Nitocris


Nitocris
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nitocris (homonymie).
Cartouche pharaon.jpg
Articles de la série Pharaon
Classements
alphabétique - chronologique
Dynasties
0 - Ire - IIe - IIIe - IVe - Ve - VIe - VIIe - VIIIe - IXe - Xe - XIe - XIIe - XIIIe - XIVe - XVe - XVIe - XVIIe - XVIIIe - XIXe - XXe - XXIe - XXIIe - XXIIIe - XXIVe - XXVe - XXVIe - XXVIIe - XXVIIIe - XXIXe - XXXe - XXXIe - Les Ptolémées

Nitocris (ou Nitokris) est le nom grec d'une reine de la VIe dynastie. Elle serait, selon la tradition, la première femme « pharaon » (roi de Haute et Basse-Égypte) dans l'Histoire de l'Égypte antique[1]. Certains égyptologues, dont Joyce Anne Tyldesley, pensent qu'elle est la fille de Mérenrê Ier et de la reine Neith. Elle aurait succédé à son époux assassiné, Merenrê-Nemtyemsaf (Mérenrê II), et aurait régné durant douze ans selon Manéthon ou deux ans selon le papyrus de Turin (4.8). Pour les spécialistes qui reconnaissent cette reine la durée de règne va de un à cinq ans : -2152 à -2150[2].

Sommaire

Généalogie

Nitocris
Naissance Date inconnue Décès Date inconnue
Père Mérenrê Ier ? Grands-parents paternels
Grand-père paternel inconnu
Grand-mère paternelle inconnue
Mère Neith ? Grands-parents maternels
Grand-père maternel inconnu
Grand-mère maternelle inconnue
Fratrie Fratrie inconnue
1re épouse inconnue Enfant(s) Néferka l'Enfant pas reconnu par tous les spécialistes
2e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
3e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
4e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
5e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
6e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
7e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
8e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
Mari Mérenrê II qui est sûrement son frère Enfant(s) pas d'enfant connu
2e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu
3e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu
4e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu

Titulature

Nom de Sa-Rê
Hiéroglyphe
G39 N5
Z1
début du cartouche
n
t Z5
i q
r
t
Z4
G7
Codage
Translittération (Unicode) '
Translittération (ASCII) Nt iqr.t
Transcription Net iqeret
Traduction « Neith est excellente »

Règne

Nitocris
Période Ancien Empire
Dynastie VIe dynastie
Fonction Pharaonne
Prédécesseur Mérenrê II
Prise du pouvoir Son mari Mérenrê II meurt assassiné
Dates de règne
Durée du règne deux à douze ans
Successeur Netjerkarê
Passation du pouvoir Suicide de la reine selon Manéthon
Sépulture Non trouvé
Date de découverte Inconnue
Découvreur Inconnu
Fouillée par ?

De nombreuses légendes courent sur cette femme mystérieuse, notamment parce que son règne marque la fin (arbitraire) de l'Ancien Empire. En fait, il est peu probable que Nitocris soit directement impliquée dans la chute de l'Ancien Empire et il faut plutôt chercher les raisons de cette déchéance dans le long règne de Pépi II qui a épuisé le pays et causé de graves dégâts.

Parmi les légendes, on peut citer :

  • le fait qu'elle aurait entraîné dans sa mort les meurtriers de son époux, noyant ces derniers après un magnifique banquet auquel ils étaient invités, elle se serait ensuite suicidée.
  • le fait qu'elle aurait été la créatrice de la plus petite pyramide, attribuée à Mykérinos. Toutefois, il n'est pas impossible qu'elle ait demandé à ce qu'elle fût restaurée.

Manéthon parle d'elle en termes particulièrement élogieux :

« Il y eut une femme Nitocris qui régna ; elle était plus courageuse que tous les hommes de son temps, et c'était la plus belle de toutes les femmes ; elle avait le physique d'une blonde aux joues roses[3],[4]. »

D'après la liste royale d'Abydos, c'est Netjerkarê Siptah qui aurait succédé à Mérenrê II. Quelques égyptologues, comme Kim Steven Bardrum Ryholt confirment ce fait s'appuyant sur une dernière restauration du papyrus de Turin. Ils avancent la théorie que le fragment de papyrus portant le nom : Neit-Iqereti (ou Nitiqreti nt-iqrty), donné aujourd'hui pour la reine Nitocris, aurait été en fait mal replacé lors de la reconstitution du papyrus de Turin et serait une mauvaise retranscription du nom Netjerikarê Siptah. Il pourrait donc être identifié à ce roi (théorie que l'on retrouve peu à ce jour). Selon eux la reine Nitocris n'aurait jamais existé.

Bibliographie

Notes

  1. Il y en a probablement eu d'autres auparavant, par exemple peut-être, dès la Ire dynastie, Mérit-Neith.
  2. D'après J. P. Allen
    Autres avis de spécialistes : -2205 à -2200 (D. B. Redford), -2193 à -2191 (J. von Beckerath), -2184 à -2181 (I. Shaw), -2180 (D. Franke, R. Krauss, T. Schneider), -2152 à -2149 (O. Vendel), -2141 à -2140 (J. Málek)
  3. Allusion au port d'une perruque de cheveux blonds comme le faisaient certaines femmes de sang royal.
  4. cité par Christiane Desroches Noblecourt dans La femme au temps des pharaons, éd. Stock 1986.

Article connexe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Nitocris de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Nitocris — Reina faraón de la Dinastía VI de Egipto Reinado c. 2193 2191 a. C Predecesor Merenra Nemtyemsaf II Sucesor Necherkara Nitocris (nombre griego: Νίτωκρις) es con …   Wikipedia Español

  • Nitocris — For other uses, see Nitocris (disambiguation). Nitocris Nitocret Pharaoh of Egypt Predecessor Merenre or Pepi II Neferkare Successor …   Wikipedia

  • Nitocris I — Tapa de caja con la inscripción: Nitocris, Divina adoratriz de Amón. Nitocris, cuyo nombre de Sa Ra era Netikeret meritmut, reinó como esposa del dios o adoratiz de Amón entre el año 655 a. C. y el 584 a. C., fecha de su… …   Wikipedia Español

  • Nitocris — 1) Queen 2183 2181 BC.     With the death of the aged king *Pepy II, it is probable that there were problems over the succession, and Nitocris briefly took the throne. She was one of only a very few women to become queen regnant, the most famous… …   Ancient Egypt

  • NITOCRIS — I. NITOCRIS Babyloniorum regina, Nabuchodonosoris, ut quidam volunt, uxor; mater Labineti, a Cyro pulsi, Morer. Euphratem fluv. qui mediam Babylonem rectus praeterfluebat, tortuosum reddidit, supraque pontem erexit trium stadiorum, difficillimum… …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Nitocris II — Pour les articles homonymes, voir Nitocris (homonymie). Nitocris II, est divine adoratrice d Amon de 560 à 525 sous la XXVIe dynastie. Elle est la fille du roi saïte Amasis ( 570 à 526) et succède à Ânkhnesnéferibrê qui l’avait adoptée et avec… …   Wikipédia en Français

  • Nitocris (band) — Nitocris Origin Sydney, Australia Genres Heavy metal, punk rock Years active 1992–2001 Labels Phantom Rec …   Wikipedia

  • Nitocris Ière — Nitocris Ire Pour les articles homonymes, voir Nitocris (homonymie). Nebetneferoumout …   Wikipédia en Français

  • Nitocris (disambiguation) — Nitocris ordinarily refers to a supposed queen of the Egyptian Sixth Dynasty; but see Nitocris. Nitocris may also denote: the Divine Adoratrice of Amun: see Nitocris I. the band Nitocris: see Nitocris (band) Nitocris , self titled album by… …   Wikipedia

  • Nitocris I (Divine Adoratrice) — Nitocris I God s Wife of Amun Relief of the Divine Adoratice Nitocris I from her Karnak chapel Full name Nitocris I …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.