Ol' Dirty Bastard


Ol' Dirty Bastard
Ol' Dirty Bastard
Surnom O.D.B., Dirt Dog, Dirt McGirt, Ason Unique, Osirus, Big Baby Jesus, Joe Bananas, BZA
Nom Russell Tyrone Jones
Naissance 15 novembre 1968
Brooklyn, New York Drapeau des États-Unis
Décès 13 novembre 2004 (à 35 ans)
New York
Activité principale Rappeur, parolier, producteur exécutif
Genre musical Rap
Années d'activité 1990 – 2004
Labels Loud Records, RCA Records, Elektra Records, Roc-A-Fella Records, Sure Shot Recordings, NuTech Digital, Dame Dash Music Group, Koch Records

Entourage Wu-Tang Clan, Brooklyn Zu

Ol' Dirty Bastard, au civil Russell Tyrone Jones, né le 15 novembre 1968 à Brooklyn et mort le 13 novembre 2004 à New York, est un rappeur américain membre du groupe Wu-Tang Clan.

Sommaire

Biographie

Débuts et succès

Né dans une famille de huit enfants. Russell Tyrone Jones est le cousin de Prince Rakeem (RZA). Avec RZA et GZA, soit le trio fondateur du Wu-Tang, ils sortent Enter the Wu-Tang (36 Chambers) en 1993.

ODB est emprisonné, ce qui ralentit son rythme de production artistique. Il sort un album en 1995, Return to the 36 Chambers: The Dirty Version qui reprend la recette du premier album du Wu-Tang avec deux titres phares du hip hop des années 1990, « Shimmy Shimmy Ya » et « Brooklyn Zoo ». Il collabore avec Mariah Carey (« Fantasy (Remix) ») en 1995 et Pras Michel (« Ghetto Supastar ») en 1998.

Exil et arrestation

Ol' Dirty Bastard part à Miami[réf. nécessaire]. En prise avec la justice, O.D.B. ne participe pas à l'enregistrement de The W, un album du Wu-Tang, mais il reste un membre à part entière du Wu-Tang Clan qui lui dédicace son troisième album. En cavale et recherché par la police fédérale, son arrestation sur un parking de Philadelphie fin novembre 2000, ponctue la tournée de promotion du Wu-Tang pour The W.

Durant son dernier séjour en prison, la compagnie de disque Elektra met fin à son contrat et il signe avec une compagnie indépendante qui met sur le marché un album dont ODB ne connaissait même pas l'existence en 2002.

En 2001, il participe, sur un morceau, à l'album hommage à Phil Collins, Urban Renewal.

Retour

Fresque en hommage à Ol' Dirty Bastard, 2005

À sa sortie de prison en 2003, Damon Dash, le copropriétaire de Roc-A-Fella Records, signe ODB. À ce moment ODB prend le pseudonyme de Dirt McGirt et planifie de retourner en studio avec l'intention de présenter un album pour le début de 2005. Le tout avec des collaborations de grandes stars du rap telles que Ludacris, The Neptunes, Kanye West et les membres de Wu-Tang Clan.

Décès

Le 13 novembre 2004, après s'être plaint de douleurs à la poitrine[1], Ol' Dirty Bastard est victime d'une crise cardiaque dans un studio d'enregistrement. Les secours ne parviennent pas à le réanimer. Selon les médecins légistes, Ol' Dirty Bastard est décédé à cause d'un mélange de cocaïne et d'un anti-douleur opioïde, le tramadol[2]. Le rappeur aurait subi une surdose de ces deux substances, ce qui aurait causé les douleurs à la poitrine dont il s'est plaint, puis la mort.

Mais selon le témoignage de sa mère et de son entourage, Ol' Dirty Bastard se blessa en sautant de la scène, en tombant sur son genou. Il demanda un antalgique qui lui fut prescrit. Après la prise de ce médicament, il ne se réveilla plus. Cette mort soudaine alerta son entourage ainsi que ceux qui s'intéressaient de près comme de loin au personnage, qui ne cessait d'annoncer sa mort, accusant le gouvernement d'en vouloir à sa vie, comme selon lui, il en a eu à celles de Tupac Shakur ou encore Notorious B.I.G.. À noter qu'ODB faisait partie du décors du Wu-Tang Clan, groupe de rap qui fut pisté comme d'autres rappeurs comme Tupac et Notorious BIG ainsi que d'autres de ces générations, par des services secrets américains, craignant que le mouvement hip-hop devienne un mouvement semblable à celui des Black Panther Party.

Discographie

De son vivant

Posthume

  • 2003 : A Son Unique (en) (non commercialisé)
  • 2004 : J-Love present "Memory of ODB vol.3"
  • 2004 : J-Love present "Memory of ODB vol.3.1"
  • 2005 : Osirus (The official Mixtape) (Sure Shot Recordings)
  • 2005 : The Definitive Ol' Dirty Bastard Story (Elektra Records)
  • 2005 : Free to Be Dirty! Live (Nutech Digital) (compilation)
  • 2009 : Message To The Other Side

Singles

  • 1995 : "Brooklyn Zoo (en)"
  • 1995 : "Shimmy Shimmy Ya (en)"
  • 1999 : "Got Your Money (en)" (feat. Kelis)

Featurings

  • 1993 : "Show & Prove" (album Daddy's Home de Big Daddy Kane)
  • 1995 : "Nuttin' But Flavor" (single de Funkmaster Flex)
  • 1995 : "Duel Of The Iron Mic" (album Liquid Swords de GZA)
  • 1995 : "Fantasy" (album Daydream de Mariah Carey)
  • 1996 : "Stricly HIP-HOP" (album Afrocalypse d'Afro Jazz)
  • 1996 : "Woo-Hah!! Got You All In Check (Remix)" (single de Busta Rhymes)
  • 1997 : "Fix (Main Mix)" (single de Blackstreet)
  • 1997 : "Hip Hop Drunkies" (album Likwidation des Alkaholiks)
  • 1997 : "Say Nothin'" (album This Is Not A Love Song de Omar Lye-Fook)
  • 1998 : "If You Don't Know" (album Heavy Mental de Killah Priest)
  • 1998 : "Nowhere To Run" (de Chef Aid: The South Park Album)
  • 1998 : "Shining Star" (album The Last Shall Be First de Sunz Of Man)
  • 1998 : "For The Money" (album The Recipe de Mack 10)
  • 1998 : "Ghetto Supastar (That Is What You Are)" (de la bande originale du film Bulworth)
  • 1999 : "Bitches" (album The Amazing Jeckel Brothers de Insane Clown Posse)
  • 1999 : "Prepare For The Buddha Monk" (album Visions Of The 10th Chamber de Popa Wu)
  • 1999 : "Kiss Of A Black Widow" (album Bobby Digital In Stereo de RZA)
  • 1999 : "Crash Your Crew" (album Beneath The Surface de GZA)
  • 2000 : "Violence" (album S.D.E. de Cam'ron)
  • 2000 : "Wreck (Mankind Theme)" (de WWF Aggression)
  • 2001 : "Black Widow Pt. 2" (album Digital Bullet de RZA)
  • 2001 : "Sussudio" (de Urban Renewal)
  • 2002 : "Doe Rae Wu" (album The Sting de Wu-Tang Killa Beez)
  • 2003 : "Pop Shit" (album The Neptunes Present... Clones de The Neptunes)
  • 2003 : "We Pop" (album Birth Of A Prince de RZA)
  • 2003 : "When You Hear That" (single de Beanie Sigel)
  • 2004 : "Dirty" (album Detroit Deli (A Taste of Detroit) de Slum Village)
  • 2004 : "Dirty and Thirsty" (album Rapper's Delight de Melbeatz)
  • 2004 : "Some Girls (Dance With Women)" (album Schizophrenic de JC Chasez)
  • 2004 : "Old Man" (album No Said Date de Masta Killa)
  • 2005 : "Blah-Blah-Blah" (album Chain Letter de Brooke Valentine)
  • 2005 : "Break That" (album The Problem de Mathematics)
  • 2005 : "Thirsty" (de la bande originale du film Blade Trinity)
  • 2005 : "Specially Trained Ninja" (album Now Justice de Zu Ninjaz)
  • 2005 : "Where's Your Money?" (album The Big Bang de Busta Rhymes)
  • 2006 : "9 Milli Bros" (album Fishscale de Ghostface Killah)
  • 2006 : "Where Brooklyn At?" (single de Bekay)
  • 2006 : "Build Me Up" (album Blue Collar de Rhymefest)
  • 2006 : "Dirty Mef" (album 4:21...The Day After de Method Man)
  • 2007 : "Toxic" (album Version de Mark Ronson)
  • 2008 : "Do it For" (par Brooklyn Zu)
  • 2009 : "Strange Enough" (album The Spirit of Apollo de N.A.S.A., featuring Karen O)
  • 2011 : "Not For Télévision Remix 2011" (album US Alien (Chapter one) de Rockin' Squat)

Notes et références

  1. (en) Ol' Dirty Bastard - Cause Of Death Revealed, nme.com, 16 décembre 2004. Consulté le 12 août 2011
  2. (en) Joseph Patel, « Ol' Dirty Bastard Died From Drug Overdose », mtv.com, 15 décembre 2004. Consulté le 12 août 2011

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ol' Dirty Bastard de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ol' Dirty Bastard — ODB at a public release party, circa early 2004 Background information Birth name Russell Tyrone Jones Also known as Dirt Dog, Dirt McGirt, O.D.B., Ason Unique, Osiru …   Wikipedia

  • Ol’ Dirty Bastard — Рассел Тайрон Джонс Russell Tyrone Jones Основная …   Википедия

  • Ol' Dirty Bastard — Рассел Тайрон Джонс Russell Tyrone Jones Основная информация Имя при рождении Рассел Тай …   Википедия

  • Ol'Dirty Bastard — Fresque en hommage à Ol Dirty Bastard, 2005 Alias ODB, Big Baby Jesus, Sweet Baby Jesus, Dirt McGirt, Dirt Dog, Dirk Hardpec, Osirus, Osiris the Fa …   Wikipédia en Français

  • Ol Dirty Bastard — Fresque en hommage à Ol Dirty Bastard, 2005 Alias ODB, Big Baby Jesus, Sweet Baby Jesus, Dirt McGirt, Dirt Dog, Dirk Hardpec, Osirus, Osiris the Fa …   Wikipédia en Français

  • Old Dirty Bastard — Ol Dirty Bastard Ol Dirty Bastard Fresque en hommage à Ol Dirty Bastard, 2005 Alias ODB, Big Baby Jesus, Sweet Baby Jesus, Dirt McGirt, Dirt Dog, Dirk Hardpec, Osirus, Osiris the Fa …   Wikipédia en Français

  • Ol\' Dirty Bastard — Рассел Тайрон Джонс Псих Russell Tyrone Jones Дата рождения 15 ноября 1968( …   Википедия

  • Ol' Dirty Bastard — Graffito, das Ol’ Dirty Bastard zeigt. Ol’ Dirty Bastard (* 15. November 1968 in Brooklyn, New York; † 13. November 2004 in New York City, bürgerlich Russell Tyrone Jones) war ein US amerikanischer Rapper und Mitglied des …   Deutsch Wikipedia

  • Ol’ Dirty Bastard — (* 15. November 1968 in Brooklyn, New York; † 13. November 2004 in New York City, bürgerlich Russell Tyrone Jones) war ein US amerikanischer Rapper und Mitglied des Wu Tang Clans. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Sein Tod und danach …   Deutsch Wikipedia

  • Ol' Dirty Bastard — Old Dirty Bastard, ODB, Dirty, Dirt McGirt, Dirt Dog, Big Baby Jesus, Osirus, Joe Bannanas y Unique Ason (Russell Jones, 15 de noviembre de 1968 13 de noviembre de 2004) fue un rapero neoyorquino miembro del Wu Tang Clan, grupo con el que debutó… …   Wikipedia Español