5. Habitat floristique du Parc-du-Mont-Royal, commission de Toponymie, consulté le 28 janvier 2008
  6. Plantes menacées ou vulnérables du Québec- podophylle pelté, ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs, consulté le 28 janvier 2008
  7. http://www.owaks.com/video_famsuarwm_vdo-vue-du-guerrier-de-la-montagne-didge-spamoi.html

Voir aussi

Monument McTavish

Articles connexes

Liens et documents externes

Versant est du mont Royal avec à l'avant-plan le monument à George-Étienne Cartier
Versant est du mont Royal avec à l'avant-plan le monument à George-Étienne Cartier



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Parc du Mont-Royal de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Parc du Mont-Royal — Der Lac aux Castors im Parc du Mont Royal Der Parc du Mont Royal ist eine der bedeutendsten Parkanlagen in Montreal. Er befindet sich am Osthang des Hausbergs Mont Royal und gehört zum Verbund der Grands parcs de Montréal. Der 190 Hektar große… …   Deutsch Wikipedia

  • Tableaux historiques du Chalet de la montagne du parc du Mont-Royal — Chalet de la montagne du parc du Mont Royal dans lequel se trouvent les tableaux historiques Les tableaux historiques du Chalet de la montagne du parc du Mont Royal doivent leur réalisation à un architecte de l époque Aristide Beaugrand Champagne …   Wikipédia en Français

  • Parc Mont-Royal — Parc du Mont Royal Parc du Mont Royal Catégorie III de la CMAP (Monument naturel) Emplacement Montréal (Québec), Canada Coordonnées …   Wikipédia en Français

  • Parc mont-royal — Parc du Mont Royal Parc du Mont Royal Catégorie III de la CMAP (Monument naturel) Emplacement Montréal (Québec), Canada Coordonnées …   Wikipédia en Français

  • Mont Royal — Le versant est du mont Royal, vu depuis Montréal Géographie Altitude 234 m Massif Collines montérégiennes …   Wikipédia en Français

  • Mont Royal (Montreal) — Mont Royal Osthang des Mont Royal Höhe 233 m …   Deutsch Wikipedia

  • Mont Royal (Montréal) — Östliche Schleife des Mont Royal mit dem Kreuz und dem Sir George Étienne Cartier Denkmal Höhe …   Deutsch Wikipedia

  • Mont-Royal (AMT) — Mont Royal AMT (Commuter) Station statistics Address 1275, chemin Dunkirk[1] Mo …   Wikipedia

  • Mont-royal — Pour les articles homonymes, voir Montréal (homonymie). Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Allemagne Mont Royal est une ville éphémère, construite par Vauban en aval de Trèves en …   Wikipédia en Français

  • Mont-Royal — Lage in Québec …   Deutsch Wikipedia