Panzer IV


Panzer IV

Panzerkampfwagen IV

Pix.gif PzKpfW IV Ausf. J Mil Land Vehicle Icon.svg
[description]
Caractéristiques générales
Équipage 5 (chef de char, pilote, radio, tireur, chargeur)
Longueur 7,02 m (5,92 pour la caisse)
Largeur 2,88 m (3,33 avec les schurtzen)
Hauteur 2,68 m
Masse au combat 25 tonnes
Blindage et armement
Blindage 80 mm
Armement principal canon de 75 mm KwK 40 L/48 (87 obus)
Armement secondaire deux mitrailleuses MG-34 de 7,92 mm (3150 balles)
Mobilité
Moteur Maybach HL 120 TRM
300 ch ( 220,6 kW)
Suspension Ressort à lames
Vitesse sur route 38 km/h (20 en tout terrain)
Puissance massique 12 ch/tonne
Autonomie 320 km (200 (Ausf. D) et 210 km (Ausf. H))

Le Panzerkampfwagen IV (PzKpfW IV), souvent appelé Panzer IV était un char d'assaut utilisé par l'Allemagne pendant la Seconde Guerre mondiale. Conçu initialement comme char d'appui-feu, avec un canon de 75 mm court, pour le Panzerkampfwagen III, il finit par remplacer ce dernier quand les chars alliés devinrent trop protégés pour celui-ci. Rééquipé avec un canon long antichar, le PzKpfW IV devint le principal char allemand pendant la seconde partie de la guerre, il fut produit à plus de neuf mille exemplaires, et donna naissance à de nombreux dérivés.

Sommaire

Le Panzerkampfwagen IV, char de soutien

Le 11 janvier 1934, conformément aux demandes de Heinz Guderian, la direction de l'armement de la Wehrmacht, le Heereswaffenamt, demanda l'étude d'un char VK 2001 pour appuyer les Panzerkampfwagen III, en cours d'étude eux aussi, en fournissant des tirs anti-personnels, grâce à un canon de 75 mm à faible vitesse initiale. Le véhicule ne devait pas excéder la masse de vingt quatre tonnes, pour pouvoir emprunter les ponts de campagne et être capable d'une vitesse de trente cinq kilomètres par heure sur route.

Trois constructeurs répondirent à l'appel d'offre : Krupp Ag, Rheinmetall et MAN, chacun avec leur prototype. Suite aux essais, au cours de l'année 1935, le projet de Krupp fut sélectionné pour la construction en série. Le premier PzKpfW IVA, sortit d'usine en octobre 1937, fut suivi de trente quatre autres au cours des six mois suivants.

Comme celui du Panzer III, le blindage du modèle A était très faible avec quatorze millimètres et demi d'épaisseur en acier homogène. Cela avait semblé suffisant pour l'époque, mais dès la série B, l'épaisseur fut portée à trente, la masse en ordre de combat étant de 18 tonnes. L'agencement interne était aussi similaire à celui du Panzer III, avec cinq hommes répartis dans le compartiment de conduite : un pilote, un radio, et trois hommes en tourelle (le chef de véhicule, le tireur et le pourvoyeur). L'armement par contre était fort différent. Il se composait du canon de 75 mm KwK 37 L/24 (longueur 1800 mm) approvisionné avec 122 obus, secondé par une mitrailleuse coaxiale MG-34 de 7,92 mm et une mitrailleuse dans la caisse, servie par le radio. Le moteur était le Maybach HL 108 TR de 230 chevaux, donnant une vitesse de 32,4 km/h avec une autonomie de 142 kilomètres. La suspension était complètement différente de celle du Pz III, avec huit roues de route indépendantes et quatre galets de retour. Les deux chenilles étaient composées de 99 patins d'une largeur de 38 cm.

La série suivante, le Pz IVB, outre l'augmentation du blindage augmentant la masse d'une demi tonne, introduisit un nouveau moteur, le Maybach HL 120 TR, plus puissant avec 300 chevaux et sa boîte de vitesse associée ZF. Cet ensemble propulseur allait devenir standard sur tous les Panzer IV. Quarante deux Pz IVB, furent produits en 1938, ils furent suivis par 140 Pz IVC, légèrement modifiés, qui sortirent des chaînes jusqu'en 1939. Les deux modèles furent dépourvus de la mitrailleuse de caisse, le nombre d'obus embarqués tomba à 80. Les cent derniers Pz IVC, reçurent le moteur HL 120 TRM. Ces trois premiers modèles seront engagés dès la campagne de Pologne.

La version D vit le rétablissement de la mitrailleuse, mais aussi le renforcement du blindage des flancs et de l'arrière à 20 mm, la masse atteignant alors vingt tonnes. 248 furent fabriqués à partir de septembre 1939. Ils furent suivis par 229 Pz IVE, qui s'en différenciaient par le boulonnage de plaques de blindage supplémentaires, sur le glâcis (30 mm) et sur les flancs (20 mm), et dont la production s'arrêta en mai 1941. La version suivante Ausf. F, est principalement une tentative pour simplifier la production, en intégrant le blindage rapporté, dans une plaque unique de 50 millimètres à l'avant et de 30 sur les flancs, mais aussi d'autres améliorations comme le passage du système électrique à 12 volts.

Le Panzerkampfwagen IV, char principal

Après 470 exemplaires, un changement majeur intervient sur le char par le remplacement, en mars 1942, du KwK 37 court par le 7.5cm Kw.K.40 L/43, donnant naissance au Ausf. F2, qui est la première variante du Panzer IV, construit pour servir comme char de combat principal. L'origine de cette modification est l'apparition des chars soviétiques T-34 et KV1, que même les derniers canons de 50 mm, des Panzerkampfwagen III ne peuvent percer efficacement. Le nouveau canon monté sur le Panzer IV, lui, en est capable. Avec la munition perforante normale, animée d'une vitesse initiale de 740 m/s, il peut pénétrer un blindage épais de 89 mm, même s'il est incliné à 30°.

187 exemplaires seront encore assemblés avant que la production bascule sur le Ausf. G, dont les modifications sont mineures, la suppression des fentes de vision latérales sur la tourelle et un nouveau frein de bouche. Très rapidement, cependant, ils vont encore voir leur blindage avant de caisse renforcé par le boulonnage d'une plaque de 30 millimètres, portant l'épaisseur totale à 80 millimètres.

Depuis la version Ausf. F, deux nouvelles usines se sont jointes à Krupp pour la production, Nibelungenwerke et Vomag. Les chiffres s'élèvent alors rapidement, sont produits 1751 Ausf. G, qui seront suivis par 2262 Ausf. H, armés d'un canon encore plus puissant, le 7.5cm Kw.K.40 L/48 et avec le blindage supplémentaire intégré. Le dernier modèle de la lignée sera le Ausf. J, construit à 3322 exemplaires. Cette dernière variante tente à tout prix de simplifier la production. Le générateur électrique, servant entre autres à la rotation de la tourelle moteur arrêté, est remplacé par un réservoir additionnel de 170 litres, un galet de retour est supprimé sur le train de roulement et, en cours de production, les portes latérales et la fente de vision arrière de la tourelle sont abandonnées. Le char constitue encore la base de la Panzerwaffe, chaque panzerdivision en possède un bataillon, le deuxième du régiment blindé de la division, le premier étant équipé de Panther mais, dans la pratique, le plus souvent, seul le deuxième bataillon est proche de sa composition théorique.

Variantes

Chars de combat

Moteur Maybach 12-cyl. HL 120
PzKpfW IV Ausf. G
PzKpfW IV Ausf. J

Désignation d'usine : SdKfz 161, SdKfz 161/1 (canon KwK 40 L/43) et SdKfz 161/2 (canon KwK40 L/48)

  • PzKpfW IV Ausf. A coupole « poubelle » à 2 battants; 2 battants aux trappes de caisse; 1 battant à porte latérale de la tourelle. La face avant de la caisse n'est pas lisse : avancée pour le pilote. moteur Maybach HL 108 TR . avant janvier 1939 = 35 exemplaires
  • PzKpfW IV Ausf. B moteur Maybach HL 120 TR. avant janvier 1939 = 45 exemplaires
  • PzKpfW IV Ausf. C moteur Maybach HL 120 TRM. janvier 1939/aout 1939 = 140 exemplaires
  • PzKpfW IV Ausf. D juillet 1939/décembre 1940 = 202 exemplaires
    • Paroi avant de tourelle : 30 mm à 79°
    • Masque de canon : 35 mm
    • Parois latérales de tourelle : 20 mm
    • Paroi arrière de tourelle : 10 mm à 74°
    • Toit de tourelle : 10 mm
    • Plaque inférieure avant de caisse : 30 mm à 78°
    • Plaque supérieure avant de caisse : 30 mm à 80°
    • Parois latérales de caisse : 20 mm à 90°
    • Plaque arrière de caisse : 20 mm
    • Toit de caisse : 12 mm
    • Plancher de caisse : 10 mm
  • PzKpfW IV Ausf. E avant de caisse comme Ausf. A : avancée pour le pilote. Apparition de la Rommelkiste (caisse de radio sur arrière tourelle).décembre 1939/février 1941 = 223 exemplaires
  • PzKpfW IV Ausf. F 2 battants aux portes latérales de tourelle; apparition de grilles d'aérations sur plage-moteur arrière. Plus de double trous de visions pour le pilote. Avant de caisse plat. mars 1941/mai 1942 = 462 exemplaires
  • PzKpfW IV Ausf. F2 idem F1 avec canon long de 43 calibres, à frein de bouche court (une seule ouverture de côté). février 1942/juillet 1942 = 190 exemplaires
  • PzKpfW IV Ausf. G nouveau frein de bouche, plus long. Le G tardif supporte des schurtzen, et canon de 48 calibres. avril 1942/juin 1943 = 1687 exemplaires
  • PzKpfW IV Ausf. H coupole à un seul battant; plus de fente de vision latérale pour le pilote; barbotin avant à rayons évidés. mars 1943/ juillet 1944 = 3774 exemplaires.
    • Paroi avant de tourelle : 50 mm à 79°
    • Masque de canon : 80 mm
    • Parois latérales de tourelle : 30 mm à 64°
    • Paroi arrière de tourelle : 30 mm à 74°
    • Toit de tourelle : 16 mm
    • Plaque inférieure avant de caisse : 80 mm à 78°
    • Plaque supérieure avant de caisse : 80 mm à 80°
    • Parois latérales de caisse : 30 mm à 90°
    • Plaque arrière de caisse : 20 mm à 78°
    • Toit de caisse : 15 mm
    • Plancher de caisse : 10 mm
  • PzKpfW IV Ausf. J semblable à l'Ausf. H, mais le pot-caisson d'échappement volumineux à l'arrière disparait. Galets-porteurs réduits à trois dans les derniers modèles. mai 1944/mai 1945 = 1758 exemplaires
  • Tauchpanzer IV char submersible, 42 Ausf. D, convertis en 1940, pour l'opération Sealion, toutes ouvertures étaient rendues étanches grâce à des joints en caoutchouc, l'échappement lui était munis de clapet anti-retour et un tuyau flexible de 18 mètres, tenu en surface par une bouée. la profondeur d'immersion maximale était de 15 mètres et la vitesse d'environ six kilomètres par heures. Quelqu'uns furent utilisés par le 18e régiment de panzer, lors du franchissement du Bug en mai 1941, lors de l'opération Barbarossa.

Véhicules dérivés

  • Panzerbefehlswagen IV (PzBefWg IV) char de commandement, 97 convertis à partir de Ausf. H en 1944, par le rajout d'une radio supplémentaire.
  • Panzerbeobachtungwagen IV (PzBeogWg IV)char d'observation, 96 convertis principalement à partir de Ausf. J en 1944 et 1945, équipé d'un périscope d'observation d'artillerie et de radios supplémentaires.
  • Möbelwagen canon de 37 mm antiaérien monté sur un châssis de PzKpfW IV.
  • Wirbelwind canon quadruple de 20 mm antiaérien monté sur un châssis de PzKpfW IV.
  • Ostwind canon de 37 mm antiaérien monté sur un châssis de PzKpfW IV, dans une tourelle à rotation complète.
  • Kugelblitzdeux canon de 30 mm antiaérien monté sur un châssis de PzKpfW IV, dans une tourelle à rotation complète et fermée.
  • Jagdpanzer IV chasseur de chars armés d'un 7.5cm L/48 puis d'un 7.5cm L/70.
  • Sturmpanzer IV (Brummbär) : mars 1943/avril 1945 = 306 exemplaires, canon d'assaut armé avec un obusier d'infanterie SIG-33 de 150 mm.
  • Munitionspanzerwagen IV transport de munitions.
  • Munitionsschlepper für Karlgerät transport de munitions pour le mortier de 600 mm Karl, transportant trois obus et pourvu d'une grue de trois tonnes.
  • Geschutzwagen III/IV base pour des canons automoteurs constitué d'un châssis rallongé et d'une transmission de Pz III, utilisé pour le Hummel et le Nashorn.
  • Hummel : Obusier automoteur, de novembre 1942 à juillet 1944 = 166 exemplaires
  • Nashorn : Chasseur de chars, armé d'un canon de 88 mm.
  • Infanterie Sturmsteg' passerelle d'assaut télescopique pour l'infanterie sur châssis de Pz IV, deux produites utilisé lors de la campagne de France et l'opération Barbarossa.
  • Brückenlegepanzer IV transport de pont sur base Ausf. C et D, 20 produits et utilisé pendant la campagne de France. Le pont avait une longueur de 9 mètres et une charge maximale de 28 tonnes, cependant le véhicule trop lourd pour sa suspension fut abandonné dés 1941.
  • Land-Wasser-Schlepper / Panzerfähre tracteur d'infanterie amphibie
  • 10.5 cm K18 auf Panzer Selbstfahrlafette IVa
  • 10.5 cm leFH18/1 (Sf) auf Geschützwagen IVb (SdKfz 165/1)
  • 10.5 cm leFH18/1 L/28 auf Waffenträger GW IVb
  • Bergepanzer véhicule de dépannage, 36 convertis en 1944, tourelle retirée et remplacée par une grue.

Autres caractéristiques

  • Diamètre du chemin de roulement de tourelle : 1,65 m
  • Mouvement de tourelle : moteur électrique et moteur deux temps 500 cm³. Ausf. J : manuel à 2 vitesses
  • Puissance maximale : 300 ch à 3000 tr/min
  • Puissance à régime normal : 265 ch à 2600 tr/min
  • Cylindrée : 11,8 l
  • Carburant : essence
  • Capacité du/des réservoirs : 470 l (Ausf. J : 680 l)
  • Refroidissement : eau
  • Longueur d'appui des chenilles : 3,52 m
  • Largeur des chenilles : 40 cm (Ausf. G, H, J). 36 cm (Ausf. C)
  • Nombre de patins de chenilles : 99
  • Nombre de galets/roues (par côté) : 8 doubles galets
  • Nombre de rouleaux-porteurs (par côté) : 4
  • Pression au sol (g/cm²) : 890 (Ausf. H)
  • Rayon de virage : 5,92 m
  • Suspension : ressorts à lames
  • Garde au sol : 40 cm
  • Pente : 30°
  • Obstacle vertical : 60 cm
  • Tranchée : 2,20 m
  • Gué : 1,20 m
  • Embrayage/direction : Tridisque. Roues dentées mécaniques
  • Boîte de vitesse : ZF SSG 77, 6 vitesses av. et 1 vitesse arrière
  • Frein : 2 leviers mécaniques
  • Accumulateurs : 4 batteries de 12 V/105 Ah
  • Système de visée, optique : TZF 5
  • Plaques ("Schürzen") de tourelle et de caisse : 5 mm (Ausf. G, H, J) en acier doux
  • Blindage : acier laminé soudé, plaques supplémentaires rivetées puis soudées

Liens externes

Article détaillé sur le Panzer IV Photos de Panzer IV - musee Aberdeen Proving Grounds, USA

Commons-logo.svg

  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire

Ce document provient de « Panzerkampfwagen IV ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Panzer IV de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Panzer — Saltar a navegación, búsqueda Para otros usos de este término, véase Panzer (desambiguación). Panzerkampfwagen VI Ausf. B Königstiger Panzer …   Wikipedia Español

  • Panzer IV — Saltar a navegación, búsqueda Panzer IV Panzer IV Ausf H Tipo carro de combate …   Wikipedia Español

  • Panzer I — Saltar a navegación, búsqueda Panzerkampfwagen I Ausf. A PzKpfw I Ausf. A Tipo Tanque ligero País de origen …   Wikipedia Español

  • Panzer 1 — Panzerkampfwagen I (Ausf. A) Allgemeine Eigenschaften Besatzung …   Deutsch Wikipedia

  • Panzer I — Panzerkampfwagen I (Ausf. A) Allgemeine Eigenschaften Besatzung …   Deutsch Wikipedia

  • Panzer 35(t) — Saltar a navegación, búsqueda LT vz. 35 Un Panzer 35(t) en el Museo Militar de Belgrado, Serbia. Tipo Tanque ligero …   Wikipedia Español

  • Panzer 68 — Panzer 68/88 im Panzermuseum Thun Allgemeine Eigenschaften Besatzung …   Deutsch Wikipedia

  • Panzer 38(t) — Saltar a navegación, búsqueda LT vz. 38 Un Panzerkampfwagen 38(t) Ausf. S. Tipo Tanque ligero …   Wikipedia Español

  • Panzer 35(t) — (ganz vorne) in Frankreich, 1940 Panzer 35(t) im Belgrader Militärmuseum, Serbien …   Deutsch Wikipedia

  • Panzer 38(t) — Panzer 38 (t) Ausf. S LTH H, Schweizer Version des Panzer 38 (t) …   Deutsch Wikipedia

  • Panzer AG — Saltar a navegación, búsqueda Panzer AG es el nombre del proyecto aggrotech/rock industrial de Andy LaPlegua.Formada en el 2004, el sonido de Panzer AG combina Power Noise, Industrial, Trance, Rock y otros géneros para crear una forma de música… …   Wikipedia Español


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.