Offrande au bien-aimé


Offrande au bien-aimé

Offrande au bien-aimé (Opfergang) est un film allemand de Veit Harlan, tourné en 1942-1943 et sorti en décembre 1944 en Agfacolor. Le scénario est de Veit Harlan et d'Alfred Braun, d'après le roman mélodramatique de Rudolf Binding.

Synopsis

Albrecht revient d'un périple de trois ans qui l'a conduit au Japon. Il est de retour à Hambourg et doit épouser sa cousine Octavia, comme le souhaite sa famille. Celle-ci habite au bord de l'Elbe, mais Albrecht doute de s'habituer à cette vie bourgeoise. Une scène nous montre les fenêtres de la maison illuminées par le soleil d'un dimanche matin, tandis que retentit le dithyrambe nietzschéen en l'honneur de Dionysos, symbole de l'énergie vitale. Albrecht apprend qu'une jeune femme, Aels, séjourne pour ses vacances dans une villa voisine. Les deux jeunes gens se rencontrent et Aels tombe amoureuse d'Albrecht qui ne remarque rien au début, tandis qu'Octavia laisse cette amitié se développer entre son fiancé et cette jeune femme du Nord.

Octavia et Albrecht se marient. Ils sont invités par un ami, Mathias, à lui rendre visite à Düsseldorf. Pendant le carnaval, Octavia réalise qu'elle ne se fait pas à la mentalité rhénane. Le jeune ménage retourne à Hambourg, alors qu'Aels, malade, garde le lit. La maladie semble sérieuse et Albrecht vient lui rendre visite régulièrement, ce qui permet à la jeune malade de puiser ses dernières forces. Le typhus frappe la ville...Octavia découvre qu'Aels a une petite fille. Pour la sauver, le jeune ménage décide de prendre la petite fille chez eux, mais Albrecht tombe aussi malade et doit aller en quarantaine à l'hôpital...

Distribution

Lien externe

Offrande au bien-aimé sur l’Internet Movie Database - Version plus complète en anglais


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Offrande au bien-aimé de Wikipédia en français (auteurs)