Nicolas Isouard


Nicolas Isouard
Nicolas Isouard.

Nicolas Isouard dit Nicolò est un compositeur français, né à Żebbuġ (Malte) le 18 mai 1773 et mort à Paris le 23 mars 1818.

Sommaire

Biographie

Portrait

Descendant d'un voyageur de commerce marseillais établi à Malte et issu d'un milieu aisé, Nicolas Isouard entame son éducation musicale avec Michelangelo Vella. Élève de Giuseppe Amendola à Palerme, puis de Nicola Sala et de Pietro Guglielmi à Naples, il compose de nombreuses œuvres religieuses en tant que maître de chapelle et organiste de l’église Saint-Jean de Jérusalem à La Valette, ainsi qu’un opéra en italien Il barbiere di Siviglia (Le Barbier de Séville) d’après Beaumarchais (1796).

Il se rend en 1799 à Paris, où il se lie d’amitié avec le compositeur Rodolphe Kreutzer. Ils collaborent à plusieurs opéras, dont Le Petit Page ou la Prison d’État (1800) et Flaminius à Corinthe (1801). L’opéra italien régentant la scène lyrique française, Isouard prend le pseudonyme de « Nicolò » et rencontre rapidement le succès dans le domaine de l’opéra-comique avec Michel-Ange (1802) et L’Intrigue aux fenêtres (1805). Il devient, face à François Adrien Boieldieu, l’un des fournisseurs attitrés du Théâtre de l’Opéra-Comique pour lequel il compose une trentaine d’ouvrages, parmi lesquels on peut citer Les Rendez-vous bourgeois (1807), Cendrillon (1810) d’après Charles Perrault, Joconde (1814) ou encore Aladin ou la Lampe merveilleuse[1] (1822, opus posthume).

Supplanté par Boieldieu lors de l’élection pour remplacer Étienne Nicolas Méhul à l’Académie des beaux-arts, il disparut précocement, laissant deux filles, Sophie-Nicole (1809-?), compositrice de romances, et Annette-Julie (1814-1876), pianiste et compositrice.

Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise.

Son frère, Joseph (1794-1863), connut une belle carrière de chanteur et directeur d’opéras avant d’être nommé inspecteur des Monuments historiques à Rouen. Quant au peintre et graveur Alfredo Müller et son frère cadet le champion cycliste Rodolfo Müller, ils sont les arrière-petits-fils de sa sœur Giulia (1792-1873).

Voir aussi

Lien interne

Lien externe

Notes

  1. C’est lors de la première de cet opéra que la scène de l’opéra fut éclairé pour la première fois au gaz. Cf. Guy Dumur, Histoire des spectacles, Coll. La Pléiade, Gallimard, p. 943.



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Nicolas Isouard de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Nicolas Isouard — Nicolas Isouard. Nicolas Isouard (or Nicolò Isouard) (b. December 6, 1775, Zebbug, Malta – d. March 23, 1818, Paris) was a Maltese composer. Isouard studied in Valletta with Francesco Azopardi, in Palermo with Giuseppe Amendola, and in Naples… …   Wikipedia

  • Nicolas Isouard — Nicolas Isouard. Nicolas Isouard, llamado Nicolo (Malta, 18 de mayo de 1773 París, 23 de marzo de 1818), fue un compositor francés. Alumno en Palermo de Giuseppe Amendola y después, en Nápoles, de Nicola Sala y Pietro Alessandro Guglielmi,… …   Wikipedia Español

  • Nicolas Isouard — (Nicolò Isouard, bekannt unter seinem Pseudonym Nicolò oder Nicolò de Malte, * 6. Dezember 1775 in Mosta, Malta; † 23. März 1818 in Paris) war ein maltesischer Komponist französischer Herkunft. Nicolas Isouard Isouard studierte in …   Deutsch Wikipedia

  • Isouard — Nicolas Isouard (Nicolo Isouard * 6. Dezember 1775 in Mosta, Malta; † 23. März 1818 in Paris) war ein maltesischer Komponist französischer Herkunft. Nicolas Isouard Isouard studierte in Valletta bei Francesco Azopardi, in Palermo …   Deutsch Wikipedia

  • Isouard —   [izu aːr], Nicolas, auch Niccolò de Mạlta genannt, französischer Komponist, * Mosta (auf Malta) 6. 12. 1775, ✝ Paris 23. 3. 1818; wurde 1795 Organist in Valletta, später Kapellmeister des Malteserordens, ging 1799 nach Paris, wo 1802 seine… …   Universal-Lexikon

  • Nicolo Isouard — Nicolas Isouard (Nicolo Isouard * 6. Dezember 1775 in Mosta, Malta; † 23. März 1818 in Paris) war ein maltesischer Komponist französischer Herkunft. Nicolas Isouard Isouard studierte in Valletta bei Francesco Azopardi, in Palermo …   Deutsch Wikipedia

  • Etienne Nicolas Méhul — Étienne Nicolas Méhul Étienne Nicolas Méhul (* 22. Juni 1763 in Givet, Departement Ardennes; † 18. Oktober 1817 in Paris) war ein französischer Komponist. Inhaltsverzeichnis …   Deutsch Wikipedia

  • Étienne-Nicolas Méhul — (* 22. Juni 1763 in Givet, Departement Ardennes; † 18. Oktober 1817 in Paris) war ein französischer Komponist. Inhaltsverzeichnis …   Deutsch Wikipedia

  • Jean-Nicolas Bouilly — Jean Nicolas Bouilly, né à Joué lès Tours le 23 janvier 1763 et mort à Paris le 24 avril 1842[1] …   Wikipédia en Français

  • Cendrillon (Isouard) — For the opera by Massenet see Cendrillon Cendrillon ( Cinderella ) is a French opera in three acts by the Maltese born composer Nicolas Isouard. It takes the form of an opéra comique with spoken dialogue between the musical numbers, although its… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.