Orbite synchrone


Orbite synchrone

L'orbite synchrone est une orbite sur laquelle un satellite naturel mettra autant de temps à accomplir une révolution autour d'un astre que cet astre en prendra pour effectuer un tour sur lui même.

Dans le cas particulier de la Terre, on parle d'une orbite géosynchrone.

Si de plus l'inclinaison et l'excentricité orbitale de cette orbite sont nulles, alors le satellite paraîtra immobile vu de l'astre central - dans le cas contraire il paraîtra décrire un analemme.

Note : ne pas confondre l'orbite synchrone avec la rotation synchrone dans laquelle le satellite met autant de temps à effectuer un tour complet sur lui-même qu'à accomplir une révolution autour de l'astre central.

Implication en planétologie

Le fait pour un satellite naturel d'orbiter en deçà ou au-delà de l'orbite synchrone (c'est-à-dire d'accomplir une révolution autour d'une planète en moins ou en plus de temps que ne met celle-ci à effectuer un tour complet sur elle-même) entraîne généralement des conséquences fatales.

En effet, les forces de marée exercées par la planète ralentissent (orbite en deçà) lentement le satellite, qui perd peu à peu de l'altitude et finira par s'écraser un jour sur la planète, à moins qu'il ne se disloque avant en atteignant la limite de Roche et forme éventuellement un nouvel anneau planétaire. Pour l'orbite au-delà, ces forces accélèrent le satellite et l'éloignent.

Plusieurs lunes du système solaire sont dans cette situation critique : c'est notamment le cas de Phobos (satellite de Mars), Cordélia et Ophélie (satellites naturels d'Uranus) et de Naïade, Thalassa et Despina (satellites naturels de Neptune).

Orbite synchrone pour les principaux corps du système solaire

Corps Distance(1) (km) Période (j)
Soleil 24 469 359 24
Mercure 240 000 58,65
Vénus 178 627 243,02
Terre 35 786 1
Mars 17 000 1,026
Jupiter 88 521 0,414
Saturne 51 976 0,444
Uranus 57 129 0,718
Neptune 58 745 0,671
Pluton 17 345 6,387

(1) Altitude mesurée depuis la surface

Voir aussi



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Orbite synchrone de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • orbite synchrone — sinchroninė orbita statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. synchronous orbit vok. synchronisierte Bahn, f rus. равновесная орбита, f pranc. orbite synchrone, f …   Fizikos terminų žodynas

  • synchrone — [ sɛ̃kron ] adj. • 1743; lat. tardif synchronus « contemporain »; gr. sunkhronos 1 ♦ Didact. Qui se produit dans le même temps ou à des intervalles de temps égaux; qui a la même période, la même vitesse. ⇒ simultané, synchronique. Mouvements,… …   Encyclopédie Universelle

  • Orbite de Lissajous — autour du point de Lagrange 2. En mécanique spatiale, une orbite de Lissajous désigne une trajectoire orbitale quasi périodique qu un objet céleste parcourt sans propulsion autour d un point de Lagrange d un système à trois corps. Les orbites de… …   Wikipédia en Français

  • Orbite — Pour les articles homonymes, voir Orbite (homonymie).  Pour les articles homophones, voir Orbit …   Wikipédia en Français

  • Orbite géostationnaire — Point géostationnaire en vert sur l orbite en vis à vis du point brun sur la Terre L orbite géostationnaire, abrégée GEO (geostationary orbit) est une orbite située à 35 786 km d altitude au dessus de l équateur de la Terre, dans le… …   Wikipédia en Français

  • Orbite héliosynchrone — Le plan d orbite d un satellite artificiel héliosynchrone se présente toute l année sous le même angle par rapport au soleil. Un satellite héliosynchrone repasse quotidiennement au dessus d un lieu à une heure solaire identique …   Wikipédia en Français

  • Orbite de Molniya — L orbite de Molniya est une catégorie d orbites très elliptiques, inclinée à 63,4 ° par rapport au plan de l équateur et d une période de 12 heures. Son apogée est proche de 40 000 km et son périgée proche de 1 000 km. Un… …   Wikipédia en Français

  • Orbite de transfert — Une orbite de transfert, dans le domaine de l astronautique, est l orbite sur laquelle est placé temporairement un véhicule spatial entre une orbite initiale, ou la trajectoire de lancement, et une orbite visée. Le terme correspondant en anglais… …   Wikipédia en Français

  • Orbite de transfert géostationnaire — Une orbite de transfert géostationnaire est une orbite intermédiaire qui permet de placer des satellites en orbite géostationnaire. Le sigle anglais correspondant est GTO. C est une orbite elliptique dont le périgée se situe à basse altitude et l …   Wikipédia en Français

  • Orbite géosynchrone — Pour les articles homonymes, voir GSO. Schéma d une orbite géosynchrone particulière : l orbite géostationnaire. L orbite géosynchrone, abrégée GSO (geosynchronous orbit), est une orbite …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.