Palais du Trocadéro


Palais du Trocadéro

Ancien Palais du Trocadéro

L'ancien Palais du Trocadéro, pendant l'exposition universelle de 1900

L'ancien Palais du Trocadéro à Paris dans le 16e arrondissement, était une construction de tendance éclectique, d'inspirations mauresque et néo-byzantine. Il a été conçu par les architectes Gabriel Davioud et Jules Bourdais pour l'exposition universelle de 1878. Il fut ultérieurement détruit et remplacé par le Palais de Chaillot lors de l'Exposition universelle de 1937. Il accueillit, jusqu'à sa destruction, le Musée des monuments français créé par Alexandre Lenoir ainsi que le premier musée d'ethnographie fondé par E. Hamy, ancêtre du Musée de l'Homme. Le Jardin du Trocadéro fut réalisé par Jean-Charles Alphand. À partir de 1880, un observatoire populaire, fondé par Léon Jaubert, y était installé.

Comme le palais de Chaillot actuel, l'ancien Palais du Trocadéro comportait deux ailes en forme de demi-cercle, dont l'ossature a en fait été conservée. Cependant, le palais dessiné par Davioud les reliait par une partie centrale (au lieu où se trouve maintenant l'esplanade), circulaire et flanquée de deux tours, dans le style mauresque ou néo-byzantin.

Sommaire

Salle des fêtes

Article détaillé : Orgue du palais du Trocadéro.

La salle des fêtes du Trocadéro, immense avec ses 5 000 places, abrite un orgue splendide du facteur Aristide Cavaillé-Coll. Inauguré le 8 août 1878 par Alexandre Guilmant, cet orgue sera transféré au palais de Chaillot. C'est aujourd'hui l'orgue de l'Auditorium Maurice-Ravel de Lyon.

Devenir des parties démontées

Liens externes

Références

  1. L'Architecture, Journal hebdomadaire de la société centrale des architectes français, 14e année, no 12, 23 mars 1901.
  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail de Paris Portail de Paris
Ce document provient de « Ancien Palais du Trocad%C3%A9ro ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Palais du Trocadéro de Wikipédia en français (auteurs)