Noyau (biologie)


Noyau (biologie)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir noyau.
Schéma du noyau et du réticulum endoplasmique : (1) Enveloppe nucléaire. (2) Ribosomes. (3) Pores nucléaires. (4) Nucléole. (5) Chromatine. (6) Noyau. (7) Réticulum endoplasmique granuleux. (8) Nucléoplasme.

En biologie cellulaire, le noyau est un organite, présent dans la majorité des cellules eucaryotes, et contenant la plupart du matériel génétique de la cellule. Il a deux fonctions principales : contrôler les réactions chimiques du cytoplasme et stocker les informations nécessaires à la division cellulaire. Il a un diamètre variant de 5 à 7 micromètres, ce qui fait de lui le plus grand des organites.

Enveloppe nucléaire

Le noyau est entouré par une double membrane appelée l'enveloppe nucléaire. Les membranes internes et externes de cette enveloppe fusionnent à intervalles réguliers, formant les pores nucléaires. Ces derniers permettent les échanges nucléo-cytoplasmiques dans les deux sens, comme par exemple la sortie des ARNm (ARN messagers) vers le cytoplasme et l'entrée de nucléotides dans le noyau nécessaire à la synthèse des ARN. Ainsi, l'enveloppe nucléaire régule et facilite le transport entre le noyau et le cytoplasme, tout en séparant les réactions chimiques se déroulant dans le cytoplasme de celles se déroulant à l'intérieur du noyau.

La membrane externe est en continuité avec le réticulum endoplasmique granuleux ou rugueux (REG) et peut être, comme ce dernier, parsemée de ribosomes sur sa face cytoplasmique. L'espace entre les deux membranes (appelé l'espace périnucléaire) est en continuité avec le lumen (espace interne) du REG. Quant à la membrane interne, elle est recouverte par la lamina sur sa face nucléoplasmique. La lamina est un réseau de protéines (environ 2000 types de protéines) qui joue un rôle de soutien et participerait selon des recherches récentes à l'organisation des mouvements de la chromatine pendant les différentes phases du cycle cellulaire.

Matériel génétique

À l'intérieur du noyau se trouve un ou plusieurs nucléoles entourés par une matrice fibreuse appelée le nucléoplasme. Le nucléoplasme est un liquide ayant une consistance gélatineuse (similaire, à ce niveau, au cytoplasme), dans lequel de nombreuses substances sont dissoutes. Ces substances comprennent des nucléotides triphosphates, des enzymes, des protéines et des facteurs de transcription. Le matériel génétique (ADN) est lui aussi présent dans le noyau, sous la forme d'un complexe ADN-protéines appelé chromatine et composé de plusieurs unités discontinues appelées chromosomes.

Il y a deux types de chromatine : l'euchromatine et l'hétérochromatine.

  • L'euchromatine est la forme la moins compacte d'ADN, et les régions d'ADN qui la constituent contiennent des gènes qui sont fréquemment exprimés par la cellule. Elle se trouve principalement au centre du noyau.
  • Au contraire, dans l'hétérochromatine, située principalement en périphérie du noyau, l'ADN est assez compact. Les régions qui la constituent soit contiennent des gènes qui ne sont pas exprimés par la cellule (ce type d'hétérochromatine est connue en tant que hétérochromatine facultative) ou bien fabriquent les télomères et centromères des chromosomes (ce type d'hétérochromatine est connue en tant que hétérochromatine constitutive). Dans les organismes multicellulaires, les cellules sont hautement spécialisées dans l'exécution de fonctions particulières, en conséquence différents ensembles de gènes sont requis et exprimés. Ainsi, les régions d'ADN qui constituent l'hétérochromatine varient suivant les types de cellules.

En anatomie, le nucléus, ou noyau est une zone plus hydratée formée de liquide gélatineux; il forme la partie centrale du disque intervertébrale. Dans le mouvement de flexion le nucléus se déplace vers l'arrière du disque intervertébrale, et en extension, il se déplace légèrement vers l'avant du disque.(Blandine-Calais-Germain)

Voir aussi


  • Portail de la biologie cellulaire et moléculaire Portail de la biologie cellulaire et moléculaire


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Noyau (biologie) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Noyau cellulaire — Noyau (biologie) Pour les articles homonymes, voir noyau. Schéma du noyau et du réticulum endoplasmique : (1) Enveloppe nucléaire. (2) Ribosomes. (3) Pores nucléaires. (4) …   Wikipédia en Français

  • Noyau de cellule — Noyau (biologie) Pour les articles homonymes, voir noyau. Schéma du noyau et du réticulum endoplasmique : (1) Enveloppe nucléaire. (2) Ribosomes. (3) Pores nucléaires. (4) …   Wikipédia en Français

  • BIOLOGIE — Le terme «biologie» ( 廓晴礼﨟, vie, et礼塚礼﨟, science) désigne la science qui étudie la vie. Il est utilisé, pour la première fois, par l’Allemand G. R. Treviranus (1802), dans Biologie oder Philosophie der lebenden Natur (Biologie ou Philosophie de… …   Encyclopédie Universelle

  • NOYAU ATOMIQUE — La découverte d’un noyau minuscule au centre de l’atome date du début du siècle (Rutherford, 1911), mais c’est celle du neutron (Chadwick, 1932) qui lança la physique nucléaire sur ses bases actuelles. Depuis lors, en effet, on admet qu’un noyau… …   Encyclopédie Universelle

  • Noyau acumbens — Noyau accumbens Le noyau accumbens est une structure neurale majeure du système de récompense Le noyau accumbens, aussi connu sous le terme latin nucleus accumbens septi (qui signifie noyau appuyé contre le septum), est un ensemble de neurones… …   Wikipédia en Français

  • Biologie Cellulaire — La biologie cellulaire, ou cytologie, est une discipline de la biologie étudiant les cellules et leurs organites, les processus vitaux qui s y déroulent ainsi que les mécanismes permettant leur survie (reproduction, métabolisme, homéostasie,… …   Wikipédia en Français

  • Noyau caude — Noyau caudé Noyau caudé Le noyau caudé d origine télencéphalique est l un des trois principaux composants des ganglions de la base, les deux autres étant le putamen et le globus pallidus formant tous deux le noyau lenticulaire. Ces trois… …   Wikipédia en Français

  • noyau — [ nwajo ] n. m. • 1530; noiel déb. XIIIe; lat. pop. °nodellus, de nodus « nœud » I ♦ Partie centrale et dure dans un fruit. ♢ Bot. Partie dure et lignifiée de l endocarpe, renfermant l amande (⇒ graine) ou les amandes de certains fruits à… …   Encyclopédie Universelle

  • Noyau Rouge — Section transversale du mésencéphale au niveau du colliculus supérieur, laissant apercevoir le noyau rouge. Le noyau rouge est une structure paire située dans le tegmentum mésencéphalique, et se compose de deux parties appelées: néorubrum… …   Wikipédia en Français

  • BIOLOGIE MOLÉCULAIRE — Formés de molécules, les êtres vivants (qu’ils soient uni ou pluricellulaires) sont des systèmes organisés, en perpétuel état de renouvellement. Échangeant à tout instant avec le milieu dans lequel ils se trouvent des flux d’information, de… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.