Occupe-toi d'Amelie


Occupe-toi d'Amelie

Occupe-toi d'Amélie

Occupe-toi d'Amélie
Réalisation Claude Autant-Lara
Acteurs principaux Danielle Darrieux
Jean Desailly
Scénario Jean Aurenche
Pierre Bost
Georges Feydeau (pièce)
Dialogues Jean Aurenche
Pierre Bost
Musique René Cloërec
Décors Max Douy
Costumes Monique Dunand
Photographie André Bac
Montage Madeleine Gug
Société de production Lux Compagnie Cinématographique de France
Société de distribution Lux Compagnie Cinématographique de France
Durée 92 minutes (1 h 32)
Sortie France France
16 décembre 1949
États-Unis États-Unis
1er décembre 1951 New York
Langue(s) originale(s) Français
Pays d’origine France France

Occupe-toi d'Amélie est une pièce de Feydeau, qui a donné suite à un film français réalisé par Claude Autant-Lara, sorti en 1949.

Sommaire

Synopsis

Étienne entretient la ravissante Amélie d'Avranche. Son ami Marcel Courbois ne pourra toucher son héritage que lorsqu'il sera marié. Un faux mariage est organisé. Marcel épouse Amélie, mais Étienne s'arrange pour que le mariage ait vraiment lieu.

Fiche technique

Distribution

Autour du film

  • Sorti le 16 décembre 1949, Occupe-toi d’Amélie ne connut pas de reprise en salles avant le 28 janvier 2009. N’ayant guère apprécié le film de Claude Autant-Lara et estimant qu’il avait pris trop de libertés dans l’adaptation de l’œuvre de Georges Feydeau, les héritiers de ce dernier s’opposèrent à d’éventuelles exploitations du film.[1] Pourtant, tout comme l’avait fait Feydeau avec sa pièce, le cinéaste réalisa une brillante satire de la bourgeoisie menée tambour battant par une pléiade d’acteurs de talent sur un rythme de frénésie vaudevillesque.
    Occupe-toi d’Amélie figure parmi les meilleurs films de la grande période d’Autant-Lara qui commence pendant l’occupation avec ce qu’il considère comme son premier vrai film,[2] Le Mariage de Chiffon (1942). Il enchaîne avec Lettres d'amour et surtout Douce, considéré par beaucoup comme son chef-d’œuvre.[3] Ces trois films sont interprétés par Odette Joyeux qu’il retrouve une nouvelle fois pour Sylvie et le fantôme puis c’est Le Diable au corps un grand succès commercial qui suscita, comme en son temps le roman de Raymond Radiguet dont il est tiré, un scandale dans toute la France.[3]
    Dans tous ses films, Claude Autant-Lara prend l’habitude de s’entourer des mêmes scénaristes et techniciens qui font partie des meilleurs du cinéma français de l’époque.[2] Ainsi, pour Occupe-toi d’Amélie il reforme pour la troisième fois le duo de scénaristes Pierre Bost et Jean Aurenche, des représentants de cette « qualité française » qui va être tant décrié par les cinéastes de la Nouvelle Vague et qui va dominer sur la production de cette période, le compositeur René Cloërec, le décorateur Max Douy, sa femme et collaboratrice Ghislaine Auboin tour à tour assistante, scénariste, dialoguiste, le directeur de la photographie André Bac[4]... toute une équipe qui fera la plupart des films d’Autant-Lara.[2] Cette période créatrice se poursuivra avec, entre autres, L'Auberge rouge, Le Rouge et le Noir, La Traversée de Paris
  • Le film est un succès et fera 2 130 300 entrées.[6]

Autres versions

  • Occupe-toi d'Amélie, 1912, de Emile Chautard
  • Occupati d'Amelia, 1925, de Telemaco Ruggeri
  • Occupe-toi d'Amélie, 1932, 107', de Richard Weisbach et Marguerite Viel, avec Renée Bartout, Jean Weber, Yvonne Hébert, Raymond Dandy et Aimé Clariond
  • Occupe-toi d'Amélie (2008), mise en scène de Collette Crey, joué et réadapté par le groupe théâtral universitaire du Havre les 24 et 25 avril 2008.

Critique

  • « Georges Feydeau n’était déjà pas indulgent. Autant-Lara et ses scénaristes (Aurenche et Bost) le se sont encore moins. Plus de frontières entre les personnages sur scène, les acteurs en coulisses et le spectateur dans la vie. Conséquence : nous sommes tous des pantins… Le film annonce La Rose pourpre du Caire, de Woody Allen, avec du vitriol an guise de tendresse. »[7]
  • « Le film était invisible depuis des années – depuis sa sortie, en fait – pour de sombres histoires de droits. Occupe-toi d’Amélie ressort, enfin, et c’est un enchantement. Une merveille. Claude Autant-Lara est mort en vieux réactionnaire, on le sait, mais quel talent il avait quand il alignait, coup sur coup, Douce (1943), Le Diable au corps (1947) et, en 1948, ce vaudeville écrit par Feydeau (pas facile de l’adapter au cinéma, celui-là : beaucoup s’y sont cassés les dents), dont il fait, avec l’aide de ses complices habituels – les scénaristes Aurenche et Bost – un héraut anar. Le trio infernal fait tout pour exaspérer les bourgeois, qu’ils imaginent d’ailleurs se révolter : trente ans avant La Rose pourpre du Caire, de Woody Allen, Autant-Lara filme avec jubilation des spectateurs qui montent sur scène et se fondent dans le spectacle, en quelque sorte, afin que ne soit pas profanée l’institution sacrée du mariage…
    Dans ce film cinglé, quasi surréaliste, tout se mêle et s’emmêle : les coulisses et le plateau, le théâtre et le cinéma, les acteurs et les personnages. Entre deux répliques, Danielle Darrieux, gouailleuse et tendre, conduit les visiteurs de sa loge à la leur. Et tandis que les techniciens d’affairent à installer le décor, Jean Desailly (qui a des accents à la Christian Clavier, par moments) prend le temps de s’ébouriffer les cheveux, avant de se glisser dans l’hystérie exigée par le rôle. De la distanciation, oui, déjà, mais sans le sérieux qui va généralement avec…
    Avec son rythme sans défaut et ses interprètes déchaînés (Carette, notamment, en vieille baderne complaisante…), Occupe-toi d’Amélie risque d’être la grande comédie française 2009… » Pierre Murat[8]
  • « Occupe-toi d'Amélie est sans doute le chef-d’œuvre d'Autant-Lara. Le scénario, dans un mouvement d'une folle jeunesse, bouscule les conventions dramatiques, piétine avec une invention joyeuse et ludique les frontières séparant le théâtre et le cinéma, la vie et le spectacle, le rêve et la réalité. » Bertrand Tavernier[9]

Références

  1. Allociné Secrets de tournage http://www.allocine.fr/film/anecdote_gen_cfilm=42126.html
  2. a , b , c  et d Le Cinéma Grande histoire illustrée du 7e art. Volume 3. Éditions Atlas
  3. a  et b Dictionnaire du cinéma - les films - Jacques Lourcelles - Éditions Robert Laffont – 1992 – (ISBN 2-221-09112-4)
  4. Un directeur de la photographie qui ne fera « que » trois films avec Autant-Lara
  5. Danielle Darrieux, avec le concours de Jean-Pierre Ferrière, RAMSAY CINEMA, Paris, 1995, (ISBN 2-84114-113-6)
  6. toutlecine.com
  7. Cent ans de cinéma - Télérama hors série
  8. Pierre Murat - Télérama n°3081 – 28 janvier 2009
  9. Bertrand Tavernier Allocine.fr

Liens externes

(fr+en) Occupe-toi d'Amélie sur l’Internet Movie Database

  • Portail du cinéma Portail du cinéma
Ce document provient de « Occupe-toi d%27Am%C3%A9lie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Occupe-toi d'Amelie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Occupe-toi d'amélie — Réalisation Claude Autant Lara Acteurs principaux Danielle Darrieux Jean Desailly Scénario Jean Aurenche Pierre Bost Georges Feydeau (pièce) Dialogues Jean Aurenche Pierre Bost …   Wikipédia en Français

  • Occupe-toi d'Amélie — Données clés Réalisation Claude Autant Lara Scénario Jean Aurenche Pierre Bost Georges Feydeau (pièce) Acteurs principaux Danielle Darrieux Jean Desailly Sociétés de production …   Wikipédia en Français

  • Occupe-toi d'Amélie —    Comédie de Claude Autant Lara, avec Danielle Darrieux (Amélie), Jean Desailly (Marcel), Charles Dechamps (le maire), Julien Carette (Pochet), Roland Armontel (le général Koschnadieff), Grégoire Aslan (le prince), André Bervil (Étienne).… …   Dictionnaire mondial des Films

  • Amelie poulain — Le Fabuleux Destin d Amélie Poulain Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain Réalisation Jean Pierre Jeunet Acteurs principaux Audrey Tautou Mathieu Kassovitz Isabelle Nanty Rufus Jamel Debbouze Yolande Moreau Dominique Pinon Ticky Holgado André… …   Wikipédia en Français

  • Amélie Poulain — Le Fabuleux Destin d Amélie Poulain Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain Réalisation Jean Pierre Jeunet Acteurs principaux Audrey Tautou Mathieu Kassovitz Isabelle Nanty Rufus Jamel Debbouze Yolande Moreau Dominique Pinon Ticky Holgado André… …   Wikipédia en Français

  • Le Fabuleux destin d'Amélie Poulin — (2001)    Film. Jean Pierre Jeunet s Le fabuleux destin d Amélie Poulin tells the fictional story of the childhood and young adulthood of its eponymous heroine, Amélie (Audrey Tautou). Amélie s mother homeschools her because she is misdiagnosed… …   Guide to cinema

  • Le Fabuleux destin d'Amélie Poulin — (2001)    Film. Jean Pierre Jeunet s Le fabuleux destin d Amélie Poulin tells the fictional story of the childhood and young adulthood of its eponymous heroine, Amélie (Audrey Tautou). Amélie s mother homeschools her because she is misdiagnosed… …   Historical Dictionary of French Cinema

  • Le Fabuleux Destin d'Amelie Poulain — Le Fabuleux Destin d Amélie Poulain Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain Réalisation Jean Pierre Jeunet Acteurs principaux Audrey Tautou Mathieu Kassovitz Isabelle Nanty Rufus Jamel Debbouze Yolande Moreau Dominique Pinon Ticky Holgado André… …   Wikipédia en Français

  • Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain — Données clés Réalisation Jean Pierre Jeunet Scénario Jean Pierre Jeunet Guillaume Laurant Acteurs principaux Audrey Tautou Mathieu Kassovitz Isabelle Nanty Rufus Jamel Debbouze …   Wikipédia en Français

  • Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain — Le Fabuleux Destin d Amélie Poulain Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain Réalisation Jean Pierre Jeunet Acteurs principaux Audrey Tautou Mathieu Kassovitz Isabelle Nanty Rufus Jamel Debbouze Yolande Moreau Dominique Pinon Ticky Holgado André… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.