Othon de Freisingen


Othon de Freisingen

Otton de Freising

Statue d'Otton de Freising

Otton de Freising[1],[2], évêque de Freising, né en 1112, mort le 28 septembre 1158 à l'abbaye de Morimond où il est inhumé. Fils de Léopold III d'Autriche, dit le Pieux, margrave d'Autriche, et d'Agnès de Germanie, fille de l'empereur Henri IV du Saint-Empire il appartient à la dynastie germanique de haut rang des Babenberg.

Très jeune, il désire devenir moine de l'ordre cistercien. Il vient étudier en France la théologie à l'école dirigée par Hugues de Saint-Victor. En 1132 il rentre à l'abbaye de Morimond dont il devient l'abbé en 1138 et est élu la même année évêque de Freising.

En 1148 et 1149, il prend part à la deuxième croisade

Il est auteur de Chronica sive Historia de duabus civitatibusla et de Gesta Frederici Imperatoris. Grand observateur de son temps, il est à l'origine d'une des sources les plus consultées pour l'histoire du Moyen Âge. Il est en autres le biographe de son neveu, l'empereur Frédéric Barberousse. Toutefois, ses écrits contribuent clairement à la gloire de l'empereur romain germanique.

Liens internes

Notes et références

  • Portail du Moyen Âge Portail du Moyen Âge
Ce document provient de « Otton de Freising ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Othon de Freisingen de Wikipédia en français (auteurs)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.