Nouveau Monde (politique)


Nouveau Monde (politique)

Nouveau Monde (Parti socialiste)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nouveau Monde (homonymie).

Nouveau Monde est un ancien courant minoritaire (16 % des voix lors du Congrès de Dijon) du Parti socialiste français (PS).

Il fut fondé en 2002 par Henri Emmanuelli et Jean-Luc Mélenchon après l'éclatement de la Gauche socialiste, dont était membre Jean-Luc Mélenchon et duquel les partisans fusionnèrent avec le courant Démocratie - Égalité qui rassemblait les ex-poperéniste et les amis d'Henri Emmanuelli. Les ex-poperénistes ont édité depuis 2004 le mensuel "Parti-pris" et se distinguent de plus en plus des amis d'Henri Emmanuelli. Les proches de Jean-Luc Mélenchon se sont eux regroupés dans le club Pour la République sociale (PRS).

Le courant Forces Militantes de Marc Dolez était proche de Nouveau Monde, au point de tenir en 2004 une université d'été commune près de Douai.

Le courant Nouveau Monde était présent au sein d'autres organisations socialistes telles que le MJS. Ce courant éditait chaque mois un journal au sein du Mouvement des jeunes socialistes sous le nom de Jeune Garde ou de l'UNEF où la tendance Majorité nationale était proche d'Henri Emmanuelli. Jeune Garde était également le journal des jeunes du courant Nouveau Monde. Il parut pendant 14 mois tous les 15 jours entre février 2004 et mai 2005. Ce journal militant de 8 pages avec une traditionnelle rubriques "3 questions à ..." où étaient interviewées des personnalités du mouvement politique ou social de gauche était tiré à 2000 exemplaires envoyés par courrier.

Début 2005, Nouveau Monde a été déclaré « mis en sommeil » par son co-fondateur, Jean-Luc Mélenchon jusqu'au référendum sur la Constitution européenne le 29 mai 2005, s'indignant des propos de Henri Emmanuelli. Ce dernier avait déclaré : «[Il y a eu] une majorité socialiste pour envoyer le contingent en Algérie ; ce n'est pas pour autant que cela a été une bonne chose. Il y a eu une majorité pour voter les pleins pouvoirs à Laval : ceux qui ont résisté sont passés à la postérité ; ceux qui ont approuvé ont été couverts d'opprobre.» Il visait les socialistes qui lui reprochaient de faire campagne contre son Parti. Jean-Luc Melenchon a regroupé ses partisans au sein du club PRS sur une ligne républicaniste, certains décrivant une évolution "chevènementiste".

Après la victoire du "oui" au référendum interne du PS sur la constitution européenne, la campagne référendaire publique a exacerbé les clivages au sein de Nouveau Monde. Quand Jean-Luc Mélenchon a entamé rapidement une forte campagne pour le non, sans hésiter à tenir tribune commune avec des dirigeants d'autres partis de gauche, Henri Emmanuelli, s'est engagé quelques semaines plus tard et a animé lui des "comités du non socialiste", considérant qu'il était décisif de faire exister un non socialiste afin de faire basculer l'électorat socialiste indispensable pour la victoire du non dans le pays, alors qu'Alain Vidalies et ses amis s'abstenaient de prendre part à la campagne.

Après le 29 mai, les socialistes du groupe PRS se sont rapprochés de Laurent Fabius, Jean-Luc Mélenchon annonçant dès le départ que sa contribution ferait motion commune avec l'ancien Premier ministre. Les ex-popérenistes d'Alain Vidalies ont suivi un chemin similaire formalisant toutefois leur propre club Rassembler la gauche. Enfin, Henri Emmanuelli avec la majorité des jeunes du courant Nouveau Monde a fondé Alternative socialiste en compagnie de personnalités d'autres courants s'étant engagées pour le non (Marc Dolez de Forces Militantes, Gérard Filoche du NPS).

Le courant Nouveau Monde n'aura donc existé que de deux à trois ans (2002-2004 et de manière plus virtuelle en 2005) malgré la tentative de stucturation dès 2002 entamée par Jean-Luc Mélenchon et François Delapierre avec comme support l'hebdomadaire Données et Arguments - À gauche et les tentatives plus tardives menées par les jeunes syndicalistes du courant, proches d'Henri Emmanuelli.

  • Portail de la politique Portail de la politique
Ce document provient de « Nouveau Monde (Parti socialiste) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Nouveau Monde (politique) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Nouveau Monde (PS) — Nouveau Monde (Parti socialiste) Pour les articles homonymes, voir Nouveau Monde (homonymie). Nouveau Monde est un ancien courant minoritaire (16 % des voix lors du Congrès de Dijon) du Parti socialiste français (PS). Il fut fondé en 2002… …   Wikipédia en Français

  • Nouveau monde (parti socialiste) — Pour les articles homonymes, voir Nouveau Monde (homonymie). Nouveau Monde est un ancien courant minoritaire (16 % des voix lors du Congrès de Dijon) du Parti socialiste français (PS). Il fut fondé en 2002 par Henri Emmanuelli et Jean Luc… …   Wikipédia en Français

  • NOUVEAU MONDE (CHRONIQUES DU) — La découverte du Nouveau Monde a été considérée, à juste titre, comme le fait le plus marquant de l’histoire de l’expansion européenne au delà des mers. Dès le début, l’importance de cet événement, ainsi que les différentes étapes de l’occupation …   Encyclopédie Universelle

  • Nouveau Monde (Parti socialiste) — Pour les articles homonymes, voir Nouveau Monde (homonymie). Nouveau Monde est un ancien courant minoritaire (16 % des voix lors du Congrès de Dijon) du Parti socialiste français (PS). Il fut fondé en 2002 par Henri Emmanuelli et Jean Luc… …   Wikipédia en Français

  • MONDE — Le terme de monde est utilisé dans des contextes très divers pour indiquer, d’une manière ou de l’autre, une totalité d’appartenance. Ainsi on parle du «monde grec» ou du «monde de la Renaissance», pour désigner des ensembles culturels… …   Encyclopédie Universelle

  • nouveau — ● nouveau nom masculin Événements récents, circonstances nouvelles : Il y a du nouveau dans cette affaire. Chose neuve, originale : Il lui faut toujours du nouveau. ● nouveau (citations) nom masculin Jean de La Fontaine Château Thierry 1621 Paris …   Encyclopédie Universelle

  • monde — 1. (mon d ) s. m. 1°   Tout ce que nous apercevons d espace, de corps et d êtres, ainsi dénommé à cause de l arrangement et de la régularité qui y règnent. La création du monde. Plusieurs philosophes ont cru que le monde est éternel. •   Tout ce… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Nouveau Parti National —   Président Marthinus Van Schalkwyk …   Wikipédia en Français

  • Nouveau Parti national — Logo officiel Présentation Président Marthinus Van Schalkwyk (1997 2005) Fondation 1998 …   Wikipédia en Français

  • Nouveau parti national —   Président Marthinus Van Schalkwyk …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.