Paix de Venise


Paix de Venise
L'empereur Frédéric Barberousse se soumet à l'autorité du pape, presque du Palazzo Pubblico de Sienne peinte par Spinello Aretino

Le traité ou paix de Venise, 1177, a été un important traité de paix entre la papauté et de ses alliés, les villes du nord de l'Italie regroupées dans la Ligue lombarde, et Frédéric Barberousse, empereur romain germanique. Le royaume normand de Sicile a également pris part à ces négociations et le traité a déterminé le cours politique de toute l'Italie pour les années suivantes.

Sommaire

Historique

Le traité est conclu après la bataille de Legnano du 29 mai 1176, une défaite pour Frédéric Barberousse. Barberousse envoie rapidement ses négociateurs au pape Alexandre III à Anagni, en demandant que soit mis fin au schisme entre lui et l’antipape, Calixte III. Après l’accord préliminaire, une conférence était prévue pour juillet 1177. Barberousse essaie d’influencer les rivalités internes de la politique vénitienne dans l'espoir d'obtenir un pouvoir lui étant favorable au moment de la confrontation.

Le 24 juillet, le pape, depuis la basilique Saint-Marc, envoie une délégation de cardinaux de l'empereur qui se trouve dans le Lido, à l'embouchure de la lagune vénitienne. L'empereur reconnaît officiellement Alexandre comme pape et renonce au soutien de son antipape, les cardinaux lève l'excommunication dont il était frappé. Sebastian Ziani, le doge de Venise, et Ulrich von Treven II, le patriarche d'Aquilée, escortent l'empereur jusqu’à Venise. Les délégués du roi de Sicile sont Romuald, l'archevêque de Salerne, un chroniqueur qui nous a laissé un témoignage de tout l’épisode, et le comte Roger de Andria.

Dans le traité qui a été conclu, l'empereur reconnaît le droit des papes sur la ville de Rome, en dépit que la ville ne se rende pas au pape et qu'elle l'a forcé à la quitter en 1179. Quinze ans de paix sont conclus entre Barberousse et Guillaume II de Sicile, ouvrant la voie à la Sicile de l’âge d'or de la paix et la prospérité. De même une période de six ans de trêve est conclu avec la Ligue lombarde et les négociations devaient se poursuivre. L'empereur reconnaît finalement l'indépendance du villes lombardes lors de la paix de Constance en 1183.

Voir aussi

Liens externes

Sources


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Paix de Venise de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Paix de constance — Contexte L’indépendance des communes ne s’est pas faite sans peine. En 1154, l’empereur Frédéric Ier, dit Barberousse tente de restaurer l’autorité impériale en Italie du Nord. En 1158, il assiège Milan qui fini par capituler. Cette ville… …   Wikipédia en Français

  • Paix de Constance — La Paix de Constance est un traité entre l’empereur du Saint Empire romain germanique et les communes italiennes qui a été signé en 1183. Ce traité marque le début de l essor des communes italiennes. Contexte L’indépendance des communes ne s’est… …   Wikipédia en Français

  • VENISE (RÉPUBLIQUE DE) — Nées de la boue des lagunes, les petites Venises initiales constituent longtemps des refuges pour les populations romaines en fuite devant les Lombards. Un centre s’affirme cependant assez vite, celui formé par les îles réaltines où s’installent …   Encyclopédie Universelle

  • Paix de lodi — Les États de la péninsule italienne vers 1494 La paix de Lodi, signée dans le chef lieu de la province de Lodi, en Lombardie (Italie), le 9 avril 1454, mit fin à l affrontement entre Venise et …   Wikipédia en Français

  • Paix de caltabellotta — La Paix de Caltabellotta , qui fut signée le 19 août 1302, mit fin à la longue lutte opposant la Maison d Aragon Catalogne à la Maison d Anjou, appuyée par la Papauté, pour la possession de la Sicile, après la mort héroïque de Manfred, fils… …   Wikipédia en Français

  • Venise et le commerce méditerranéen au moyen-âge — Histoire de Venise L histoire de Venise repose sur un paradoxe : comment quelques îlots du nord ouest de l Adriatique, cernés par la vase, ont donné naissance à la capitale d un empire maritime et commercial et au plus grand port du Moyen… …   Wikipédia en Français

  • Paix de Passarovitz — Traité de Passarowitz Le traité de Passarowitz et ses conséquences La paix de Passarowitz du 21 juillet 1718 est le traité qui met fin à la guerre entre l empire ottoman et la République de Venise de 1714. L empire d Autriche intervient à ses… …   Wikipédia en Français

  • Paix de Lodi — Les États de la péninsule italienne vers 1494 La paix de Lodi, signée dans le chef lieu de la province de Lodi, en Lombardie (Italie), le 9 avril 1454, mit fin à l affrontement entre Venise et Milan qui durait depuis l …   Wikipédia en Français

  • Paix de Campo-Formio — Traité de Campo Formio Le traité de Campo Formio est signé le 17 octobre 1797 (26 vendémiaire an VI) entre Napoléon Bonaparte, général en chef de l armée française en Italie représentant la République française et le comte Louis de Cobentzel,… …   Wikipédia en Français

  • Paix de Karlowitz — Traité de Karlowitz Le traité de Karlowitz (ou traité de Karlovci) fut signé en 1699 à Sremski Karlovci (en serbe : Сремски Карловци, en croate : Srijemski Karlovci, en allemand : Karlowitz, en turc : Karlofça, en… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.