Novak Djokovic


Novak Djokovic

Novak Đoković

Novak Đoković Tennis pictogram.svg
Novak Đoković at the 2009 French Open 3.jpg
Carrière professionnelle
2003 – aujourd'hui
Pays représenté(s) Serbie Serbie
Naissance 22 mai 1987 (22 ans)
Belgrade
Surnom(s) Nole
Djoker
Taille / poids 187 cm / 80 kg
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Entraîneur(s) Marian Vajda
Gains en tournois 13 249 321 US $
Palmarès
En simple
Titre(s) 13
Finale(s) perdue(s) 11
Meilleur classement 3e (09/07/2007)
En double
Titre(s) 0
Finale(s) perdue(s) 1
Meilleur classement 134e (20/08/2007)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R.-G. Wim. US
Simple V(1) 1/2 1/2 F(1)
Double 1/64 1/64 1/32 1/64
Médaille(s) olympique(s)
Simple - - 1
Mise à jour de la boîte : 17/09/2009 • Actualiser
Consultez la documentation du modèle

Novak Đoković (prononcé [ˈnɔvaːk 'ʥɔːkɔviʨ] ; en serbe cyrillique, Новак Ђоковић) ou Novak Djokovic[1], né le 22 mai 1987 à Belgrade, est un joueur de tennis serbe, classé 3e joueur mondial à l'ATP Tour entre le 13 août 2007 et le 11 mai 2009.

Le 27 janvier 2008, Đoković remporte son premier titre du Grand Chelem à l'Open d'Australie 2008 à seulement 20 ans, après avoir battu en demi-finale le double tenant du titre et n°1 mondial Roger Federer en 3 sets. Il devient ainsi le premier Serbe de l'histoire à remporter un titre du Grand Chelem en simple. Il remporte la même année la Masters Cup, tournoi de prestige réunissant les 8 meilleurs joueurs de la planète[2].

Novak Đoković a acheté les droits de l'Open des Pays-Bas pour le transférer à Belgrade[3].

Sommaire

Biographie

Né dans une famille de skieurs reconvertis dans la restauration, Novak Đoković a commencé à jouer au tennis à l'âge de 4 ans. Il est l'aîné d'une famille dans laquelle Marko, 16 ans, et Đorđe, 13 ans, ont également pour ambition d'être joueurs de tennis professionnels. D'ailleurs, en 2007, Novak joue en double avec son cadet, Marko Đoković. Il parle serbo-croate, anglais, allemand et italien. Sur le circuit, son humour, pour lequel il est réputé lui vaut le surnom de "Djoker". Ses grands rivaux sont Roger Federer, Rafael Nadal, Andy Murray et Andy Roddick.

Personnalité

Novak Đoković est un joueur assidu, ambitieux et motivé, qui prend sa carrière très au sérieux. Toutefois, on le sait doté de beaucoup d'humour : on a pu voir un bon nombre de reportages où il "amuse la galerie", même avant certains très gros matches (notamment en demi-finale de l'US Open en 2007). Peut-être est-ce son moyen de faire redescendre la pression. Il a un certain talent pour imiter la plupart des joueurs du circuit, en particulier Maria Sharapova, Rafael Nadal, Andy Roddick ou même Roger Federer qu'il a imité dans les vestiaires lors d'un tournoi[4].

Caractéristiques de son jeu

Novak Đoković effectuant une vollée

Novak Đoković est considéré comme l'un des joueurs les plus complets du circuit. Athlète de haut niveau, il s'illustre sur le court par sa très bonne couverture de terrain, peut-être la meilleure avec celle de Rafael Nadal. De plus, il commet peu de fautes directes. Son service en soi n'a rien de monstrueux, mais il est plutôt rapide et bien varié. De plus, Đoković surprend fréquemment par sa capacité à sortir une grosse seconde balle dans les moments importants. Bon serveur, donc, excellent retourneur, Đoković s'est aussi bien renforcé à la volée grâce à la pratique du double aux côtés de son compatriote Viktor Troicki. Mais le meilleur coup du serbe reste incontestablement son revers à deux mains, peut-être le meilleur du circuit. Si son coup-droit est solide, son revers est exceptionnel. À plat, surtout, il est capable de faire avancer la balle à une allure supersonique et de toucher n'importe quelle zone du terrain. Quelle que soit sa position, il est toujours impeccablement placé pour effectuer ce coup. Il a également appris à le slicer pour monter au filet sur gazon et son amortie de revers est redoutable sur terre battue. Côté coup-droit, il peut également être très dangereux, que ce soit long de ligne ou dans les diagonales, mais c'est lorsque il va chercher le court-croisé que son coup-droit est véritablement le plus percutant.

Tactiquement, en revanche, il reste perfectible, notamment dans l'utilisation du contre-pied (il a tendance à utiliser à outrance le droite/gauche, ce qui, contre un Rafael Nadal par exemple lui complique considérablement la tâche).

Statistiques

Le tableau ci-dessous récapitule le classement mondial de Novak Đoković dans les différents secteurs de jeu depuis 2007.

Secteur de jeu en 2007[5] en 2008[6] au 20/04/2009[7]
% ou Nb Position % ou Nb Position % ou Nb Position
Aces 518 6e 487 10e 157 15e
Pourcentage de 1er service 64% - 65% - 64% 17e
Points gagnés sur le 1er service 72% - 74% - 72% 31e
Points gagnés sur le 2nd service 54% 6e 57% 3e 53% 16e
Jeux de service remportés 84% 10e 87% 6e 84% 10e
Balles de break sauvées 65% 8e 68% 2e 66% 12e
Points gagnés en retournant le 1er service 32% 10e 33% 3e 33% 9e
Points gagnés en retournant le 2nd service 53% 9e 53% 10e 54% 11e
Jeux de retour remportés 28% 10e 30% 4e 31% 9e
Balles de break converties 43% - 47% 1er 41% 39e
  • Les chiffres de 2009 sont peu représentatifs étant donné le peu de matches joués.

Technique

La première balle de service de Novak Đoković lui occasionne de nombreux points gratuits, et sa deuxième balle est remarquable ; quelle que soit sa position sur le court, il peut jouer court, long, croisé ou long de ligne, avec une capacité égale à tirer le point gagnant du coup droit et du revers avec la patience nécessaire pour attendre le moment idéal. Très difficile à déborder, il excelle dans la distribution du jeu en imprimant un rythme à l'échange, qui devient difficile à soutenir.

Physique

Carrière

À l'âge de 12 ans, il rejoint l'Académie de Nikki Pilić à Munich, en Allemagne.

Il passe professionnel en 2003 à l'âge de 16 ans. En 2004, il fut demi-finaliste de l'Open d'Australie en junior, à la fois en simple et en double associé à Scoville Jenkins.

À noter que Novak Đoković est devenu, en remportant l'Open d'Australie, l'un des cinq joueurs en activité à avoir atteint les demi-finales des quatre tournois du Grand Chelem (avec Roger Federer, Marat Safin, David Nalbandian et Rafael Nadal) et le plus jeune joueur de l'ère Open à avoir réalisé cet exploit.

2005-2006 : débuts

Au début de l'année 2005, il est classé n°188 à 17 ans.

Au début de l'année 2006, il est classé n°78 à 18 ans. C'est cette année-là qu'il se fait connaître auprès du grand public, notamment par sa brillante performance lors des Internationaux de France de Roland-Garros 2006 durant lesquels il élimine trois têtes de série, parvenant en quarts de finale contre Rafael Nadal où il dut abandonner en raison d'une blessure au dos après avoir perdu les deux premiers sets.

Il remporte deux tournois, à Amersfoort et Metz, et atteint la finale du tournoi d'Umag.

Il a joué aussi une demi-finale du tournoi de Zagreb et un quart de finale du tournoi de Rotterdam où il fut battu au jeu décisif du dernier set par le futur vainqueur du tournoi Radek Štěpánek.

Ses belles performances lui permettent de terminer l'année 2006 à la 16ème place mondiale à 19 ans.

2007

L'année 2007 commence de la meilleure des façons pour lui par une victoire au tournoi ATP d'Adélaïde, où il s'impose en finale face à l'australien Chris Guccione en trois sets. Il enchaîne ensuite par un 8e de finale à l'Open d'Australie perdu face à Roger Federer (6-2, 7-5, 6-3). Après une défaite au premier tour à Marseille, Novak atteint la demi-finale à Rotterdam puis les quarts de finale de l'Open de Dubaï où il s'incline une fois encore contre le n°1 mondial et futur vainqueur de l'épreuve Roger Federer.

Son talent explose en mars puisqu'il parvient en finale du Masters d'Indian Wells, finale qu'il perd 6-2, 7-5 contre l'espagnol Rafael Nadal. C'est la première fois qu'il joue une finale de Masters Series mais il réitère cet exploit la semaine suivante à Miami.

Il gagne cette fois-ci le tournoi face à Guillermo Cañas (6-3, 6-2, 6-4) sans perdre un seul set de la quinzaine et en éliminant Rafael Nadal en quart de finale. Il devient alors le plus jeune vainqueur de ce tournoi et fait partie des 18 joueurs de moins de 20 ans à entrer dans le top 10. Après cette victoire, il devient n°7 mondial et déclare déjà avec un sérieux et un aplomb déconcertant que son objectif est de devenir n°1 mondial.

Grâce à ses 24 victoires en 3 mois, il passe à la seconde place du classement Race, à seulement 4 points de Roger Federer et à la 5e place du classement ATP Technique.

Début mai, il gagne à Estoril contre le Français Richard Gasquet : 7-6, 0-6, 6-1.

En juin, le tournoi de Roland-Garros commence. Novak passe les deux premiers tours sans trop de difficultés puis remporte en cinq sets l'un des plus beaux matches de la quinzaine face au surprenant joueur français Olivier Patience. En 8e de finale, il élimine rapidement l'espagnol Fernando Verdasco : 6-3, 6-3, 7-62. Il s'impose ensuite contre le Russe Igor Andreev (6-3, 6-3, 6-3) grâce à de bonnes variations. Il se retrouve donc en demi-finale, la première de sa carrière en Grand Chelem, contre le grand favori de l'épreuve, Rafael Nadal. Après deux sets très disputés, le Serbe craque pour s'incliner 7-5, 6-4, 6-2 en deux heures et demie. Il obtient, lors de cette édition, le Prix Bourgeon, décerné à la « révélation du circuit international, sève du tennis de demain ». Cette performance lui a permis de passer de la 6e à la 4e place mondiale.

À Wimbledon, après avoir disputé 10 tie-breaks (pour 8 gagnés) lors des tours précédents, notamment face à Lleyton Hewitt 7-6, 7-6, 4-6, 7-6 en 4h13 et Márcos Baghdatís 7-6, 7-6, 6-7, 4-6, 7-5 en 4h59, il arrive en demi-finale où il retrouve à nouveau Rafael Nadal. Cette fois, il parvient à remporter le premier set, mais abandonne dans le 3e set suite à des blessures, certainement occasionnées par les longs matches disputés les jours précédents, le score était de 6-3, 1-6, 1-4.

Au tournoi de Umag (Croatie - Terre Battue), où Đoković est tête de série N°1, il passe le premier tour aisément, contre l'espagnol Pablo Andujar (158e au classement ATP), en deux sets : 6-1, 6-3. Mais au deuxième tour, il se fait éliminer par son compatriote et ami serbe Viktor Troicki, 176e au classement ATP, en 3 sets (6-2, 4-6, 5-7). Il participe au double avec Marko Đoković (son frère cadet). Les deux Serbes ne passent pas l'obstacle de la paire française Mathieu Montcourt/Édouard Roger-Vasselin (5-7, 1-6).

Le 12 août, il emporte le Rogers Cup (Montreal) (Canada - Dur), après avoir battu successivement l'américain Andy Roddick, l'espagnol Rafael Nadal en demi-finale sur le score de 7-5 6-3 et, en finale, le Suisse numéro 1 mondial Roger Federer 7-6 (7-2), 2-6, 7-6 (7-2). Depuis que Rafael Nadal et Roger Federer occupent les deux premières places au classement mondial, Đoković est le premier à les battre dans un même tournoi. Cette performance lui permet de devenir le premier joueur depuis Boris Becker en 1994 à battre les trois premiers du classement ATP dans un même tournoi[8].

Au tournoi de Cincinnati (Ohio/USA - Dur), Novak perd face à Carlos Moyá, dès le deuxième tour. (6-4 6-1)

L'US Open commence, et Novak passe au deuxième tour aux dépens de Robin Haase (qui remplace Mario Ančić, forfait), 6-2 6-1 6-3. Dans un match beaucoup plus intense, face à Radek Štěpánek, il se qualifie pour les 16èmes de finale (6-7 7-6 5-7 7-5 7-6). Puis se défait de l'argentin Juan Martín del Potro en 3 set (6-1 6-3 6-4) pour accéder aux huitièmes de finale. Novak continue son petit bonhomme de chemin, tout d'abord en accédant aux quarts de finale, grâce à une victoire sur Juan Mónaco (7-5 7-6 6-7 6-1). Puis il prend sa revanche de Cincinnati en éliminant Carlos Moyá (6-4 7-6 6-1) pour arriver en demi finale, où il s'impose facilement face à l'espagnol David Ferrer (6-4 6-4 6-3). Il retrouve ainsi en finale le suisse Roger Federer, 1er au classement ATP contre lequel il échoue sur le score de 7-6 7-6 6-4[9]. Cette première finale en Grand Chelem lui valut un accueil triomphal à son retour en Serbie ; le premier ministre Vojislav Koštunica, notamment, l'attendait à l'aéroport.

Une semaine après cet exploit, Novak et ses collègues serbes Janko Tipsarević, Nenad Zimonjić et Viktor Troicki, font entrer la Serbie dans le groupe mondial de Coupe Davis. Pour cela, ils battent l'Australie emmenée par Lleyton Hewitt sur la terre battue (Indoor) de Belgrade (Serbie). En premier match, Novak prend le dessus sur Peter Luczak, puis les australiens reviennent à 1-1 avec la victoire de Lleyton Hewitt sur Janko Tipsarević (6-2, 3-6, 4-6, 6-1, 6-1). Grâce au succès de la paire Zimonjić/Đoković face au binôme Hanley/Hewitt, les Serbes prennent l'avantage à 2-1. Lleyton Hewitt étant forfait à cause d'une infection, c'est Chris Guccione qui tente, en vain, d'empêcher la Serbie d'entrer dans le groupe mondial face à Novak devant lequel il s'incline 6-3 7-6 7-6.

Le 8 Octobre, il remporte le tournoi de Vienne, son 5e titre de l'année et 7ede sa carrière, en éliminant l'américain Robby Ginepri, puis le tchèque Tomáš Zíb. Novak prend le dessus, difficilement, sur l'argentin Juan Ignacio Chela (en sauvant deux balles de match), puis il bat l'italien Andreas Seppi en demies, avant de gagner le titre aux dépens du Suisse Stanislas Wawrinka en deux sets, 6-4 6-0.

À Madrid, Đoković s'incline en demi-finale face à David Nalbandian au score de 4-6 64-7 ; après avoir pourtant éliminé Fernando Verdasco, Mario Ančić et Juan Carlos Ferrero.

Au Masters de Paris-Bercy, Novak perd dès son entrée en lice face au français Fabrice Santoro en deux sets, 6-3 6-2, match dans lequel Novak « n'a pas joué dignement de son rang de n°3 mondial » et « est passé à côté de son match », à cause de, notamment, 34 fautes directes, soit la moitié des points du français[10].

Et c'est une fin d'année difficile pour Novak, qui, mal remis d'une opération récente, s'incline en matchs de poule au Masters, à Shanghai face à David Ferrer, Richard Gasquet et Rafael Nadal (6-4 6-4), soit un total de 3 défaites sur 3 matchs joués.

Mais c'est une année 2007 qui fut très intense et réussie pour Novak, notamment grâce à ses 68 victoires sur 84 matchs joués. Aussi car il a atteint les demi-finales à Wimbledon, à Roland-Garros et a atteint la finale à l'US Open pour la première fois de sa carrière. Il a aussi atteint la 3e place mondiale, soit son meilleur classement. Et bien sûr, Novak Đoković s'est illustré, cette année, comme un champion puisque c'est le seul (depuis Boris Becker en 1994) à battre 3 joueurs du top 5 de l'époque, à savoir : Roger Federer (1er), Rafael Nadal (2e) et Andy Roddick (5e), dans un même tournoi (Au Masters de Montreal). Novak a aussi atteint son meilleur classement en double, en pointant à la 134e place.

2008

Novak Đoković débute sa saison par la Hopman Cup où il se hisse, avec sa compatriote Jelena Janković, en finale contre les Américains Serena Williams et Mardy Fish. Mais ils perdent cette finale, 2 matchs à 1 (Đoković ayant gagné son simple, Jankovic perdu le sien et tous deux ayant perdu le double.)

Lors de l'Open d'Australie, Novak Đoković rassure ses fans après une fin d'année 2007 calamiteuse. Il élimine successivement Benjamin Becker, Simone Bolelli, Sam Querrey, Lleyton Hewitt, David Ferrer et se qualifie pour la finale en battant le numéro 1 mondial Roger Federer (7-5, 6-3, 7-65), et tout cela sans perdre la moindre manche. Il devient ainsi le premier joueur à battre Federer en 3 sets dans un tournoi du Grand Chelem depuis Gustavo Kuerten à Roland-Garros 2004, et met ainsi fin à la série de 10 finales consécutives en Grand Chelem du suisse. Il est opposé, en finale, au français Jo-Wilfried Tsonga, tombeur de l'espagnol Rafael Nadal. Après un combat spectaculaire, Novak prend finalement le meilleur sur le français, sur le score de 4-6, 6-4, 6-3, 7-62, succédant ainsi à Roger Federer au palmarès de ce tournoi. À noter qu'il est le premier Serbe de l'histoire du tennis à gagner un Grand Chelem en simple (hommes et femmes confondus).

Le premier tour de la Serbie en Coupe Davis se joue alors contre la Russie (Double vainqueur de l'épreuve). Suite au forfait de Novak - atteint de fièvre - pour le premier simple, et de Janko Tipsarević, malade lui aussi, la Russie prend rapidement le dessus pour mener 2-0, grâce aux victoires de Nikolaï Davydenko aux dépens de Viktor Troicki et de Mikhail Youzhny, contre Nenad Zimonjić. La paire Novak Đoković/Nenad Zimonjić s'impose ensuite face à la paire russe Mikhail Youzhny/Dmitri Tursunov et la Serbie revient à 2-1. Contre Nikolaï Davydenko, lors du match des numéros 1, Novak distance l'indébordable russe et mène deux sets à rien, avant d'être rattrapé par la fatigue de la maladie et de l'accumulation de matches, et de devoir abandonner (suite à cet abandon, il dût aller passer une visite de contrôle à l'hôpital)[11]. La Serbie est finalement éliminée par la Russie, sur le score de 3-2, après la victoire de Viktor Troicki sur Dmitri Tursunov lors du match facultatif.

Đoković s'aligne ensuite à l'Open 13, contre l'avis de son entourage. Hors de forme, il se fait éliminer dès les quarts de finale par le tenant du titre français Gilles Simon en 3 sets : 2-6, 7-66, 3-6.

Il annule ensuite sa participation au tournoi de Rotterdam, afin de mieux se préparer à l'Open de Dubaï puis défendre les points de sa finale aux Masters d'Indian Wells et ceux de sa victoire à Miami l'an passé.

À l'Open de Dubaï, Novak Đoković s'incline en demi-finale face à l'américain Andy Roddick, numéro 6 mondial, et futur vainqueur du tournoi, en 2 sets : 7-6, 6-3.

La semaine suivante, il se rend à Indian Wells pour disputer le premier Masters Series de la saison. Il réalise le tournoi parfait, battant successivement Andreas Seppi, Philipp Kohlschreiber, Guillermo Cañas, Stanislas Wawrinka et Rafael Nadal, sans perdre un seul set. En finale, il trouve face à lui le revenant américain Mardy Fish, tombeur de Nikolay Davydenko, Lleyton Hewitt, David Nalbandian et du n°1 mondial Roger Federer. Après un match à multiples rebondissements, le serbe s'impose 6-2, 5-7, 6-3.

Il enchaîne avec une véritable contre-performance en s'inclinant dès le 2ème tour du Masters de Miami, dont il est pourtant tenant du titre, battu par le Sud Africain Kevin Anderson en 3 sets : 6-7, 6-3, 4-6. Cette contre performance est très préjudiciable à sa volonté de devenir numéro 1 mondial car il perd le bénéfice points acquis la saison précédente lors de ce même tournoi. Toutefois, Đoković reste confiant : il est loin devant son premier poursuivant direct au classement, le russe Nikolay Davydenko, et aura la possibilité de revenir sur Nadal lors de la saison sur terre battue, pendant laquelle l'espagnol aura plus de 2000 points à défendre.

Il parvient jusqu'en demi-finale au Masters de Monte-Carlo avant d'abandonner face à l'inévitable Roger Federer alors qu'il était mené sur le score de 6-3, 3-2. Aux journalistes, il expliquera avoir été victime de maux de gorge.

Deux semaines plus tard, le 11 mai 2008, il remporte le Masters de Rome face à l'étonnant suisse Stanislas Wawrinka au terme d'une finale acharnée (4-6, 6-3, 6-3). Il bat successivement le belge Steve Darcis, le russe Igor Andreev, l'espagnol Nicolas Almagro en quart de finale et le tombeur de Federer, le tchèque Radek Štěpánek, en demi-finale. C'est le quatrième masters series de sa jeune carrière.

Au Masters d'Hambourg, il se hisse sans problème jusqu'en demi-finale où il affronte Rafael Nadal. Ce match restera dans les annales des matchs de terre battue. En effet, les joueurs évoluent simultanément à un niveau de jeu extraordinaire. Novak mène 3-0 dès le premier set en pratiquant un tennis injouable, puis un Nadal que l'on n'avait plus vu depuis bien longtemps revient dans le match et tous deux jouent au plus haut niveau pendant trois sets. Victoire de Nadal (7-5, 2-6, 6-2), qui remportera le lendemain le tournoi aux dépens de Roger Federer.

Roland Garros 2008 : Đoković bat successivement l'allemand Denis Gremelmayr (4-6, 6-3, 7-5, 6-2), puis l'espagnol M.López Jaen (6-1, 6-1, 6-3) avant de faire chuter l'américain Wayne Odesnik (7-5, 6-4, 6-2) puis le francais Paul-Henri Mathieu (6-4, 6-3, 6-4) en 8e de finale. En quarts de finale, il rencontre le tout jeune prodige letton Ernests Gulbis. Ce dernier lui pose problème notamment grâce à son redoutable service, fréquemment au delà des 210 km/h. Nerveux, le serbe parvient pourtant à le vaincre en trois manches. Il est opposé en demi-finale à Rafael Nadal, terrible tombeur de son compatriote Nicolas Almagro (6-1, 6-1, 6-1), et s'incline en trois sets (6-4 6-2 7-6) après un match où l'espagnol n'a été ébranlé qu'au troisième set. Parallèlement, il rate l'occasion de ravir à Nadal sa seconde place au classement ATP.

Il participe la semaine suivante au tournoi du Queen's Club. En quart de finale, il bat Lleyton Hewitt en 2 sets secs (6-2, 6-2), et ne laisse aucune chance au numéro 8 mondial David Nalbandian qu'il étrille en demi-finale (6-1, 6-0). Il est battu en finale par Rafael Nadal en pleine confiance à l'occasion d'un match superbe, perdu 7-66, 7-5, 2 sets durant lesquels il avait pourtant réussi à obtenir à chaque fois 1 break d'avance.

À Wimbledon, il élimine Michael Berrer au 1er tour (7-5, 2-6, 6-3, 6-0) mais perd au 2e tour contre Marat Safin en 3 sets : 6-4, 7-63, 6-2, c'est la 1ère fois depuis 5 tournois du Grand Chelem que Novak Đoković n'arrive pas en demi-finale.

Au Masters du Canada dont il est tenant du titre, il est éliminé en quarts de finale par Andy Murray en 2 sets : 6-3, 7-63.

Au Masters de Cincinnati, Novak Đoković remporte une somptueuse victoire en 1/2 finale contre un Rafael Nadal déjà assuré de devenir n°1 mondial et que l'on croyait invincible, 6-1, 7-5. Il met fin à une série de 32 victoires consécutives de l'Espagnol et se qualifie pour la finale. En finale cependant, il péclote et s'incline en deux sets face à Andy Murray: 7-64, 7-65 en 2h23 de jeu. À l'issue du tournoi, Novak reprend sa place de n°2 du classement ATP Race 2008 (classement des meilleurs joueurs de l'année), derrière Rafael Nadal mais devant Roger Federer.

Novak Đoković s'incline en demi-finale des Jeux Olympiques face à Rafael Nadal (6-4, 1-6, 6-4) au terme d'un match de plus de 2 heures. Il quitte le court visiblement très touché par cette défaite, mais décrochera néanmoins la médaille de bronze le lendemain lors du match pour la 3e place qui l'oppose à James Blake.

Suite aux bonnes performances de Novak Đoković à Cincinnati et aux Jeux Olympiques, et aux relatives mauvaises performances de Roger Federer à ces 2 tournois, l'écart de points entre ces 2 joueurs n'est plus que de 825 points à l'issue des JO. Le Serbe a donc la possibilité de ravir au Suisse sa place de n°2 mondial s'il remporte l'US Open, ou si Đoković atteint la finale et Federer échoue avant les quarts de finale.

À l'US Open, il se qualifie pour les demi-finales après avoir éliminé Arnaud Clément (6-3, 6-3, 6-4), Robert Kendrick (7-66, 6-4, 6-4), Marin Čilić (67-7, 7-5, 6-4, 7-60), Tommy Robredo (4-6, 6-2, 6-3, 5-7, 6-3) et Andy Roddick (6-2, 6-3, 3-6, 7-6). Cependant, il ne réédite pas sa performance de l'année précédente, sorti par Roger Federer (6-3, 5-7, 7-5, 6-2) aux portes de la finale. Ainsi, il ne saisit pas l'occasion de ravir la place de n°2 mondial au Suisse.

Deux semaines plus tard, le Serbe s'aligne au tournoi de Bangkok, en Thaïlande. Il bat Simon Stadler (6-1, 6-3), puis doit batailler au tour suivant pour se défaire du Suédois Robin Söderling (6-4, 7-5), avant de s'imposer en demi-finale face au Tchèque Tomáš Berdych (7-5, 6-1). En finale, il retrouve Jo-Wilfried Tsonga, qu'il avait battu en finale de l'Open d'Australie et qui cette fois prend le meilleur sur le numéro 3 mondial (7-64, 6-4).

Il s'incline au Masters de Madrid face à Ivo Karlovic, le meilleur serveur du circuit avec Roddick, en 2 tie-breaks. Il participe aux Masters de Paris-Bercy qui est le dernier tournoi de la saison (hormis les Masters). Il n'y a jamais brillé et veut terminer sa saison sur une bonne note. En effet, l'an dernier, il avait été sorti par Santoro au premier tour. Cette année, il passe le premier tour sans encombre contre Dmitry Tursunov sur abandon dans le deuxième set (6-4, 4-3 abandon). En huitièmes de finales, il retrouve Jo-Wilfried Tsonga pour leur troisième confrontation de l'année avec une victoire partout. Il se fait sortir en trois sets par le Français (6-4, 1-6, 6-3) en jouant en dessous de son meilleur niveau, Tsonga sera le futur lauréat de l'épreuve.

À la Masters Cup, Novak Đoković se retrouve dans le groupe or avec Jo-Wilfried Tsonga, Nikolay Davydenko et Juan Martin Del Potro. Il remporte sa première rencontre contre Del Potro (7-5, 6-3). Grâce à la défaite de Tsonga contre Del Potro et à sa victoire contre Davydenko (7-63, 0-6, 7-5), il se qualifie pour les demi-finales avant même de disputer son troisième match de poule contre Tsonga qu'il perdra d'ailleurs 1-6, 7-5, 6-1. En demi-finale, il affronte le Français Gilles Simon devant lequel il avait dû s'incliner à Marseille. Cette fois-ci, il le bat en 3 sets (4-6, 6-3, 7-5) et se qualifie pour la finale. Il remporte la finale face à Davydenko (6-1, 7-5) et gagne sa première Masters Cup.

À 21 ans seulement, Novak Đoković clôt en apothéose la meilleure saison de sa carrière marquée par un titre en Grand Chelem (Open d'Australie), 2 titres en Masters Series (Indian Wells et Rome), et le titre en Masters Cup. Il reste n°3 mondial mais se rapproche à 10 points seulement de la place de n°2 occupée par Roger Federer[12].

2009

Novak Đoković débute sa saison à l'Open de Brisbane où, tête de série n° 1, il s'incline au premier tour devant Ernests Gulbis (6-4, 6-4). Bénéficiaire d'une wildcard au tournoi de Sydney, il lui fallait atteindre la finale pour ravir à Roger Federer sa place de n° 2 mondial, mais après avoir aisément éliminé Paul-Henri Mathieu et Mario Ancic, il échoue en demi-finale face à Jarkko Nieminen.

Le Serbe tente ensuite de conserver son titre à l'Open d'Australie. Au 1er tour, il se défait du qualifié Andrea Stoppini avant de battre le Français Jérémy Chardy au 2nd tour et Amer Delic au 3e tour plus difficilement. En 8e de finale, il s'impose face à Marcos Baghdatis en 4 manches accrochées (6-1, 7-61, 65-7, 6-2). Il abandonne en quart de finale face à Andy Roddick étant mené 2 manches à une et fatigué par son match face à Marcos Baghdatis.

Après une bonne semaine de repos, il participe à l' Open de Dubaï où il obtient le 1er titre de sa saison sans trop de difficultés, mise à part sa demi-finale contre Gilles Simon (3-6, 7-5, 7-5 en 2 h 46). Le week-end suivant, Novak est sélectionné pour disputer la rencontre de Coupe Davis entre la Serbie et l'Espagne. Il s'incline lors du premier simple face à David Ferrer qui prend sa revanche de Dubaï (6-3, 6-3, 7-64). Il participe ensuite au tournoi d'Indian Wells, où il est tenant du titre, mais reproduisant le même scénario qu'à l'Open d'Australie un mois plus tôt, Andy Roddick l'élimine dès les quarts de finale.

Le Serbe connait un début de saison très inférieur à 2008, mais dès la semaine suivante au Masters de Miami, il se ressaisit en éliminant coup sur coup Jo-Wilfried Tsonga en quarts de finale puis le n°2 mondial Roger Federer en demi-finale. Il s'incline néanmoins en finale face à Andy Murray. Malgré 2 défaites en coupe Davis sur terre battue quelques semaines auparavant, Novak Đoković entame la saison sur terre-battue plutôt bien. Il redevient convaincant en battant notamment Fernando Verdasco (6-2, 4-6, 6-3) et atteint la finale pour la première fois de sa carrière. En finale face à l'inévitable Rafael Nadal le "Djoker" frôle l'exploit en réussissant à prendre un set au Majorquain qui n'en avait concédé aucun depuis 2006, cependant le Serbe est dépassé physiquement sur la fin et finit par craquer (3-6, 6-2, 1-6).

Novak enchaine avec le Masters de Rome où il atteint la finale en éliminant en demi-finale le n°2 mondial Roger Federer comme à Miami. Mais il s'incline pour la huitième fois d'affilée sur terre battue face à Rafael Nadal (7-62, 6-2). La semaine suivante, il remporte chez lui à Belgrade sur terre battue son deuxième tournoi de la saison contre le Polonais Łukasz Kubot sur le score de 6-3, 7-6(0). Il quitte la 3e place mondiale au classement ATP, le 11 mai, devancé par Andy Murray, place qu'il occupait alors depuis juillet 2007.

Il a la possibilité de retrouver sa 3e place mondiale s'il atteint la finale du Masters de Madrid 2009, malheureusement pour lui il trébuche en demi-finale face au n°1 mondial Rafael Nadal (3-6, 7-65, 7-69) après un match extraordinaire d'une durée record de 4h02 où il obtient pourtant 3 balles de match au tie-break du 3e set. À Roland-Garros il s'incline dès le 3e tour face à l'allemand Philipp Kohlschreiber, le Serbe restait pourtant sur deux demi-finales consécutives à Paris.

Sur gazon, la semaine suivante, au Open de Halle en Allemagne, il s'incline en finale contre un autre Allemand Tommy Haas, alors 41e à l'ATP, sur le score de 6-3, 6-7(4), 6-1. C'est contre ce même joueur allemand que Novak Đoković s'incline au tournoi de Wimbledon, au stade des quarts de finale (7-5, 7-66, 4-6, 6-3).

Sa tournée nord-américaine débute par un quart de finale au Masters du Canada. Après un premier tour pas franchement rassurant face à Peter Polansky, il hausse le ton pour corriger Mikhail Youzhny. Mais il échoue en quarts de finale face à Andy Roddick, en deux sets accrochés. Pas de quoi retrouver sa confiance de l'année précédente. Néanmoins, à Cincinatti, il reprend du poil de la bête. Il élimine successivement Ivan Ljubicic, Jérémy Chardy, Gilles Simon et Rafael Nadal sans perdre une manche. En finale, il est impuissant face à Roger Federer, intouchable du premier au dernier point (6/1 7/5). Lors de la remise des prix, il déclare d'ailleurs, avec l'humour qu'on lui connaît : "De toute cette finale, c'est maintenant que j'aurai été le plus proche du titre".

Programme 2009 provisoire

  • Détail des tournois où Novak Đoković a prévu de jouer en 2009[13].
Date Tournoi Lieu Catégorie Surface Résultat
en 2009
Ultime Adversaire Résultats
en 2008
05/01 - 11/01 Open de Brisbane Queensland (Australie) ATP 250 Series Dur 1/16 finale Lettonie Ernests Gulbis -
12/01 - 18/01 Tournoi de Sydney Sydney (Australie) ATP 250 Series Dur 1/2 finale Finlande Jarkko Nieminen -
19/01 - 01/02 Open d'Australie Melbourne (Australie) Grand Chelem Dur 1/4 finale
États-Unis Andy Roddick Victoire
16/02 - 22/02 Open 13 Marseille (France) ATP 250 Series Dur 1/2 finale
France Jo-Wilfried Tsonga 1/8 finale
23/02 - 01/03 Open de Dubaï Dubai (UAE) ATP 500 Series Dur Vainqueur Espagne David Ferrer 1/2 finale
12/03 - 22/03 Masters d'Indian Wells Indian Wells (États-Unis) Masters 1000 Dur 1/4 finale États-Unis Andy Roddick Victoire
25/03 - 05/04 Masters de Miami Miami (États-Unis) Masters 1000 Dur Finale Royaume-Uni Andy Murray 1/32 finale
13/04 - 19/04 Masters de Monte-Carlo[14] Monte-Carlo (Monaco) Masters 1000 Terre battue Finale
Espagne Rafael Nadal 1/2 finale
27/04 - 03/05 Masters de Rome Rome (Italie) Masters 1000 Terre battue Finale Espagne Rafael Nadal Victoire
02/05 - 10/05 Open de Belgrade Belgrade (Serbie) ATP 250 Series Terre battue Vainqueur Pologne Łukasz Kubot -[15]
11/05 - 17/05 Masters de Madrid Madrid (Espagne) Masters 1000 Terre battue 1/2 finale Espagne Rafael Nadal 1/8 de finale
24/05 - 7/06 Roland-Garros Paris (France) Grand Chelem Terre battue 1/16 finale Allemagne Philipp Kohlschreiber 1/2 finale
8/06 - 14/06 Open de Halle Halle (Allemagne) ATP 250 Series Gazon Finale Allemagne Tommy Haas -[16]
22/06 - 05/07 Wimbledon Londres (Royaume-Uni) Grand Chelem Gazon 1/4 finale Allemagne Tommy Haas 1/32 finale
10/08 - 16/08 Masters du Canada Montréal (Canada) Masters 1000 Dur 1/4 finale États-Unis Andy Roddick 1/4 finale
17/08 - 23/08 Masters de Cincinnati Cincinnati (Etats-Unis) Masters 1000 Dur Finale Suisse Roger Federer Finale
31/08 - 13/09 US Open New York (États-Unis) Grand chelem Dur 1/2 Finale Suisse Roger Federer 1/2 finale

Palmarès

Titres en simple (13)

Titres en simple
Grand Chelem (1)
Jeux olympiques (0)
Masters 1000 (4)
500 Series (2)
250 Series (5)
Masters (1)
Titres par surface
Dur (9)
Gazon (0)
Terre battue (4)
Synthétique (0)


Date Nom et lieu du tournoi Surface Finaliste Score Tableau
1 17/07/06 Dutch Open Tennis Amersfoort, Amersfoort Terre Battue Chili Nicolás Massú 7-6, 6-4
2 08/10/06 Open de Moselle, Metz Dur Autriche Jürgen Melzer 4-6, 6-3, 6-2
3 07/01/07 Next Generation Adelaide International, Adélaïde Dur Australie Chris Guccione 6-3, 6-7, 6-4 Tableau
4 01/04/07 Sony Ericsson Open, Miami Dur Argentine Guillermo Cañas 6-3, 6-2, 6-4 Tableau
5 06/05/07 Estoril Open, Estoril Terre Battue France Richard Gasquet 7-6, 0-6, 6-1 Tableau
6 12/08/07 Rogers Masters, Montréal Dur Suisse Roger Federer 7-6, 2-6, 7-6 Tableau
7 14/10/07 BA-CA Tennis Trophy, Vienne Dur Suisse Stanislas Wawrinka 6-4, 6-0 Tableau
8 27/01/08 Australian Open, Melbourne Plexicushion France Jo-Wilfried Tsonga 4-6, 6-4, 6-3, 7-6 Tableau
9 23/03/08 Pacific Life Open, Indian Wells Dur États-Unis Mardy Fish 6-2, 5-7, 6-3 Tableau
10 11/05/08 Internazionali BNL d'Italia, Rome Terre Battue Suisse Stanislas Wawrinka 4-6, 6-3, 6-3 Tableau
11 16/11/08 Tennis Masters Cup, Shanghai Dur Russie Nikolay Davydenko 6-1, 7-5 Tableau
12 01/03/09 Barclays Dubai Tennis Championships, Dubaï Dur Espagne David Ferrer 7-5, 6-3 Tableau
13 02/05/09 Serbia Open, Belgrade Terre Battue Pologne Łukasz Kubot 6-3, 7-6(0) Tableau

Finales en simple (11)

Finales en simple
Grand Chelem (1)
Masters 1000 (6)
500 Series (0)
250 Series (4)
Masters (0)


Date Nom et lieu du tournoi Surface Vainqueur Score Tableau
1 30/07/06 Croatia Open Umag, Umag Terre Battue Suisse Stanislas Wawrinka 6-6, ab. Tableau
2 18/03/07 Pacific Life Open, Indian Wells Dur Espagne Rafael Nadal 6-2, 7-5 Tableau
3 27/08/07 US Open, Flushing Meadows Dur Suisse Roger Federer 7-6, 7-6, 6-4 Tableau
4 15/06/08 The Artois Championships, Londres Gazon Espagne Rafael Nadal 7-6(8-6), 7-5 Tableau
5 28/07/08 Western & Southern Financial Group Masters, Cincinnati Dur Royaume-Uni Andy Murray 7-6(4), 7-6(5) Tableau
6 28/09/08 Thailand Open, Bangkok Dur France Jo-Wilfried Tsonga 7-6(4), 6-4 Tableau
7 25/03/09 Sony Ericsson Open, Miami Dur Royaume-Uni Andy Murray 6-2, 7-5 Tableau
8 11/04/09 Monte-Carlo Rolex Masters, Monte-Carlo Terre Battue Espagne Rafael Nadal 6-3, 2-6, 6-1 Tableau
9 27/04/09 Internazionali BNL d'Italia, Rome Terre Battue Espagne Rafael Nadal 7-62, 6-2 Tableau
10 08/06/09 Gerry Weber Open, Halle Gazon Allemagne Tommy Haas 6-3, 6-74, 6-1 Tableau
11 17/08/09 Western & Southern Financial Group Masters, Cincinnati Dur Suisse Roger Federer 6-1, 7-5 Tableau

Finale en double (1)

Date Nom et lieu du tournoi Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 01/01/07 Next Generation Adelaide International, Adélaïde Dur Afrique du Sud Wesley Moodie
Australie Todd Perry
République tchèque Radek Štěpánek 6-4, 3-6, 15-13

Finale en double mixte (1)

Date Nom et lieu du tournoi Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 04/01/08 Hopman Cup, Perth (Australie-Occidentale) Dur États-Unis Serena Williams
États-Unis Mardy Fish
Serbie Jelena Janković 2 matchs à 1

Autre victoire

Date Nom et lieu du tournoi Surface Adversaire Score Tableau
1 17/08/08 Med 3.png Jeux olympiques, Pékin Dur États-Unis James Blake 6-3, 7-6 Tableau

En Grand Chelem

En simple

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2005 Premier tour
Russie Marat Safin
Deuxième tour
Argentine Guillermo Coria
Troisième tour
France Sébastien Grosjean
Troisième tour
Espagne Fernando Verdasco
2006 Premier tour
États-Unis Paul Goldstein
Quarts de finale
Espagne Rafael Nadal
Huitièmes de finale
Croatie Mario Ančić
Troisième tour
Australie Lleyton Hewitt
2007 Huitièmes de finale
Suisse Roger Federer
Demi-finale
Espagne Rafael Nadal
Demi-finale
Espagne Rafael Nadal
Finale
Suisse Roger Federer
2008 Vainqueur
France Jo-Wilfried Tsonga
Demi-finale
Espagne Rafael Nadal
Deuxième tour
Russie Marat Safin
Demi-finale
Suisse Roger Federer
2009 Quarts de finale
États-Unis Andy Roddick
Troisième tour
Allemagne P.Kohlschreiber
Quarts de finale
Allemagne Tommy Haas
Demi-finale
Suisse Roger Federer
  • En dessous du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2006 1er tour
Royaume-Uni Andy Murray
France Fabrice Santoro
Serbie Nenad Zimonjić
1er tour
Croatie Lovro Zovko
France Jérôme Haehnel
France Alexandre Sidorenko
2e tour
Italie Daniele Bracciali
Argentine Martin Garcia
Argentine Sebastian Prieto
1er tour
Chinese Taipei Yeu-Tzuoo Wang
Suède Thomas Johansson
Suède Robert Lindstedt
2007 1er tour
Serbie Janko Tipsarević
République tchèque Martin Damm
Inde Leander Paes
- - -

En double mixte

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2006 2e tour
Serbie Ana Ivanović
Canada Daniel Nestor
Russie Ielena Likhovtseva
- - -

Vainqueur (1)

Année Tournoi Adversaire en finale Score
2008 Open d'Australie Jo-Wilfried Tsonga France France 4-6, 6-4, 6-3, 7-6 (7-2)

Finaliste (1)

Année Tournoi Adversaire en finale Score
2007 US Open Roger Federer Suisse Suisse 6-7 (4-7), 6-7 (2-7), 4-6

Dans les Masters Series

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Hambourg puis Madrid à partir de 2009 Canada Cincinnati Madrid puis Shanghai à partir de 2009 Paris
2005 - - - - - - Premier tour
Fernando González
- Huitièmes de finale
Tommy Robredo
2006 Premier tour
Julien Benneteau
Deuxième tour
Guillermo Coria
Premier tour
Roger Federer
- Deuxième tour
Fernando Verdasco
- Deuxième tour
Florent Serra
Quarts de finale
Fernando González
Deuxième tour
Paul-Henri Mathieu
2007 Finale
Rafael Nadal
Vainqueur
Guillermo Cañas
Huitièmes de finale
David Ferrer
Quarts de finale
Rafael Nadal
Quarts de finale
Carlos Moyá
Vainqueur
Roger Federer
Deuxième tour
Carlos Moyá
Demi-finale
David Nalbandian
Deuxième tour
Fabrice Santoro
2008 Vainqueur
Mardy Fish
Deuxième tour
Kevin Anderson
Demi-finale
Roger Federer
Vainqueur
Stanislas Wawrinka
Demi-finale
Rafael Nadal
Quarts de finale
Andy Murray
Finale
Andy Murray
1/8 de finale
Ivo Karlovic
1/8 de finale
Jo-Wilfried Tsonga
2009 Quarts de finale
Andy Roddick
Finale
Andy Murray
Finale
Rafael Nadal
Finale
Rafael Nadal
Demi-finale
Rafael Nadal
Quarts de finale
Andy Roddick
Finale
Roger Federer
- -
  • En dessous du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Vainqueur (4)

Année Tournoi Adversaire en finale Score
2007 Miami Guillermo Cañas Argentine Argentine 6-3, 6-2, 6-4
2007 Canada Roger Federer Suisse Suisse 7-6², 2-6, 7-6²
2008 Indian Wells Mardy Fish États-Unis États-Unis 6-2, 5-7, 6-3
2008 Rome Stanislas Wawrinka Suisse Suisse 4-6, 6-3, 6-3

Finaliste (6)

Année Tournoi Adversaire en finale Score
2007 Indian Wells Rafael Nadal Espagne Espagne 2-6, 5-7
2008 Cincinnati Andy Murray Royaume-Uni Royaume-Uni 6-7, 6-7
2009 Miami Andy Murray Royaume-Uni Royaume-Uni 2-6, 5-7
2009 Monte-Carlo Rafael Nadal Espagne Espagne 3-6, 6-2, 1-6
2009 Rome Rafael Nadal Espagne Espagne 6-72, 2-6
2009 Cincinnati Roger Federer Suisse Suisse 1-6, 5-7

Confrontations avec ses principaux adversaires

Confrontations lors des différents tournois ATP et en Coupe Davis avec ses principaux adversaires[17]. Classement par pourcentage de victoires. Entre parenthèses le meilleur classement de la carrière du joueur. Situation au 16 mai 2009 :


Matchs principaux

Quelques-uns des matchs les plus importants et spectaculaires dans la carrière de Novak Đoković :

  • US Open 2007 (finale) : perd face à Roger Federer (64-7, 62-7, 4-6). Novak Đoković accède pour la première fois en finale d'un tournoi de Grand Chelem mais s'incline face à Roger Federer au terme d'un match beaucoup plus serré que ne pourrait le laisser penser le score, Novak ayant en effet obtenu 5 balles de 1er set et 1 balle de 2nd set.
  • Masters d'Hambourg 2008 (demi-finale) : perd face à Rafael Nadal (5-7, 6-2, 2-6). Ce match restera dans les annales des matchs de terre battue. En effet, les joueurs évoluent simultanément à un niveau de jeu extraordinaire. Novak mène 3-0 dès le premier set en pratiquant un tennis de rêve, puis Nadal revient dans le match et tous deux jouent au plus haut niveau pendant trois sets. Si Novak s'était imposé, il aurait pris à Nadal sa place de n°2 mondial.
  • Roland Garros 2008 (demi-finale) : perd face à Rafael Nadal (4-6, 2-6, 63-7). Ce match revêt une importance toute particulière pour Novak Đoković puisqu'en cas de victoire, il prendrait à Rafael Nadal sa place de n°2 mondial. Il échouera mais sera le joueur à avoir le plus résisté à Rafael Nadal dans ce tournoi.
  • Masters de Madrid 2009 (demi-finale) : perd face à Rafael Nadal (6-3, 65-7, 69-7) après un match extraordinaire d'une durée record de 4h02 où le Serbe obtient 3 balles de match dans le tie-break du 3e set[18]. Novak qualifiera cette rencontre comme le plus grand match de sa vie[19]. A noter qu'il pouvait en cas de victoire récupérer sa 3e place mondiale.

Notes et références

  1. Dans les transcriptions sans signes diacritiques, le Đ serbe est transcrit par Dj, et ce nom est donc alors écrit Djokovic et non pas Dokovic.
  2. Bien que le n°1 Rafael Nadal soit absent pour blessure ainsi qu'Andy Roddick, qui a déclaré forfait après son premier match pour la même raison. Ils ont été remplacés respectivement par Gilles Simon et Radek Štěpánek.
  3. http://fr.sports.yahoo.com/081015/26/ycot.html
  4. (it) VIDEO Novak Djokovic - imitazione di Federer, Roddick, Nadal, Volandri, Sharapova
  5. (en) ATP World Tour Weekly 18.37 sur atpworldtour.com, 19 novembre 2007
  6. (en) ATP World Tour Weekly 19.37 sur atpworldtour.com, 17 novembre 2008
  7. (en) ATP Tennis : Statistiques des joueurs de tennis sur atptennis.com, 19 novembre 2009
  8. La belle semaine de Novak Djokovic, La Page des Sports, publié le 13 août 2007
  9. (fr) US Open: Federer imbattable sur le site www.sports.fr
  10. L'EQUIPE.FR Tennis - TENNIS - Masters Series de Paris-Bercy - 4e journée
  11. Djokovic abdique - Tennis - Eurosport
  12. Eurosport : Djokovic boucle la saison en Maître
  13. (en) Novak Djokovic - Calendrier 2009
  14. Joueurs inscrits au Masters de Monte-Carlo
  15. Ce tournoi n'existait pas en 2008
  16. En 2008, Đoković avait participé au Tournoi du Queen's durant cette semaine. Il s'était incliné en finale face à Rafael Nadal.
  17. ATP Tennis : Head-to-Head, outil de comparaison des confrontations entre joueurs.
  18. (fr) L'Equipe - Masters de Madrid 2009 : Nadal au bout du suspense sur lequipe.fr, 17 mai 2009
  19. (fr) Eurosport : Nadal décidément imbattable sur eurosport.fr, 16 mai 2009

Liens externes

Commons-logo.svg


Classements ATP (05 octobre 2009)
Simple
1 Stagnation Suisse Federer 11255
2 Stagnation Espagne Nadal 8845
3 Stagnation Royaume-Uni Murray 8390
4 Stagnation Serbie Đoković 7330
5 Stagnation Argentine Del Potro 6555
6 Stagnation États-Unis Roddick 4920
7 Stagnation France Tsonga 3690
8 Stagnation Russie Davydenko 3665
9 Stagnation Espagne Verdasco 3460
10 Stagnation France Simon 3250
Double
1 Stagnation Canada Nestor 10760
2 Stagnation Serbie Zimonjić 10760
3 Stagnation États-Unis B. Bryan 9750
3 Stagnation États-Unis M. Bryan 9750
5 Stagnation Bahamas Knowles 7440
6 Stagnation Inde Bhupathi 7030
7 Stagnation République tchèque Dlouhý 6220
8 Stagnation Inde Paes 6010
9 Stagnation Afrique du Sud Moodie 5760
10 Stagnation Israël Ram 5315
Voir et éditer


  • Portail du tennis Portail du tennis
  • Portail de la Serbie et du peuple serbe Portail de la Serbie et du peuple serbe

Ce document provient de « Novak %C4%90okovi%C4%87 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Novak Djokovic de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Novak Djokovic — Новак Ђоковић Djokovic at the Rod Laver Arena during the 2008 Australian Open where he won his first grand slam. Country …   Wikipedia

  • Novak Djoković — Novak Đoković Novak Đoković …   Wikipédia en Français

  • Novak Djokovic — Novak Đoković Spitzname: Nole Nationalität …   Deutsch Wikipedia

  • Novak Djokovic career statistics — Career finals Discipline Type Won Lost Total WR Singles Grand Slam tournaments 4 2 6 0.67 Summer Olympics – – – – Year End Championships 1 0 1 …   Wikipedia

  • Novak Đoković — Novak Djokovic Apodo Nole, The Djoker, El chacal País   …   Wikipedia Español

  • Djokovic — Novak Đoković Novak Đoković …   Wikipédia en Français

  • Novak Dokovic — Novak Đoković Novak Đoković …   Wikipédia en Français

  • Novak Đjoković — Novak Đoković Novak Đoković …   Wikipédia en Français

  • Novak Đokovic — Novak Đoković Novak Đoković …   Wikipédia en Français

  • Djokovic — Novak Đoković Spitzname: Nole Nationalität …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.