Niphate


Niphate

Nemrut Dağı

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nemrut (homonymie).
Nemrut Dağ 1
Patrimoine mondial
Ruines au sommet du mont

Ruines au sommet du mont

Latitude
Longitude
37° 58′ 49,8″ Nord
       38° 44′ 27,24″ Est
/ <span class="geo-dec geo" title="Cartes, vues aériennes et autres données pour Erreur d’expression : caractère de ponctuation « , » non reconnu Erreur d’expression : caractère de ponctuation « , » non reconnu">Erreur d’expression : caractère de ponctuation « , » non reconnu, Erreur d’expression : caractère de ponctuation « , » non reconnu
Pays Turquie Turquie
Type culturel
Critères (i)(iii)(iv)
Superficie 13 850 ha
No  identification (ID) 448
Région 2 Asie/Océanie
Année d’inscription 1987 (11e session)

1 Descriptif officiel (UNESCO)
2 Classification UNESCO

World Heritage Emblem.svg
Documentation du modèle

Commons-logo.svg

Le Nemrut Dağı (Mont Nemrud ou Nimrod) est une montagne de 2 150 mètres d'altitude, située à proximité des Monts Ankar en Anatolie, à une soixantaine de kilomètres de Malatya, au Sud-Est de la Turquie. Au sommet du Nemrut Dağı, le roi Antiochus Theos Ier de Commagène bâtit son mausolée entouré de grandes statues (8 à 9 mètres de haut) à son effigie, ainsi que divers dieux grecs et perses en -62. La tombe contient des sculptures de dieux, comme par exemple une tête d'aigle. La disposition de ces statues relève de l'hiérothésion.

La tombe fut dégagée en 1881 par Karl Sester, un ingénieur allemand. D'autres fouilles ne permirent pas de progresser davantage.

Le Nemrut Dağı a été inscrit en 1987 sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Liens externes

  • Portail de l’archéologie Portail de l’archéologie
  • Portail du patrimoine mondial Portail du patrimoine mondial
  • Portail de la Turquie Portail de la Turquie
Ce document provient de « Nemrut Da%C4%9F%C4%B1 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Niphate de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • persique — (golfe) (dans les pays arabes golfe Arabique) golfe de l océan Indien (230 000 km²), entre l Arabie, l Irak (immense cône alluvial du Chatt al Arab), le Koweït et l Iran; relié au golfe d Oman par le détroit d Ormuz (env. 80 km), il a env. 100 m… …   Encyclopédie Universelle

  • EUPHRATES — I. EUPHRATES Mesopotamiae fluv. celeberrimus, et maximus. Magnitudinem eius innuit Callimach. Hymn. 2. Α῀ςςυρίου ποταμοῖο μέγας ῥόος. Itemque Dionys. Φαίνετ᾿ ἀπειρεσίου ποταυμοῦ ῥόος Ε᾿υφρήταο. Maior siquidem est Tigride, sicut resert Strab. l. 2 …   Hofmann J. Lexicon universale

  • MASTUM seu MAZIUS — MASTUM, seu MAZIUS mons Asiae. Tauri pars, inter Armeniam maiorem ad Boream et Mesopotamiam ad Meridiem extenditurque a Samosata, prope Euphratem Amidam usque, ad Tigrim, a quo tantum separatur Niphate monte …   Hofmann J. Lexicon universale


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.