Oliver Twist


Oliver Twist
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Oliver Twist (homonymie).
Oliver Twist
Oliver-twist.cover.jpg
Auteur Charles Dickens
Genre Roman - mélodrame
Pays d'origine Grande-Bretagne
Collection Feuilleton
Date de parution 1837
Dessinateur George Cruikshank

Oliver Twist est un des romans les plus connus de Charles Dickens. Publié sous forme de feuilleton mensuel entre février 1837 et avril 1839 dans la revue Bentley's Miscellany dont Dickens fut le premier éditeur[1], il raconte la vie d'un jeune orphelin à Londres.

Sommaire

Histoire

Élevé dans un orphelinat de l'Angleterre victorienne[2], Oliver Twist survit au milieu de ses compagnons d'infortune. Mal nourri, exploité, il est placé chez Mr Sowerberry, fabricant de cercueils et croque-mort de son état. Là encore, il ne connaît que privations et mauvais traitements. Oliver endure tout, jusqu'au jour où une provocation d'un apprenti le pousse à se battre puis à s'enfuir vers Londres.

Épuisé, affamé, il est recueilli par une bande de jeunes voleurs qui travaillent pour le vieux Fagin. Entre Bill, Nancy, Monks, Charley Bates, Toby Crakit, Coquin et les autres, Oliver découvre un monde cruel où seules comptent la ruse et la force.

Après une arrestation pour un vol qu'il n'a pas commis, Oliver se retrouve chez Mr Brownlow qui le traite comme un humain. Mais la bande de jeunes voleurs le retrouve et le force à participer à un cambriolage qui rate et où Oliver se blesse. Heureusement, la famille Maylies le prend en pitié et s'occupe de lui. Plus tard, il arrive à retourner chez Mr Brownlow et apprend d'où il vient.

Analyse

Le personnage de Fagin

Dans l'épisode Fagin et ses copains, le héros est amené par un jeune de la banlieue chez Fagin, un vieux Juif peu scrupuleux qui dirige une bande de gamins voleurs et vit à leurs dépens. Ce dernier, présenté par Dickens comme le stéréotype du Juif, constitue l'un des personnages les plus mémorables de la littérature anglo-saxonne. Il s'agit d'un personnage très ambigu : on hésite entre gentillesse et méchanceté.

Charles Dickens, qui a toujours assuré ne pas être antisémite, a tenté, vingt ans après la parution de son roman (suite à une plainte), de supprimer les références qui présentaient Fagin comme « Juif ». Mais il était trop tard, l'œuvre ayant déjà connu le succès que l'on sait. Dans l'Angleterre puritaine du XIXe siècle, ce livre ne pouvait que susciter l'émoi au sein de la société, où la population d'origine juive était ostracisée.

Will Eisner, l'un des pères fondateurs du roman graphique en Amérique du Nord, revisite dans Fagin le juif (2004) l'Oliver Twist de Charles Dickens, s'attardant sur le personnage de Fagin. Selon Eisner, à travers l'Histoire, certains personnages de fiction ont acquis par leur popularité l'illusion de la réalité. En règle générale, ils ont pris valeur de stéréotypes durables qui ont influencé le regard de la société. Expliquant avoir toujours été gêné par ce personnage, notamment parce que juif lui-même, Eisner entreprend de raconter Oliver Twist du point de vue de Fagin, replongeant le lecteur dans le contexte de l'époque, expliquant de manière assez pédagogique ce qu'était la vie d'un Juif pauvre à Londres au XIXe siècle et proposant de manière crédible et compatissante ce qu'avait pu être la jeunesse de Fagin et ce qui avait pu mener ce personnage complexe à la pendaison.

En marge du livre

Le gruau

Une étude menée par des scientifiques[3] s'est intéressée au fameux gruau que l'on sert régulièrement à Oliver Twist. Ces derniers ont, par le calcul des rations et des aliments contenus, considéré qu'il y avait là tout ce dont un enfant de 9 ans avait besoin pour sa croissance. En conséquence, Oliver n'aurait pas, dans la vraie vie, redemandé des portions de gruau : il était probablement peu ragoûtant, mais suffisant[4],[5].

Adaptations

Voir aussi

Notes et références

  1. cf. Bentley's Miscellany sur Wikipedia anglais
  2. La reine Victoria accède au trône britannique en juin 1837. La publication d’Oliver Twist commence en février de la même année mais durera jusqu'en avril 1839.
  3. (en)Please, sir, I want some more dans le site du British Medical Journal, 17 décembre 2008.
  4. source
  5. La qualité nutritionnelle du gruau est remise en cause par d'autres experts.

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Oliver Twist de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Oliver Twist — For other uses, see Oliver Twist (disambiguation). Oliver Twist …   Wikipedia

  • Oliver Twist — Erstausgabe von 1838 Oliver Twist ist ein Gesellschaftsroman von Charles Dickens, der unter dem vollständigen Titel Oliver Twist, or The Parish Boy’s Progress (Oliver Twist oder der Weg des Fürsorgezöglings) von Februar 1837 bis April 1839 in… …   Deutsch Wikipedia

  • Oliver Twist — Para otros usos de este término, véase Oliver Twist (desambiguación). Oliver Twist, edición de 1838. Oliver Twist es la segunda novela del autor inglés Charles Dickens. Se publicó originalmente como novela por entregas de aparición mensual en la… …   Wikipedia Español

  • Oliver Twist —    1) Oliver Twist    Comédie dramatique de Roman Polanski, d après le roman de Charles Dickens, avec Ben Kingsley, Barney Clark, Jamie Foreman, Leanne Rowe.   Pays: Grande Bretagne/France   Date de sortie: 2005   Technique: couleurs   Durée: 2 h …   Dictionnaire mondial des Films

  • Oliver Twist — Ol|i|ver Twist (1837 38) a novel by Charles ↑Dickens about a poor boy called Oliver Twist. The most famous scene in the book takes place in the ↑workhouse when Oliver holds out his bowl and asks for more food, but is punished instead. He runs… …   Dictionary of contemporary English

  • Oliver Twist — Oliver Twịst   [ ɔlɪvə ], Roman von C. Dickens; englisch 1838; deutsch Titel identisch …   Universal-Lexikon

  • Oliver Twist — 1. noun The main character in the eponymous novel by Charles Dickens. 2. adjective Drunk, pissed. Syn: Oliver …   Wiktionary

  • Oliver Twist — I Australian Slang wrist II Cockney Rhyming Slang 1. Fist Next thing I know he s got his Oliver in my face. 2. Pissed (drunk) I ad one over the eight last night and got completely Olivered. See also Fist and Brahms & Liszt III Everyday English… …   English dialects glossary

  • Oliver (Twist) — adj British drunk. An item of rhyming slang for pis sed. Unlike many similar multi word examples, it invariably occurs in its full form, rather than being abbreviated to Oliver …   Contemporary slang

  • Oliver Twist — a novel (1838) by Dickens. * * * …   Universalium