Nuages


Nuages

Nuage

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nuage (homonymie).
Stratocumulus perlucidus, vu d'une fenêtre d'avion.

Un nuage est formé d’un ensemble de gouttelettes d’eau (ou de cristaux de glace) en suspension dans l’air. L’aspect du nuage dépend de la lumière qu’il reçoit, de la nature, de la dimension, du nombre et de la répartition des particules qui le constituent. Les gouttelettes d’eau d’un nuage proviennent de la condensation de la vapeur d’eau contenue dans l’air. La quantité maximale de vapeur d’eau (gaz invisible) qui peut être contenue dans une masse d'air est fonction de la température: plus l’air est chaud, plus il peut contenir de vapeur d’eau (Voir Pression de vapeur saturante et Formule de Clapeyron).

On parle aussi de nuages de fumées et de nuages de poussière, par analogie avec les formes que prennent les nuages atmosphériques (amas, filaments, volutes).

Toujours par analogie, on parle de nuages de sauterelles (déplacement de grands nombres de criquets) et de nuages de points (regroupement de points sur des diagrammes mathématiques).

Sommaire

Formation des nuages

Un nuage en formation.
Épaisseurs des nuages en avril 2001

La formation de nuages résulte du refroidissement d'un volume d'air jusqu'à la condensation d'une partie de sa vapeur d'eau. Si le processus de refroidissement se produit au sol (par contact avec une surface froide , par exemple), on assiste à la formation de brouillard. Dans l'atmosphère libre, le refroidissement se produit généralement par soulèvement, en vertu du comportement des gaz parfaits dans une atmosphère hydrostatique, selon lequel un gaz se refroidit spontanément lorsque la pression baisse. Inversement, la dissipation des nuages se produit lorsqu'un réchauffement permet aux gouttelettes ou aux cristaux de glace de s'évaporer. Les nuages peuvent aussi perdre une partie de leur masse sous forme de précipitations, par exemple sous forme de pluie, grêle ou neige.

La condensation de la vapeur d'eau, en eau liquide ou en glace, se produit initialement autour de certains types de micro-particules de matière solide (aérosols), qu'on appelle des noyaux de condensation ou de congélation. La congélation spontanée de l'eau liquide en glace, dans une atmosphère très pure, ne se produit pas au-dessus de -40 °C. Entre 0 et -40 °C, les gouttes d'eau restent dans un état métastable (surfusion), qui cesse dès qu'elles rentrent en contact avec un noyau de condensation (poussière, cristal de glace, obstacle). Lorsque ce phénomène se produit au sol, on assiste à des brouillards givrants.

Juste après la condensation ou la congélation, les particules sont encore très petites. Pour des particules de cette taille, les collisions et l'agrégation ne peuvent pas être les facteurs principaux de croissance. Il se produit plutôt un phénomène connu sous le nom de effet Bergeron. Ce mécanisme repose sur le fait que la pression partielle de saturation de la glace est inférieure à celle de l'eau liquide. Ceci signifie que, dans un milieu où coexistent des cristaux de glace et des gouttelettes d'eau surfondue, la vapeur d'eau ambiante se condensera en glace sur les cristaux de glace déjà existants, et que les gouttelettes d'eau s'évaporeront d'autant. On voit ainsi que le soulèvement est doublement important dans la formation de nuages et de précipitation : en premier lieu comme mécanisme de refroidissement, et ensuite comme porteur de gouttelettes d'eau liquide jusqu'au niveau où elles deviennent surfondues.

Le soulèvement peut être dû à la convection, à la présence de terrains montagneux faisant obstacle à l'écoulement de l'air ou à des facteurs de la dynamique atmosphérique, comme les ondes baroclines (aussi appelées ondes frontales).

Types de nuages

Il existait au XIXe siècle une classification compliquée des nuages en fonction de leur apparence qui faisait usage de termes en latin. Cette classification n'est plus utilisée en météorologie moderne, bien qu'il en reste des reliquats.

La nomenclature moderne divise les nuages en deux grands types : convectifs et stratiformes.

  • Le soulèvement convectif : souvent vigoureux et au déclenchement abrupt, produit des nuages caractérisés par une extension verticale élevée, mais une extension horizontale limitée. Ces nuages sont désignés génériquement par le terme cumulus.
  • Le soulèvement dit synoptique est le résultat des processus de la dynamique en atmosphère stable, dans un écoulement stratifié. Ce soulèvement est graduel, produisant des systèmes nuageux d'une texture uniforme, pouvant couvrir des milliers de kilomètres carrés. Ces nuages sont désignés génériquement par le terme stratus. Il arrive parfois que ce soulèvement graduel déstabilise la couche atmosphérique, donnant lieu à des nuages convectifs imbriqués dans le nuage stratiforme.

Classification

Classification des nuages par altitude d'occurrence

Les deux types de nuages (cumulus et stratus) sont divisés en quatre groupes selon la hauteur de leur base (et non l'altitude de la cime). On qualifie le nuage élevé de cirrus et le nuage d'altitude moyenne d'altus. Il n'existe pas de préfixe pour les nuages bas. Ce système a été proposé en 1802 par Luke Howard.

Nuages élevés (Famille A)

Ils se forment au-dessus de 5 000 mètres dans la région froide de la troposphère. Ils sont classés en utilisant le préfixe cirro- ou cirrus. À cette altitude, l'eau gèle quasiment toujours : les nuages sont donc composés de cristaux de glace.

Les nuages dans la famille A sont :

Nuages moyens (Famille B)

Ils se développent entre 2 000 et 5 000 mètres et sont classés en utilisant le préfixe alto-. Ils sont formés de gouttelettes d'eau.

Les nuages dans la famille B sont :


Nuages bas (Famille C)

Ce sont des nuages de basses altitudes (jusqu'à 2 000 mètres) qui incluent les stratus. Lorsque ces derniers rencontrent la terre, on les appelle brouillard.

Les nuages dans la famille C sont :

  • stratocumulus : stratocumulus castellanus, stratocumulus duplicatus, stratocumulus floccus, stratocumulus lacunosus, stratocumulus lenticularis, stratocumulus mammatus, stratocumulus opacus, stratocumulus perlucidus, stratocumulus praecipitatio, stratocumulus radiatus, stratocumulus translucidus, stratocumulus undulatus
  • stratus : nuages bas à texture uniforme, souvent accompagnés de brouillard au sol : stratus fractus, stratus lenticularis, stratus nebulosus, stratus opacus, stratus praecipitatio, stratus translucidus, stratus undulatus

Nuages verticaux (Famille D)

Ces nuages peuvent avoir de forts courants verticaux et s'élèvent bien au-dessus de leur base. Ils se forment à différentes altitudes.

Les nuages dans la famille D sont :

Autres types

Quelques nuages peuvent être rencontrés dans la troposphère, stratosphère et mésosphère, comme les nuages noctulescents.

Nébulosité et opacité

Nuages colorés par le coucher de Soleil

Dans les rapports météorologiques, les METAR, la nébulosité et l'opacité des nuages sont signalés :

  • La nébulosité, ou couverture nuageuse, est la fraction du ciel couverte par les nuages d'un certain genre, d'une certaine espèce, d'une certaine variété, d'une certaine couche, ou d'une certaine combinaison de nuages. La nébulosité totale est la fraction du ciel caché par l'ensemble des nuages visibles[2]. Les deux se mesurent en octas, soit le un huitième de la voûte céleste, ou en dixième ;
  • L’opacité est la visibilité verticale à travers les nuages. Les nuages peuvent être minces et transparents comme les cirrus ou bloquer complètement la lumière.

Couleurs des nuages

Panorama de stratocumulus avec mamma en formation.

La diffusion de la lumière par les gouttelettes des nuages selon la théorie de Mie se fait surtout vers la direction d'où vient la lumière et dans la direction où elle va. Ainsi, la blancheur des nuages est maximale lorsque l'observateur dirige son regard dans un axe aligné avec le soleil, soit dans le dos ou devant lui. À tout autre angle, il reçoit seulement une fraction de la luminosité.

La dispersion de la lumière à travers les cristaux de glace des cirrostratus, obéit quant à elle à la diffusion de Rayleigh qui est isotrope selon l'angle mais dépend de la longueur d'onde. C'est pourquoi on voit souvent des halos circulaires autour du soleil lorsque ce type de nuage s'interpose.

Notes et références

  1. (fr)La Terre vue de l'Espace : Traînées de condensation, 12 septembre 2008, ESA Informations locales, Agence spatiale européenne. Consulté le 2009-07-06
  2. (fr)Nébulosité et nébulosité totale, Glossaire de la météorologie, EUMETCAL. Consulté le 2008-03-20

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


  • Portail de la météorologie Portail de la météorologie

Ce document provient de « Nuage ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Nuages de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • NUAGES — Un nuage est un ensemble visible de minuscules particules d’eau liquide ou de glace, ou des deux à la fois, en suspension dans l’atmosphère. Cet ensemble peut également comporter des particules d’eau liquide de plus grandes dimensions, des… …   Encyclopédie Universelle

  • Nuages — ist eine 1940 entstandene Instrumental Komposition von Django Reinhardt, die sich in Frankreich zum Hit und dann zum Jazzstandard entwickelte. Inhaltsverzeichnis 1 Kennzeichen des Stücks 2 Erste Einspielungen 3 Wirkungsgeschichte …   Deutsch Wikipedia

  • Nuages — For other uses, see Nuages (disambiguation). Nuages (French pronunciation: [nɥaʒ]) is one of the best known compositions by Django Reinhardt. He recorded about thirteen[1] versions of the song, which is a jazz standard and a mainstay of the… …   Wikipedia

  • Nuages flottants — L affiche du film. Données clés Titre original Ukigumo Réalisation …   Wikipédia en Français

  • Nuages de kordylewski — Diagramme montrant la position des points de Lagrange du système Terre Lune ; les nuages de Kordylewski pourraient exister aux points L4 et L5. Les nuages de Kordylewski sont de grandes concentrations de poussière qui pourraient exister aux… …   Wikipédia en Français

  • Nuages de magellan — Pour les articles homonymes, voir Magellan. Les nuages de Magellan sont deux galaxies naines irrégulières qui orbitent autour de la Voie lactée et sont ainsi des membres de notre Groupe local de galaxies. Le Grand Nuage de Magellan et le Petit… …   Wikipédia en Français

  • Nuages (disambiguation) — Nuages or Nuage (meaning cloud in French) may refer to: Nuages Jazz is an Ecuadorian based jazz group performing mostly in Gypsy and Semitic motifs Nuages (song) is a jazz piece by Django Reinhardt Nuages , one of the three sections of the… …   Wikipedia

  • Nuages du Monde — Studio album by Delerium Released October 3, 2006 Genre …   Wikipedia

  • Nuages d'ete — Nuages d été Nuages d été (Iwashigumo) est un film japonais réalisé par Mikio Naruse en 1958. Synopsis Yaé est une veuve de guerre. Elle vit à la campagne dans sa belle famille avec son fils unique. À l occasion d une réforme de l héritage chez… …   Wikipédia en Français

  • Nuages d'été — Données clés Titre original Iwashigumo Réalisation Mikio Naruse Scénario Shinobu Hashimoto Acteurs principaux Chikage Awashima Isao Kimura Michiyo Aratama …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.