Nostoc


Nostoc

Nostoc

Comment lire une taxobox
Crachat de lune
 Nostoc pruniforme
Nostoc pruniforme
Classification classique
Règne Bacteria
Division Cyanobacteria
Classe Cyanophyceae
Ordre Nostocales
Famille Nostocaceae
Genre
Nostoc
Vaucher ex Bornet et Flahault
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png

Les Nostoc (Nostocaceae), constituent un groupe de cyanobactéries, c’est-à-dire d'organismes procaryotes réalisant la photosynthèse et fixant l’azote, qui ressemblent aux algues, mais peuvent vivre sur des substrats terrestres en colonies importantes, et alors former des masses gélatineuses évoquant certaines algues, notamment lorsque leurs structures se gonflent d'eau après la pluie ou en période humide. Leur discrétion lorsqu'elles sont déshydratées et la rapidité de leur turgescence lorsqu'elles sont exposées à l'humidité a fait croire qu'elles tombaient du ciel, d'où leur nom de crachat de lune ou "star jelly, witches butter and mare's eggs pour les anglophones.

Une des multiples formes de nostoc, ici prélevé sur un substrat au pH très basique, sur un bord de canal, dans le nord de la France
Vue du substrat colonisé par la même espèce de nostoc (même lieu que photo ci-dessus)

.

Ce sont des espèces pionnières, qui peuvent vivre sur des milieux pauvres et basiques. Formant parfois de véritables tapis, elles jouent un rôle très important en matière de protection des sols contre l'érosion éolienne et hydrique et la déshydration sur certains sols en pente ou semi-désertiques. Lorsqu'elles meurent et se dégradent elles contribuent à former la matière organique du sol.
Leur récolte intensive en Chine est une des causes d'augmentation de l'érosion et de la dégradation de certains sols très vulnérables[1].


Sommaire

Description

Certaines espèces, quand elles vivent en colonies ont l'apparence de petites boules (de quelques millimètres de diamètre à un centimètre environ) qui peuvent les faire confondre avec des champignons. D'autres espèces de colonies substantielles forment des ensembles lamellaires, très fins puisque translucides, souvent circulaires à bords renflés ou cloqués et pouvant atteindre de 4 à 6 cm de diamètre. La ressemblance avec une algue est tout à fait étonnante. Il n'en reste pas moins que l'on a bien affaire à des bactéries puisque l'individu unicellulaire de la colonie ne possède pas de noyau.

La forme prise par d'autres espèces évoque au contraire de longs et fins cheveux verts foncés. Ces derniers, qui poussent sur des milieux oligotrophes carencés en azote du plateau de Qinghai et du désert de Gobi ont été très recherchés par la cuisine chinoise qui les utilise sous le nom de « Fat Choy »[2] (Nostoc flagelliforme), notamment lors de fêtes, dont celle de la nouvelle année lunaire. Leur consommation est maintenant interdite en Chine car l'espèce a été tant prélevée qu'elle est menacée de disparition] (sur liste rouge), et de plus, elle sécrète des toxines (Bêta-N-méthylamino-L-alanine)qui peuvent gravement affecter la santé des consommateurs. Enfin, de nombreux produits frelatés ont été vendus. Une autre espèce (en forme de boule) est vendue déshydratée en Chine pour la cuisine[3].

Habitat

On les trouve là où elles ne sont pas concurrencées par d'autres espèces, c'est à dire sur des milieux très pauvres (ou neufs) et exposés à un fort ensoleillement, par exemple sur certains chemins, sur des cailloutis de talus, dans des carrières, voire sur le bitume, milieux a priori peu favorables à leur développement en ce qui concerne l’approvisionnement en matière azotée d’origine minérale.
Certaines espèces peuvent être trouvées près de la mer.

Caractéristiques

Nostoc au microscope optique, x600 (hétérocystes visibles)

Les Nostoc appartiennent aux Hormogoneae, ayant la capacité de fixer l’azote atmosphérique par l’intermédiaire des structures particulières, les hétérocystes, cellules différenciées à paroi plus épaisse observables au microscope, qui contiennent une enzyme particulière, la nitrogénase.

Dotés d’une épaisse enveloppe qui les rend bien visibles au microscope, les hétérocystes sont issus de la différenciation de cellules végétatives. Ce processus intervient lorsque l’organisme est carencé en azote minéral et s’effectue sur 3 à 7 % des cellules de la colonie.

Ils sont très résistants à la dessiccation.

Confusions possibles

On l'a souvent associé aux algues, voire à une sorte de lichen, et on peut la confondre avec certains champignons compte tenu de l'aspect en thalle de certains nostocs.


Exemple d'espèces

Il existe de nombreuses espèces de Nostoc (punctiforme, flagelliforme, commun,...). Son génome a été très étudié.

  • N. azollae
  • N. caeruleum
  • N. carneum
  • N. comminutum
  • N. commune
  • N. ellipsosporum
  • N. flagelliforme
  • N. lamelliforme
  • N. linckia
  • N. longstaffi
  • N. microscopicum
  • N. muscorum
  • N. paludosum
  • N. pruniforme
  • N. punctiforme
  • N. sphaericum
  • N. spongiaeforme
  • N. verrucosum

Références

  1. voir par exemple Voir paragraphe consacré au « Fat Choy » (Nostoc flagelliforme)
  2. page du Wikipédia anglophone sur le Fat Choy
  3. S. Facciola, Cornucopia II: A Sourcebook of Edible Plants, 1998
  • Portail de la microbiologie Portail de la microbiologie
Ce document provient de « Nostoc ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Nostoc de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Nostoc — commune Systematik Domäne: Bakterien (Bacteria) Abteilung: Cyanobakterien (Cyanobacter …   Deutsch Wikipedia

  • Nostoc — Photo of N. azollae Scientific classification Kingdom: Bacteria …   Wikipedia

  • nostoc — [ nɔstɔk ] n. m. • XVIIe nostoch; o. i., mot créé par Paracelse ♦ Bot. Algue bleue microscopique (cyanobactéries) qui forme des masses gélatineuses dans les sols humides. ● nostoc nom masculin Algue (cyanophycée) des sols humides et des eaux… …   Encyclopédie Universelle

  • Nostoc — Nos toc, prop. n. [F.] (Bot.) A genus of alg[ae]. The plants are composed of moniliform cells imbedded in a gelatinous substance. [1913 Webster] Note: {Nostoc commune} is found on the ground, and is ordinarily not seen; but after a rain it swells …   The Collaborative International Dictionary of English

  • nostoc — NOSTÓC s. m. algă albastră microscopică, din solurile umede. (< fr. nostoc) Trimis de raduborza, 15.09.2007. Sursa: MDN …   Dicționar Român

  • nostoc — [näs′täk΄] n. [ModL, coined by PARACELSUS Philippus Aureolus] any of a genus (Nostoc) of blue green algae, having twisted, coiled filaments embedded in a gelatinous material and forming spherical colonies …   English World dictionary

  • Nostoc — (N. Lyngb., Adans), Pflanzengattung aus der Familie der Nostochinae; am bekanntesten: N. commune (Tremella n. L.), zitternde Gallertalge, wellenförmig unförmlich gestaltete, braungrünliche, halbdurchsichtige, im Regen aufschwellende Substanz,… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Nostoc — Vauch. (Nostok, Schleimling, Zittertang, Zitteralge), Algengattung aus der Familie der Nostokazeen, blaugrüne Algen, deren kugelrunde Zellen in einer homogenen Schleimmasse rosenkranzartige Fäden bilden, in denen in bestimmten Abständen einzelne… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Nostoc — Vauch., Zitteralge, Gallertalge, Algengattg. der Nostochazeen. N. commūne Vauch., perlschnurähnliche, von farblosen Grenzzellen unterbrochene Fäden [Abb. 1260] einzelliger, blaugrüner Algen, auf feuchtem Boden gallertige Lager bildend, die bei… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Nostoc — Crachat de lune Nostoc pr …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.