Nipon o daï itsi ran


Nipon o daï itsi ran

Nihon Ōdai Ichiran

Le Nihon Ōdai Ichiran (日本王代一覧) est une œuvre sur l'histoire du Japon, composée par Hayashi Gahō (林鵞峰), publiée au milieux du xviie siècle. L'écrivain poursuivit dans cet livre les principes confucéen. Cette création était un chronologie politique et historique autorisant et disséminant par le shogunat d'Edo. Les sept volumes ont servis de référence jusqu’à l’ére Meiji (1868-1912).

Titsingh, Isaac. (1834). [Siyun-sai Rin-siyo (Hayashi Gahō), 1652]. Nipon o daï itsi ran; ou, Annales des empereurs du Japon, tr. par M. Isaac Titsingh avec l'aide de plusieurs interprètes attachés au comptoir hollandais de Nangasaki; ouvrage re., complété et cor. sur l'original japonais-chinois, accompagné de notes et précédé d'un Aperçu d'histoire mythologique du Japon, par M. J. Klaproth. Paris: [Royal Asiatic Society] Oriental Translation Fund of Great Britain and Ireland.--Deux exemplaires digitalisés de ce livre rare ont été maintenant rendus accessibles en ligne : (1) de la bibliothèque de l'université du Michigan, digitalisée janvier 30, 2007 ; et (2) de la bibliothèque de l'université de Stanford, digitalisée juin 23, 2006. Vous pouvez le consulter en cliquant ici.

L'ouvrage a réussi, en partie, par suite que les les éducateurs du Yushima Seidō le donnaient l'imprimatur de leur institution. Hayashi Razan (林羅山), père de Hayashi Gahō, fut le fondateur de l'école et la famille Hayashi vont d'être directeurs et Daigaku-no-kami héréditaire jusqu'à le fin de shogunat.[1] -- Yushima Seido aujourd'hui (en anglais)

Vingt ans apres, Gahō Hayashi éditait les 310 volumes d'un autre chronologie, Honchoutsugan 本朝通鑑, ほんちょうつがん). Cette grande encyclopédie était publiée en 1670.

Le deuxième édition de Nihon Ōdai Ichiran est publié en 1803; et il deviendrait un référence qu'était utile, généralement disponible et bien connu en ces années transitionnelles.[2]

L’ouvrage des écrivains et éducateurs de la famille Hayashi deviendrait plus important dans les années suivantes. Ils travailleraient ensemble à travers les décades, et ils justifieraient la bureaucratie et l’idéologie conservatrice de la bakufu.

Sommaire

Références

Notes

  1. Ponsonby-Fane, Richard A.B. (1956). Kyoto: the Old Capital of Japan, 794-1869, p. 418, 324.
  2. Screech, Secret Memoirs of the Shoguns: Isaac Titsingh and Japan, 1779-1822. p. 65.

Lire aussi

  • (en) Brown, Delmer and Ichiro Ishida, eds. (1979). [Jien, 1221], Gukanshō; The Future and the Past: a translation and study of the 'Gukanshō,' an interpretive history of Japan written in 1219 translated from the Japanese and edited by Delmer M. Brown & Ichirō Ishida. Berkeley: University of California Press. ISBN 0-520-03460-0
  • (en) Brownlee, John S. (1997) Japanese historians and the national myths, 1600-1945: The Age of the Gods and Emperor Jimmu. Vancouver: University of British Columbia Press. ISBN 0-7748-0644-3 Tokyo: University of Tokyo Press. ISBN 4-13-027031-1
  • (en) Brownlee, John S. (1991). Political Thought in Japanese Historical Writing: From Kojiki (712) to Tokushi Yoron (1712). Waterloo, Ontario: Wilfred Laurier University Press. ISBN 0-889-20997-9
  • (en) Ponsonby-Fane, Richard A. B. (1956). Kyoto: The Old Capital of Japan, 794-1869. Kyoto: The Ponsonby Memorial Society.
  • (en) Screech, Timon. (2006). Secret Memoirs of the Shoguns: Isaac Titsingh and Japan, 1779-1822. London: RoutledgeCurzon. ISBN 0-700-71720-X
  • (fr) Titsingh, Isaac. (1820). Mémoires et Anecdotes sur la Dynastie régnante des Djogouns, Souverains du Japon, avec la description des fêtes et cérémonies observées aux différentes époques de l'année à la Cour de ces Princes, et un appendice contenant des détails sur la poésie des Japonais, leur manière de diviser l'année, etc.; Ouvrage orné de Planches gravées et coloriées, tiré des Originaux Japonais par M. Titsingh; publié avec des Notes et Eclaircissemens Par M. Abel Rémusat. Paris: Nepveu. --On peut pas lire ce livre rare en ligne, mais la bibliothèque de l'université de Stanford l'a déja digitalisée Mai 22, 2006.

Voir aussi

  • Portail du Japon Portail du Japon
Ce document provient de « Nihon %C5%8Cdai Ichiran ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Nipon o daï itsi ran de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Emperor Shōmu — Infobox Monarch name = Emperor Shōmu title =45th Emperor of Japan caption = reign =March 3, 724 August 19, 749 coronation = predecessor =Empress Genshō successor =Empress Kōken suc type = heir = consort =Fujiwara no Asukabe hime(Empress Kōmyō)… …   Wikipedia

  • Ashikaga Yoshiakira — was the 2nd shogun of the Ashikaga shogunate who reigned from 1358 to 1367 during the Muromachi period of Japan. Yoshiakira was the son of the founder and first shogun of the Muromachi shogunate, Ashikaga Takauji.He spent his childhood in… …   Wikipedia

  • Nihon ōdai ichiran — Nihon Ōdai Ichiran, 1834. Nihon ōdai ichiran (日本王代一覧, Nihon ōdai ichiran …   Wikipedia Español

  • Ashikaga Yoshizumi — was the 11th shogun of the Ashikaga shogunate who reigned from 1494 to 1508 during the Muromachi period of Japan. He was the son of Ashikaga Masatomo and grandson of the sixth shogun Ashikaga Yoshinori.Titsingh, Isaac. (1834).… …   Wikipedia

  • Ashikaga Yoshimitsu — was the 3rd shogun of the Ashikaga shogunate who reigned from 1368 to 1394 during the Muromachi period of Japan. Yoshimitsu was the son of the second shogun Ashikaga Yoshiakira. [Titsingh, Isaac. (1834).… …   Wikipedia

  • Empress Gemmei — Infobox Monarch name = Empress Gemmei title =Empress of Japan caption = reign =August 18, 707 ndash; October 3, 715 ( Keiun 4, 17th day of 7th month ndash; Reiki 1, 2nd day of 9th month ) coronation = othertitles =Empress Dowager Gemmei (715… …   Wikipedia

  • Wadō (era) — [Titsingh, Isaac. (1834). [http://books.google.com/books?id=18oNAAAAIAAJ pg=PP9 dq=nipon+o+dai+itsi+ran#PRA1 PA63,M1 Annales des empereurs du Japon, pp. 63] 65; Brown, Delmer et al. (1979). Gukanshō, p. 271; Varley, H. Paul. (1980). Jinnō Shōtōki …   Wikipedia

  • Hōkō-ji (Kyoto) — Infobox Buddhist temple name = Hōkō ji 方広寺 img size = img capt = Any image of Hōkō ji would enhance this article. landscape = denomination = Rinzai founded = 1586 closed = founder = Ashikaga Yoshimitsu Shun’oku Myoha/Muso Soseki teacher =… …   Wikipedia

  • Jōgan — [Titsingh, Isaac. (1834). [http://books.google.com/books?id=18oNAAAAIAAJ pg=PP9 dq=nipon+o+dai+itsi+ran#PRA1 PA115,M1 Annales des empereurs du japon, p. 115] 121; Brown, Delmer et al. (1979). Gukanshō, pp. 286 288; Varley, H. Paul. Jinnō Shōtōki …   Wikipedia

  • Joseon Tongsinsa — Infobox East Asian caption= hangul=조선통신사 hanja=linktext|朝|鮮|通|信|使 rr=Joseon tongsinsa mr=Chosŏn t onsinsa kanji=朝鮮通信使 romaji=ChōsentsūshinshiThe Joseon royal embassies to Tokugawa Japan were missions sent intermittently by Joseon Dynasty Korea to …   Wikipedia