PRL (hormone)


PRL (hormone)

Prolactine

La prolactine est une neurohormone peptidique sécrétée par les cellules lactotropes de la partie antérieure de l'hypophyse.

Sommaire

Structure

La prolactine est une protéine constituée de 199 acides aminés chez l'Homme et de poids moléculaire 23 kDa.

Sa structure 3D possède 3 ponts disulfures, formant 3 liaisons covalentes.

Elle possède 40% d'homologie avec la séquence de l'hormone de croissance.

Effets

Chez les mammifères, la prolactine a :

  • un effet mammotrope (croissance des glandes mammaires),
  • un effet lactogénique (stimulation de la synthèse du lait).

Récemment un rôle angiogénique de la prolactine a été démontré, qui montre son action dans la formation des vaisseaux sanguins.

Si la prolactine se retrouve sous une forme tronquée de 16 kDa, elle montre une action totalement opposée et devient anti-angiogénique et même apoptotique. Le rôle de cette hormone dans le développement de cardiomyopathies post-partum a été démontré et son rôle est utilisé dans de nouvelles thérapies contre le cancer.

Régulation

La PRF, Prolactin Releasing Factor, (ou PRH pour Prolactin Releasing hormone) est capable de stimuler la libération de Prolactine, mais elle n’est pas la seule : en effet, la TRH (Thyrotropine Releasing Hormone) peut induire cet effet sur la prolactine aussi.

La PIF(Prolactin Inhibitng Factor) inhibe la libération de la prolactine. Cette hormone a été identifié plus tard comme étant la dopamine.

Les œstrogènes augmentent le taux de prolactine en diminuant la sécrétion de dopamine et en agissant directement sur l'hypophyse.

Mode d'action

La prolactine se lie sur des récepteurs membranaires présents notamment sur les cellules des glandes mammaires, des ovaires, des testicules et de l'utérus.

L'hormone se fixe sur un premier récepteur membranaire, puis sur un second, par des sites de fixation différents. Ceci conduit à une dimérisation du récepteur et au rapprochement de deux protéines cytoplasmiques de type tyrosine-kinase qui s'activent alors mutuellement. Ces protéines phosphorylent d'autres cibles intracellulaires, dont des facteurs de transcription qui agissent sur l'expression des gènes de la cellule.

  • Portail de la médecine Portail de la médecine

Ce document provient de « Prolactine ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article PRL (hormone) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Hormone Sexuelle — Les hormones sexuelles sont de deux types : protéines ou stéroïdes. Les stéroïdes ont un poids moléculaire aux environs de 300 daltons ; ils ont donc une petite taille. Vu leur taille et leur liposolubilité, ils peuvent diffuser… …   Wikipédia en Français

  • PRL — can refer to:* Parti Réformateur Libéral * Pennine Radio Limited * Physical Research Laboratory (India s national centre for research in space and allied sciences) * Physical Review Letters (journals in physics) * Polska Rzeczpospolita Ludowa… …   Wikipedia

  • Hormone sexuelle — Les hormones sexuelles sont de deux types : protéines ou stéroïdes. Les stéroïdes ont un poids moléculaire aux environs de 300 daltons ; ils ont donc une petite taille. Vu leur taille et leur liposolubilité, ils peuvent diffuser… …   Wikipédia en Français

  • PRL — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.   Sigles d’une seule lettre   Sigles de deux lettres > Sigles de trois lettres   Sigles de quatre lettres …   Wikipédia en Français

  • Hypothalamus, Hypophyse, Zirbeldrüse und ihre Hormone —   Das oberste Regelzentrum für die Hormonproduktion ist der Hypothalamus, ein Teil des Zwischenhirns. Er wirkt vor allem auf die Hypophyse (Hirnanhangsdrüse) ein, die wiederum über Hormone eine Vielzahl endokriner Drüsen beeinflusst, sodass diese …   Universal-Lexikon

  • Non-tropic hormone — Non tropic hormones are hormones that directly stimulate target cells to induce effects. This differs from the tropic hormones, which act on another endocrine gland. Most endocrine glands, such as the gonads, pancreas, and adrenal glands, produce …   Wikipedia

  • Release-Inhibiting-Hormone — Inhibiting Hormone, auch Statine, sind Neurohormone, die in bestimmten Kerngebieten im Hypothalamus gebildet werden. Sie gelangen über ein spezielles Gefäßsystem, dem venösen Portalsystem, zum Hypophysenvorderlappen und hemmen hier die Bildung… …   Deutsch Wikipedia

  • Inhibiting-Hormone — Inhibiting Hormone, auch Statine, sind Neurohormone, die in bestimmten Kerngebieten im Hypothalamus gebildet werden. Sie gelangen über ein spezielles Gefäßsystem, dem venösen Portalsystem, zum Hypophysenvorderlappen und hemmen hier die Bildung… …   Deutsch Wikipedia

  • Hormones sexuelles — Hormone sexuelle Les hormones sexuelles sont de deux types : protéines ou stéroïdes. Les stéroïdes ont un poids moléculaire aux environs de 300 daltons ; ils ont donc une petite taille. Vu leur taille et leur liposolubilité, ils peuvent …   Wikipédia en Français

  • HORMONES — Chez les animaux pluricellulaires, la coordination des fonctions exercées par les différents organes repose sur des systèmes de communication qui opèrent au sein de l’organisme pour maintenir l’équilibre fonctionnel indispensable à la vie [cf.… …   Encyclopédie Universelle