Operation Tempete


Operation Tempete

Opération Tempête

L'Opération Tempête en août 1995 dans la RSK

L’opération Tempête (croate et serbe latin : Operacija Oluja, serbe cyrillique: Oпeрaциja Oлуja) est une offensive militaire qui dura du 4 au 7 août 1995. Elle fut menée par les forces croates sur ordre du gouvernement (Le président de la république Franjo Tuđman et le ministre de la défense Gojko Sušak) et l'objectif était de reprendre le contrôle de la région de la Krajina, enclave habitée et contrôlée par les Serbes de Croatie, aussi appelée République serbe de Krajina (RSK). Dès le lendemain de l'offensive, le 5 août à midi, la capitale de la RSK, Knin est reprise. En moins de quatre jours, la Croatie reprend le contrôle de la majeure partie de ses territoires occupés en 1991 (Dalmatie septentrionale, Lika, Kordun et Banovina - un territoire montagneux grand comme deux fois la Corse). Suite à cette victoire, le 5 août deviendra une fête nationale en Croatie.

Sommaire

L'opération Tempête : l'exil et la répression des Serbes

En août 1995, l’armée et les forces de police croates reprirent contrôle de la République serbe de Krajina (RSK). Malgré l'intervention de la Croatie, par la voie de son président Franjo Tuđman, invitant la population serbe à ne pas s'enfuir et à attendre l'arrivée de l'armée croate, les Serbes préférèrent répondre à l'ordre d'évacuation donné par le président de la RSK Milan Martić le 4 août 1995 au soir. Ce sont ainsi de 200 000 à 250 000 Serbes, dont l’armée serbe de Croatie au complet, qui fuirent en direction de la République fédérale de Yougoslavie (Voïvodine) ou de la République serbe de Bosnie[1]. Les Serbes restés furent victimes de crimes de guerre de la part de membres de l’armée et de la police croates : assassinats, actes de tortures, actes de pillages, représailles aveugles envers les civils et les membres des forces armées serbes de Croatie qui se retiraient.

En 2005, selon le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), quelque 200 000 réfugiés Serbes de Croatie pour la plupart, se trouvent toujours en tant que personnes déplacées en Serbie surtout dans la région de Voïvodine.

Le rôle des généraux : Le cas Ante Gotovina

Beaucoup de généraux qui ont participé à cette offensive, entre autres Ante Gotovina et Tihomir Blaškić, furent accusés d'avoir commandité (ou laissé faire) la repression et les massacres perpétrés par les troupes croates.

Ainsi, entre le 4 août 1995 et le 15 novembre 1995, Ante Gotovina aurait, lui même ou aidé par d'autres membres, persécuté, expulsé et tué de nombreux serbes de la Krajina. On lui reproche ainsi d'être à l'origine de la mort de 150 civils serbes et de l'expulsion des 150 000 autres. Le général fut inculpé par le TPIY de crimes contre l’humanité et crimes de guerre, commis contre la population serbe de Croatie pendant et après l’opération Tempête. Le manque de détermination initial des autorités croates à coopérer avec le Tribunal et à arrêter Ante Gotovina a conduit l’Union européenne à prendre la décision d'ajourner le début des négociations en vue de l’entrée de la Croatie dans l’Union européenne qui devaient débuter le 17 mars 2005. Officiellement inculpé par le TPIY le 21 mai 2001, Ante Gotovina a été arrêté le 7 décembre 2005 aux îles Canaries (Espagne). Il a été transféré et emprisonné le 10 décembre 2005 à La Haye. Son procès s'est ouvert le 11 mars 2008 devant le TPIY, aux côtés d’Ivan Čermak, ancien assistant du ministre de la défense, et de Mladen Markač, ex-chef de la police spéciale croate.[2]

Voir aussi

Notes et références


  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail de la Croatie Portail de la Croatie

Ce document provient de « Op%C3%A9ration Temp%C3%AAte ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Operation Tempete de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Opération tempête — L Opération Tempête en août 1995 dans la RSK L’opération Tempête (croate et serbe latin : Operacija Oluja, serbe cyrillique: Oпeрaциja Oлуja) est une offensive militaire qui dura du 4 au 7 août 1995. Elle fut menée par les forces croates sur …   Wikipédia en Français

  • Opération Tempête — L Opération Tempête en août 1995 dans la RSK L’opération Tempête (croate et serbe latin : Operacija Oluja, serbe cyrillique: Oпeрaциja Oлуja) est une offensive militaire qui dura du 4 au 7 août 1995, menée par les forces croates avec l appui …   Wikipédia en Français

  • Opération tempête d'aout — Bataille de Mandchourie Bataille de Mandchourie Informations générales Date 9 aout – 2 septembre 1945 Lieu Mandchourie, Mongolie Intérieure, Sakhaline, Îles Kouriles et Corée Issue Victoire soviétique …   Wikipédia en Français

  • Opération tempête d'août — Bataille de Mandchourie Bataille de Mandchourie Informations générales Date 9 aout – 2 septembre 1945 Lieu Mandchourie, Mongolie Intérieure, Sakhaline, Îles Kouriles et Corée Issue Victoire soviétique …   Wikipédia en Français

  • Opération tempête du désert — Tempête du désert Mouvement des unités dans l opération Desert Storm …   Wikipédia en Français

  • Operation Eclair — Opération Éclair Carte de l opération Éclair L Opération Éclair (croate : Operacija Bljesak / Serbe : Операција Бљесак) était une offensive courte et efficace menée par l armée croate au début du mois de mai 1995 en Slavonie occidentale …   Wikipédia en Français

  • Operation Maestral — Opération Maestral L opération Maestral est une la première opération d envergure commune de l armée croate (HV), du conseil de défense croate (HVO) et de l armée de Bosnie Herzégovine (ABiH). Cette opération se soldera par la prise de contrôle d …   Wikipédia en Français

  • Opération Eclair — Opération Éclair Carte de l opération Éclair L Opération Éclair (croate : Operacija Bljesak / Serbe : Операција Бљесак) était une offensive courte et efficace menée par l armée croate au début du mois de mai 1995 en Slavonie occidentale …   Wikipédia en Français

  • Opération Mistral — Opération Maestral L opération Maestral est une la première opération d envergure commune de l armée croate (HV), du conseil de défense croate (HVO) et de l armée de Bosnie Herzégovine (ABiH). Cette opération se soldera par la prise de contrôle d …   Wikipédia en Français

  • Opération éclair — Carte de l opération Éclair L Opération Éclair (croate : Operacija Bljesak / Serbe : Операција Бљесак) était une offensive courte et efficace menée par l armée croate au début du mois de mai 1995 en Slavonie occidentale contre les… …   Wikipédia en Français