Nicolas Perrenot De Granvelle


Nicolas Perrenot De Granvelle

Nicolas Perrenot de Granvelle

Nicolas Perrenot de Granvelle
Tizian-Nicolas Granvelle.jpg

Naissance 1484
Besançon
Décès 1550 (à 64 ans)
Nationalité Flag of France.svg Français
Profession(s) Chancelier, garde des Sceaux, premier conseiller et homme de confiance de l'empereur Charles Quint.
Distinctions Palais Granvelle de Besançon
Famille Perrenot de Granvelle

Nicolas Perrenot de Granvelle (1484-1550) fut au XVIe siècle chancelier, garde des Sceaux, premier conseiller et homme de confiance français de l'empereur Charles Quint, suzerain du comté de Bourgogne et comte de Bourgogne.
Il est le père du cardinal et homme politique Antoine Perrenot de Granvelle et le bâtisseur du Palais Granvelle à Besançon.

Sommaire

Historique

Origine familiale modeste

La famille Perrenot est issue du milieu rural du XVe siècle de la vallée de la Loue en Franche-Comté. Elle achète son affranchissement et s’installe à Ornans en tant qu’artisans.

Nicolas Perrenot de Granvelle est le fils de Pierre Perrenot, notaire d'Ornans, et d'Etiennette Philibert, issue de la noblesse locale. Son père l'envoie à l’université de Dole (alors capitale du comté de Bourgogne) dans le Jura pour suivre des études d'avocat.

En 1517 naît son fils aîné Antoine.

Avocat et conseiller du parlement du comté de Bourgogne

Cour intérieure du Palais Granvelle

1518 il devient avocat et est nommé à l’âge de 34 ans conseiller au parlement du comté de Bourgogne (comté intégré au cercle de Bourgogne qui est alors dirigé par un parlement de notables comtois vassal de l'empire germanique et qui bénéficie d'une certaine autonomie au même titre que tous les autres cercles impériaux de l'empire germanique). L'empereur Charles Quint est lui même comte de Bourgogne par héritage du titre de sa grand mère la duchesse et comtesse Marie de Bourgogne.

Homme de confiance de l'empereur Charles Quint

1519 Charles Quint est élu empereur à l'âge de 19 ans. Nicolas Perrenot de Granvelle devient vite son très proche homme de confiance, l'empereur le surnomme son « lit de repos ». Il est fait chancelier ce qui va contribuer à lui faire acquérir une immense fortune familiale et lui donner tous les pouvoirs, au nom de l'empereur, dans le comté de Bourgogne. Ses fils et gendres (famille Granvelle) vont occuper les meilleures places du comté et à la cour impériale.

1527 Il achète la seigneurie de Grandvelle, sise au bailliage d'Amont, qu'il rendra célèbre sous le nom de Granvelle

Garde des sceaux de l'empereur Charles Quint

1532 il devient garde des Sceaux de Charles Quint à l'âge de 48 ans.

1534-1547 son statut et sa fortune lui permettent de faire bâtir son propre palais dans la grande rue de Besançon, le somptueux palais Granvelle qui introduit à Besançon l'architecture Renaissance. Ce palais (devenu depuis Musée du Temps de Besançon) devient le symbole de son prodigieux pouvoir, réussite, fortune, ascension sociale personnelle et familiale.

Succession de son fils Antoine Perrenot de Granvelle

Il prépare son fils aîné Antoine Perrenot de Granvelle à sa succession (futur archevêque de l'Archidiocèse de Malines-Bruxelles, puis cardinal auprès des papes (cardinal de Granvelle), diplomate, conseiller d'État de l'empereur Charles Quint puis de son fils le roi Philippe II d'Espagne (il est le seul Comtois de confiance proche du roi), premier ministre des Pays-Bas et vice-roi de Naples

Portrait de son fils Antoine Perrenot de Granvelle par Antonio Moro (1549)

Il décède le 27 août 1550, à l'âge de 64 ans, à Augsbourg, où il était venu, bien que très fatigué, à la demande de Charles Quint.

En deux générations, la famille Perrenot de Granvelle issue d'un modeste milieu paysan Comtois devint la plus puissante et la plus riche de la région. Le palais Granvelle de Besançon en Franche-Comté est le symbole de leur prodigieuse réussite et ascension sociale.

Vie de famille

En 1513, Nicolas Perrenot de Granvelle épouse Nicole Bonvalot. Elle est la fille de Jacques Bonvalot, magistrat cogouverneur de Besançon, et Marguerite Merceret. Elle est également la sœur de François Bonvalot, abbé de Luxeuil et de Saint Vincent de Besançon. Elle lui donnera quinze enfants parmi lesquels onze survivront:

  • Antoine , né le 22 mai 1514, mort jeune.
  • Jeanne, née le 2 septembre 1515, morte jeune.
  • Marguerite, née le 16 juillet 1516, mariée avec Léonard de Grammont, gruyer de Bourgogne, puis Jean d'Achey, baron de Thoraise.
  • Antoine, né le 26 août 1517, le cardinal de Granvelle.
  • Etiennette, née le 24 mars 1518, mariée avec Guyon Mouchet, seigneur de Château-Rouillaud.
  • Henriette, née le 18 mars 1519, mariée avec Claude le Blanc, seigneur d'Ollans, gruyer de Bourgogne, capitaine des gardes deso Altesse Royale de Lorraine.
  • Thomas, né le 9 juin 1521, marié avec Hélène de Bréderode.
  • Jacqueline, née le 28 novembre 1522, et décédée en bas âge.
  • Jérôme, né le 14 mai 1524, seigneur de Champagney, gentilhomme de la bouche du Roi Catholique, surintendant de Flandre, mort sans alliance en 1554, d'une blessure reçue devant Montreuil.
  • Marguerite, née le 20 octobre 1525, à Malines, épouse d'Antoine de Laubépin, baron de l'Aigle, puis Ferdinand de Lannoy, duc de Boyanne.
  • Anne , née en janvier 1526 (1527 ?), à Malines, épouse de Marc de Beaujeu, gruyer de Bourgogne, seigneur de Montot.
  • Laurence, née le 3 mars 1528 à Besançon, mariée avec Claude de Chalant, baron de Verjon, puis Pierre de Montluel[1], seigneur de Châteaufort et de Corcelles, bailli de Bugey.
  • Françoise, née le 9 janvier 1531, à Bruxelles (jumelle), morte en bas âge.
  • Charles , né le 9 janvier 1531 à Bruxelles (jumeau), protonotaire, chanoine archidiacre de la métropolitaine de Besançon, abbé du Parc en Sicile et de Faverney au Comté de Bourgogne.
  • Frédéric, né le 2 avril 1536, à Barcelone, marié à Constance de Berchem.

Notes et références

  1. De la Chesnaye-Desbois - Dictionnaire de la Noblesse T10

Bibliographie

  • Daniel Antony, Nicolas Perrenot de Granvelle, Les Éditions du Sekoya, 2006
  • Daniel Antony, Nicole Bonvalot, Dame de Granvelle, Les Éditions du Sekoya, 2003
  • Dunod de Charnage, Mémoires pour servir à l'histoire du comté de Bourgogne, 1740

Voir aussi

  • Portail de Besançon Portail de Besançon
  • Portail de la Franche-Comté Portail de la Franche-Comté
  • Portail de l’Allemagne Portail de l’Allemagne
  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
  • Portail de la politique Portail de la politique
  • Portail de la Renaissance Portail de la Renaissance
Ce document provient de « Nicolas Perrenot de Granvelle ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Nicolas Perrenot De Granvelle de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Nicolas perrenot de granvelle — Naissance 1484 Besançon Décès 1550 (à 64 ans) …   Wikipédia en Français

  • Nicolas Perrenot de Granvelle — Naissance 1486 Besançon Décès 1550 (à 64 ans) Profession …   Wikipédia en Français

  • Nicolas Perrenot de Granvelle — Nicolas Granvelle, Portrait by Titian Nicolas Perrenot de Granvelle (1486 1550) was a French politician who served Charles V, Holy Roman Emperor as Minister of Justice, and a close trusted adviser. He was made suzerain of the imperial city of… …   Wikipedia

  • Nicolas Perrenot de Granvelle — Nicolas Granvelle, Portrait von Tizian Nicolas Perrenot de Granvelle (auch Granvelle d. Ä.) (* 1484 in Ornans; † 28. August 1550 in Augsburg) war ein französischer Jurist und Staatsmann. Er studierte an der Universität Dole und wurde dort zum… …   Deutsch Wikipedia

  • Antoine Perrenot De Granvelle — Cardinal Antoine Perrenot de Granvelle de l Église catholique romaine …   Wikipédia en Français

  • Antoine perrenot de granvelle — Cardinal Antoine Perrenot de Granvelle de l Église catholique romaine …   Wikipédia en Français

  • Antoine Perrenot de Granvelle — Portrait du Cardinal Granvelle par Antonio Moro (1549) Biographie Naissance 20 août 1517 à …   Wikipédia en Français

  • Thomas Perrenot de Granvelle — (* 4. Juni 1521 in Besançon; † Februar 1571 in Antwerpen) war spanischer Diplomat in London, Paris und Wien. Leben Sein Vater war Nicolas Perrenot de Granvelle. Seine Geschwister waren Antoine Perrenot de Granvelle, Friedrich Perrenot de… …   Deutsch Wikipedia

  • Antoine Perrenot de Granvelle — (August 20 1517 September 21 1586) was a French statesman, made a cardinal, who followed his father as a leading minister of the Spanish Habsburgs, and was one of the most influential European politicians during the time which immediately… …   Wikipedia

  • Antoine Perrenot de Granvelle — Granvelle, Porträt von Antonio Moro (1549) Antoine Perrenot de Granvelle (* 20. August 1517 in Besançon; † 21. September 1586 in Madrid), der älteste Sohn Nicolas Perrenot de Granvelles, war Kardinal und spielte als Minister eine wichtige Rolle… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.