Papy fait de la resistance


Papy fait de la resistance

Papy fait de la résistance

Papy fait de la résistance est un film français réalisé par Jean-Marie Poiré, sorti en 1983. C'est, à l'origine, une pièce de théâtre écrite par Martin Lamotte et Christian Clavier.

Sommaire

Slogan

"Le film qui a coûté plus cher que le Débarquement"

Synopsis

Héléna Bourdelle (dit « la Bourdelle »), grande cantatrice, est l'épouse du grand résistant et maestro André Bourdelle, tué par l'explosion d'une grenade qu'il a lui-même lancée et qui a été ré-envoyée sur la banquette de sa voiture par un officier allemand qui joue au tennis. La famille Bourdelle voit très vite son hôtel particulier investi par les forces allemandes. Se plaignant à la Kommandantur des excès commis, la Bourdelle, ses filles et leur locataire aident par hasard un soldat anglais à s'évader et sont ensuite obligés de le cacher.

Ce qui suit dévoile des moments clés de l’intrigue.

La famille, qui doit faire face au dégoût de leur ancien concierge Ramirez devenu agent de la Gestapo, est mieux considérée par le général Spontz qui se liera avec Bernadette Bourdelle. Mais il ignore que le fils de la famille, un coiffeur apparemment poltron et efféminé, est en fait l'insaisissable justicier connu sous le nom de « Super-Résistant ». Quant au locataire Michel Taupin, amoureux malheureux de Bernadette Bourdelle qui au départ avait des vues sur Colette, son insistante volonté de rejoindre la Résistance entraîne bien des péripéties. Emprisonné après l'épisode de la Kommandantur, il rencontre un résistant, Félix/Frémontel, qui se confie à lui, se croyant sur le point d'être fusillé, mais les voilà libérés par Super-Résistant, et Félix qui se voit encombré d'un pot de colle...

Bien qu'elle ait juré de ne pas chanter tant qu'il y aurait un Allemand en France, Héléna Bourdelle se voit contrainte par le général Spontz de participer à la réception donnée en l'honneur du demi-frère de Hitler, le maréchal Ludwig Von Apfelstrudel. Les résistants ont confié à Michel Taupin le soin d'y faire sauter une bombe.

Vers le début des années 1980, un débat télévisé les réunit (mis à part Ramirez qui est remplacé par son fils Ramirez Junior...) et tourne très vite à la catastrophe obligeant l'animateur à faire couper l'antenne.

Fiche des Personnages

Ce qui suit dévoile des moments clés de l’intrigue.
  • Michel Taupin : Michel Taupin est issu d'un milieu non-aisé et, après avoir étudié le grec et le latin, il décide de l'enseigner en cours particuliers. Il cherche alors un logement à Paris et tombe sur André Bourdelle, qui lui propose une chambre dans sa demeure. Les jours passent et Michel se fiance avec Bernadette. Il est un peu la cinquième roue du carrosse et est considéré comme étant de la famille seulement quand ça arrange les Bourdelle. Alors qu'il a essayé plusieurs fois de rejoindre un réseau de résistance, il se fait refuser, jusqu'à ce qu'il décide de commencer lui-même sa propre résistance lors de l'arrivée du général Spontz chez les Bourdelle. Après avoir contacté un chef de réseau du nom de Mireille, il a pour mission de poser une bombe dans le château de Mombreuse, où doivent se retrouver le Maréchal Von Apfelstrudel et d'autres généraux. En 1944, il contribue à la libération de Paris avec le Maréchal Leclerc et devient ensuite ministre des anciens combattants.
  • Bernadette Bourdelle : Issue d'une famille de grand musiciens et fille d'Hélena Bourdelle, elle pratique le violoncelle et passe souvent au conservatoire de musique de Paris. Un peu bêcheuse, elle est une gaulliste fervente. Alors qu'elle s'est fiancée avec Michel Taupin, elle le trompe avec le général Spontz. Après la guerre, elle se marie en mai 1952 avec Spontz à Vienne.
  • Helena Bourdelle : Célèbre cantatrice, surnommée "La Bourdelle", triste depuis la mort de son mari, elle essaye d'imiter le modèle dont elle est fan, Arturo Toscanini, en essayant de refuser de jouer devant les Fascistes et les Nazis tant qu'ils sont en France. Mais elle craque à chaque fois. Elle s'engage dans une résistance personnelle en recueillant un Anglais chez elle et en contribuant à la pose de la bombe pour tuer le maréchal.
  • Ludwig Von Apfelstrudel : Demi-frère d'Adolf Hitler, il fut séquestré comme le Masque de fer mais réussit à convaincre son demi-frère de le garder. Il écrit alors Mein Kampf pour lui. Nommé Reichminister par Adolf Hitler, il lui a été confié pour mission de vérifier que les généraux font leur travail en France. Alors qu'il inspecte Paris, il est informé que le général Spontz est incapable face à Super-Résistant. Il décide alors de lui mener une inspection; lors de la rencontre, il est capturé par Super-Résistant et emmené. Alors qu'il s'échappe de la voiture dans laquelle il était emmené avec Adolfo Ramirez, il est fauché sur la route par un camion.
  • Hermann Spontz : Militaire, il combattit en Russie, c'est d'ailleurs là-bas qu'il trouva le chat Gustav. Puis il monta très vite au grade de général, il fut alors affecté à la ville de Paris. Gêné d'arriver dans une maison habitée par de grands musiciens, il décide de se montrer clément avec la famille. C'est alors qu'il remarque Bernadette, de qui il va être secrètement l'amant jusqu'à la fin de la guerre, pour finalement l'épouser en mai 1952 à Vienne. Alors qu'il doit s'occuper de Super-Résistant qui sème la terreur auprès des Nazis et des collabos dans Paris, le maréchal Von Apfelstrudel fait une visite. Alors mal conseillé par Kuglich, Sponz organise une fête qu'il regrettera. Alors que le maréchal est kidnappé, il décide de déserter de la Wehrmacht pour éviter les représailles, il pourra alors revoir Bernadette.
  • Adolfo Ramirez : Français pas très patriotique, Adolfo se range du côté le plus facile de la Seconde Guerre mondiale. Ancien concierge de l'académie de musique de Paris, Ramirez est agacé par les commentaires des Bourdelle. Il décide de rejoindre alors la Gestapo pour s'occuper personnellement des Bourdelle. Alors qu'il mène son enquête, malgré les menaces du général Spontz, Adolfo découvre beaucoup de choses qu'il racontera à son fils (adultère de Bernadette, tunnel secret dans la maison des Bourdelle, mort bien étrange d'Enrique le nain, …). Lorsqu'il il meurt renversé par un camion avec le Maréchal Von Apfelstrudel, son fils Adolfo Ramirez Junior part en Bolivie, comme beaucoup de Nazis après la victoire des Alliés. Ramirez Junior essaye alors tant bien que mal de sauver la mémoire de son père en le faisant passer pour un agent double, ce qui ne convainc pas grand monde.
  • Guy-Hubert Bourdelle : coiffeur aux manières efféminées, on le croit d'abord "collabo" par certaines de ses déclarations. Mais on découvre qu'il est en fait Super-Résistant.
  • Colette Bourdelle : Fille d'Hélèna Bourdelle

Fiche technique

Lieux de tournage[1]

Oise (60 - France France) :
Senlis
Paris (75 - France France) :
XVIe arrondissement (Musée Galliera)
XVIe arrondissement (Lycée Janson-de-Sailly)
IIIe arrondissement (Rue de Béarn)
Seine-et-Marne (77 - France France) :
Ferrières-en-Brie (Château de Ferrières)
Yvelines (78 - France France) :
Orgeval

Distribution

Autour du film

  • Le film est censé se moquer des films sur la Résistance, au lieu de la Résistance elle-même. Certaines associations d'anciens résistants exprimèrent leur mécontentement de se voir ainsi brocardés.
  • Sorti l'année de la mort de Louis de Funès, le film lui est dédié. Il devait jouer le rôle de Jean-Robert Bourdelle allias « Papy ». Ce fut son ancien complice des Gendarmes, Michel Galabru, qui le remplaça au pied levé.
  • Le film contient une fausse fin, suivie par un débat télévisé des Dossiers de l'écran où l'on retrouve la plupart des personnages quelques dizaines d'années plus tard, avec quelques surprises. Il s'agit en fait d'une double référence : le générique des Dossiers de l'écran, un passage du Spirituals for Orchestra (1959) de Morton Gould, est également connu pour avoir été utilisé par le cinéaste Jean-Pierre Melville dans L'Armée des ombres (1969), film emblématique consacré à la Résistance.

Lien externe

Notes et références

  1. (fr) l2tc.com
  • Portail du cinéma Portail du cinéma
Ce document provient de « Papy fait de la r%C3%A9sistance ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Papy fait de la resistance de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Papy fait de la résistance — Données clés Réalisation Jean Marie Poiré Scénario Christian Clavier Martin Lamotte Jean Marie Poiré Acteurs principaux Christian Clavier Michel Galabru Roland Giraud Gérard Jugnot …   Wikipédia en Français

  • Papy fait de la résistance —    Comédie de Jean Marie Poiré, avec Christian Clavier, Martin Lamotte, Gérard Jugnot, Jacqueline Maillan, Dominique Lavanant, Roland Giraud, Pauline Lafont, Jacques Villeret, Michel Galabru.   Pays: France   Date de sortie: 1983   Technique:… …   Dictionnaire mondial des Films

  • Papy fait de la contrebande — Saison 16 Épisode no 6 Titre original Midnight Rx Titre québécois On trouve de tout, même un pays Code de production FABF16 …   Wikipédia en Français

  • Résistance intérieure française au cinéma — La résistance française vue par le cinéma à la fin de la Seconde Guerre mondiale témoigne d un large consensus sur une représentation héroïque de la France résistante, quand celle ci était le fait d une minorité. Sommaire 1 Analyse 2 Sélection de …   Wikipédia en Français

  • La Resistance interieure francaise au cinema — La Résistance intérieure française au cinéma La résistance française vue par le cinéma à la fin de la Seconde Guerre mondiale témoigne d un large consensus sur une représentation héroïque de la France résistante, quand celle ci était le fait d… …   Wikipédia en Français

  • La Résistance Intérieure Française Au Cinéma — La résistance française vue par le cinéma à la fin de la Seconde Guerre mondiale témoigne d un large consensus sur une représentation héroïque de la France résistante, quand celle ci était le fait d une minorité. Sommaire 1 Analyse 2 Sélection de …   Wikipédia en Français

  • La Résistance intérieure française au cinéma — La résistance française vue par le cinéma à la fin de la Seconde Guerre mondiale témoigne d un large consensus sur une représentation héroïque de la France résistante, quand celle ci était le fait d une minorité. Sommaire 1 Analyse 2 Sélection de …   Wikipédia en Français

  • La résistance intérieure française au cinéma — La résistance française vue par le cinéma à la fin de la Seconde Guerre mondiale témoigne d un large consensus sur une représentation héroïque de la France résistante, quand celle ci était le fait d une minorité. Sommaire 1 Analyse 2 Sélection de …   Wikipédia en Français

  • Christian Clavier — au festival de Cannes 2004 Données clés Nom de naissance …   Wikipédia en Français

  • Martin Lamotte — Pour les articles homonymes, voir Lamotte. Martin Lamotte …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.