Nyaya


Nyaya

Nyâya

Palette spi inde.jpg
Religions
Védisme
Brahmanisme
Hindouisme
Ajîvika
Jaïnisme
Bouddhisme
Tantrisme
Sikhisme
Ayyavazhi
Voir aussi
Déités du monde indien
Articles connexes
Religions de l'Inde
Philosophie de l'Inde
Villes saintes de l'Inde
Juifs en Inde ~ Islam
Parsisme ~ Bahaïsme
Méta
Portail Monde indien
Portail Jaïnisme
Portail Hindouisme
Portail Bouddhisme
Index alphabétique
Index thématique
Page projet

Nyâya est la sixième et dernière école « orthodoxe » (en sanscrit, la « méthode », ou la « règle »), sans doute fondée par le brahmane Akshapāda Gautama, est une doctrine semblable, par certains aspects, au Vaishéshika[1]. Son exposé le plus ancien est constitué par le Nyaya-sûtra de Gautama (Ier siècle ap. J.-C.), qui systématise la logique indienne qui avait été élaboré jusqu'alors. Le nyâya connut alors une nouvelle phase, dite navya-nyâya, c'est-à-dire nouveau nyâya, avec Gangesa, auteur du célèbre ouvrage intitulé Tattva-cintâmani, le « Joyau idéal de la vérité »(1200)[2].

Sommaire

Description

L'orientation logico-dialectique du Nyâya en fait un instrument privilégié de connaissance du réel, par conséquent une source de libération par rapport au cycle des réincarnations (samsara). On a parfois considéré le Nyâya comme un système philosophique unitaire, même si, dans ses diverses articulations, il s'est développé sur une durée de vingt siècles[1].

Le nyâya admet seize catégories, dont la première concerne les moyens d'une connaissance valide et la seconde le champ du connaissable. Les autres catégories portent sur les règles du syllogisme, sur la réfutation des erreurs et des sophismes, et sur la dialectique[2].

Les moyens d'une connaissance valide admis par le nyâya sont : la perception, l'inférence, la connaissance analogique et le témoignage digne de foi. Tout cela explique que le nyâya n'est pas un simple système de logique formelle, mais comprend également une théorie de la connaissance et offre des points d'appui pour des développements spéculatifs, de telle sorte que qu'il peut s'intégrer dans le cadre de la sagesse de la philosophie indienne tournée vers la saisie du bien suprême[2].

La théorie du syllogisme articulée en cinq membres (thèse, raison, exemple, application, conclusion) est d'un intérêt tout particulier. Les deux premières propositions, qui correspondent à l'enthymème de la logique occidentale, suffisent en réalité à constituer un syllogisme, mais les commentateurs de Gautama répliquèrent que le syllogisme complet de cinq éléments est utile aussi didactiquement que dialectiquement[2].

Le navyanyâya a enrichi le système logique par ses importantes recherches sur les relations, qui ont abouti à leur distinction en contingentes, nécessaires, et sui generis, auxquelles il faut ajouter les relations indirectes et l'absence ou négation[2].

L'étude des relations a permis à la logique indienne de perfectionner les règles du syllogisme en en déterminant mieux les limites valides[2].

De toutes les écoles philosophiques hindoues, le Nyâya est la seule qui accepte l'existence du Seigneur, capable de transmettre la vérité[1].

référence(s)

  1. a , b  et c d'après Encyclopédie des religions de Gerhard J. Bellinger ISBN 2253131113
  2. a , b , c , d , e  et f Encyclopédie de la philosophie ISBN 2253130125

Voir aussi

Liens internes


  • Portail du monde indien Portail du monde indien
  • Portail de la philosophie indienne Portail de la philosophie indienne
Ce document provient de « Ny%C3%A2ya ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Nyaya de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Nyaya — (Sanskrit: Regel, Methode, Analyse) ist eines der sechs orthodoxen Systeme der indischen Philosophie. Das Nyaya setzt sich vorrangig mit den Themengebieten Epistemologie und Logik auseinander, und legte innerhalb dieses Rahmens einige Standards… …   Deutsch Wikipedia

  • Nyâya — Nyāya est la sixième et dernière école « orthodoxe » (sanskrit en devanāgarī: न्याय; signifie: la « méthode », le « système » ou la « règle »)[1], sans doute fondée par le brahmane Akshapāda Gautama, est… …   Wikipédia en Français

  • NYAYA — NY YA L’un des darshanas de la tradition brahmanique, celui qui correspond à la logique. Cette tradition, en effet, répartit la matière des spéculations philosophiques visant à l’interpréter en six approches possibles, qu’elle nomme darshanas… …   Encyclopédie Universelle

  • Nyaya —   [Sanskrit »Regel«, »Prinzip«, »Methode«] der, , das System der Logik, eines der sechs Systeme der klassischen indischen Philosophie, das im 2. Jahrhundert n. Chr. von einem Handbuch für Disputationsregeln ausging, in das Elemente einer… …   Universal-Lexikon

  • nyaya — NYÁYA s.f. Şcoală filozofică indiană, potrivit căreia lumea există obiectiv şi se compune din atomi necreaţi de divinitate, pe care aceasta numai îi combină. [< sanscr. nyaya – temei, metodă]. Trimis de LauraGellner, 24.06.2005. Sursa: DN … …   Dicționar Român

  • Nyaya — Part of a series on Hindu philosophy …   Wikipedia

  • Nyaya — /nyah yeuh/, n. (in ancient India) a philosophical school emphasizing logical analysis of knowledge, which is considered as deriving from perception, inference, analogy, and reliable testimony. [ < Skt nyaya] * * * One of the six darshans… …   Universalium

  • Nyaya — (Skt., logical analysis) One of the six orthodox Hindu schools (darshanas ). The Nyaya (or, in its alliance with Hindu metaphysics of nature, the Nyaya–Vaisheshika ) school concentrates upon our knowledge of reality. Perception, inference,… …   Philosophy dictionary

  • nyaya — ˈnyäyə noun ( s) Usage: usually capitalized Etymology: Sanskrit nyāya rule, model, maxim, logic, from ni down, back (i.e., to an original model) + eti he goes more at nether, issue …   Useful english dictionary

  • Nyāya — El niaiá es uno de los seis darshana o doctrinas ortodoxas (astika) hinduistas. न्याय, en escritura devánagari. nyāya, en el sistema IAST de transliteración sánscrita. Pronunciación: niaiá.[1] Etimología: deriva de la raíz sánscrita ní, que… …   Wikipedia Español