Ours de Villard-de-Lans


Ours de Villard-de-Lans

Ours de Villard-de-Lans

Accéder aux informations sur cette image nommée Les Ours de Villard-de-Lans 2.gif.
Fondé en 1931
Siège Blason Villard de Lans.svg Villard-de-Lans
Rhône-Alpes
Flag of France.svg France
Patinoire (aréna) Patinoire André Ravix
Ligue Ligue Magnus
Entraîneur-chef Rich Métro
Site Web Les Ours de Villard-de-Lans

Les Ours de Villard-de-Lans sont un club français de hockey sur glace évoluant cette saison en ligue Magnus. Les Ours sont entraînés par Stéphane Barin et présidés par Daniel Huillier.

Sommaire

Historique

Le club est fondé en 1931[1], par Gabriel et Ernest Guigon[2]. Il commence à participer au championnat de France en 1935[3], où il est évolue de façon sporadique en 2e série jusqu'à la seconde guerre mondiale.

À partir de 1948-1949, la 1er série qui se limitait jusqu'à présent à un duel entre un club parisien et le Chamonix Hockey Club, s'ouvre à de nouveaux clubs dont Villard-de-Lans. Le club fait bonne figure et finit régulièrement à la 3e place nationale, mais il n'arrive jamais à contester la suprématie de Chamonix dans les Alpes et au niveau national. En 1962, le club finit ainsi vice-champion, grâce au forfait des chamoniards[4]. La même année, la piste naturelle du club est transformée en piste artificielle[2].

ancien logo des ours

Le 18 septembre 1966, en raison d'un manque de joueurs, les clubs de Grenoble et de Villard-de-Lans s'associent pour créer le H.C. Grenoble-Villard-de-Lans et une équipe surnommée les « Ours Dauphinois ». Le GVHC finit le championnat 1966-1967 à la deuxième place derrière l'éternel champion de France, Chamonix et juste devant l'A.C.B.B. grâce au goal-average direct[5]. L'année suivante, l'association obtient le même résultat.

En 1968, le C.S. Villard-de-Lans repars de son côté, en mettant alors fin au Grenoble-Villard Hockey Club[6]. C'est également l'année des jeux olympique de Grenoble, qui provoque la multiplication des créations de patinoires et de clubs de hockey en France[7].

Dans les années 70, l'augmentation du nombre de clubs et de joueurs rend le championnat plus compétitif. La suprématie chamoniarde commence à être contestée, en premier lieu dans les Alpes. Saint-Gervais et Gap remportent le titre suprême, mais Villard-de-lans se contente de la seconde place 1975 et 1978. Ils remportent tout de même un titre nationale avec la Coupe de France 1977.

En 1989-1990, les ours décident d'arrêter leur aventure professionnelle et de se consacrer à la formation[8]. L'année suivante, ils sont donc engagés en Division 1[8] et échappent d'une place à la relégation au 3e niveau[9].

Les ours remontent cependant en élite dès 1992-1993, en raison des nombreux dépôts de bilan[10], mais cela ne dure qu'une saison.

En 2000-2001, Villard-de-Lans est champion de division 1, mais refuse la montée, l'élite étant moribonde et considérée comme moins intéressante[11]. Le club se succède à lui-même la saison suivante et revient finalement en élite en 2002-2003, quand l'élite est élargie à 16 clubs[12]. Par la suite les ours se maintiennent dans l'élite.

En 2005, à la suite d'une saison compliquée, Dennis Murphy l'entraineur demissionne, il est remplacé par Stéphane Barin. Ce dernier sera entraineur-joueur lors des premieres saisons.

En 2006 et après un début de saison prometteur, Villard chute au premier tour des play-off contre la modeste équipe du Mont-blanc. La saison suivante sera tous l'inverse. Les ours demarre leur championnat de manière désastreuse(7 défaites en 7 matchs). En coupe de France les joueurs du Vercors éliminent à l'exterieur leur voisins grenoblois. La fin de saison confirme le redressement du club, les ours battent le Mont-blanc en play-off, avant de chuter contre le leader morzinois en quarts de finale. Après cela les saisons se ressemblent, Villard effectue des saison moyennes sans passer le premier tour des play-off.

En 2007-2008 les Ours connaissent une saison moyenne. Ils finissent 10e de la saison régulière et sont eliminés au premier tour des play off par Tours. La saison suivante est égale à la précédente. Les villarediens terminent 9e du classement et sont battus par Morzine au terme d'une serie de matchs accrochés. Cette saison sera tout de même marquée par un double exploit contre Rouen champion de France en titre (victoire 5-4 en Normandie, et succés 4-3 en Vercors).

Lors de la saison 2009-2010, les ours connaisseront quelques difficultés puisque suite à une victoire contre Briançon, les isèrois enchaineront 9 défaites consécutives. Cette mauvaise série plongera Villard dans la zone de relégation. Heureusement Villard ne subit qu'une défaite lors des 7 derniers match et se classe 10e. Mais ils sont éliminés au début des play-off par Strasbourg.

La saison 2010-2011 sera celle du renouveau. Si la saison régulière n'est pas sublime(10eme place) la révélation Jean-Christophe Gauthier portera les ours à bout de bras. Lors des play off les villardiens éliminent leur voisin grenoblois en 2 manches au 1er tour. Ils sont malheureusement battus en quarts de finale par Angers 3 manches à 0. Cette saison sera aussi marquée par un quart de finale de coupe de France.

Palmarès

  • Championnats de France mineur :
    • Champion de France minimes (1) : 1983.
    • Champion de France juniors (1) : 1986.

Joueurs

Article détaillé : Catégorie:Joueur des Ours de Villard-de-Lans.

Effectif de la saison 2011-2012

Numéro Joueur Nat. Poste Date de naissance
31 Pascal Favarin Drapeau de la France Gardien 03/05/1976
39 Romain Farrugia Drapeau de la France Gardien 03/03/1988
02 Nick Canzanello Drapeau des États-Unis Défenseur 02/02/1988
38 Nicolas Favarin Drapeau de la France Défenseur 29/04/1980
29 Stéphane Guillot-Diat Drapeau de la France Défenseur 17/06/1982
77 Daniel Sedlák Drapeau de la Slovaquie Défenseur 07/07/1971
12 Victor Vitton-Mea Drapeau de la France Défenseur 18/07/1991
07 Pierre-Antoine Simonneau Drapeau de la France Défenseur 07/06/1986
20 Vincent Couture Drapeau du Canada Attaquant 01/07/1990
41 Yann Diafera Drapeau de la France Attaquant 29/01/1987
33 Cédric Guillot-Diat Drapeau de la France Attaquant 18/01/1985
03 Quentin Jacquier Drapeau de la France Attaquant 12/02/1991
61 Kevin Richard Drapeau de la France Attaquant 01/04/1988
19 Francky Sadani Drapeau de la France Attaquant 26/04/1988
10 Thibaut Sage-Vallier Drapeau de la France Attaquant 11/07/1989
22 Peter Szabo Drapeau de la Slovaquie Attaquant 22/03/1981
91 Scott Tauwald Drapeau des États-Unis Attaquant 26/10/1984
81 Dimitri Thillet Drapeau de la France Attaquant 28/07/1993
27 Danik Bouchard Drapeau du Canada Attaquant 02/02/1986
14 Michal Beran Drapeau de la Slovaquie Attaquant 22/02/1973
?? Philippe Saby Drapeau de la France Attaquant 12/08/1990

Entraîneur : Rich metro Drapeau des États-Unis

Voir aussi

Références

Liens externes

Liens internes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ours de Villard-de-Lans de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ours de Villard de Lans — Ours de Villard de Lans …   Wikipédia en Français

  • Ours de villard-de-lans — Ours de Villard de Lans …   Wikipédia en Français

  • Ours de Villard-de-Lans — Größte Erfolge Coupe de France 1977, 2003 Meister in der Division 1 1953, 2001, 2002 Vereinsinfos …   Deutsch Wikipedia

  • Ours de Villard-de-Lans — Full name Ours de Villard de Lans Nickname(s) Ours (Bears) Founded 1931 Based In Villard de Lans …   Wikipedia

  • Villard-de-lans — Pour les articles homonymes, voir Villard et Lans. Villard de Lans …   Wikipédia en Français

  • Villard de Lans — Pour les articles homonymes, voir Villard et Lans. Villard de Lans …   Wikipédia en Français

  • Villard de lans — Pour les articles homonymes, voir Villard et Lans. Villard de Lans …   Wikipédia en Français

  • Villard-de-Lans — Pour les articles homonymes, voir Villard de Lans (race bovine), Villard et Lans. 45° 04′ 15″ N …   Wikipédia en Français

  • Villard-reculas — Pour les articles homonymes, voir Villard. Villard Reculas …   Wikipédia en Français

  • Villard-Reculas — Pour les articles homonymes, voir Villard. Panorama de Villard Reculas …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.