Operation Okavango


Operation Okavango

Opération Okavango

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Okavango (homonymie).
Opération Okavango
Genre Documentaire
Présenté par Nicolas Hulot
Pays France France
Langue(s) Français
Production
Durée 1h30
Diffusion
Diffusé sur TF1
Période de diffusion janvier 1996 - juin 1997
Public conseillé Tout public

Opération Okavango est le nom d'une émission de Nicolas Hulot, dont il était producteur et animateur, sur TF1. Sa diffusion a duré de janvier 1996 à juin 1997, faisant suite à Ushuaïa, le magazine de l'extrême.

Après le succès de cette première émission, la chaîne avait laissé carte blanche à Nicolas Hulot, en lui offrant de surcroît la case de première partie de soirée. Le but prometteur de ce programme bimestriel était donc, au départ, de parcourir le monde au rythme d'un continent par an, afin d'établir un état des lieux de la planète avant le passage au prochain millénaire.

Mais malgré l'audience, encore une fois au rendez-vous, cette aventure titanesque s'avéra beaucoup trop coûteuse, en raison des moyens déployés (camions tout-terrain, hélicoptères, hydravions, équipes spécialisées, tournage en continu) qui valurent d'ailleurs quelques critiques de non-respect de l'environnement à l'animateur, et l'émission dut être stoppée. Le continent noir aura été le seul exploré, d'où le nom d'Okavango d'après le nom du fleuve d'Afrique australe qui ne trouve jamais la mer et qui forme un delta abritant la réserve naturelle Moremi Game Reserve.

À partir d'octobre 1998, l'animateur reviendra avec Ushuaïa Nature.

Depuis la création de la chaîne, les documentaires sont également rediffusés sur Ushuaïa TV.

Thèmes de l'émission

  • Aux sources de l'humanité
  • À la découverte de l'Afrique insolite
  • Spectacles de la nature sauvage

Liste des émissions

  • Portail de la télévision Portail de la télévision
  • Portail de la France Portail de la France
Ce document provient de « Op%C3%A9ration Okavango ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Operation Okavango de Wikipédia en français (auteurs)