Okurigana


Okurigana
Les écritures du japonais

Article principal :
Écritures du japonais

kanji (漢字) :

Lectures on’yomi (音読み) et kun’yomi (訓読み).


kana (仮名) :

Emplois spécifiques :


rōmaji :

Aide à l’affichage

Les okurigana (送り仮名, littéralement « kana qui accompagnent ») sont des kana nécessaires à la conjugaison et la différenciation de prononciation de certains kanji.

Sommaire

Conjugaison

Dans la conjugaison japonaise, les okurigana sont les kana que l'on trouve après la partie écrite en kanji (et donc en général invariable) des verbes et des adjectifs verbaux. Ainsi, dans 上げる (あ + げる, ageru), げ et る sont des okurigana.

Ils servent essentiellement à la conjugaison et permettent un compromis entre l'écriture chinoise non agglutinante et le japonais qui lui est une langue agglutinante. En clair, le japonais agglutine des suffixes aux verbes (et adjectifs verbaux) pour exprimer le passé/le présent, l'affirmation/la négation, la volonté, etc. Tous ces suffixes peuvent s'agglutiner ensemble et former une longue chaine.

Exemples

  • L'adjectif verbal 楽しい tanoshī (agréable) donne au passé 楽しかった tanoshikatta (avoir été agréable) ;
  • Le verbe 食べる taberu (manger) donne au passé 食べた tabeta (avoir mangé) et à la forme de volonté 食べたい tabetai (avoir envie de manger).

Différenciation 1

Le système éducatif japonais enseigne une base de 1945 kanji officiels, les jōyō kanji. Le ministère de l'enseignement a dû faire un tri parmi les sinogrammes existants, beaucoup plus nombreux. Pour cela on a choisi d'utiliser le même kanji pour des verbes de même famille, même si ces verbes ont des prononciations différentes.

Exemple :

  • 食う  : (mâle)(vulg) manger, (bouffer) ;
  • 食らう kurau : manger, boire, bouffer, recevoir des coups (déguster) ;
  • 食べる taberu : manger.

À la lecture, lorsque le contexte ne suffit pas, seuls les okurigana permettent de les différencier. Dans le pire des cas, si l'on ne connaît pas le mot en question au moins l'on connaît le kanji de base du mot, ce qui indique vaguement le sens du mot.

Différenciation 2

Certains verbes ont une conjugaison particulière. Ils changent complètement de prononciation en fonction du suffixe. Par exemple :

  • 来る kuru ;
  • 来ない konai ;
  • 来た kita.

Dans ce cas ci aussi l'utilisation des okurigana est primordiale.

Règles d'écriture

Le système éducatif japonais a instauré un usage strict des okurigana mais parfois on verra par exemple 受け付け (uketsuke, réception) écrit le plus souvent 受付 sur les pancartes (la prononciation est la même).


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Okurigana de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Okurigana — (送り仮名, accompanying letters?) are kana suffixes following kanji stems in Japanese written words. They serve two purposes: to inflect adjectives and verbs, and to disambiguate kanji with multiple readings. Okurigana are only used for kun yomi… …   Wikipedia

  • Okurigana — (送り仮名, literalmente letras acompañantes ) son sufijos kana que siguen al kanji en oraciones japonésas escritas. Su uso es darle inflecciones a los adjetivos o verbos, un okurigana en un verbo puede indicar el tiempo del mismo (pasado o… …   Enciclopedia Universal

  • Okurigana — Ejemplo de Okurigana. Okurigana (送り仮名, Okurigana …   Wikipedia Español

  • Okurigana — Ein Beispiel für Okurigana Okurigana (jap. 送り仮名, etwa hinterhergeschickte Zeichen) sind in der japanischen Schrift Hiragana, die mit einem Kanji gemeinsam ein Wort bilden. Am häufigsten werden Okurigana als grammatische Morpheme in der… …   Deutsch Wikipedia

  • Okurigana — …   Википедия

  • okurigana — noun In the Japanese language, the kana written after a kanji. For example, the べる in 食べる …   Wiktionary

  • Kanji — This article is about the Chinese characters used in Japanese writing. For other uses, see Kanji (disambiguation). Kanji (漢字;  listen) are the adopted logographic Chinese characters hanzi[1] that are used in the modern …   Wikipedia

  • Kandschi — Kanji Schrifttyp Logographisch Sprachen Japanisch Verwendungszeit seit ca. 500 n. Chr Offiziell in Japan Abstammung Chinesische Schriftzeichen …   Deutsch Wikipedia

  • Kanji — Schrifttyp Logographisch Sprachen Japanisch Verwendungszeit seit ca. 500 n. Chr Offiziell in Japan Abstammung Chines …   Deutsch Wikipedia

  • Japanische Schriftzeichen — Kana und Kanji in Kalligrafie Übungen aus Kyōto Die Schrift der modernen japanischen Sprache besteht aus den Kanji, die der chinesischen Schrift entstammen und als Logogramme meist den Wortstamm bilden, den Silbenschriften …   Deutsch Wikipedia