Office central pour la répression du banditisme


Office central pour la répression du banditisme

Office central de lutte contre le crime organisé

Procédure pénale | Flag of France.svg
Code pénal . Code de procédure pénale . Droit pénal . Présomption d'innocence . Preuve pénale
Poursuite
Enquête
Enquête préliminaire
Enquête de flagrance
Enquêteurs
Procureur de la République . Gendarmerie nationale . Police nationale . Police municipale . Douanes . Garde champêtre . Garde particulier assermenté
Actions
Arrestation . Perquisition . Saisie . Expertise . Interrogatoire . Garde à vue
Action publique . Action civile
Information
Instruction : Juge d'instruction . Mandat . Contrôle judiciaire . Détention provisoire . Juge des libertés et de la détention
Chambre de l'instruction
Jugement
Juridictions répressives
Juge de proximité . Tribunal de police . Tribunal correctionnel . Cour d'assises
Modes de saisine
Citation directe . Renvoi : juge d'instruction, Chambre d'instruction . Comparution immédiate . Convocation par procès-verbal
Voies de recours

Appel · Opposition · pourvoi en cassation · Demande de révision · Cour européenne des droits de l’homme

Exécution des peines
Autorité de la chose jugée · Juge de l'application des peines
 Cette boîte : voir •  • mod. 
Portail Portail Procédure pénale

L’Office Central de lutte contre le crime organisé (O.C.L.C.O.) est un service de la Direction centrale de la police judiciaire française, en charge notament de la lutte contre le grand banditisme. Ce service a succédé en mai 2006 à l'Office Central pour la Répression du Banditisme (O.C.R.B.).

Histoire

L'office Central pour la Repression de Banditisme a été créé par Décret no 73-952 du 11 octobre 1973. Au sein du Ministère de l'Intérieur, l'OCRB était rattaché à la Direction Centrale de la Police Judiciaire.

L’Office Central pour la Répression du Banditisme (O.C.R.B.) était chargé de la lutte contre le grand banditisme. Son champ d’action recouvrait les domaines suivants :

- les associations de malfaiteurs,

- les vols qualifiés commis avec port d’armes, usage d’explosifs ou violences,

- les extorsions de fonds, de signatures ou de titres,

- les enlèvements de personnes,

- les évasions "violentes".

Dans son domaine de compétence, il animait et coordonnait l’action des brigades de recherche et d’intervention -(B.R.I.)- mises en place dans certains services régionaux de police judiciaire et poursuivait également ses propres enquêtes au niveau national.

Il mettait à disposition d’autres services des groupes spécialisés en matière :

- de rapprochement analogique des modes opératoires,

- de téléphonie cellulaire avec exploitation en temps réel de données.

Enfin, dans un but préventif, il exerçait un rôle d’expertise analytique des vols à main armée, en partenariat avec plusieurs secteurs d’activité économique (réseaux bancaires, transports de fonds, de fret, bijouterie, grande distribution…).

Ce service était considéré comme "L'antigang" national. Cet Office avait ainsi eu à traquer de nombreux malfaiteurs et célèbres criminels. Jacques Mesrine et François Besse, évadés le 8 mai 1978 de la maison d'arrêt de la Santé ont été de ceux-là. Aujourd'hui encore, l'épilogue de l'ennemi public numéro 1 Jacques Mesrine reste un sujet d'actualité et de controverse. Un film programmé pour 2008 évoquant la vie du malfaiteur devrait relancer la polémique...

Parmi les dossiers importants traités par l'OCRB, on note l'affaire MESRINE alors que l'Office était dirigé par Lucien Aymé Blanc,les arrestations de MENCONI et d'ANTONIO FERRARA qui s'évada de facon spectaculaire de la prison de la santé et fût rapidement repris par les équipes du Commissaire Divisionnaire Hervé LAFRANQUE.

L'OCRB a été dissous par Décret n° 2006-518 du 6 mai 2006, portant création d'un Office central de lutte contre le crime organisé (OCLCO).

De 1973 à 2006 l'OCRB a été dirigée par des policiers particulièrement efficaces dont les noms sont liés à la résolution de dossiers particulièrement délicats :

du 11/10/1973 à décembre 1975: Joseph le BRUCHEC

de décembre 1976 au 2/2/1981: Lucien Aymé BLANC (Affaire MESRINE)

de février 1981 au 21/02/1982: Charles PELLEGRINI

de février 1982 au 18/07/1983: Georges MOREAS

de juillet 1983 au 02/05/1986: Georges NICOLAI

de mai 1986 au 18/05/87: Gérard GIREL

de mai 1987 au au 01/07/1987: Paul LERAY

de juillet 1987 à décembre 1999 : Gustave PAULMIER

de décembre 1999 à septembre 2006: Hervé LAFRANQUE

Frédéric PLOQUIN, dans ses ouvrages Parrains et caïds et Ils se sont fait la belle, s'est largement fait écho des actions menées par l'OCRB contre le grand banditisme.

L'O.C.L.C.O., créé en 2006, est né d'une fusion entre l'O.C.R.B., l'O.C.P.R.F. (Office central des personnes recherchées ou en fuite), et l'O.C.R.T.A.E.M.S. (Office central de répression des trafics d'armes, d'explosifs et de matières sensibles). Cet office, qui comptait en 2007 entre 130 et 140 hommes, comprend notamment : la B.N.R.B.T. (Brigade nationale de répression du banditisme et des trafics), la B.N.R.F. (Brigade nationale de recherche des fugitifs), et la BRI-N (Brigade de recherche et d'intervention criminelle nationale).

L'O.C.L.C.O. est rattaché à la sous-direction de la lutte contre la criminalité organisée et la délinquance financière (SDLCODF) de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ).

Liens externes

De nombreux livres ont eu pour sujet l'Affaire MESRINE. Les plus sérieux ont été écrits par les Patrons des Offices Centraux de la Police Nationale qui ont eu à connaître de cette affaire à savoir" Mémoires" de Robert BROUSSARD ,patron de la BRI (Brigade de Recherche et d'Intervention de la Préfecture de Police de Paris)," La chasse à l'homme" de Lucien Aymé BLANC,Chef de l'OCRB et "Code TL825" d'Emmanuel FARRUGIA, Chef de groupe à l'OCRB qui a participé activement à la neutralisation de Jacques MESRINE le 2 novembre 1979.

Également paru en librairie le témoignage de Jacques Nain, un ancien inspecteur de l'OCRB, en vue de rétablir la vérité sur la traque et la fin du malfaiteur emblématique des années 1970.

Ce document provient de « Office central de lutte contre le crime organis%C3%A9 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Office central pour la répression du banditisme de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Office central pour la repression du banditisme — Office central de lutte contre le crime organisé Procédure pénale | Code pénal . Code de procédure pénale . Droit pénal . Présomption d innocence . Preuve pénale Poursuite Enquête …   Wikipédia en Français

  • Office central de répression du banditisme — Office central de lutte contre le crime organisé Procédure pénale | Code pénal . Code de procédure pénale . Droit pénal . Présomption d innocence . Preuve pénale Poursuite Enquête …   Wikipédia en Français

  • Office central de lutte contre le crime organisé — Procédure pénale | Fondamentaux Sources principales : CEDH · Bloc de constitutionnalité · Code pénal Infractions (Liste) : Contravention · Délit · Crime Principes directeurs  …   Wikipédia en Français

  • banditisme — [ bɑ̃ditism ] n. m. • 1853; de bandit 1 ♦ Comportement du bandit (1o). ⇒ brigandage, gangstérisme. C est du banditisme ! 2 ♦ Ensemble d actes criminels (assassinats, vols). ⇒ criminalité. Lutte contre le banditisme (⇒ antigang) . Le grand… …   Encyclopédie Universelle

  • Military of the Central African Republic — Central African Armed Forces Founded 1960 Service branches Armée de Terre (Ground Forces) l’Armée de l’air (Air Force) Gendarmerie nationale (Gendarmerie) GR – Garde républicaine (Presidential Guard) Police Nationale (Police) Headquarters …   Wikipedia

  • OCRB — Office central de lutte contre le crime organisé Procédure pénale | Code pénal . Code de procédure pénale . Droit pénal . Présomption d innocence . Preuve pénale Poursuite Enquête …   Wikipédia en Français

  • Ocrb — Office central de lutte contre le crime organisé Procédure pénale | Code pénal . Code de procédure pénale . Droit pénal . Présomption d innocence . Preuve pénale Poursuite Enquête …   Wikipédia en Français

  • OCRB — Office Central pour la Répression du Banditisme. Créé en 1973, au ministère de l Intérieur …   Sigles et Acronymes francais

  • DCPJ — Direction centrale de la police judiciaire Procédure pénale | Code pénal . Code de procédure pénale . Droit pénal . Présomption d innocence . Preuve pénale Poursuite Enquête …   Wikipédia en Français

  • Direction Centrale De La Police Judiciaire — Procédure pénale | Code pénal . Code de procédure pénale . Droit pénal . Présomption d innocence . Preuve pénale Poursuite Enquête …   Wikipédia en Français