Nouvel


Nouvel

Jean Nouvel

Jean Nouvel
La Torre Agbar à Barcelone

Naissance 12 août 1945
Fumel (Lot-et-Garonne)
Nationalité France France
Profession(s) Architecte
Zlatý Anděl (2001) à Prague
Hôtel Puerta América à Madrid

Jean Nouvel (né le 12 août 1945 à Fumel, Lot-et-Garonne, France) est un architecte français contemporain de renommée internationale.

Sommaire

Biographie

Né dans le Lot-et-Garonne d'une famille d'enseignants, Jean Nouvel passe sa jeunesse à Sarlat. Alors qu'il souhaite être peintre, ses parents l'orientent vers les études d'architecture[1]. Il s’inscrit en architecture à l'École des beaux-arts de Bordeaux en 1964, et est admis en 1966, premier au concours d’entrée, à l'École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris dont il sort diplômé en 1972[2].

Influencé par Paul Virilio et Claude Parent, dont il est l'assistant entre 1967 à 1970[3], il fonde en 1970 sa première agence avec François Seigneur[2]. Architecte de la Biennale de Paris à partir de 1971 grâce à l'appui du critique Georges Boudaille, il fonde la Biennale d'architecture dans ce cadre en 1978.

Il fait ses premières armes dans le Périgord, réalisant une école maternelle à Trélissac et une villa à Champcevinel[1]. Après sa première réalisation marquante, la Maison Dick à Saint-André-les-Vergers en 1976, il signe le Centre médico-chirurgical du Val-Notre-Dame à Bezons (1976) et le Collège Anne-Franck à Antony (1978)[2]. Il est choisi en 1981 pour la réalisation du premier des grands travaux mitterrandien, l'Institut du monde arabe, dont la façade à moucharabiehs, terminée en 1987, le fait connaître au grand public, la même année. Il réalise ensuite l'immeuble de logements sociaux Nemausus de Nîmes, l'Opéra de Lyon qu'il coiffe d'une grande verrière en 1993, et la Fondation Cartier tout en verre en 1994.

Le Palais de la culture et des congrès de Lucerne, inauguré en 1999, lui permet d'acquérir une dimension internationale. Lui sont alors confiés la Dentsu Tower de Tokyo, l'extension du Musée Reina Sofía de Madrid, la Tour Agbar de Barcelone et le théâtre Guthrie de Minneapolis[4]. Il reste attaché à la Dordogne, où il réalise le musée gallo-romain de Périgueux, Vesunna, et l'aménagement de l'église Sainte-Marie de Sarlat en marché couvert[1]. Jacques Chirac le choisit pour bâtir le Musée du quai Branly, inauguré le 23 juin 2006.

Militant pour un renouveau de l'architecture en France, il co-fonde le mouvement « Mars 1976 », en opposition à l'héritage de la Charte d'Athènes, et participe à la création du Syndicat de l'architecture, en rupture avec l'Ordre des architectes. En 1975, il est l'un des principaux organisateurs du contre-concours international pour l'aménagement des Halles de Paris, et prend la tête de l'Association pour la mutation de l'île Seguin (Amis) en 2001 pour s'opposer à la destruction des usines Renault[5]. Ses prises de positions publiques et architecturales lui valent des critiques, comme pour le Musée du Quai Branly, et quelques échecs, comme la tour Sans Fin, prévue en 1989 à la Défense en complément de l'arche de Spreckelsen et dont l'extrémité devait disparaître dans le ciel, mais abandonnée, son projet pour le Stade de France, rejeté, ou le réaménagement des Halles en 2004, écarté[4].

Ses réalisations font la part belle au métal et au verre, jouant sur la transparence et les effets de lumière. Il travaille régulièrement pour le réaménagement des monuments anciens, comme pour l'Opéra de Lyon ou l'église de Sarlat. Pour autant, il revendique une absence de « style Nouvel », concevant chaque projet comme nouveau, toujours en dialogue avec l'environnement du bâtiment[4]. Sa carrière est récompensée par le Prix Pritzker le 30 mars 2008, Thomas Pritzker soulignant « sa poursuite courageuse de nouvelles idées et sa remise en cause des normes acceptées, afin de repousser les limites de son champ d'activité »[6], et lui reconnaissant «  la persistance, l'imagination, l'exubérance et, par-dessus tout, une insatiable envie d'expérimentation »[3].

Successivement associé à François Seigneur et Gilbert Lézénès en 1972, à Gilbert Lézènés et Pierre Soria en 1981, à Emmanuel Blamont, Jean-Marc Ibos et Myrto Vitartet en 1984, et à Emmanuel Cattani en 1989, il fonde son propre atelier en 1994[7]. A la tête d'une équipe de 140 collaborateurs[5], il dispose d'agences à Paris, aux États-Unis, en Espagne et à Abu Dhabi[4] pour la réalisation de ses derniers projets : la Life Marina à Ibiza, le Louvre Abou Dabi, l'auditorium de Copenhague, la Philharmonie de Paris, en complément de la Cité de la Musique, la tour Hines à Manhattan, et la tour végétale Suncall à Santa Monica[4].

Outre l'architecture, il s'intéresse également à la scénographie, en particulier par la rencontre de Jacques Le Marquet en 1976, participant notamment aux expositions « Les Années 50 » au Centre Pompidou en 1988, ainsi que « Le Futur du travail » et « La Mobilité » à l'Expo 2000 à Hanovre[2]. Il met en scène des spectacles de danse et se charge de la muséographie du quai Branly[5]. En design, on lui doit également celui des verres Suze, d'un service à café pour Alessi, et du flacon de parfum L'Homme d'Yves Saint Laurent. Jean Nouvel compte des célébrités parmi ses fans: en effet le célèbre couple Brad Pitt-Angelina Jolie ont baptisés leur première fille biologique Shiloh Nouvel en l'honneur de l'architecte français que Pitt apprécie particulièrement.

Prix

Dentsu Building à Tokyo

Réalisations

Principales réalisations


Projets en cours

Projets abandonnés

  • 1989 : La Tour sans fin à La Défense, France (projet lauréat non réalisé, photos)
  • 2002 : projet d'un futur musée Guggenheim à Rio-de-Janeiro au Brésil (dans la lignée des musées de la fondation Guggenheim de New York, Bilbao, Berlin, Venise et Las Vegas).
  • Début 2006, l'entreprise Nestlé Suisse, dirigée par Nelly Wenger, présente sa nouvelle ligne d’emballage de chocolat pour les produits de la marque Cailler, dessinée par Jean Nouvel. La population suisse, habituée aux traditionnels emballages en papier, accueille très mal les nouveaux conditionnements en plastique, jugés peu écologiques et, très luxueux d'apparence, peu conformes à l'image traditionnelle attendue du produit. Le détaillant Denner crée l'événement en refusant de vendre les nouveaux chocolats et en accusant l'entreprise de les vendre plus cher qu'avant. Fin 2006, la société Nestlé annonce l'abandon des emballages Jean Nouvel.

Bibliographie

De Jean Nouvel

  • Patrice Goulet, Jean Nouvel et Philippe Ruault, Jean Nouvel, Institut français d'architecture, coll. « Monographies », Paris, 1994, 262 p. (ISBN 978-2841050437) 
  • Jean Baudrillard et Jean Nouvel, Les objets singuliers, Éditions Calmann-Lévy, coll. « Petite bibliothèque des idées », Paris, 2000, 125 p. (ISBN 978-2702130438) 
  • Jean Nouvel, Yann Kersalé, Jacques Hondelatte, Régis Durand, Anne-Marie Cocula, Mireille Bénéjeam, L'église Sainte-Marie de Sarlat, Éditions Le Festin, coll. « Librairie de l'architecture et de la ville », Bordeaux, France, 2001, 84 p. (ISBN 978-2909423821) 
  • Jean Nouvel, Yann Kersalé, Hubert Tonka, et Régis Durand, L'Inattendu muséal selon Jean Nouvel, Éditions Le Festin, coll. « Librairie de l'architecture et de la ville », Bordeaux, France, 2001, 64 p. (ISBN 978-2909423838) 
  • Jean Nouvel, Fabrice Bousteau, Caroline Cros, et Malika Bauwens (Collectif), César : Anthologie par Jean Nouvel, Beaux Arts Éditions, coll. « Beaux Arts Expositions », Bordeaux, France, 2008, 42 p. (ISBN 978-2842786281) 
  • Daniel Giralt-Miracle et Jean Nouvel, Ribas & Ribas, Viena Ediciones, Barcelona, Espagne, 2009, 528 p. (ISBN 978-8483305201) 

Sur Jean Nouvel

  • Marco Casamonti et Christine Piot, Jean Nouvel, Éditions Actes Sud, coll. « Grands architectes », Arles, France, 2008, 119 p. (ISBN 978-2742776610) 
  • François Chaslin, Jean Nouvel critiques, Éditions Infolio, coll. « Archigraphy », Gollion, Suisse, 2008, 270 p. (ISBN 978-2884740937) 
  • Philip Jodidio, Jean Nouvel by Jean Nouvel. Complete Works 1970-2008, Éditions Taschen, Cologne, Paris, 2009, 896 p. (ISBN 978-3822857724) 

Films

  • Daniel Buren-Jean Nouvel, film de Gilles Coudert (112 min / 1994 / a.p.r.e.s production) Conférence-entretien entre l’artiste Daniel Buren et l’architecte Jean Nouvel organisée par le Centre de Création Contemporaine de Tours et l'Université François-Rabelais.

Références

  1. a , b  et c Hervé Chassain, « Jean Nouvel au sommet », Sud-Ouest du 1er avril 2008
  2. a , b , c  et d « Jean Nouvel », communiqué de presse, Centre Pompidou, 2001
  3. a  et b Marie Douce-Albert, « Jean Nouvel, un monument français », Le Figaro, 31 mars 2008
  4. a , b , c , d  et e Frédéric Edelmann, « Jean Nouvel : au-delà de la frime », Le Monde du 1er avril 2008
  5. a , b  et c « Jean Nouvel : portrait », NouvelObs.com, 31 mars 2008
  6. « L'architecte Jean Nouvel reçoit le prix Pritzker », NouvelObs.com, 31 mars 2008
  7. Biographie de Jean Nouvel sur 'www.jeannouvel.com
  8. Page consacrée à Jean Nouvel sur le site du Prix Pritzker
  9. Le Moniteur
  10. Batiactu- info, emploi, moteur de recherche BTP & immobilier

Voir aussi

Liens externes

Commons-logo.svg

  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail de la France Portail de la France
Ce document provient de « Jean Nouvel ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Nouvel de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • nouvel — (Jean) (né en 1945) architecte français: Institut du monde arabe (1987) à Paris. (V. IMA.) ⇒NOUVEAU, NOUVEL, ELLE, adj. I. Adjectif A. [Avant ou souvent après le subst.] Qui vient d apparaître. 1. [L adj. a seulement une valeur temporelle; y… …   Encyclopédie Universelle

  • NOUVEL (J.) — Jean NOUVEL (1945 ) Jean Nouvel est, de tous les architectes français contemporains, le plus célèbre, le plus convoité par la mode, le plus courtisé par les médias, mais aussi le plus contesté par certains de ses confrères. Son image a fini par… …   Encyclopédie Universelle

  • Nouvel —   [nu vɛl], Jean, französischer Architekt, * Fumel (Département Lot et Garonne) 12. 8. 1945; arbeitet seit 1988 mit Emmanuel Cattani zusammen. Nouvel versteht Bauen als philosophische Herausforderung und versucht in den Bauwerken ein… …   Universal-Lexikon

  • Nouvel — Le nom est surtout porté en Bretagne (56, 35 notamment), on le rencontre aussi en Languedoc (30). Il a désigné en principe celui qui est nouveau dans le village, ou encore un nouveau converti au christianisme. Autre sens possible : une terre… …   Noms de famille

  • Nouvel An — Jour de l an Jour de l an Feux d artifices pour le nouvel an à Londres. Autre nom Nouvel An Type Fête du calendrier Signification Célébration du premier jour du mois de janvier …   Wikipédia en Français

  • Nouvel an — Jour de l an Jour de l an Feux d artifices pour le nouvel an à Londres. Autre nom Nouvel An Type Fête du calendrier Signification Célébration du premier jour du mois de janvier …   Wikipédia en Français

  • Nouvel — Jean Nouvel (* 12. August 1945 in Fumel, Frankreich) ist ein weltbekannter französischer Architekt. Im Jahr 2008 wurde sein Lebenswerk mit dem Pritzker Preis ausgezeichnet, der angesehensten Ehrung in der Architektur. Inhaltsverzeichnis 1 Leben… …   Deutsch Wikipedia

  • nouvel — nouveau ou, devant une voyelle ou une h muette, nouvel, nouvelle (nou vô ou nou vèl, nouvè l ) adj. 1°   Qui est ou apparaît pour la première fois. •   Qu y a t il de nouveau ? Votre vertu est si connue que, si je n en publie que ce que j en sais …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • nouvel — nouveau фр. [нуво/] nouvel [нувэ/ль] новый …   Словарь иностранных музыкальных терминов

  • Nouvèl — Yon emisyon nan radyo, televizyon ki pale de tout sa ki ap pase nan yon peyi, nan lemond. Enfòmasyon sou yon bagay, yon moun. Nouvèl Jenerasyon, Yon tip mizik ayisyen ki parèt nan ane katreven yo. Gwoup ki fè mizik sa yo shante an Kreyòl yon… …   Definisyon 2500 mo Kreyòl