Obies


Obies

50° 16′ 03″ N 3° 47′ 15″ E / 50.2675, 3.7875

Obies
Mairie d'Obies
Mairie d'Obies
Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Nord-Pas-de-Calais
Département Nord
Arrondissement Avesnes-sur-Helpe
Canton Bavay
Code commune 59441
Code postal 59570
Maire
Mandat en cours
Jean Louis Baudet
2011-2014
Intercommunalité Communauté de communes du Bavaisis
Démographie
Population 653 hab. (2006)
Densité 120 hab./km²
Géographie
Coordonnées 50° 16′ 03″ Nord
       3° 47′ 15″ Est
/ 50.2675, 3.7875
Altitudes mini. 117 m — maxi. 159 m
Superficie 5,43 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Obies est une commune française, située dans le département du Nord et la région Nord-Pas-de-Calais.

Sommaire

Géographie

Communes limitrophes

Communes limitrophes de Obies
Bermeries Bavay
Obies Mecquignies
Locquignol

Histoire

Les origines du village

La partie la plus ancienne du village est le hameau de Bavisiau. Sainte Aldegonde, par son testament en 646, donne « la moitié des terres du village de Bavaisis avec l'église » au monastère qu'elle venait de fonder à Maubeuge. Le hameau est rattaché à Obies au XIIIe siècle (cartulaire de 1265).

En l'état actuel des recherches, le nom d'Obies est cité pour la première fois dans une donation faite en 1065 par Bauduin 1er Comte du Hainaut, au profit de l'abbaye d'Hasnon (près de Saint-Amand). Cette donation est confirmée par Philippe Ier, roi de France. Bauduin cède à l'abbaye « la moitié des terres et lod de l'église d'Obies et Bavisiel » en action de grâce pour sa guérison après une grave maladie.

En fait, l'emprise humaine est plus ancienne. Bavay (Bagacum) capitale de la Nervie, est devenue, suite à l'occupation romaine aux premiers siècles, une ville très importante, comme l'atteste les vestiges mis au jour. On peut donc supposer que les environs ont été en partie "colonisés" par les vétérans de l'armée romaine : il était fréquent que ceux-ci reçoivent un lot de terres à l'issue de leurs vingt-cinq années de service aux armées. A l'appui de cette thèse, on peut rappeler qu'au Brai Robot lisière de la Forêt de Mormal entre le Tréchon et la rue des Bailles) ont été retrouvées les traces d'une "villa", habitation romaine avec fermes, salles de bain, hypocaustes. En 1790, aux Bailles d'Obies (lisière de la forêt de Mormal à l'extrémité de la rue des Bailles) furent mis au jour une soixantaine de squelettes ainsi que des médailles en argent et bronze de l'époque de l'empereur Vespasien (69-79) à celle de l'empereur Commode (180-192).

La région était sans doute moins boisée qu'aujourd'hui, mais les invasions barbares, la chute de l'empire Romain d'occident et l'affaiblissement de l'autorité politique qui s'en suivit, l'insécurité liée au morcellement féodal, tout cela a facilité la reprise forestière : bois et forêts étaient alors considérés comme « zones frontières », zones de défense certes, mais aussi zones d'infiltrations ennemis. L'histoire d'Obies est jalonnée par ce genre d'incidents.

Héraldique

Blason ville fr Obies (Nord).svg

Les armes de Obies se blasonnent ainsi : D’or à la croix engrêlée de gueules.

Cet écu, d'abord endenché, rapidement devenu engrêlé, fut indifféremment porté par une seule et même Maison, la maison Haynin sise initialement à la fois sur Bouchain, Denain, Valenciennes (F) et Hainin (B).
La différence héraldique, très minime, ne réside que dans la forme des dentures de la croix ; à l'origine endenchée c.à.d. avec des dentures droites (Cf. celles d'une scie), elle laisse place progressivement à l'engrêlé aux dentures incurvées et au fond arrondi comme des épines, rappel aux participations de certains membres de cette Maison aux toutes premières croisades. Il sera toujours porté ensuite engrêlé du XIVe siècle à nos jours.

Obies, la place, son église

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 Gilbert Langrand    
mars 2008 en cours Gilbert Langrand    
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique

L'évolution du nombre d'habitants depuis 1793 est connue à travers les recensements de la population effectués à Obies depuis cette date :

Années 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
Population 757 651 995 964 1 054 1 110 1 171 1 166 1 187
Années 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
Population 1 134 1 152 1 085 1 069 1 024 940 893 851 807
Années 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
Population 791 759 762 655 644 577 548 549 583
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 -
Population 633 586 594 578 587 580 653 663 -
Notes, sources, ...
Sources - Nombre retenu jusque 1962 : base Cassini de l'EHESS[1] et à partir de 1968 : Insee (population sans doubles comptes puis population municipale à partir de 2006)[2],[3]


Pyramide des âges

Pyramide des âges à Obies en 2007 en pourcentage[4].
Hommes Classe d'âge Femmes
0,0 
90 ans ou +
0,3 
5,4 
75 à 89 ans
6,8 
9,3 
60 à 74 ans
10,9 
21,0 
45 à 59 ans
23,9 
23,4 
30 à 44 ans
24,2 
17,7 
15 à 29 ans
13,9 
23,4 
0 à 14 ans
20,1 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[5].
Hommes Classe d'âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Lieux et monuments

  • L'église Saint-Achard du XVIIIe siècle, avec un Christ du XVIe siècle, deux statues du XVIIIe siècle et une cloche inscrits à l'inventaire du patrimoine; le presbytère de 1820.
  • Le château du XVIIIe siècle et son portail.
  • Plusieurs maisons et fermes inscrits pour leur architecture.
  • Trois calvaires et 15 chapelles-oratoires ont été répertoriés sur le territoire de la commune.
  • Le monument aux morts, type Le Poilu, un des trois types dans le canton, les autres types sont le stèle couronné d'un coq et celui couronné d'une pyramide.
  • Le cimetière communal d'Obies héberge 6 tombes de guerre du Commonwealth War Graves Commission de soldats tombés à la libération en novembre 1918[6].

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références

  1. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur site de l'École des hautes études en sciences sociales. Consulté le 30 juillet 2010
  2. Évolution et structure de la population (de 1968 à 2007) sur Insee. Consulté le 30 juillet 2010
  3. Recensement de la population au 1er janvier 2006 sur Insee. Consulté le 30 juillet 2010
  4. Évolution et structure de la population à Obies en 2007 sur le site de l'Insee. Consulté le 30 juillet 2010
  5. Résultats du recensement de la population du Nord en 2007 sur le site de l'Insee. Consulté le 30 juillet 2010
  6. http://www.inmemories.com/Cemeteries/obies.htm Obies sur le site www.inmemories.com]

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Obies de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Obies — País …   Wikipedia Español

  • Obies — For the theater award, see Obie Award. Obies …   Wikipedia

  • Obies River — Obies (Obed s, Obey s) Niver, Fluß im Norden des Staates Tennessee (Nordamerika), entspringt auf den Cumberland Mountains in der Grafschaft Fentreß, fließt nordwestlich u. fällt nach einem Laufe von 22 Meilen in den Cumberland River; er ist bis… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Amfroipret — 50° 16′ 50″ N 3° 44′ 18″ E / 50.2805555556, 3.73833333333 …   Wikipédia en Français

  • Bavay — 50° 17′ 53″ N 3° 47′ 56″ E / 50.2980555556, 3.79888888889 …   Wikipédia en Français

  • Bermeries — 50° 17′ 14″ N 3° 45′ 25″ E / 50.2872222222, 3.75694444444 …   Wikipédia en Français

  • Mecquignies — 50° 16′ 36″ N 3° 47′ 54″ E / 50.2766666667, 3.79833333333 …   Wikipédia en Français

  • Liste des monuments historiques du Nord — Cet article recense les monuments historiques du Nord, en France. Pour les monuments historiques de la commune de Cambrai, voir la liste des monuments historiques de Cambrai Pour les monuments historiques de la commune de Douai, voir la liste des …   Wikipédia en Français

  • The Village Voice — This article is about a New York newspaper. For the Ottawa Hills, Ohio magazine, see The Village Voice of Ottawa Hills. Infobox Newspaper name = The Village Voice caption = October 1955 cover type = Newspaper format = Tabloid / Alternative weekly …   Wikipedia

  • Obie Award — Obie redirects here. For other uses, see Obie (disambiguation). The Obie Awards or Off Broadway Theater Awards are annual awards given by The Village Voice newspaper to theatre artists and groups in New York City. As the Tony Awards cover… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.