Oratoire du Louvre


Oratoire du Louvre

Temple protestant de l'Oratoire du Louvre

Vue partielle de l'Oratoire depuis la rue de Rivoli.
Statue de l'amiral Coligny. Contrairement à ce qui est inscrit, il est bien né en 1519

Le temple protestant de l'Oratoire du Louvre (145 rue Saint-Honoré - 160 rue de Rivoli, Paris 1er) est une église protestante réformée parisienne. La paroisse de l'Oratoire du Louvre est depuis longtemps de tendance libérale.

Sous Henri IV, les protestants célébraient leur culte dans la Salle des Cariatides qui faisait partie du Louvre et pouvait contenir jusqu'à 1500 personnes. On l'appelait l'Église de Madame. Durant le Massacre de la Saint-Barthélemy, le 24 août 1572, l'amiral Gaspard de Coligny est assassiné ainsi que 3 000 protestants à Paris. L'Édit de Nantes de 1598 apporte une certaine paix, mais les protestants n'ont le droit de construire leur temple qu'à plus de 4 lieues de Paris, c'est Charenton qui sera choisi.

À cette époque, l'église romaine cherche à réagir par rapport à la Réforme protestante en se réformant elle-même. La congrégation de l'Oratoire, fondée par le père de Bérulle en 1613 va dans ce sens, celui d'une foi et d'une morale plus proches de l'Évangile. La construction de l'église de l'Oratoire commence en 1621, Louis XIII l'élève au rang de chapelle Royale en 1623. C'est dans cette église qu'eurent lieu les services funèbres de Richelieu, puis de Louis XIII et des reines Anne d'Autriche et Marie-Thérèse...

Après avoir été le lieu du sacre des premier évêques constitutionnels par Talleyrand, la Congrégation de l'Oratoire est dissoute par les révolutionnaires, l'église devient alors un entrepôt jusqu'à ce que Napoléon Ier l'attribue aux protestants en 1811, comme pour remplacer les temples démolis par Louis XIII et Louis XIV. Depuis lors, le culte protestant a été célébré chaque dimanche dans l'Oratoire du Louvre.

En 1889 une statue de l'amiral de Coligny est installée au chevet de l'église, 160 rue de Rivoli.

Voir aussi

Commons-logo.svg

  • Portail du protestantisme Portail du protestantisme
Ce document provient de « Temple protestant de l%27Oratoire du Louvre ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Oratoire du Louvre de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Temple protestant de l'Oratoire du Louvre — 48°51′42″N 2°20′24″E / 48.86167, 2.34 …   Wikipédia en Français

  • Oratoire — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Oratoire », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Congrégation religieuse Congrégation de l… …   Wikipédia en Français

  • Cercle De L'Oratoire — Le Cercle de l Oratoire Création : 2002 Personnes clés : Michel Taubmann, Florence Taubmann …   Wikipédia en Français

  • Cercle De L'oratoire — Le Cercle de l Oratoire Création : 2002 Personnes clés : Michel Taubmann, Florence Taubmann …   Wikipédia en Français

  • Cercle de l'oratoire — Le Cercle de l Oratoire Création : 2002 Personnes clés : Michel Taubmann, Florence Taubmann …   Wikipédia en Français

  • Cercle de l'Oratoire — Le Cercle de l Oratoire Création 2002 Personnes clés Michel Taubmann, Florence Taubmann Siège Paris, France Publications Le Meilleur des Mondes Site web www.lemeilleurdesmonde …   Wikipédia en Français

  • Arrondissement du Louvre — 1er arrondissement de Paris Pour les articles homonymes, voir 1er arrondissement. 1er arrondissement …   Wikipédia en Français

  • Section de l'Oratoire — Section des Gardes Françaises La section des Gardes Françaises était, sous la Révolution française, une section révolutionnaire parisienne. Elle était représentée à la Commune de Paris par : Jean Baptiste Mathieu Dhazard (1758 1794),… …   Wikipédia en Français

  • Cercle de l'Oratoire — The Cercle de l Oratoire (French for Oratory Circle ) is a French think tank created a short time after the September 11, 2001 attacks. Since 2006, it edits a journal, Le Meilleur des mondes. The Circle is led by the journalist Michel Taubmann,… …   Wikipedia

  • Marie-Louise Girod — Pour les articles homonymes, voir Girod. Marie Louise Girod à la console de l Oratoire du Louvre en mars 2004. Marie Louise Girod, née le 12 oc …   Wikipédia en Français