Opera de Pekin

Opera de Pekin

Opéra de Pékin

Une chanteuse de l'opéra de Pékin.
Un chanteur de l'opéra de Pékin.

L’opéra de Pékin ou opéra de Beijing (mandarin simplifié: 京剧; mandarin traditionnel: 京劇; Pinyin: Jīngjù) est un genre de spectacle, né à la fin du 18e, combinant musique, danse acrobatique, théâtre et costumes flamboyants et faisant le récit d'histoires tirées du passé historique et du folklore chinois. Dans une gestuelle abstraite et symbolique, riche en contenu dramatique, les comédiens, chanteurs, danseurs, clowns et acrobates incarnent des personnages du monde héroïque, divin et animal, souvent mis en scène dans des exploits guerriers.

Les maquillages traditionnels, proches du masque, et les costumes élaborés permettent à un public bien informé d'identifier sans hésiter les personnages.

Sommaire

Étymologie

En Chine, cet d'art est connu sous différents noms en fonction de la période et du pays. Les premiers noms chinois était combinaison des principaux chants le Xipi et le Erhuang[1], il a été appelé Pihuang. Suite à une popularité accrue, son nom est devenu Jingxi ou Jingju[2], qui ancre les origines de cet art dans l'ancienne capitale Jing, et la forme de représentation Xi. De 1927 à 1949, Pékin ou Beijing était connu sous le nom de Beping, et l'opéra de Pékin était alors connu sous le nom de Pingxi ou Pingju afin de montrer le changement. Finalement, avec l'établissement de la République Populaire de Chine, le nom de la capitale est redevenu Pékin ou Beijing. Le nom courant utilisé par les chinois est Jingju. À Taïwan, ce type d'opéra est connu sous le nom de Guoju, style théâtre national, reflétant les différends sur le véritable siège du gouvernement chinois[3].

Histoire

Origines

Le personnage de Sun Wukong à l'opéra de Pékin extrait du Voyage en Occident.

Il est considéré que l'opéra de Pékin est né lors de la venue quatre troupes d'Anhui à Pékin en 1790. Au début, l'opéra de Pékin faisait des représentations pour le tribunal, puis après pour la population. En 1828, des troupes de Hubei sont venues à Pékin. Une combinaison entre les troupes d'Anhui et de Hubei s'est faite progressivement pour former les principales mélodies de l'opéra de Pékin. L'opéra de Pékin a été réellement constitué en 1845.

L'Opéra de Pékin après la guerre civile chinoise

Étatisé après 1949, année de la fin de la guerre civile chinoise, l'Opéra de Pékin se voit censuré de plusieurs pièces jugées immorales, archaïques ou contrerévolutionnaires. Le régime chinois fait également pression sur les acteurs, qui sont terriblement persécutés durant la révolution culturelle. Seuls sont autorisés quelques spectacles de propagandes orchestrés par le régime qui ferme systématiquement les écoles de théâtre. Ces fermetures sont la cause principale de la faiblesse actuelle de la formation des jeunes acteurs chinois.[4]

L'opéra de Pékin moderne

L'opéra de Pékin dans le monde

Les rôles et les interprètes

Entrainement

Les acteurs étaient formés dès leur enfance par d'anciens artistes, de nos jours, il existe des instituts spécialisés, qui sont soumis à un enseignement strict[5].

Sheng

le Sheng est rôle masculin, représentant un personnage d'âge mure avec une barbe. Il est le sage de la pièce, avec une grande capacité vocale et une grande maîtrise des Arts Martiaux.

Dan

la Dan est rôle féminin, représentant une femme fleur, très coquette. Elle peut aussi être représenté sous les traits d'une femme vertueuse ou même d'une femme guerrière.

Jing

le Jing est rôle mixte, mais souvent masculin. Il représente un personnage intrépide, se mettant en valeur durant les scènes de combats. Il détient donc une grande maîtrise des Arts martiaux.

Chou

Rôles bien faisant ou malfaisant selon les épopées. C'est le bouffon de la pièce et il est seul à pouvoir improviser et à être vulgaire. Il a donc une portée comique.

Représentation

Esthétisme : principes et objectifs

La scène et les costumes

Une scène de l'opéra de Pékin

Couleur des masques

Statue de Guan Yu.

La culture chinoise porte une attention particulière à l'utilisation des couleurs. Les couleurs représentent une idée, une personnalité. Dans l'opéra de Pékin les comédiens sont maquillés avec des couleurs ou motifs différents pour décrire un caractère ou un rôle particulier dans la représentation. Toutes les couleurs symbolise un trait de personnalité, leurs significations dans la culture chinoise sont différentes de la culture occidentale.

Les couleurs utilisées dans la confection des masques de l'opéra font également référence aux divinités religieuses. Parmi ces figurations dans la culture chinoise, Guan Yu est représenté par un guerrier au visage rouge. D'un point de vue occidental, l'usage du rouge symbolise le danger la menace, la couleur étant souvent associer aux démons et au diable, alors que dans la culture chinoise cela représente la loyauté et la droiture. La couleur rouge sur le Drapeau de la Chine représente la fortune et la chance.

Le tableau ci-dessous montre les significations des couleurs des masques dans l'opéra de Pékin[6],[7].

Couleur Couleur Personnage Signification
Rouge Guan Yu Le rouge caractérise la dévotion, le courage, la bravoure, la droiture et la loyauté. Le guerrier au visage rouge est Guan Yu, général lors des Trois Royaumes de Chine (220-280), célèbre pour sa fidélité à son empereur Liu Bei.
Noir Zhang Fei Le noir caractérise la dureté et la férocité. Le visage noir symbolise soit un personnage au caractère grossier et gras ou d'une personnalité impartiale et désintéressée. Ce qui est typique de l'ex-général Zhang Fei et Li Kui, et de ce dernier est Bao Gong (alias Bao Zheng), le légendaire et impartial juge de la dynastie Song.
Blanc Cao Cao Le blanc caractérise la méfiance et la ruse. Le blanc met en lumière ce qui est mauvais dans la nature humaine tel que la ruse, la roublardise ou encore la traîtrise. Cao Cao est puissant et cruel, il était premier ministre à l'époque des Trois Royaumes. Qin Hui est un traître de la dynastie Song.
Jaune Tu Xingsun Le jaune caractérise la férocité et l'ambition.
Vert Zhu Wen Le vert caractérise la violence et l'impulsivité.
Bleu Xia Houdun Le bleu caractérise la férocité et la ruse.
Violet Lian Po Le violet caractérise la droiture et la sophistication.
Naturel Jiang Gan Pour les clowns de théâtre traditionnel, il existe un maquillage appelé xiaohualian (le petit visage peint), c'est-à-dire, un petit bout de craie sur le nez, présente un caractère secret.

Musique

Répertoire

Représentation de l'opéra de Pékin.

Le répertoire de l'opéra de Beijing comprend près de 1 300 œuvres[7]. Les pièces de théâtre sont pour la plupart tirés de romans historiques ou d'histoire traditionnelles, les luttes politiques et militaires[2]. Il y a deux types de pièces militaires, le Duan Da et le Chang Kao, les principales différences sont les costumes, le premier présente des costumes légers, le second présente des masques et des armures[2].


Film

La maison de l'opéra de Pékin

Notes et références

  1. (fr) L’Opéra de Pékin. Consulté le 30 novembre 2008.
  2. a , b  et c Mirjana Avramović-Ouaknine, Slave litterature, Aleksandar Gatalica, Collectif, Nouvelle prose serbe, L'AGE D'HOMME, 2004, relié, 148 p. (ISSN 9782825118634) 
  3. (en) Variety in name not a bad thing. Consulté le 30 novembre 2008.
  4. Michel Corvin, Dictionnaire encyclopédique du théâtre à travers le monde, éditions Bordas, 2008 (ISBN 978-2-04-731295-7).
    p.1052
     
  5. Le Roi Singe et autre mythes p.53
  6. (en) Chinese Opera Masks. Consulté le 10 février 2009.
  7. a  et b Dominique Auzias, Jean-Paul Labourdette, Le Petit Futé Pékin, 2008 [[des éditions]] 

Voir aussi

Commons-logo.svg

Liens internes

Liens externes

  • Portail des musiques du monde Portail des musiques du monde
  • Portail des arts du spectacle Portail des arts du spectacle
  • Portail du monde chinois Portail du monde chinois

Ce document provient de « Op%C3%A9ra de P%C3%A9kin ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Opera de Pekin de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Opéra de pékin —  Pour le bâtiment, voir Centre national des arts du spectacle (Pékin) Une chanteuse de l opéra de Pékin …   Wikipédia en Français

  • Opéra de Pékin — ● Opéra de Pékin nom donné en Occident au jingxi …   Encyclopédie Universelle

  • Opéra de Pékin —  Pour le bâtiment, voir Centre national des arts du spectacle (Pékin) L’opéra de Pékin * …   Wikipédia en Français

  • Ópera de Pekín — La ópera de Pekín Patrimonio Cultural Inmaterial Nombre descrito en la Lista del Patrimonio Inmaterial …   Wikipedia Español

  • Ópera de Pekín — La Ópera de Pekín es una clase de Ópera China que se inició a mediados del siglo XIX y que se hizo extremadamente popular entre la corte de la dinastía Qing. Está considerada como una de las máximas expresiones de la cultura China …   Enciclopedia Universal

  • Nouvel opéra de Pékin — Centre national des arts du spectacle (Pékin) Le Centre national des arts du spectacle en juin 2007, quelques mois avant son inauguration Le Centre national des arts du spectacle, précédemment appelé le Grand Théâtre national (en chinois 国家大剧院),… …   Wikipédia en Français

  • Opéra de Beijing — Opéra de Pékin  Pour le bâtiment, voir Centre national des arts du spectacle (Pékin) Une chanteuse de l opéra de Pékin …   Wikipédia en Français

  • Pékin — · 北京 Quelques vues emblématiques de Pékin …   Wikipédia en Français

  • Pekin — Pékin Běijīng · 北京 Pays Chine Statut administratif M …   Wikipédia en Français

  • Opera (batiment) — Opéra (bâtiment) Pour les articles homonymes, voir Opéra. Opéra de Sydney En architecture, un opéra est un bâtiment spécialement …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»