Ordres de chevalerie


Ordres de chevalerie

Ordre de chevalerie

Les ordres de chevalerie apparaissent au XIVe siècle. Ils affirment dans leur statuts leur volonté de régénérer la chevalerie. Leur création s'explique tout autant par des raisons politiques. Si beaucoup d'ordres disparurent rapidement, certains dont l'ordre de la Jarretière sont encore en vigueur.

Sommaire

Origine

Malgré l'invention d'ordres imaginaires tels qu'un prétendu ordre de la Sainte-Ampoule que Clovis aurait fondé en 496, les ordres de chevalerie sont un phénomène de la fin du Moyen Âge. Ils s'inscrivent en partie dans la succession des ordres militaires apparus lors des Croisades et de la Reconquista, il s'agissait alors d'ordres de moines-guerriers. Et c'est en Espagne qu'apparaissent les premiers ordres laïcs, précurseurs des ordres de chevalerie, récompensant des actions héroïques pour la défense de la Chrétienté puis de l'État.

Les ordres de chevalerie s'inspirent par ailleurs du modèle de la Table Ronde du cycle arthurien.

Leur création répond également à une exigence politique. La vassalité avait perdu son aspect exclusif et malgré une tentative de renouveau avec l'hommage lige, beaucoup de nobles relevaient de plusieurs suzerains. Dans leurs statuts, les ordres de chevalerie rétablissaient une fidélité exclusive envers le grand-maître, qui est toujours le prince créateur ou l'un de ses successeurs.

Sur le modèle des ordres de chevalerie, les souverains européens mirent en place des ordres honorifiques à partir du XVIIe siècle. Bien que ces nouveaux ordres soient des corps auxquels les nouveaux membres doivent s’agréger, d’où le nom d’ordre, ils se distinguent des ordres de chevaleries par plusieurs caractéristiques : ils sont hiérarchisés en plusieurs classes (alors que les ordres de chevalerie n’ont qu’une seule classe), ne récompensent pas uniquement les nobles et ont souvent un champ de spécialisation, honorant les militaires ou les diplomates... Plusieurs ordres de chevalerie ont évolué dans une fonction d'ordre honorifique, sans pour autant modifier leur structure : les ordres britanniques de la Jarretière et du Chardon et les ordres français de Saint-Michel et du Saint-Esprit notamment.

La plupart des ordres de chevalerie furent en même temps religieux et militaires. C'est à la naissance du christianisme qu'il faut reporter l'époque de la fondation de ces ordres. Une grande partie des ordres de chevalerie sont éteints, en raison même des circonstances qui déterminèrent leur création et qui ont cessé d'exister. D'autres, au contraire, sont arrivés jusqu'à nous, dépouillés seulement des formes qui n'étaient plus en harmonie avec les mœurs, les usages et les coutumes de notre société. Tels sont les ordres de Calatrava, de Malte, ....

Date d'apparitions des différents ordres

De nos jours

En France,

- La chevalerie dite ancienne (antérieure à IIIeme république) perdure mais ne concerne qu'un nombre très faible de personnes. Cette chevalerie est purement honorifique. Elle n'est pas reconnue par les instances officielles. Le blason, qui n'est pas réservé à la noblesse ni à la chevalerie, est lui propriété d'une famille. Techniquement, il est impossible d'être armé chevalier hors d'un ordre, la noblesse ayant disparue.

- Sont aussi chevaliers les membres des ordres reconnus par la république (ex: légion d'honneur). Cette reconnaissance est personnelle et honorifique.

En Belgique, la chevalerie accordée par le roi est reconnue et reste d'actualité (2008).

Plus généralement,

- Les membres d'une société chevaleresque décernent une reconnaissance honorifique n'ayant de valeur qu'à leurs yeux. Il est impossible de s'en prévaloir à l'extérieur.

- Seuls les membres des ordres de chevalerie "historiques" et "reconnus" peuvent adouber des chevaliers membres d'un ordre. Par historique, on entend un ordre antérieur au XIX siècle, dont l'autorité est incontestée et dont la filiation est reconnue, par exemple l'Ordre des Chevaliers de Malte. Évidemment cette définition est bien vague et sujette à caution. Au XIXe et XXe siècle, nombre de nouveaux ordres furent créés, souvent avec des motifs charitables ou désintéressés -parfois avec des buts mercantiles ou peu avouables (mouvement sectaire...) générant la confusion dans les esprits.


Bibliographie

  • Les Ordres du roi. Comte de Colleville. François Saint-Christo. 1925. Réedition à Versailles 2001. Cet ouvrage traite des Ordres royaux: l'Etoile, Saint Michel, Saint Esprit, Saint-Louis, Saint Lazare, Mérite militaire. Outre un historique pour chaque ordre, il donne la liste des chevaliers par promotion. L'ouvrage est agrémenté d"une importante table des noms cités. "il est vrai qu"on trouve en ses pages bien des renseignements qu'on trouverait difficilement ailleurs". (Michel Popoff, in Recueil des chevaliers de l'Ordre de Saint Michel)
  • Études sur les ordres de chevalerie du roi de France, et tout spécialement les ordres de Saint-Michel et du Saint-Esprit. de Hervé Pinoteau. 1995. Outre les ordres du Saint-Esprit et de Saint-Michel, ce livre aborde l'ordre, actuel et controversé, de Saint-Lazare et de Notre-Dame du Mont-Carmel.
  • Bernard Marillier, « Les ordres de chevalerie médiévaux », dans Histoire médiévale, n° 42, juin 2003, p. 48-49 ;
  • Bernard Marillier, « De Saint-Georges à Saint-MIchel », dans Histoire médiévale, n° 42, juin 2003, p. 50-55 ;
  • Bernard Marillier, « L'ordre de la Toison d'or », dans Histoire médiévale, n° 42, juin 2003, p. 56-59 ;

Liens internes

Commons-logo.svg

Liens externes

Ce document provient de « Ordre de chevalerie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ordres de chevalerie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Musée national de la Légion d'Honneur et des Ordres de Chevalerie — The Musée national de la Légion d Honneur et des Ordres de Chevalerie is a museum of national orders of merit located in the 7th arrondissement in the Palais de la Légion d Honneur beside the Musée d Orsay at 2, rue de la Légion d Honneur , Paris …   Wikipedia

  • CHEVALERIE — La chevalerie apparaît au XIe siècle comme une catégorie de la société féodale rassemblant les spécialistes du combat cavalier, devenu le seul réellement efficace. C’est par le rite de la remise des armes, l’adoubement, que le jeune homme ayant… …   Encyclopédie Universelle

  • CHEVALERIE (ORDRES DE) — CHEVALERIE ORDRES DE Les chevaliers des premiers âges médiévaux, élevés dans le combat et pour le combat, ne connaissaient guère de limites à leurs impulsions barbares. Les guerres féodales décimaient noblesse et paysannerie, entretenaient le… …   Encyclopédie Universelle

  • Ordres militaires — ● Ordres militaires ordres de chevalerie nés des croisades. (Les quatre principaux sont les chevaliers de Saint Jean, les chevaliers de Saint Lazare, les Templiers, les Teutoniques.) …   Encyclopédie Universelle

  • Ordres, décorations et médailles du Royaume-Uni — Les ordres, décorations et médailles du Royaume Uni comprend un système complexe par lequel les britanniques sont récompensés pour leur courage, leur réussite ou leur service envers le royaume. Il comprend trois types de récompenses : Les… …   Wikipédia en Français

  • CHEVALERIE — s. f. Le rang, la qualité de chevalier. La chevalerie était le premier degré d honneur dans les armées, et ne s obtenait ordinairement que par de hauts faits d armes. Il reçut l ordre de la chevalerie. Conférer l ordre de la chevalerie à quelqu… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Chevalerie — Adoubement de Lancelot, enluminure …   Wikipédia en Français

  • CHEVALERIE — n. f. Institution militaire et religieuse du moyen âge qui imposait à ses membres la bravoure, la loyauté, la protection des faibles et la courtoisie envers les dames. Les temps de la chevalerie. Recevoir, conférer l’ordre de la chevalerie. Des… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Ordres militaires — Ordre militaire Les ordres militaires sont des ordres religieux chrétiens dédiés à la protection armée de la religion. Ils apparaissent au Moyen Âge dans le contexte de la guerre sainte qui a motivé les croisades et la Reconquista. Sommaire 1… …   Wikipédia en Français

  • Ordres religieux — Liste d ordres religieux catholiques Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A Adoratrices du Précieux Sang Adoratrices du Saint Sacrement …   Wikipédia en Français