Operation Anaconda


Operation Anaconda

Opération Anaconda en Afghanistan

Page d'aide sur l'homonymie Pour L'opération militaire française homonyme, voir Opération Anaconda en Guyane.
Opération Anaconda
Informations générales
Date du 1er au 18 mars 2002
Lieu Vallée de Shahi Kot dans la province de Paktia
Issue Victoire de la Coalition
Belligérants
Drapeau des États-Unis États-Unis

Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni

Drapeau du Canada Canada

Afghanistan Armée nationale afghane

Drapeau de la France France

Drapeau de l'Allemagne Allemagne

Danemark Danemark

Norvège Norvége

Australie Australie

Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande

Flag of Taliban.svg Taliban
Batailles
Mazar-e-Charif – Hérat – Poche de Kunduz – Prise de Kaboul - Qala-e-Jangi – Kandahar - Tora Bora – Opération Anaconda – Opération Jacana – Opération Red Wing – Lashkagar – Opération Mountain Thrust – Opération Kaika – Sangin1ère Panjwaye – 2ème Panjwaye – Opération Médusa – Opération Mountain FuryOpération Falcon Summit – Opération Achilles – Opération Hoover – Chora – Base Anaconda – Opération Harekate Yolo – Musa Qala – Opération Karez – Gora Prai (en)Prison de SarposaDistrict d'Arghandab – Wanat – Opération Hammer - Bataille de Shewan - Surobi – Opération Eagle's Summit – Balamorghab - Opération Dinner Out - Chahar Dara - Opération Panther's Claw - Opération Strike of the sword — Dahaneh


L'opération Anaconda est une opération dirigée par les États-Unis dans le but de détruire les forces talibanes dans la vallée de Shahi Kot dans la province de Paktia. Elle constitue les premiers combats de grande ampleur depuis les offensives de novembre 2001 qui ont vu la chute du pouvoir taliban. L'opération se déroule du 1er au 18 mars 2002.

Sommaire

Plan

Carte montrant le plan préparatoire des opérations.

Au début de l'année 2002, des rapports de reconnaissance semblent indiquer à la Coalition menée par les Etats-Unis que 150 à 200 combattants talibans passent l'hiver dans la vallée de Shahi Kot. Les Américains sont aussi intéressés par la possible présence de deux hommes qu'ils recherchent : Jalaluddin Haqanni et Saif Rahman. Enfin, ils souhaitent empêcher ces Talibans d'attaquer au printemps. Le général américain F. Hagenback est donc chargé de l'assaut. Il décide d'utiliser de l'infanterie américaine au sol et un soutien aérien franco-américain. Des unités issues des forces spéciales de plusieurs autres pays de la coalition participeront aussi à l'opération.

La bataille

Le 1er mars, les premières unités de reconnaissance sont infiltrées dans la vallée de Shahi Kot. Le lendemain peu après minuit, Américains, Canadiens et Afghans pénétrent dans la vallée. Au nord-ouest, l'avancée piétine. La mauvaise condition de la route a causé plusieurs accidents et obligé la colonne à allumer ses phares diminuant ainsi l'effet de surprise. Ensuite, une erreur de tir conduit un appareil américain à bombarder la colonne. Enfin, le bombardement aérien prévu n'a pas lieu et de nouvelles demandes n'aboutissent pas. De leur côté, les Talibans réagissent, soutenus par des mortiers, et causent plusieurs pertes dans les rangs de l'armée afghane. Au sud, les forces américaines supposées attendre et piéger là les fuyards venant de l'ouest se heurtent à une importante force talibane bien retranchée : le nombre de talibans est réévalué de 150-200 à 500-1000. Après une journée de combat, les forces légères américaines sont évacuées par hélicoptère. Elles ont perdu 28 blessés. De son côté, l'armée américaine estime avoir tué une centaine d'insurgés lors de ce combat.

Les 3 et 4 mars, des renforts américains sont envoyés au centre de la vallée au pic de Takur Ghar pour une mission d'observation. Ils sont repousés par une forte résistance talibane et se replient. Lors de ces combats, qui sont devenus une véritable bataille dans la bataille, les Américains avancent le chiffre de 200 Talibans tués.

Après ces durs combats, les forces de la Coalition progressent plus facilement aidées par les bombardements aériens de la coalition tandis que les Talibans évacuent la vallée. Les combats s'arrêtent le 6 selon le major Bryan Hilferty. Le 12, toute la vallée est aux mains de l'armée afghane et des Américains. L'opération se termine officiellement le 18.

Pertes

Les Américains ont perdu 80 hommes (8 morts et 72 blessés) et l'armée afghane a subi des pertes certaines. La mauvaise coordination a été très néfaste à la Coalition. Les pertes talibanes sont estimées entre 100 morts (armée afghane) et un millier (armée américaine).

Notes et références

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Operation Anaconda ».
Ce document provient de « Op%C3%A9ration Anaconda en Afghanistan ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Operation Anaconda de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Operation Anaconda — Teil von: Krieg in Afghanistan …   Deutsch Wikipedia

  • Operation Anaconda — Not to be confused with Anaconda Plan. Operation Anaconda Part of the War in Afghanistan (2001–present) …   Wikipedia

  • Opération Anaconda — 33°22′N 69°11′E / 33.367, 69.183 …   Wikipédia en Français

  • Opération Anaconda (Afganistan) — Opération Anaconda en Afghanistan  Pour L opération militaire française homonyme, voir Opération Anaconda en Guyane. Opération Anaconda Informations générales Date du 1er au 18 mars 2002 Lieu Vallée de Shahi Kot dans la province de Paktia… …   Wikipédia en Français

  • Opération Anaconda en Afghanistan —  Pour L opération militaire française homonyme, voir Opération Anaconda en Guyane. Opération Anaconda Informations générales Date du 1er au 18 mars 2002 Lieu Vallée de Shahi Kot dans la province de Paktia Issue …   Wikipédia en Français

  • Operation Anaconda en Guyane — Opération Anaconda en Guyane  Pour L opération militaire américaine homonyme, voir Opération Anaconda en Afghanistan. Les opérations Anaconda sont des opérations de gendarmerie menées en Guyane contre les sites d orpaillage clandestins… …   Wikipédia en Français

  • Opération anaconda en guyane —  Pour L opération militaire américaine homonyme, voir Opération Anaconda en Afghanistan. Les opérations Anaconda sont des opérations de gendarmerie menées en Guyane contre les sites d orpaillage clandestins depuis 2002. Ces opérations… …   Wikipédia en Français

  • Opération Anaconda en Guyane — Pour L opération militaire américaine homonyme, voir Opération Anaconda en Afghanistan. Les opérations Anaconda sont des opérations de gendarmerie menées en Guyane contre les sites d orpaillage clandestins depuis 2002 (orpaillage en Guyane). Ces… …   Wikipédia en Français

  • Operation APOLLO — (Op APOLLO ) was the codename for an operation conducted by Canadian Forces in support of the United States in its military operations in Afghanistan. The operation took place from October 2001 to October 2003. In addition, the sequence of events …   Wikipedia

  • Opération Jacana — Informations générales Date d avril à juillet 2002 Lieu Province de Paktia et de Khost Issue Victoire de la Coalition Belligérants …   Wikipédia en Français