Pacte PME


Pacte PME
Pacte PME
PactePME.svg
Contexte général
Zone d’influence France, Royaume-Uni
Fiche d’identité
Fondateur Henri Lachmann
Forme juridique Association loi de 1901
Fondation 22 juin 2010
Siège central Paris, France
Président(e) Fabrice Brégier
Vice-président(e)(s) Pierre Gattaz, Jean-Pierre Gérault, Pierre Pelouzet
Secrétaire Jean-François Roubaud
Trésorier/ière Dominique Vernay
Slogan Les leaders d’aujourd’hui s’engagent en faveur de ceux de demain

Créée à l’initiative de « grands comptes » – publics ou privés – et d’organisations professionnelles, l’association Pacte PME se donne pour mission de faciliter les relations entre PME et grands comptes, permettant ainsi l’émergence d’ETI à partir des meilleures PME d’aujourd’hui.

Sommaire

Historique

Le Pacte PME est une approche alternative au Small Business Act mis en place par le gouvernement américain il y a plus de cinquante ans. Le SBA repose sur une loi et ne s’applique qu’aux acheteurs publics. Le Pacte PME se déploie quant à lui sur la base d’un engagement volontaire d’acteurs tant publics que privés. Il bénéficie d’un mécanisme d’autorégulation et ne fonctionne que parce qu’il correspond aux intérêts à moyen terme de l’ensemble des acteurs : créer des ETI à partir des meilleures PME d’aujourd’hui.

Le Pacte PME est un véritable Small Business Act d’initiative privée. Il s’est développé en deux temps. Il a tout d’abord pris la forme d’un programme mis en œuvre par le Comité Richelieu au profit de l’ensemble des PME françaises grâce au soutien d’OSEO et de la DGA. Ce programme a permis de construire les premières briques de la démarche. L’association Pacte PME a été créée sur cette base en juin 2010 par l’ensemble des acteurs concernés.

La mission

Entre les grands groupes, fleurons de notre économie, et une multitude de petites entreprises qui peinent à croître, les membres du Pacte PME partagent l'idée qu'il manque à la France un solide tissu d’ETI leaders dans leur domaine. A l'appui de leur raisonnement, ils évoquent l'exemple l’Allemagne et de son de Mittelstand. Celui-ci compte cinq fois plus de sociétés de ce type que la France, implantées sur la totalité du territoire allemand et qui exportent à elles seules autant que l’ensemble des entreprises françaises. Les dirigeants de l'association pensent que la structure du tissu économique français explique en grande partie ses faiblesses en matière d’innovation, d’exportation, de croissance et d’emploi.

Les grands groupes membres du Pacte PME considèrent qu'ils sont eux aussi victimes de cette situation. Ils déclarent avoir besoin de l’ancrage local, du dynamisme ainsi que de la capacité d’innovation et d’entrepreneuriat des PME, mais la trop grande fragilité de ces dernières empêche les relations de s’établir. Afin de briser ce cercle vicieux, des grands groupes et des PME, représentées par leurs organisations professionnelles, ont décidé de créer ensemble l’association Pacte PME.

Pour mener cette mission à bien, les dirigeants de ces grands groupes et de ces PME prennent un engagement fort et dans la durée. Il s’agit de dépasser le court-termisme du capitalisme anglo-saxon et d’oser emprunter la voie de sa version rhénane, celle d’un plus fort respect des acteurs et d’une forme de solidarité portant ses fruits sur le moyen terme, dans l’intérêt de tous et de chacun. Cet engagement est réciproque : les dirigeants des grands comptes s’engagent à impulser une nouvelle orientation à leur organisation, se traduisant par un élargissement de la fonction Achats, passant de l’optimisation telle qu’elle est pratiquée actuellement à une mission proactive visant à s’assurer de l’incubation et de la croissance de partenaires solides porteurs d’innovation et de compétitivité. Les dirigeants de PME s’engagent, quant à eux, à mettre en œuvre une stratégie de développement pérenne.

Les membres

Grands comptes

Organisations professionnelles

  • ACFCI (Assemblée des chambres françaises de commerce et d'industrie, AFDEL (Association française des éditeurs de logiciels), Alliance TICS, Association française des industries de l'Optique et de la Photonique, CGPME, CJD, CNOP, Comité Richelieu, FEEF (Fédération des entreprises et entrepreneurs de France, FIEEC, France Clusters, LEA Valley, MEDEF, Opticsvalley, PEXE (Association pour le développement et la promotion internationale des éco-entreprises, Réseau Entreprendre, SNESE (Syndicat national des entreprises de sous-traitance électronique, Syntec numérique

Pôles de compétitivité

Organisme public

La gouvernance

La gouvernance de l’association est strictement paritaire. De plus, onze personnalités qualifiées sont gardiennes de l’esprit du Pacte PME : vision à moyen terme, parité, partenariat et transparence. La DGCIS apporte un soutien financier et participe aux conseils d’administration en tant qu’observatrice.

Les activités

S’appuyant sur les dispositifs déjà opérationnels dans certains secteurs et dans certaines régions, l’association met en œuvre des programmes de renforcement collectif des PME partenaires des grands comptes : soutien à la création d’ETI – y compris virtuelles – par le rapprochement de plusieurs entreprises, accès à des marchés en France et à l’international, accès à du financement et renforcement des compétences. En amont, elle propose un support à l’instauration de nouvelles relations, par la mise en contact des grands comptes avec des PME à potentiel de croissance.

Pour atteindre ce double objectif, le Pacte PME déploie des activités qui s’articulent en trois volets : les échanges, les programmes et l’autorégulation.

Les échanges associent des collaborateurs de grands comptes et des représentants de PME, issus des organisations professionnelles et des pôles de compétitivité. Ils se structurent en deux catégories, dont les objectifs sont bien distincts : des Groupes de travail et des Commissions sectorielles. Des réunions plénières, organisées trimestriellement, les complètent.

Les programmes sont mis en place et développés selon les attentes exprimées par le groupe de travail thématique auxquels ils sont rattachés. Ils sont à la disposition de tous les grands comptes, membres de l’association, et des PME inscrites. Les programmes actuellement opérationnels sont : les Conférences achat public et innovation, les Séminaires internes, les Conférences grands comptes, les Appels à compétences, les Journées découverte.

L’autorégulation consiste en un suivi de l’engagement par les pairs, via le comité de suivi. Le travail effectué à cette occasion, qui débouche sur la constitution d’un dossier individuel annuel, permet la mesure de l’impact, la promotion des avancées et la mobilisation de l’ensemble des acteurs.

Notes et références



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pacte PME de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Pacte — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Pacte », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Small Business Act américain — Pacte PME Le Pacte PME est un nouveau mode de fonctionnement français entre les grandes entreprises internationales et les PME françaises que certains acteurs de l économie [réf. nécessaire] souhaiteraient voir adopter par le plus grand… …   Wikipédia en Français

  • Small business act américain — Pacte PME Le Pacte PME est un nouveau mode de fonctionnement français entre les grandes entreprises internationales et les PME françaises que certains acteurs de l économie [réf. nécessaire] souhaiteraient voir adopter par le plus grand… …   Wikipédia en Français

  • Oséo innovation — Logo de Oséo innovation Forme juridique Société anonyme (SA) à conseil d administration[1] …   Wikipédia en Français

  • BDPME — Oséo Logo de OSEO Création 30 juin 2005 Forme juridique …   Wikipédia en Français

  • OSEO — Oséo Logo de OSEO Création 30 juin 2005 Forme juridique …   Wikipédia en Français

  • SOFARIS — Oséo Logo de OSEO Création 30 juin 2005 Forme juridique …   Wikipédia en Français

  • ANVAR — Oséo Logo de OSEO Création 30 juin 2005 Forme juridique …   Wikipédia en Français

  • Anvar — Oséo Logo de OSEO Création 30 juin 2005 Forme juridique …   Wikipédia en Français

  • Petites et moyennes entreprises — Les petites et les moyennes entreprises sont des entreprises dont la taille, définie à partir du nombre d employés, du bilan ou du chiffre d affaires, ne dépasse pas certaines limites ; les définitions de ces limites diffèrent selon les pays …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.