Och


Och
Och
Ош
Panorama d'Och depuis la montagne Souleïmanka
Panorama d'Och depuis la montagne Souleïmanka
Administration
Pays Drapeau du Kirghizistan Kirghizistan
Code postal 723500
Indicatif téléphonique +996 3222
Maire Melisbek Myrzakmatov
Géographie
Coordonnées 40° 32′ 00″ Nord
       72° 47′ 00″ Est
/ 40.533333, 72.783333
Altitude 870 – 1 100 m
Superficie 1 510 ha = 15,1 km2
Démographie
Population 224 300 hab. (2006)
Densité 14 854,3 hab./km2
Localisation
Kyrgyzstan location map.svg
City locator 14.svg
Och
Internet
Site de la ville Site officiel

Och (en kirghize et en russe : Ош) est une ville du Kirghizistan et le centre administratif de la province d'Och. Elle est située dans la vallée de Ferghana, à 299 km au sud-ouest de Bichkek, la capitale. Deuxième ville du Kirghizistan avec une population estimée à 224 300 habitants en 2006, Och est surnommée la « capitale du Sud ».

Sommaire

Histoire

Centre de production de la soie connu au VIIIe siècle, la ville est probablement une étape sur la route de la soie depuis des temps reculés. Le pouvoir local a d'ailleurs fêté récemment les 3 000 ans du premier peuplement trouvé.

Durant le Moyen Âge, elle a été rattachée à diverses formations étatiques, dominant le Ferghana, notamment les Turcs Qarakhanides, dont l'une des capitales était située à Ouzgen, à une cinquantaine de kilomètres. Les qualités d'Och sont vantées, notamment par Bâbur, fondateur de la future dynastie des grands Moghols en Inde. Toutefois, elle semble n'avoir jamais été elle-même une capitale.

Dépendant au XIXe siècle du khanat de Kokand, du nom de la capitale située non loin dans la vallée de Ferghana dans l'actuel Ouzbékistan, la ville fut conquise et la région annexée à l'Empire russe en 1876, alors que celui-ci tentait de s'étendre vers le sud, dans le cadre de sa rivalité coloniale avec le Royaume-Uni, ce que l'on appelait le « Grand jeu ».

Centre de la région de Och depuis 1939.

Cité commerçante depuis l'Antiquité, étape de la Route de la soie, située à l'extrémité est de la vallée de Ferghana, aujourd'hui artificiellement divisée entre l'Ouzbékistan, le Tadjikistan et le Kirghizstan, elle abrite en son centre un grand marché. Celui-ci était réputé le plus grand d'Asie centrale, avant l'installation de marchés plus modernes faisant le commerce de produits chinois à Bichkek, Almaty, Chymkent ou Tachkent. Toutefois, les tensions récurrentes avec l'Ouzbékistan, ainsi que la difficulté des liaisons au sol avec Bichkek, la capitale kirghize, entravent incontestablement le développement de la ville. En effet, le sud du Kirghizstan est séparé du nord par une haute chaîne de montagne, dont le franchissement suppose de passer des cols à plus de 3 000 m d'altitude.

Patrimoine

La ville s'étend au pied de la montagne Suleiman Too, appelée aussi trône de Salomon, en l'honneur de ce roi-prophète, source de nombreuses légendes dans la culture musulmane, qui aurait passé une nuit sur place. Un musée régional est installé dans une cavité de la montagne. La ville accueille également la plus grande mosquée du Kirghizstan, ainsi que la mosquée Rabat Abdoul Khan, datée du XVIe siècle et reconstruite sous l'Union soviétique au XXe.

Population

De peuplement très ancien, composé de populations d'origine ouzbèke, kirghize et tadjike, la ville et la région ont connu des heurts inter-ethniques violents en 1990 et 2010.

Évolution démographique[1]
1897 1911 1926 1939 1959 1970 1979 1989 1999 2006
34 200 46 800 48 000 33 000 65 000 120 000 169 000 211 045 208 520 224 300

Économie

La région d'Och vit principalement de l'agriculture, avec des productions de coton, de riz, de tabac, de fruits et de légumes. Elle compte plusieurs grands marchés, tels que celui de Kara Su, à la frontière avec l'Ouzbékistan. Une usine de soie a été conservée à l'époque soviétique, mais son activité est aujourd'hui inexistante. La région est supposée être une plaque tournante du trafic de drogue et d'êtres humains. L'opium et l'héroïne produits en Afghanistan transiteraient ainsi par le Tadjikistan, l'Ouzbékistan et le Kirghizstan, pour suivre les « routes du nord », en direction de la Russie et de l'Europe.[réf. nécessaire]

Jumelages

Drapeau de l'Arabie saoudite Djeddah (Arabie saoudite)

Notes et références

  1. Population Statistics [1]


Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Och de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Och ... — Och …   Deutsch Wörterbuch

  • Och — ist eine Interjektion, die Bedauern, Staunen, Abwehr und Ähnliches ausdrückt, siehe auch Ach Och ist der Familienname folgender Personen: Gunnar Och (* 1954), deutscher Germanist Sheila Och (1940–1999; auch Sheila Ochová), Kinderbuchautorin Franz …   Deutsch Wikipedia

  • och — {{/stl 13}}{{stl 8}}wykrz. {{/stl 8}}{{stl 7}} okrzyk wyrażający lub podkreślający intensywność różnych wyrażanych stanów uczuciowych : {{/stl 7}}{{stl 10}}Och, jak tu czysto! Och, jaka ulga! Och, jakie to straszne! Och, co za szczęście! {{/stl… …   Langenscheidt Polski wyjaśnień

  • och|re|a — «OK ree uh, OH kree », noun, plural och|re|ae «OK ree ee, OH krma>eh ». = ocrea. (Cf. ↑ocrea) …   Useful english dictionary

  • Och — (Sonnengeist), Name, welchen sonst die Schwarzkünstler einem mächtigen Geiste beilegten, welcher die Herrschaft über das Gold u. alle Schätze haben sollte …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Och.... — Och...., russische Namen, s. Okh …   Pierer's Universal-Lexikon

  • och — [ɔx US o:x] interjection used in Scotland and parts of Ireland to express surprise or to emphasize a remark …   Dictionary of contemporary English

  • och — [ ax ] interjection SCOTTISH used for expressing a particular emotion such as surprise or anger, or for emphasizing what you are saying …   Usage of the words and phrases in modern English

  • Och — Nom allemand (diminutif : Ochi) variante de Ach, sans doute nom de personne formé sur la racine ac (= lame de l épée). Source : Bahlow, Deutsches Namenlexikon …   Noms de famille

  • och — el·e·och·a·ris; ep·och; ep·och·al; ge·och·ro·ny; hel·e·och·a·ris; het·er·och·ro·nism; het·er·och·tho·nous; hi·er·och·loe; ho·me·och·ro·nous; mas·och·ism; mas·och·ist; mas·och·is·tic; och; och·i·dore; och·loc·ra·cy; och·lo·crat; och·lo·crat·ic;… …   English syllables