Papyrus (papier)


Papyrus (papier)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir papyrus.
Papyrus égyptien

Le papier de papyrus ou simplement papyrus (en grec ancien πάπυρος / papyros, en latin papyrum ou papyrus) fut probablement inventé il y a 5 000 ans, en utilisant la tige de la plante Cyperus papyrus. Il fut largement utilisé en Égypte et dans d'autres régions voisines pour fabriquer les rouleaux manuscrits. Plus tard, lors de l'invention du codex et du livre, on a commencé à en faire des feuilles de papier.

Sommaire

Fabrication et conservation

Gros plan de la texture du papyrus

Le principe de fabrication du papier de papyrus réside dans la superposition de fines tranches de la tige de la plante, humidifiées, placées en couches et positionnées perpendiculairement les unes sur les autres et compressées. Normalement, seul un côté du papier était utilisé, sur lequel un traitement à base de colle[1] était appliqué afin d'éviter que l'encre ne coule. Chaque morceau ne dépassait pas un demi-mètre de longueur, mais on pouvait assembler de nombreuses feuilles les unes aux autres, pour former de longs rouleaux (comme le papyrus Harris, qui mesure 40 mètres).

Monopole d'État dès l'Ancien Empire, les papyrus étaient exportés dans tout le bassin méditerranéen[2]. En raison de leur prix élevé, ils étaient souvent grattés pour pouvoir être réutilisés, formant alors ce que l'on appelle des palimpsestes[2]. Pour la même raison, ils furent parfois remplacés par les ostraca, pierre calcaire ou morceaux de poterie, pour les écrits de moindre importance (brouillons d'apprentis, notes non-officielles...)

Dans les climats secs, comme en Égypte, le papyrus se conserve convenablement, mais dès lors qu'il est humidifié, la structure se désagrège et l'encre va se diffuser dans les fibres végétales, comme ce fut le cas des manuscrits importés en Grèce et en Italie. Certains exemplaires extraordinaires ont été retrouvés en Égypte, comme les papyrus d'Éléphantine, et les découvertes d'Oxyrhynque ou de Nag Hammadi. À Herculanum, la « Villa des Papyri » qui contient la bibliothèque du beau-père de Jules César fut préservée de l'éruption du Vésuve, et possède de nombreux papyrus intéressants, dont tous n'ont pas encore été récupérés.

Papyrus connus

Présentation par ancienneté

Notes

  1. fabriquée à partir de la sève elle-même de la plante
  2. a et b Georges Jean, L'écriture, mémoire des hommes, Gallimard, 2007, p. 42

Voir aussi

Bibliographie

  • Horst Blanck, Das Buch in der Antike, München, Beck, 1992 (ISBN 3-406-36686-4) 
  • Rosemarie Drenkhahn, Papyrus [« Lexikon der Ägyptologie »], Wiesbaden, Wolfgang Helck, Wolfhart Westendorf (Hrsg.) Bd. IV, 1982, p. 667-670 
  • David Diringer, The Book before Printing: Ancient, Medieval and Oriental, New York, Dover Publications,, 1982 (ISBN 0-486-24243-9), p. 113-169 

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Papyrus (papier) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Papyrus de la rome antique — Papyrus (papier) Pour les articles homonymes, voir papyrus. Papyrus égyptien Le papier de papyrus (Grec πάπυρος, papyros ; «  …   Wikipédia en Français

  • papyrus — [ papirys ] n. m. • 1562; mot lat., du gr.→ papier 1 ♦ Plante des bords du Nil (cypéracées), à grosse tige nue (renfermant une moelle comparable à celle du sureau) qui servait à fabriquer des objets de vannerie et surtout des feuilles pour écrire …   Encyclopédie Universelle

  • Papyrus de Stockholm — Papyrus de Leyde Le papyrus de Leyde et le papyrus de Stockholm ont été écrits en grec aux environs du IIIe siècle, à Thèbes en Égypte. Ils sont conservés dans leurs villes respectives sous forme de codex. Le codex conservé à Stockhom… …   Wikipédia en Français

  • Papyrus de leyde — Le papyrus de Leyde et le papyrus de Stockholm ont été écrits en grec aux environs du IIIe siècle, à Thèbes en Égypte. Ils sont conservés dans leurs villes respectives sous forme de codex. Le codex conservé à Stockhom comporte 159 articles,… …   Wikipédia en Français

  • papier — Papier, Charta, Papyrus. Papier où il n y a rien escrit, Pura cartha, Raucae chartae. Je n ay point de papier, Non suppeditant, vel suppetunt mihi chartae. Papier à escrire lettres, Epistolaris. Papier servant aux enveloppes des marchans,… …   Thresor de la langue françoyse

  • Papyrus — Pa|py|rus 〈m.; , py|ri〉 1. aus dem in Streifen geschnittenen u. kreuzweise übereinandergeklebten Stängelmark der ägyptischen Papyrusstaude gewonnenes, papierähnliches Schreibmaterial 2. Schriftstück daraus [<lat.; → Papier] * * * Pa|py|rus,… …   Universal-Lexikon

  • Papyrus de Leyde — Le papyrus de Leyde et le papyrus de Stockholm ont été écrits en grec aux environs du IIIe siècle, à Thèbes en Égypte. Ils sont conservés dans leurs villes respectives sous forme de codex. Le codex conservé à Stockhom comporte 159 articles,… …   Wikipédia en Français

  • Papyrus médicaux — Les papyrus médicaux sont d anciens textes égyptiens écrits sur des rouleaux de papyrus (papier) qui nous donnent des informations précieuses sur les connaissances et les pratiques médicales de l Égypte antique. Ces papyrus donnent des détails… …   Wikipédia en Français

  • PAPIER — Depuis son apparition au XIIe siècle dans le monde occidental, le papier est intuitivement associé à l’écriture, à la transmission et à la diffusion de la pensée. Demeuré rare et cher pendant sept siècles, c’est à dire aussi longtemps qu’il est… …   Encyclopédie Universelle

  • Papier cadeau — Papier Pour les articles homonymes, voir Papier (homonymie). Une feuille de papier Le papier (du latin papyrus) …   Wikipédia en Français