Ordre 66

Ordre 66

Dans Star Wars, l’Ordre 66 (-19) est l'ordre crypté que Palpatine / Dark Sidious donne aux clones pour détruire les Jedi. Il fut retransmis simultanément à tous les commandos de clones déployés dans les systèmes planétaires de la République, les Jedi furent ainsi exterminés à l'échelle galactique en quelques minutes.

Sommaire

Description

« Commandant Cody, le moment que nous attendions est venu, exécutez l'Ordre 66. »

— Palpatine

L'Ordre 66 était un ordre implanté dans le subconscient des clones depuis leur gestation dans le complexe de clonage de Kamino afin de contrer un éventuel putsch des Jedi, car les Clones sont au service de la République et donc de Palpatine étant donné que ce dernier est Chancelier Suprême. Les clones furent donc incapables de résister à cet ordre. C'est ainsi que des clones tuèrent des Jedi avec lesquels ils avaient combattu durant une grande partie de la Guerre des clones et qu'ils avaient appris à respecter, comme ce fut le cas pour le commandant Bly qui tua sans hésiter Aayla Secura, malgré un certain respect que le peu d'humanité en eux avait acquis vis-à-vis du Jedi.

Mais tous les clones n'obéirent pas à l'Ordre 66. Sur Murkhana, Roan Shryne et Olee Starstone furent sauvés de l'Ordre 66 par les membres d'une unité de commandos clones du nom de Équipe Ion, qui refusa d'accepter un ordre du gouvernement lui demandant de tuer des êtres aux côtés desquels il avait combattu. Ceci illustre la conscience dont étaient dotés certains clones (entre autres, les clones de la 501e légion et certains officiers).

Seuls quelques rares Jedi, dont les maîtres Obi-Wan Kenobi, Quinlan Vos ou encore Yoda, survécurent. Ce fut avec ces quelques mots, que Palpatine, après s'être autoproclamé Empereur fait le lien final avec la Trilogie classique : les clones, emblème de la République, sont devenus les premiers Storm troopers (« soldats de choc »), les terribles troupes impériales…

« Désormais tous les Jedi, y compris votre ami Obi-Wan Kenobi, sont des ennemis de la République. »

— Dark Sidious

Palpatine donna l'Ordre 66 après son duel avec le maître Jedi Mace Windu. À la tête de la 501e légion de clones et sur l'ordre de Palpatine, Dark Vador attaqua alors le Temple Jedi, massacrant tous les Jedi présents, mêmes les jeunes padawan. Puis le nouvel empereur envoya son apprenti massacrer les chefs séparatistes sur Mustafar.

L'Ordre 66 est le dernier élément qui permit à Palpatine d'accéder au pouvoir suprême. Après s'être fait donner les pleins pouvoirs par le Sénat peu avant la bataille de Géonosis, celui-ci n'avait plus besoin que de l'extermination des Jedi pour proclamer l'Empire sans craintes.

L'Ordre 66 ne se résume pas à l'épisode III de la saga. Dans l'Univers étendu de Star Wars, divers Jedi ayant survécu au massacre en -19 se verront traqués sans relâche. Le Seigneur Vador ainsi que la 501e légion extermineront plusieurs jedi.

Par la suite, lorsque l'Ordre 66 était toujours d'application (pendant « la Grande Purge Jedi »), un groupe de huit Jedi (dont les maîtres Tsui Choi et Bultar Swan) réussirent à piéger Vador sur Kessel à l'aide d'une rumeur selon laquelle une réunion Jedi à laquelle participerait Obi-Wan Kenobi s'y déroulerait. Dark Vador parvint à tuer plusieurs de ses adversaires, mais fut bientôt mis à mal face au nombre et à la force des Jedi. Il est finalement sauvé par des troupes clones arrivées au bon moment, qui lui permettent de supprimer ses adversaires.

Liste des victimes avérées

  • Stass Allie (meurt dans l'explosion de sa motojet, sur Saleucami)
  • Nem Bees
  • Bene
  • Shaak Ti (tuée dans le Temple par Vador) (Source : Star Wars - Episode III - La Revanche des Sith - Novélisation éditée chez Fleuve Noir)
  • Cin Drallig (vaincu par Vador lors de l'assaut du temple Jedi)
  • Zett Jukassa (tué par les soldats clones)
  • Jurrok (maître de la Porte du Temple Jedi, tué par Vador lors de l'assaut du temple)
  • Serra Keto (tuée par Vador lors de l'assaut du temple Jedi)
  • Ki-Adi-Mundi (abattu sur Myygeeto par le Commandant Bacara)
  • Plo Koon (meurt dans l'explosion de son chasseur, pris en chasse par sa propre escadrille, dans le ciel de Cato Neimodia)
  • Whie Malreaux (tuée par Vador dans l'assaut du temple Jedi)
  • Jocasta Nu (bibliothécaire du temple Jedi, idem)
  • Barriss Offee (abattue sur Felucia par un tir de RT-TT)
  • Even Piell
  • Aayla Secura (abattue dans le dos par le Commandant Bly, alors qu'elle supervisait la bataille de Felucia depuis une falaise)
  • Roan Shryne
  • Simms
  • Traavis
  • Luminara Unduli (abattue par cinq capitaines clones et le Commandant Gree sur Kashyyyk, l'ordre 66 est tombé pendant qu'ils observaient une carte de la région où se déroulaient les combats)
  • Ko-Alko-Ko (mort dans l'assaut du temple par un soldat clone)
  • Jeisel

Survivants décédés lors de la purge

  • Shadday Potkin (tué lors du conclave de Kessel)
  • Bultar Swan (tué lors du conclave de Kessel)
  • Tsui Choi (tué lors du conclave de Kessel)
  • Roblio Darte (tué lors du conclave de Kessel)
  • Koffi Arana (tué lors du conclave de Kessel)
  • Sia-Lan Wezz (tué lors du conclave de Kessel)
  • Ma'kis'shaalas (tué lors du conclave de Kessel)
  • Jastus Farr (tué lors du conclave de Kessel)
  • Roan Shryne (sur Murkhana, périt sur Kashyyyk, tué par Vader)
  • Bol Chatak (sur Murkhana, périt sur la même planète, tuée par Vader)
  • Iwo Kulka (périt sur Kashyyyk, tué par Vader)
  • Siadem Forte (se cache sur Kashyyyk puis tué par Vador)
  • Deran Nalual (se cache sur Kashyyyk puis tué par Vador)
  • Zonder (sur Felucia, périt sur Coruscant, tué par Vader)
  • Dama Montalvo (périt sur Coruscant, tué par Vader)
  • Niebur Boton (tuée par Antinnis Tremayne)
  • Tholme (mort en exil après l'ordre 66 mais pas à cause de la Purge)
  • Shaak Ti (se cache sur Félucia avec Maris Brood puis meurt plus tard dans un sarlacc) (1)
  • Kazdan Paratus (s'enfuit vers Raxus Prime puis tué par Starkiller)
  • Kento Marek (se cache sur Kashyyyk puis tué par Vador)
  • An'ya Kuro (alias la Femme Sombre, a résisté quelque temps, tuée par Vador plus tard)
  • Galen Marek (est recueilli et éduqué par Dark Vador)

Liste des survivants avérés (L'an 1 BBY)

  • A'Sharad Hett (devient le seigneur sith Dark Krayt)
  • Ikrit (rejoint le nouvel ordre jedi de Luke Skywalker)
  • Obi-Wan Kenobi (s'est caché sur Tatooine)
  • Noirah Na
  • K'Kruhk (laissé pour mort lors de la guerre des clones, il ne réapparait que plus d'un siècle plus tars pour lutter contre Dark Krayt)
  • Qu Rahn(capturé et tué par le jedi sombre Jerec)
  • T'ra Saa (se cache sur Kashyyyk puis reapparait pour lutter contre Dark Krayt)
  • Vergere (parti en mission pour trouver une forme de vie hors de la galaxie, elle revient lors de la guerre avec les Yuuzhan Vong où elle trouve la mort)
  • Quinlan Vos
  • Celeste Morne (enfermée depuis les guerres mandaloriennes durant des millénaires dans l'oubliette de Dreypa puis réveillée par Vador)
  • Yoda (s'enfuit vers Dagobah)
  • Maris Brood (se cache sur Félucia avec Shaak Ti)
  • Rahm Kota (est le seul jedi qui avait une milice)
  • Ferus Olin
  • Echuu Shen-Jon (rejoint l'Alliance rebelle, tué par Dark Vador au cours d'une mission avec la princesse Leia)
  • Jerec (se rallie à l'Empereur)
  • Maw (se rallie à l'Empereur)
  • Empatojayos Brand (rejoint le nouvel ordre jedi de Luke Skywalker)
  • Ekria (sur Felucia)
  • Drake Lo'gaan (sur Felucia)
  • Fy-Tor-Ana
  • Garen Muln (sur Acherin)
  • Ry-Gaul
  • Ylenic It'kla
  • Kai Justiss
  • Ydra Kilwallen
  • Halagad Ventor
  • Sha Koon
  • Joc Sah (sur Ragmar V)
  • Ameesa Darys
  • Ranik Solusar
  • Olee Starstone (sur Murkhana)
  • Klossi Anno
  • Jambe Lu (sur Bonadan)
  • Nam Poorf (sur Bonadan)
  • Kai Hudorra (sur Toola)
  • Dass Jennir (sur New Plympto)
  • Darrin Arkanian
  • Corwin Shelvay
  • Ood Bnar
  • Ashka Boda
  • Callista Ming
  • Geith
  • Jax Pavan (sur Coruscant)
  • Zao (sur Saleucami)

(1) La survie de Shaak-Ti est sujette à controverses. En effet, l'une des scènes coupées de l'Épisode III la montre se faire tuer par le Général Grievous sous les yeux d'Obi-Wan et Anakin. Or elle est également l'un des personnages principaux du jeu vidéo Le Pouvoir de la Force (2008) se déroulant justement durant la « Grande Purge des Jedi ». Les opinions sont donc partagées entre ceux qui favorisent l'hypothèse de la source officielle (le film) et ceux qui préfèrent considérer cette mort comme « annulée par la suppression de la scène ».

Dans les coulisses

Le terme Ordre 66 peut faire penser au signe du Diable ou de l'Apocalypse qui est 666. La valeur numérologique du mot « ordre » équivaut à 6 (a=1...z=8). Donc « Ordre 66 » est symboliquement un égal du nombre 666.

De plus, cet Ordre 66 semble faire référence à l'ordre sous cachet qui fut disséminé dans toute la France par le roi de France Philippe le Bel, cacheté, et qui fut ouvert au même moment (à quelques heures près) dans toute la France le 13 octobre 1307 : cet ordre du Roi ordonnait l'arrestation des chevaliers de l'ordre du Temple. On remarque donc une certaine référence à l'arrestation des Templiers dans l'éradication des Jedi par Palpatine.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ordre 66 de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • ordré — ordré …   Dictionnaire des rimes

  • ordre — [ ɔrdr ] n. m. • 1080 sens II; lat. ordo, ordinis I ♦ (1155) Relation intelligible entre une pluralité de termes. ⇒ organisation, structure; économie. « L idée de la forme se confond avec l idée de l ordre » (A. Cournot). 1 ♦ Didact. Disposition …   Encyclopédie Universelle

  • ordre — ORDRE. s. m. Arrangement, disposition des choses mises en leur rang. Bel ordre. bon ordre. merveilleux ordre. ordre naturel. l ordre que Dieu a mis dans cet univers. l ordre & l enchaisnement des causes. l ordre des mots. l ordre des paroles.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Ordre du nœud — Sommaire 1 Introduction 1.1 La fondation de l ordre[1] 2 Un ordre chevaleresque au service de la Couronne 2.1 Le fondateur de …   Wikipédia en Français

  • ordre — Ordre, m. penac. Est disposition par assiete de choses en proportion, convenance et succession entre elles. Ainsi l on dit, Mettre par ordre plusieurs choses, et les ordonner soit par rang d estoc, qu on dit direct et de droit fil, soit branchu,… …   Thresor de la langue françoyse

  • òrdre — ordre ordre cl. m. ordre; classe; état régulier; commandement; institution > Òrdre doric, òrdre dau Tèmple : ordre dorique, ordre du Temple. « Sus pleguen don bagagis en bel ourdre… » Pierre Paul, XVIe s.. expr. Donar òrdre, metre òrdre, pagar …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • ordre — ORDRE, L ORDRE: Que de crime on commet en ton nom ! (voir liberté) …   Dictionnaire des idées reçues

  • Ordre — (fr., spr. Ordr), 1) Ordnung; so. O. de jour (spr. Ordr dü schur), Tagesordnung; O. do bataille (spr. Ordr d Bataih), geschriebene, mit durch Zeichnungen erläuterte Übersicht, wie ein Heer od. ein Corps in Massen von besonderen Waffen… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Ordre — Ordre, s. Order …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Ordre — Ordre, s. Order. O. de bataille (spr. ordr dĕ batáj), die vom Kriegsherrn befohlene Zusammenstellung und Einteilung des Heers für einen Feldzug oder bestimmten Operationszweck …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Ordre — (ordr), frz., Ordnung; Befehl; Losungswort; o. de bataille, Schlachtordnung. – O. hat auf Wechseln den Sinn, daß sich der Aussteller nicht bloß gegenüber dem ersten Empfänger, sondern auch gegen jeden andern, an welchen dieser den Wechsel weiters …   Herders Conversations-Lexikon


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»