Oblat


Oblat
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Oblate.

Un oblat (oblats au pluriel), dans le monachisme chrétien (Églises catholique et orthodoxe), désigne une personne qui s'offre (du latin oblatus : offert) au service de Dieu. Il s'agit de laïcs ou de clercs, qui vivent dans le monde ou dans un monastère, mais sans prononcer de vœux.

Sommaire

Origines et histoire

Le terme vient du latin oblatus : offert. Il désignait au Moyen Âge les enfants « offerts » à un monastère pour y être élevés. Enfants miraculés donc désignés par Dieu, illégitimes, ou bien charge trop pesante pour la famille, leur « engagement » était définitif. Au Moyen Âge, ils étaient traditionnellement confiés au monastère à l'âge de 6 ou 7 ans pour les filles et 11 ans pour les garçons. Un don était souvent demandé aux familles aisées pour l'éducation de leur enfant. Comme leurs aînés, ils étaient soumis aux règles d'obéissance, de pauvreté et de chasteté. Si les oblats étaient en théorie assignés aux même conditions de vie que la communauté, ils bénéficiaient d'un traitement alimentaire priviligié en raison de leur jeune âge. Un petit-déjeuner leur était accordé et du lait une fois par semaine.

Les oblats étaient pris en charge par l'ensemble des frères et il était interdit de les laisser en compagnie d'un seul tuteur. Adultes, les oblats seront nombreux à remplir de hautes charges dans le clergé : l'oblature présentait alors une importante occasion d'ascension sociale. Quand ceux-ci ne décideront pas de prendre la fuite (phénomène très fréquent[Combien ?]) pour mettre fin à cette vie qu'ils n'avaient pas choisie.

Après le Moyen Âge, ces oblats ont disparu et le terme a ensuite évolué pour désigner aujourd'hui tout chrétien recherchant la sainteté en suivant les règles d'un monastère mais sans avoir prononcé de vœux.

L'oblature aujourd'hui

Un oblat est un membre d'une communauté sans être canoniquement membre de l'ordre monastique correspondant et sans prononcer de vœux.

Oblats séculiers

Dans la pratique moderne, de nombreuses communautés bénédictines par exemple ont un plus ou moins grand nombre d'oblats séculiers (vivant dans le siècle, dans le monde).

Ce sont soit des laïcs, soit des membres du clergé, affiliés par la prière à un monastère de leur choix. Ils font une promesse formelle privée (renouvelable chaque année ou pour la vie) de suivre la Règle de saint Benoît dans leur vie privée à la maison et au travail au plus près de leur situation particulière et des engagements antérieurs pris.

Dans certains ordres, les oblats peuvent être des hommes ou des femmes, mariés ou célibataires.

Les non-catholiques peuvent aussi être reçus comme oblats d'un monastère catholique.

Oblats réguliers (ou conventuels)

Il y a aussi des oblats réguliers (soit : soumis à une règle), dits aussi conventuels (vivant dans le monastère ou couvent).

Ils résident dans une communauté monastique. Si la personne ne l'a pas fait précédemment, elle prend, après une année de probation, un engagement simple de vie au monastère, qui est reçu par le supérieur, en présence de toute la communauté. Ils partagent la vie de la communauté et exercent, sans rémunération, tout travail ou service exigé d'eux. Ils ne sont pas considérés comme moines ou moniales. Souvent, ils portent un habit religieux similaire, mais distinct de celui des moines.

Ils ne prononcent pas les trois vœux religieux (chasteté, pauvreté, obéissance), mais s'engagent à obéir au supérieur de la communauté.

L'oblat régulier peut annuler son engagement à tout moment, et il est automatiquement annulé si le supérieur renvoie l'oblat pour de bonnes raisons, après consultation du chapitre.

Ordres oblats

Quelques ordres reprennent le terme d'oblats dans le sens de « offerts à Dieu » :

  • les pères Oblats de Marie-Immaculée ;
  • les oblates de saint François de Rome, ordre fondé en 1433 ;
  • les oblats bénédictins de sainte Scholastique, fondé en 1944.

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Oblat de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • oblat — oblat …   Dictionnaire des rimes

  • oblat — oblat, ate [ ɔbla, at ] n. • 1549; lat. oblatus « offert », p. p. de offerre, l oblat se donnant à un couvent avec ses biens 1 ♦ Personne qui s est agrégée à une communauté religieuse en lui faisant donation de ses biens et en promettant d… …   Encyclopédie Universelle

  • Oblat — (von lateinisch oblatus, Partizip Perfekt Passiv von offerre, darreichen, entgegenbringen, opfern ) hat verschiedene Bedeutungen: das/die Oblat (von lat. oblata, Hostienbrot für das Meßopfer, Gebäck ), mittelhochdeutsche, als Nebenform bis ins 19 …   Deutsch Wikipedia

  • oblat — OBLÁT, Ă s. m. f. 1. membru al unui ordin religios. 2. laic admis (pentru donaţiile făcute) să trăiască într o mănăstire. (< fr. oblat, lat. oblatus) Trimis de raduborza, 15.09.2007. Sursa: MDN …   Dicționar Român

  • oblat — Oblat. s. m. On appelloit ainsi autrefois, Un soldat qui ne pouvant plus servir à cause de ses blessures, ou de sa vieillesse, estoit nourri & entretenu dans une Abbaye, & on le nommoit autrement Moine lay. Chaque Abbaye payoit autrefois cent… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • oblat — òblāt m <G obláta> DEFINICIJA 1. pov. a. (u ranom srednjemu vijeku) dijete koje roditelji daju u samostan, gdje se odgaja b. svjetovnjak koji živi u samostanu ili blizu njega i koji je sebe i svoje imanje predao samostanu 2. član redovničke …   Hrvatski jezični portal

  • oblat — (o bla) s. m. 1°   Nom qu on attribuait autrefois aux enfants qui étaient donnés par leurs parents à quelque monastère, et à ceux qui s y donnaient eux mêmes, avec leurs biens et quelquefois avec toute leur famille. Un décret de l assemblée d Aix …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • oblat — Un Oblat de religion, Hierodulus. B …   Thresor de la langue françoyse

  • OBLAT — s. m. Il se disait autrefois d Un laïque, ordinairement homme de guerre invalide, qui était logé, nourri et entretenu dans une abbaye ou dans un prieuré de nomination royale. On disait autrement, Moine lai …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • oblat — o|blat Mot Agut Nom masculí …   Diccionari Català-Català


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.