Nucleophile


Nucleophile

Nucléophile

En chimie, un nucléophile (littéralement qui aime les noyaux, donc qui aime les charges positives) est un composé chimique attiré par les espèces chargées positivement, par opposition à un composé électrophile.

Un nucléophile réagit en donnant des électrons à des composés électrophiles pour former une liaison chimique. Parce que les nucléophiles donnent des électrons, ils sont par définition des bases de Lewis. Cependant il convient de bien différencier ces deux caractères : l'un intervient uniquement dans les réactions sous contrôle thermodynamique (basicité), l'autre dans les réactions sous contrôle cinétique .

Toutes les molécules, ou ions, qui possèdent un doublet non liant peuvent agir comme des nucléophiles, même si les anions sont plus réactifs que les composés neutres. Lorsque les liaisons mettent en jeu un composé nucléophile neutre, par exemple un alcool (R–OH) ou l'eau (HOH), on parle généralement de solvatation. La liaison peut alors être une véritable liaison chimique (covalente ou ionique) ou une liaison de type électrostatique, plus faible, comme une liaison de Van der Waals.

Les nucléophiles peuvent prendre part à des réactions de type substitutions nucléophiles, au cours desquelles un composé nucléophile attaque un composé électrophile (sur un site portant une charge partielle ou entière positive) se substituant à un groupe fonctionnel avec lequel l'élément électrophile était préalablement lié, ou encore à des additions nucléophiles .

Plus les ions sont basiques (pKa plus élevé), plus ils sont nucléophiles. La polarisabilité est elle aussi importante dans la détermination de la force d'un nucléophile. Les gros atomes possèdent plus d'électrons; par conséquent ils sont plus facilement déformables et sont donc plus nucléophiles. Par exemple l'ion iodure (I-) est plus nucléophile que l'ion fluorure (F-).

Un nucléophile polydentate est un nucléophile qui peut attaquer depuis deux sites ou plus, ce qui peut conduire au cours d'une réaction à deux produits ou plus. Par exemple, l'ion thiocyanate (SCN-) possède deux sites nucléophiles, le soufre et l'azote, et peut attaquer depuis le S ou le N. Pour cette raison, la réaction SN2 d'un halogénure d'alkyle avec l'ion SCN- donne souvent un mélange de RSCN (un thiocyanate d'alkyle) et de RNCS (un isothiocyanate d'alkyle).

Sommaire

Exemples courants

Dans l'exemple suivant, l'oxygène de l'ion hydroxyde possède une charge formelle négative et est donc nucléophile. A l'inverse, le carbone du bromopropane est lié à un élément plus électronégatif, le brome, et est donc électrophile. L'oxygène peut donc attaquer l'atome de carbone, en fournissant un doublet d'électron pour former la liaison. Parallèlement, la liaison entre le carbone et le brome subit alors une coupure hétérolytique, l'atome de brome part avec le doublet non liant et devient un ion bromure (Br-):

Hydrox subst.png

composés organiques nucléophiles

nucléophiles avec de l'oxygène

nucléophiles avec du soufre

nucléophiles avec de l'azote

Voir aussi

  • Portail de la chimie Portail de la chimie
Ce document provient de « Nucl%C3%A9ophile ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Nucleophile de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • nucléophile — [ nykleɔfil ] n. m. et adj. • 1964; de nucléo et phile ♦ Chim. Particule chimique ayant de l affinité pour un noyau auquel elle donne ou avec lequel elle partage un ou plusieurs électrons. Adj. Réaction nucléophile. ● nucléophile adjectif et nom… …   Encyclopédie Universelle

  • nucleophile — [no͞o′klē ə fīl΄, nyo͞o′klē ə fīl΄] n. 〚 NUCLEO + PHILE〛 an atom or molecule that has an affinity for atomic nuclei or that donates electrons to form a covalent bond nucleophilic [no͞o′klē əfil′ik, nyo͞o′klē əfil′ik] adj. * * * nu·cle·o·phile… …   Universalium

  • nucleophile — [no͞o′klē ə fīl΄, nyo͞o′klē ə fīl΄] n. [ NUCLEO + PHILE] an atom or molecule that has an affinity for atomic nuclei or that donates electrons to form a covalent bond nucleophilic [no͞o′klē əfil′ik, nyo͞o′klē əfil′ik] adj …   English World dictionary

  • Nucleophile — A nucleophile is a species that donates an electron pair to an electrophile to form a chemical bond in a reaction. All molecules or ions with a free pair of electrons can act as nucleophiles. Because nucleophiles donate electrons, they are by… …   Wikipedia

  • Nucléophile — En chimie, un nucléophile (littéralement qui aime les noyaux, donc qui aime les charges positives) est un composé chimique attiré par les espèces chargées positivement, par opposition à un composé électrophile. Un nucléophile réagit en donnant… …   Wikipédia en Français

  • nucleophile — nukleofilas statusas T sritis chemija apibrėžtis Dalelė, turinti laisvą elektronų porą ar didesnį elektronų tankį. atitikmenys: angl. nucleophile rus. нуклеофил …   Chemijos terminų aiškinamasis žodynas

  • nucleophile — noun Date: 1943 a nucleophilic substance (as an electron donating reagent) …   New Collegiate Dictionary

  • nucleophile — noun a compound or functional group that is attractive to centres of positive charge, and donates electrons, especially donating an electron pair to an electrophile to form a bond See Also: nucleophilic …   Wiktionary

  • nucleophile — nu·cleo·phile n(y)ü klē ə .fīl n a nucleophilic substance (as an electron donating reagent) * * * nu·cleo·phile (nooґkle o fīl″) an electron donor in chemical reactions involving covalent catalysis in which the donated electrons bond… …   Medical dictionary

  • nucleophile — nu·cleo·phile …   English syllables


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.